Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©PATRICK KOVARIK / AFP

L'effet Rotonde ?

61% des Français pensent que Marine Le Pen a plutôt réussi son début de campagne de 2d tour contre 52% qui pensent qu'Emmanuel Macron a plutôt raté le sien

Ce nouveau sondage exclusif Harris Interactive pour Atlantico/RMC indique également que 43% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron a eu tort de célébrer son résultat au restaurant "La Rotonde".

Jean-Daniel Lévy

Jean-Daniel Lévy

Jean-Daniel Lévy est directeur du département politique & opinion d'Harris Interactive.

Voir la bio »

Atlantico : Quels sont les principaux enseignements que l'on peut tirer de ce sondage ? 

Jean-Daniel Lévy : Ce début de campagne d’entre deux tours a été marqué par un certain nombre de questionnements. Retenons en trois :

1. Cette campagne a-t-elle été bien entamée par les deux finalistes ? Invités à répondre comme des observateurs extérieurs, 52% des Français répondent par la négative lorsqu’ils pensent à celle d’Emmanuel Macron tandis que 61% considèrent que celle de Marine Le Pen a bien commencé. Dans le détail, les électorats de premier tour de chacun des candidats apportent un jugement positif sur la campagne de "leur" candidat. Reste que les électeurs de Marine Le Pen (réponse positive à hauteur de 92%) apparaissent plus contents de l’entame de campagne de leur candidate que ceux d’Emmanuel Macron concernant le leur (74%) ;

Cliquez sur les images pour agrandir. 

2. 43% des Français considèrent qu’Emmanuel Macron a eu tort de célébrer son résultat au restaurant "La Rotonde", 22% raison et 35% ne portent pas de jugement. On le voit, on ne note pas d’hallali à l’égard du candidat En Marche, 47% de ses électeurs de premier tour indiquant même qu’il a eu raison de procéder de la sorte et – mis à part les électeurs de François Fillon et Marine Le Pen – aucune majorité ne se dégage pour incriminer cette modalité de célébration. C’est, à gauche, plus l’absence d’avis qui l’emporte ;

3.Le candidat Insoumis n’a pas pris position ce dimanche pour le deuxième tour. Ayant demandé à ses militants leur avis, il a suscité quelques interrogations. Pas chez les Français qui, pour 47% d’entre eux, considèrent qu’il a eu raison de procéder de la sorte. C’est d’autant plus vrai chez ses électeurs de premier tour (70%). 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !