Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France

Français et fier de l’être

Comme Macron, moi aussi je veux un joli masque !

Il est coquet notre président. Il a accepté de dissimuler son doux visage. Mais pas n’importe comment…

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

J’apprends grâce à Atlantico que le président de la République portait un masque pas comme les autres lorsqu’il a visité une école à Poissy. Il était noir, frappé d’un écusson tricolore. Patriotique donc.

Les services de l’Elysée se sont empressés de nous faire savoir qu’il était 100% français. Pas comme ces masques communistes que nous faisons venir de Chine. Il a été fabriqué par une bonneterie française. Et il revient à 4,92 euros.

C’est vraiment donné. Comparez les prix d’une robe faite par un grand couturier avec le prix d’une vulgaire robe H&M et vous comprendrez pourquoi ce beau masque présidentiel est à la portée de tous. Il est donc très démocratique.

J’en voudrais un moi aussi. Mais pas noir car c’est la couleur de la burqa. Et sans l’écusson tricolore car je ne veux en rien copier Emmanuel Macron. Je le voudrais fuchsia et parsemé de myosotis.

De façon générale, le masque présidentiel nous ouvre des horizons intéressants sur notre échiquier politique. L’écusson tricolore sur le masque de Macron désespère Marine Le Pen qui estimait qu’il lui était réservé. Quel masque va donc pouvoir porter la présidente du Rassemblement national ?

Un avec l’effigie de Jeanne d’Arc ? Sans doute pas car son père s’est beaucoup trop servi de la pucelle d’Orléans. Mais tout n’est pas perdu pour Marine Le Pen : un masque entièrement tricolore écrasera le misérable petit écusson de Macron.  

Nous ne désirons pas oublier les autres formations politiques. Pour Mélenchon c’est tout trouvé : un masque aux couleurs du Venezuela avec la tête de Maduro. Les écologistes, eux, auront à cœur de porter un masque vert agrémenté de petites éoliennes.

Pour revenir à Macron, nous connaissons sa propension à s’autocélébrer. Qu’il fasse la promotion du made in France n’est en rien scandaleux. Mais le drapeau tricolore c’est un peu trop : le drapeau européen lui correspondrait mieux. Par ailleurs, le président de la République ignore certainement que le carnaval de Venise se tient en février…

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

"Nous sommes en guerre et il faut rouvrir les écoles". Une étrange déclaration d’un maire macroniste. Et dans cette guerre combien d’enfants doivent mourir ?Déconfinement : Emmanuel Macron tente de rassurer pour le retour à l’école Retrouvez l’intégralité des annonces d’Emmanuel Macron sur la réouverture des écoles dès le 11 mai

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !