Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Pour votre activité professionnelle, il est préférable de créer une page professionnelle, ne serait-ce qu’en raison des fonctionnalités supplémentaires qui vous sont offertes.
©REUTERS/Dado Ruvic

Bonnes feuilles

"L'art des médias sociaux" : savoir bien dissocier vie privée et vie professionnelle

Dès 1984, Guy Kawasaki a été l'un des premiers responsables marketing chez Apple. Il publie en 2015 un ouvrage qui liste "les outils indispensables pour nous perfectionner et construire une base solide à la mesure de nos ambitions" sur la toile. Extrait de "L'art des médias sociaux", de Guy Kawasaki et Peg Fitzpatrick, aux éditions Diateino, traduction : Amandine Auzerais (2/2).

Guy Kawasaki

Guy Kawasaki

Guy Kawasaki a été l'un des premiers responsables marketing chez Apple en 1984. Il est actuellement le PDG de Garage Technology Ventures, une société de capital-risque spécialisée dans les entreprises de haute technologie situées dans la Silicon Valley.

Il est l'auteur de "What the Plus, Google+ pour nous autres", Editions Diateino (août 2012).

Voir la bio »

Votre avatar, votre phrase d’accroche et votre photo de couverture (ou image d’en-tête) suffisent aux membres d’un réseau pour se faire un avis sur vous. Ils décident ainsi rapidement, soit de vous suivre ou d’en apprendre davantage sur vous, soit de vous ignorer. S’ils décident de vous suivre ou d’en savoir plus, ils iront consulter le reste de votre profil. C’est pourquoi il est vraiment indispensable de compléter convenablement votre profil. Google+ vous permet, par exemple, d’ajouter un texte introductif, des renseignements personnels et des lien ; faites-l!

Chaque compte Facebook possède une "Timeline" (un journal) personnelle et il peut également gérer des "Pages". Sur votre Timeline personnelle, vous pouvez avoir jusqu’à 5 000 amis et un nombre illimité de followers ayant accès à vos publications. Sur une Page, le nombre de "likes" est limité et les types de publicités sont plus variés. Sur Google+, les usages sont similaires : les Profils sont destinés aux individus et les Pages aux entreprises, célébrités ou artistes.

Si vous souhaitez utiliser les médias sociaux à titre professionnel, vous n’avez pas d’autre choix que d’utiliser une Page, qu’il s’agisse de Facebook ou de Twitter. Sur ce point, les conditions d’utilisation de Facebook vous avertissent qu’utiliser une Timeline personnelle à des fins professionnelles (contrairement à une Page) peut entraîner la suppression de votre compte. Heureusement, sur Facebook, vous pouvez convertir une Timeline en une page et inversement, au cas où vous changeriez d’avis. Google+ vous permet, lui, de créer une nouvelle Page à partir de votre compte, mais pas de convertir votre profil en une Page (sauf en cas de force majeure).

De manière générale, si vous utilisez les médias sociaux dans le cadre de votre activité professionnelle, il est préférable de créer une page professionnelle, ne serait-ce qu’en raison des fonctionnalités supplémentaires qui vous sont offertes (telles que la possibilité de désigner plusieurs administrateurs et de réaliser des analyses détaillées). Sur Google+ notamment, partager des publications avec des services externes tels que Buffer, Sprout Social et Hootsuite est bien plus pratique avec une page.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !