Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Bercy a donné son feu vert pour le rachat du pôle énergie d'Alstom par General Electric.
©

Les 10 infos éco du jour

Feu vert de Bercy pour le rachat du pôle énergie d'Alstom par General Electric... et les 9 autres infos éco du jour

1. Feu vert de Bercy pour le rachat du pôle énergie d'Alstom par General Electric. Emmanuel Macron a annoncé ce matin avoir donné son accord pour que le rachat puisse avoir lieu, autorisation nécessaire pour mettre en œuvre l’opération annoncé au printemps dernier. Selon un communiqué du ministère de l’Economie, il s’agit-là d’un "projet d'investissement en France avec Alstom et la constitution d'une alliance industrielle entre les deux groupes dans le secteur de l'énergie". L’américain GE avait mis 12.35 milliards d’euros sur la table pour acquérir la majeure partie des activités énergétiques du groupe, ce qui représentait 70%  du CA d’Alstom. L’État s’est, quant à lui, donné 20 mois à compté de la clôture des opérations pour acquérir 20% du capital de l’entreprise française.

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]
 

2. Déficit : Bruxelles estime que la France ne pourra pas tenir ses engagements. C’est la conclusion tirée d’un rapport de la Commission européenne, publié hier et qui table sur un déficit équivalent à 4.5% de PIB en 2015 et 4.7% en 2016. Loin des objectifs de 3% donc. La Commission met en cause une croissance trop faible, à 0.4% en septembre, mais aussi une baisse des impôts, notamment à cause de la suppression de la première tranche d’impôts sur le revenu, qui concerne 9 millions de foyers fiscaux. De son côté, François Hollande a estimé hier que "l’enjeu du sérieux budgétaire" était de la responsabilité de la France. "Vous n'entendrez pas de ma part la moindre critique sur l'enjeu du sérieux budgétaire. Nous y faisons face. Ce n'est pas parce qu'une autorité nous le demanderait, c'est tout simplement parce que c'est notre responsabilité", a-t-il dit lors d’un discours devant l'Assemblée nationale québécoise.

3.  La gouvernance de Mario Draghi à la tête de la BCE remise en cause. Des banquiers de la BCE, originaires de plusieurs pays de la zone euros, prévoient de contester aujourd’hui le mode de gouvernance du président de la BCE. Selon des sources en interne, ils lui demanderaient une gestion plus collégiale, lui reprochant une direction trop "personnelle" et une "communication trop imprévisible".

4. La CFDT fête ses 50 ans, et se repositionne. Plus d’un millier de militants et cadres sont attendus à l’occasion de cet événement à Paris aujourd’hui. Traditionnellement allié au gouvernement, le syndicat tient à rappeler que son soutien a ses limites.

5. Les pilotes d’Air France demandent toujours le paiement des jours de grève. Soutenus par le SNPL, leur syndicat majoritaire, un bon millier de pilotes pourraient attaquer la compagnie aux prud’hommes : "une procédure judiciaire peut débuter" explique le syndicat. Ce dernier appelle ses adhérents à passer à l’offensive : "il ne s'agit évidemment pas de se faire payer les jours de grève comme certains médias l'ont diffusé mais de faire appliquer la loi et l'accord stabilité de planning". Les pilotes ont jusqu’au 30 novembre pour se faire connaître.

6. Un "pessimisme affiché" des chefs d’entreprises. C’est l’intitulé de l’étude de GE Capital qui paraîtra demain et porte sur l’état de santé des moyennes entreprises. "Leur situation réelle est plutôt positive. Si, en revanche, vous demandez leur avis aux chefs d'entreprise, la confiance n'est pas là. C'est le paradoxe de l'étude", explique Thierry Willième, PDG de GE Capital France, dans une interview pour LePoint.fr.

7.  Le lancement de la box "Miami" de Bouygues Telecom retardé. C’est ce qu’a annoncé hier l’opérateur de téléphonie, préférant soigner ses offres mobiles avant Noël. Cette box, créée sous Android et en partenariat avec Google devait être disponible avant la fin de l’année mais sortira finalement au premier semestre 2015.

8. Le café devient plus cher mais de meilleure qualité. C’est ce que révèle une étude du cabinet Gira : sur 2 ans, le prix moyen de la tasse de café a augmenté de 4.70%. En cause, une hausse de la demande accompagnée d’une meilleure qualité de l’offre.
       
9. 2600 suppressions d’emplois chez Rolls-Royce. Le groupe britannique a annoncé hier ces suppressions d’emplois qui auront lieu sur 18 mois, principalement sur son activité aérospatiale. "Ces programmes importants entrent désormais dans leur phase de production, ce qui réduit nos besoins en ingénierie" a déclaré le concessionnaire.

10. Google imagine le moteur de recherche du futur. Ce sera "un parfait assistant personnel", capable de d’anticiper les besoins estime Amit Singhal, l’un des patrons de la recherche du géant américain dans un entretien à l’AFP.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !