Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Crédits Photo: Olivier Douliery / AFP

Sur le divan

"L’élection de Joe Biden est bonne pour l’équilibre mental des Français". Et c’est la psy attitrée de France Info qui vous le dit

Eh oui, d’après elle, la présence de Trump à la Maison Blanche occasionnait chez nous de graves symptômes dépressifs.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Des psys il y en a de toutes sortes. Des gros, des grands, des minces, des petits. Certains d’entre eux ne jurent que par Freud. D’autres font leurs dévotions à Jung ou à Lacan. Parmi eux des psys compétents. Des psychologues, des psychanalystes, des psychothérapeutes.

Il y en a aussi quelques-uns qui pratiquent à la façon des marabouts arabes, des sorciers africains et des Madame Irma avec leur boule de cristal. Un de ces spécimens officie sur France Info. Le nom de ce spécimen : Claude Halmos. Elle a eu à cœur de soulager la détresse des Français perturbés et angoissés. Pour ce faire elle se devait de diagnostiquer la cause de cette dépression. Et elle l’a trouvée sans aucun mal : Donald Trump !

Sur son divan elle a allongé l’ancien président des Etats-Unis. Et Claude Halmos a aussitôt capté les ondes maléfiques que dégageait le milliardaire américain. « Un autocrate tout puissant qui hait tout ce qui n’est pas lui ». Déjà éprouvés par le Covid 19 et le confinement, des millions de Français avaient selon elle et à cause de Trump, plongé dans une éprouvante dépression.

Puis Claude Halmos a placé sur son divan Joe Biden. Et là le bonheur a été au rendez-vous : « un homme épris d’humanité, un père tutélaire ». Tout ça pour nous autres qui aspirions à être orphelins de Trump. La bonne nouvelle s’est propagée rapidement. Et nous fûmes nombreux à psalmodier : « merci Claude Halmos, merci Joe Biden ».

Revenons un instant aux moments affreux que nous a fait vivre Trump. Dans les lits conjugaux, des femmes en larmes se serraient contre leurs époux : « chéri j’ai peur de Trump ». Et l’époux au lieu de la consoler répondait : « moi aussi ».

Avec Joe Biden ce cauchemar a pris fin. Les femmes épanouies et sereines se réveillent avec ces mots : « chéri j’ai rêvé de papa Joe ». Et les enfants transportés de joie s’écrient « je veux un papa comme Joe ».

Il est toutefois regrettable que Claude Halmos ne nous ait pas parlé des effets bénéfiques que peut avoir Joe Biden sur notre libido. Celle-ci du temps de Trump était lamentablement en berne. La brutale puissance virile de l’ancien président US rendait les Français impuissants quand ils venaient à se comparer à la bête. Quant aux femmes, la laideur absolue de l’occupant de la Maison Blanche, les rendait totalement frigides. Tout cela figurera certainement dans une prochaine émission de Claude Halmos. Ne la ratez surtout pas.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !