Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Qui veut risquer sa vie la sauvera (Mémoires) Jean-Pierre Chevènement biographie

Atlanti Culture

"Qui veut risquer sa vie la sauvera (Mémoires)" de Jean-Pierre Chevènement : heureux qui comme Chevènement a eu plusieurs vies dans sa vie en maintenant la même trajectoire. Un panorama exhaustif de l’histoire de notre pays de 1962 à 2019

Jean-Pierre Chevènement a publié "Qui veut risquer sa vie la sauvera (Mémoires)" aux éditions Robert Laffont.

Bertrand Cousin

Bertrand Cousin

Bertrand Cousin est Senior Counselor de la société APCO Worldwide. Ancien élève de l'ENA, il a notamment été maître des requêtes au Conseil d'Etat, maire adjoint de Brest et député.

Voir la bio »

"Qui veut risquer sa vie la sauvera (Mémoires)" de Jean-Pierre Chevènement

Robert Laffont - 494 p. - 22€

 

RECOMMANDATION
Bon


THEME
L’auteur s’est d’emblée donné des objectifs clairs pour sortir la France de l’ornière. Il espère influencer le cours de l’histoire, notamment en étant député et maire de Belfort et 4 fois ministre (Recherche et technologie, Éducation Nationale, Défense et Intérieur) et en créant de nombreux mouvements politiques (CERES - Mouvement des citoyens). A plusieurs reprises, il est trahi par Mitterrand et Jospin ce qui le conduit à démissionner.

 

POINTS FORTS
Dans un style impeccable, l’auteur, avec un souci remarquable de vérité et d’honnêteté, explicite les lignes de force de ses convictions politiques à même de conduire au redressement de notre pays.

Issu d’une famille d’enseignants dans le Doubs, brillant élève, il arrive à Science-Po Paris (il est pensionnaire au foyer catholique de la rue Madame), intègre l’ENA dont il sort comme conseiller commercial. Puis il part faire son service militaire vers la fin de la guerre d’Algérie au 35° Régiment d’Infanterie. Il assistera aux tueries de 1962. Les valeurs forgées durant cette première partie de sa vie vont corseter son action résolue et courageuse.

Contre vents et marées, il trace sa route avec 3 objectifs majeurs :
-    Construire une Europe européenne qui soit indépendante des États-Unis (il faut sortir de l’OTAN), renouer avec la Russie et respecter la compétence des Nations.
-      Favoriser l’émancipation des colonies en évitant l’émergence de dictatures corrompues.
-      Éviter que les choix de politiques économiques de la France soient guidés par la mondialisation du capitalisme financier libéral. L’État doit garder la main, grâce à des nationalisations et à une forme de planification. Ainsi il combat farouchement la libération des mouvements de capitaux sansharmonisation fiscale préalable.

Ses mémoires sont une histoire admirable de la vie politique française de 1962 à 2019 dans toute la complexité des dissolutions et des cohabitations. La duplicité de certains hommes politiques donne parfois la nausée.

 

POINTS FAIBLES
Plusieurs longs passages sont fastidieux notamment quand l’auteur retrace avec force détails les épisodes concernant la région de Belfort. Il en profite pour remercier nommément des cohortes d’anciens collaborateurs et collaboratrices qui l’ont soutenu dans ses nombreux mandats politiques.

Il en va de même pour ses tentatives de démêler les innombrables intrigues et trahisons dans les luttes entre les courants et les factions de la galaxie socialiste.

Son souci de décrire avec une honnêteté exhaustive, l'entraîne à des passages indigestes.

 

EN DEUX MOTS
JPC aurait fait un excellent Premier Ministre du général de Gaulle. Non seulement en raison de ses convictions politiques mais aussi par son courage, sa détermination et son honnêteté foncière. Il a approuvé la fermeture de bases américaines en France, le discours de Phnom Pen, vive le Québec libre, etc…

Il a suscité et suscite encore le respect et garde une place de choix dans le panthéon de la Vème république.

Mentionnons, parmi ses derniers ouvrages parus : Passion de la France (Robert Laffont, 2019) ; Un défi de civilisation (Fayard, 2016).

 

UN EXTRAIT
-  « Le socialisme n’a pas besoin de surhomme, il a besoin d’hommes sûrs. »

-  « Quelle trace laisserait mon combat, même s’il était infructueux, sinon celui d’une ultime révolte contre la désuétude des principes républicains et la progressive dissolution de notre pays dans l’océan du marché mondial ? » p. 413.

 

LE CLIN D'OEIL D'UN LIBRAIRE
Libraire LA GEDE AUX LIVRES. Tout le sel de la culture… et des livres est là, à Batz-sur-mer

« Les clients nous aiment, ils nous sont fidèles quoi qu’il arrive, c’est au moins la bonne leçon de cette covid 19 », avoue avec émotion et en toute simplicité Elisabeth, cette ancienne professeure de lettres. « Nos lecteurs sont acquis à la cause (sic), avec eux nous travaillons au coup de cœur, le conseil, c’est le cœur de mon travail » poursuit Elisabeth Lesimple  qui n’as pas peur ni de la pandémie ni d’une quelconque GAFA, pour ne citer personne. « Nos clients font de la résistance en apprenant peu à peu à se familiariser avec le système Clic et Collect et, heureusement, contrairement à la première vague, la chaine du livre n’a pas été interrompue. On ne vient pas à la GEDE par hasard. Elisabeth Lesimple et son conjoint n’ont besoin de personne, que d’eux-mêmes et de leur talent de découvreurs pour des lecteurs qui leur ressemblent.                                                          

Dernier coup de cœur d’Elisabeth, "Le Dit du Mistral", de Olivier Mak-Bouchard une invitation au voyage sur les chemins de la Provence dans les pas de Fréderic Mistral, Daudet , Giono, un livre sur l’amitié , un terroir, l’authenticité des rapports humains. Prix de la première plume 2020 (éd. Tripode).  Et un super clin d’ œil  au sel… des livres et au terroir de cette belle région de Guérande ; Le nom de la librairie ? la GEDE est le nom ancien d’un panier dédié au ramassage du sel.

Vous l’avez compris La librairie LA GEDE est une librairie d’esthète (c’est le mot d’Elisabeth), une librairie où souffle un vent de fraicheur qui fouette et réveille.

LIBRAIRIE LA GEDE AUX LIVRES 22, rue Jean XXIII 44740 BATZ SUR MER. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !