Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Education

Saintes lectures

Le ministère de l’Enseignement supérieur demande aux étudiantes de se plonger dans le Coran !

Ce livre contient certainement des choses utiles et intelligentes. Mais est-ce vraiment au gouvernement de faire le travail des imams ?

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Le site etudiants.gouv.fr a pour vocation d’aider les étudiants à naviguer au mieux dans le  complexe magna administratif. Il leur indique quels sont leurs droits. Auprès de qui ils peuvent les faire valoir. Et comment obtenir certaines aides.

En ces temps de crise sanitaire. Il leur est proposé une dotation exceptionnelle de 200 euros. Cette offre est accompagnée d’une image riche et éloquente. On y voit une étudiante tous cheveux dehors travaillant sur son ordinateur. En face d’elle une étudiante voilée lit le Coran.

Une amie arabisante a agrandi l’image et m’a indiqué qu’il s’agissait du verset  111 de la sourate 11. Ne lisant pas l’arabe je suis resté dans l’ignorance de son contenu que j’imagine beau.

Cette image est révoltante. Elle assigne à résidence les étudiantes d’origine arabe. Assignées à la mosquée. Assignées au voile. Assignées au lit de leurs époux ou de leurs futurs époux.

Elle s’accompagne d’une condescendance paternaliste et colonialiste. Pourquoi ces filles-là n’auraient-elles pas le droit de lire Baudelaire, Hugo et Maupassant ? Pourquoi devraient-elles être dépossédées de la langue française qui n’a rien à envier à la langue arabe.

Comme tous les sites gouvernementaux etudiants.gouv.fr est orné de la devise tricolore : « Liberté, Egalité, Fraternité ». La liberté de s’enfermer dans une identité réduite et étriquée ? L’égalité alors que le voile proclame l’inégalité par rapport aux hommes ? La fraternité avec les Frères musulmans ?

Il y a pire encore. Le ministère de l’Enseignement supérieur semble ignorer que le Coran est aussi un instrument de conquête. Il montre la voie qu’il fait emprunter pour quitter la France et choisir comme patrie la Oumma. Aux dernières nouvelles le ministère a retiré l’image avec le Coran.

Nous croyons savoir pourquoi. Elle discriminait les étudiantes qui ne maîtrisent pas la langue de Mahomet. Elle sera remplacée certainement par une autre. On y verra une étudiante sans voile lisant le Coran en français. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !