Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Nouveau monde
Crédits Photo: Ed JONES / AFP

Concurrence déloyale

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

Acheter une nouvelle console de jeu ou faire de bonnes affaires sur Internet devient de plus en plus compliqué. La faute à des robots qui remplissent leur panier à une vitesse extraordinaire pour ensuite revendre les produits plus chers.

Didier Hardoin

Didier Hardoin

Didier Hardoin est ingenieur en systèmes d'information, spécialiste en cybersecurité.

 

Voir la bio »

Atlantico : Comment fonctionnent les "shopping bots", ces robots qui dénichent les bonnes affaires plus vite que n'importe quel internaute ? 

Didier Hardoin : Des bots sur Internet, il en existe plusieurs, et avec plusieurs utilisations. Ces « robots » vont utiliser le web scraping pour effectuer leurs fonctions (qui vont être définies). Le web scraping consiste à extraire un site web, l'aspirer en quelque sorte pour ensuite faire quelque-chose avec les informations contenues. Cela peut être, par exemple, dans ce contexte, des robots qui extraient le contenu des boutiques pour faire une étude de marché. N'oublions pas notre grand ami Google, qui emploie des robots pour sillonner le web pour ensuite le référencer, et que nous puissions faire nos recherches!

Mais il y a aussi des robots malicieux, qui cherchent systématiquement à prendre possession des sites web (entre autres)! 

Aux États-Unis, la société hiQ Labs utilise le web scraping sur les données de LinkedIn à des fins de recrutement. À la suite d'un procès, la Cour d'appel des États-Unis pour le neuvième circuit donne raison à hiQ en septembre 2019 : la cour considère notamment que les utilisateurs conservent la propriété de leurs profils, et que les données étant librement diffusées sur Internet, elles peuvent être collectées. L'affaire est ensuite portée devant la Cour suprême....

Dans ce contexte, on va programmer un robot pour dénicher les affaires les moins chères ou un certain produit que l'on voudrait absolument (l'exemple de la PS5), pour ensuite pouvoir soit l'acheter, soit en acheter un maximum de quantités pour une éventuelle revente : cela s'appelle le scalping bot. 

Pourquoi deviennent-ils une menace pour le e-commerce ?

Regardons dans la globalité: les bonnes promotions effectivement disparaissent plus vite, mais ces promotions ont servi un public (ou individu) qui a pu programmer ou se procurer un robot d'achat... D'une façon très égoïste il rafle toutes les promotions, pour ensuite les revendre! 

Dans le monde physique, on pourrait voir une de ses vidéos classiques, ou l'on voit les premières personnes qui rentrent dans un magasin lors du black friday, ces gens qui se battent pour les meilleures promotions. Schématiquement, cela donnerait une personne avec un gros caddie qui rafle les rayons pour lui, puis mets en vente les articles dans son magasin..... 

Maintenant, l'autre coté de la pièce : il y a les bots malicieux, qui ne vont que remplir des caddies, les abandonner, et en général essayer de faire ralentir et en quelque sort attaquer le magasin en question. 

D'un autre coté plus pragmatique, pour les personnes qui n'ont ni l'envie, ni le temps, de trouver/programmer un robot pour faire leurs achats, effectivement elles ne vont pas pouvoir investir leur temps pour avoir un bon deal sur les jours de promotion, et ne vont plus croire aux jours de promotion... C'est donc une menace qui pèse sur la crédibilité du magasin, et la sûreté de son système d'e-commerce et de gestion des commandes. On parle encore de la cybersécurité !

Y a-t-il un moyen de limiter leur emprise sur le marché ?

Un des moyens serait que le site d'e-commerce fixe un maximum des mêmes articles par client, que lorsque quelqu'un veut acheter cinquante PS5, cela ne soit pas possible. Cela peut passer par ajouter des captcha pour authentifier que ça soit un vrai utilisateur, voire utiliser des services externes qui vont détecter les bots (en détectant des paniers qui se remplissent à une vitesse hors du commun, etc.) pour pouvoir les bloquer. Ainsi le magasin se protège et protège ses clients ! 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !