Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique

Doux dingues

Des députés LREM veulent remplacer le gibier par des robots ! Non, ce n'est pas une blague

Aux urgences psychiatriques de l'hôpital Saint-Anne, ils ont été jugés inoffensifs. C'est pourquoi on leur permet de sortir pour aller siéger à l'Assemblée nationale.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Vous aimez rire. Vous avez rit en regardant les comédies de Lubitsch. Vous vous repassez souvent Certains l'aiment chaud et même – soyons peuple – vous avez été pliés en deux en visionnant Camping ou Bienvenue chez les Chtis.

Eh bien il y a mieux, beaucoup mieux. Pour cela, il vous faut vous rendre au Palais Bourbon. Là-bas, dans cette prestigieuse enceinte où l'on n'administre pas de soins psychiatriques, quatre députés macronistes ont déposé un amendement visant à remplacer le gibier par des robots. Notons toutefois que dans leur esprit, cette disposition ne s'appliquerait qu'à la chasse à courre.

C'est une forme de chasse héritée de l'Ancien régime et elle ne concerne que quelques nantis. Taper sur les riches vaut certificat de bien-pensance. L'un de ces quatre députés s’exprime dans les médias.

Il s'appelle Damien Adam et c'est à lui que nous devons d’avoir eu connaissance de cette bienfaisante initiative. Damien Adam veut, explique-t-il, mettre fin "à la souffrance animale". C'est pourquoi, selon lui, des robots devraient remplacer avantageusement le gibier.

On ignore s'ils seront en plastique ou en métal. Mais on sait qu'ils seront perfectionnés grâce à la technologie moderne : ils ressembleront au gibier, auront l'odeur du gibier, feront le même bruit que le gibier, mais ne seront pas du gibier. Génial, non ? Il pourrait y avoir donc des sangliers électroniques, des cyber-chevreuils, des cerfs connectés.

Il faut espérer qu'aucun bug informatique n'affectera le fonctionnement de ces merveilles de la science. Car sinon, avec leurs membres électroniques devenus fous, ils pourraient broyer les chiens de la meute trompés par leur apparence. Damien Adam a-t-il pensé à la souffrance canine ?

Pour notre part, nous appelons à mettre fin à la souffrance parlementaire. On remplacera les députés LREM par des robots formatés qui répéteront : "Macron il est grand, il est gentil". Mais il paraît que c'est déjà fait...

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !