Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Crédits Photo: ERIC FEFERBERG / AFP

Mauvaise idée

Pourquoi la fête d'Emmanuel Macron à la Rotonde est bien plus qu'une faute d'image

Françaises, Français, l’heure est grave, la République est en danger, allons faire la fête à la Rotonde !

Google et Yahoo, internet

Serge Federbusch

Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.

Voir la bio »

En marche ! Mais aussi en buvant et festoyant ... Les bobos ont désormais leur nuit du Fouquet’s avec les agapes people de Macron et de ses faire-valoir dans une brasserie de Montparnasse, la Rotonde. Surtout ne vous offusquez pas : Gérard Colomb, maire de Lyon, a souligné que les plats y étaient à vingt-huit euros en moyenne contre quarante au Fouquet’s.  A quoi ça tient la nouvelle façon de faire de la politique…

Ah, si, pardon, il y a une autre grosse différence : Macron a invité une ou deux secrétaires et autant de gardes du corps. Il faut bien récompenser symboliquement l’intendance. Le petit peuple, comme le gras people, a droit désormais à des égards Madame la Baronne.

Pour rassurer le contribuable, car c’est lui qui paye, disons-nous que ce cercle étroit fourbissait sans doute des actes de résistance héroïque. Ne l’oublions pas, la France est en effet menacée par le retour de la bête immonde, la vilaine. Pour lutter contre les heures les plus sombres, autant allumer plein feu les lustres de la grande salle de bal.

Comment prendre encore au sérieux l’appel angoissé au Front ripoublicain qui va être claironné vingt-quatre heures sur vingt-quatre jusqu’au second tour ?

Il va falloir que les Macronomédias tiennent bon et que leur satisfaction ne se voit pas trop. Que nul ne se dise que quelque chose ne tourne déjà pas rotonde dans la France en marche.

Bon appétit à tous !

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !