Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique

Enfin la vérité

Il y a un Covid-19 de gauche et un Covid-19 de droite ! Nous devons cette immense découverte à un épidémiologue, hélas encore peu connu, du nom de François Ruffin

Il a réservé la primeur de sa communication à Laurent Ruquier, professeur de médecine attitré. Elle sera sans doute, et bientôt, publiée dans The Lancet.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

L’argumentation du député insoumis est scientifiquement imparable. Pour ce faire François Ruffin a, nous en sommes sûrs, procédé à des tests équilibrés et randomisés. Tant de patrons du CAC 40, tant d’ouvriers. Tant d’habitants du XVIe arrondissement, tant de locataires d’HLM.

De ses travaux il a tiré une conclusion dont l’évidence saute aux yeux. Il y a, dit-il, un Covid-19 de droite car avec ses effets il brise le lien social et creuse les inégalités entre les riches et les pauvres. Il y a, continue-t-il, un Covid-19 de gauche car il nous rappelle l’existence de métiers - femmes de ménage, aides à domicile, caissières de supermarchés – jusqu’alors niés et bafoués.

Mais nous demeurons inquiets pour la suite. De grands laboratoires américains, allemands, israéliens sont engagés dans une course pour trouver un vaccin contre le coronavirus. Compte tenu de leur proximité avec les riches ils vont très certainement le réserver aux gens de droite. Et ceux de gauche n’auront que leurs yeux pour pleurer.

Par ailleurs il nous faut dénoncer une supercherie. A quoi sert donc, à qui va servir, la chloroquine ? Et  à quel jeu pervers joue donc le professeur Raoult ? Il s’est jeté dans les bras de souverainistes comme Michel Onfray, Philippe de Villiers et Elisabeth Lévy. La chloroquine – a supposé qu’elle soit efficace – ne sera donc que pour eux.

Par ailleurs nous ne pouvons pas non plus laisser passer une scandaleuse et méprisante omission. Va pour le Covid de droite, va pour le Covid de gauche. Mais pourquoi rien sur le Covid du centre ? François Bayrou, déjà très souffrant, va en être durablement mortifié.

On peut se moquer de François Ruffin. Le trouver grotesque et ridicule. Mais cela ne suffit pas. Ruffin est un personnage sorti tout droit des Possédés de Dostoïevski. Dans son intelligence – car il n’est pas sot – il y a de la haine.

Il veut éliminer les riches et, de façon plus générale, tous ceux qui refusent de penser comme lui. Il y a des anges exterminateurs : Ruffin est un ange purificateur. Dans le Bûcher des Vanités allumé par Savonarole les belles Italiennes jetaient leurs bijoux et leurs parures. François Ruffin y mettrait bien les hommes.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !