Comment Viktor Orban peut profiter de son exclusion du PPE | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Comment Viktor Orban peut profiter de son exclusion du PPE
©STOYAN NENOV / POOL / AFP

Hongrie

Comment Viktor Orban peut profiter de son exclusion du PPE

Si l'exclusion ne s'est pas produite, la suspension du Fidesz de Viktor Orban a été votée à une importante majorité des délégués du PPE.

Cyrille Bret

Cyrille Bret

Cyrille Bret, ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure, de Sciences-Po Paris et de l'ENA, et anciennement auditeur à l'institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) est haut fonctionnaire et universitaire. Après avoir enseigné notamment à l'ENS, à l'université de New York, à l'université de Moscou et à Polytechnique, il enseigne actuellement à Sciences-Po. Il est le créateur avec Florent Parmentier du blog Eurasia Prospective. Il est également membre de l'Institut Notre Europe Jacques Delors.

Pour le suivre sur Twitter : @cy_bret

 

Voir la bio »

Atlantico :  Dans quelle mesure cette situation pourrait-elle profiter à Viktor Orban ? 

Cyrille Bret : Orban risque de perdre son assurance vie en politique européenne avec son affiliation au PPE. En revanche il peut réaliser plusieurs gains. Premièrement, la suspension de son parti lui permet de se présenter à nouveau comme une victime du politiquement correct européen. C’est un argument qu’il utilisera dans la campagne comme Marine Le Pen. Deuxièmement, cette suspension peut libérer sa parole anti islam au lieu de la brider. En conséquence il pourra encore améliorer son score en Hongrie et ainsi disposer d’un contingent de députés européens supérieur à la dizaine. A ce titre, il sera courtisé par les groupes au parlement en constitution. Troisièmement le PPE pourra annuler la suspension au moment des négociations pour la constitution des groupes pour conserver son statut historique de premier groupe quantitativement au PPE. La suspension pourrait être une bonne affaire politique pour Orban avant et après la campagne.

Dès lors, quelles sont les raisons qui ont poussé le PPE à suspendre Viktor Orban, tout en constatant son incapacité à trouver une majorité pour voter son exclusion ? 

Le PPE a ainsi pris acte d’une part des constats du rapport sargentini qui a souligné les véritables risques sur les droits fondamentaux en Hongrie. Il a aussi pris en compte le malaise de la plupart des paris démocrates chretiens du PPE concernant la rhétorique xénophobe de Orban. La position de conciliation de Laurent Wauquiez est minoritaire en Europe. Pour le PPE Orban est devenu un embarras et non plus un avantage electoral. D’autant plus qu’il est soutenu en Europe par des partis qui n’appartiennent pas au PPE: la Ligue italienne, le RN français.
Toutefois aucune majorité n’a été dégagée pour l’exclusion car le PPE est frileux à l’approche des européennes. En vertu de la procédure de spitzenkandidar c’est le parti arrivé en tête le 26 mai qui présidera la commission européenne. Le PPE veut conserver son statut historique et s’assurer la présidence.

Quels sont les effets que pourrait avoir cette suspension sur les prochaines élections européennes, et sur le poids que pourrait prendre la ligne Orban au sein de la prochaine assemblée ? 

Cette suspension peut confirmer le statut de chef de file contestataire qu’a acquis Orban à la tête du V4 et en se rapprochant du PiS polonais, de Sebastian Kurz, de la Ligue et du rassemblement national français. Alors qu’il peut paraître affaibli à court terme, le premier ministre hongrois pourra peser sur la constitution des groupes et les nominations à la commission s’il réussi chez lui electoralement. Cette suspension peut paradoxalement relancer la campagne de Orban.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !