Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Dois-je voter comme le demande la grande mosquée de Paris ?
©Reuters

Inch Allah…

Dois-je voter comme le demande la grande mosquée de Paris ?

Dalil Boubakeur a fait son choix. Il en pince pour Emmanuel Macron.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

J'aime beaucoup la grande mosquée de Paris. Il y a là-bas un joli salon de thé qui sert un vrai thé à la menthe, et on peut l'accompagner avec un assortiment de douces friandises orientales. Le hammam de la mosquée est le meilleur de Paris. On en sort tout nouveau, tout beau. Propre et frais. Avec un seul petit bémol : il n'est pas prouvé qu'il lave les péchés. 

En face, c'est un ravissement. Le Jardin des Plantes, avec ses arbres et sa voilière. Et surtout le muséum d'Histoire naturelle avec ses fascinant squelettes de diplodocus. Les diplodocus nos lointains, très lointains, ancêtres… Il me plaît de penser que nous descendons tous de ces animaux préhistoriques. Ça me rapproche de Dalil Boubakeur. 

Tout ça pour dire que tout ce qui concerne la grande mosquée de Paris ne m'est pas étranger. C'est ainsi que j'ai découvert le communiqué de Dalil Boubakeur appelant à voter contre la "xénophobie", et pour Emmanuel Macron. J'ai lu aussi que cet appel se plaçait sont la bénédiction d'une démarche "citoyenne", "républicaine" et "laïque". La laïcité, on le sait, est depuis un certain temps accommodée à toutes les sauces. Il me semble, à l'occurrence – j'ose – qu'évoquer ladite laïcité dans un édifice religieux est un peu comme parler de virginité dans un bordel. 

Je suis un esprit ouvert. Tolérant. Éclectique. Et respectueux de toutes les religions. C'est pourquoi avant de me laisser fléchir par l'appel de la grande mosquée de Paris, j'ai voulu connaître l'avis des autres serviteurs de Dieu. Je suis allé sur le site du grand rabbinat de France. Rien. Pas une indication. Pas un conseil sur le bulletin que je devrais mettre dans l'urne. Boouuhh …

La conférence des évêques de France est, elle aussi, restée étrangement silencieuse. Pour qui voter ? Comment chasser le diable (en l'espèce la diablesse) ? Silence total. Aucun conseil pastoral. Boouuhh … Même attitude curieusement démissionnaire de la part des églises protestantes. Est-ce chrétien de me laisser dans une telle incertitude ? Est-ce charitable que de m'abandonner sans boussole sur un chemin difficile et inconnu ? Boouuhh … 

L'orphelin que j'étais allait se résoudre à suivre la parole bienveillante qui émanait de la grande mosquée de Paris. Puis j'ai relu attentivement le texte de Dalil Boubakeur. Il s'adressait aux musulmans. Ouf ! 

PS : J'apprend à l'instant que le grand rabbin de France a également appelé à voter Macron. Comme quoi la bêtise... Je ne vais pas me convertir mais je préfère la position des évêques de France. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !