Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Santé : au Royaume-Uni, de la musique pour lutter contre la démence
©Odd ANDERSEN / AFP

La musique adoucit les mœurs

Santé : au Royaume-Uni, de la musique pour lutter contre la démence

Une campagne nationale pour la promotion de la musicothérapie à destination des personnes atteintes de démence vient d'être lancée.

La musique pourrait-elle être le remède à l'un des maux du XXIe siècle ? Tandis que dans les pays occidentaux, les personnes âgées se font de plus en plus nombreuses, un grand nombre d'entre elles, pour certaines atteintes de la maladie d'Alzheimer, basculent dans la démence, un trouble neurocognitif persistant qui influe sur l'humeur et la mémoire du malade. L'OMS considère d'ailleurs lé démence comme une priorité de santé publique.

"La musique n'est non pas un plaisir, mais une nécessité"

Alors sommes-nous condamnés à laisser notre esprit se rabougrir en même temps que notre corps ? Comme le rapporte Classic FM, le Royaume-Uni a lancé une campagne nationale visant à promouvoir la musicothérapie auprès des personnes concernées, baptisée "Music for Dementia 2020". L'objectif : rendre la musique constamment accessible aux malades. Le site de la campagne donne d'ailleurs de multiples outils pour y parvenir : la possibilité d'écouter de la musique, de composer des playlists ou de créer sa propre chanson.

Car pour les malades, "la musique n'est non pas un plaisir, mais une nécessité", assure Grace Meadows, musicothérapeute et directrice du programme national du National Health Service (NHS). "La musique peut être une corde de sécurité pour les gens atteints de démence. Cela facilite l'échange de moments musicaux de qualité avec des amis, la famille ou les collègues", explique-t-elle. "Nous sommes des créatures sociales et la musique permet de créer des communautés, offrant des expériences sociales significatives et inclusives", conclut-elle.

Environ 900 000 malades outre-Manche

L'année dernière, les tests en la matière ont été probants. L'International Longevity Center et la Fondation Utley, qui ont mené les études, ont pu constater que la musicothérapie avait positivement influé sur la santé physique et le bien-être mental des patients, allant parfois jusqu'à leur faire retrouver l'usage de certaines fonctions psychomotrices qu'on pensait perdues à jamais, comme la parole et la compréhension de la langue.

En parallèle de sa campagne "Music for Dementia 2020", la NHS a récemment proposé d'intégrer la musicothérapie aux plans de traitement des patients. Selon les estimations, plus d'un millier d'emplois sous-traitants seront ainsi créés d'ici avril 2021 pour encadrer les quelque 900 0000 personnes souffrant de démence aujourd'hui au Royaume-Uni.

Classic FM

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !