Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, à l'issue d'un Conseil des ministres.
La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, à l'issue d'un Conseil des ministres.
©Ludovic MARIN / AFP

Combat contre la pandémie

Roselyne Bachelot évoque son expérience contre la Covid-19 et sa peur de la mort

La ministre de la Culture, testée positive au Covid-19 fin mars, avait été hospitalisée et avait reçu un traitement d'« oxygénothérapie renforcée ». Elle est revenue sur son combat contre la maladie au micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV.

La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, est revenue, ce vendredi 23 avril, sur les jours durant lesquels elle a été hospitalisée, après avoir été testée positive au Covid-19, fin mars. Roselyne Bachelot a été hospitalisée durant neuf jours après sa contamination au coronavirus. Elle avait reçu un traitement d' « oxygénothérapie renforcée ». La ministre de la Culture a confié à Jean-Jacques Bourdin (sur le plateau de BFMTV et RMC) avoir cru mourir « à un moment très précis ». A la question posée par Jean-Jacques Bourdin si elle a eu peur de mourir, elle a répondu par l'affirmative :

« Oui. On se dit que c'est le moment. Je suis quelqu'un qui essaye d'apprivoiser la mort au maximum. Tous les soirs, je me dis que peut-être, c'est le dernier soir ».

La ministre a également évoquée ses jours de convalescence :  

« Pendant trois, quatre jours, vous n'avez plus de signes et puis tout d'un coup la maladie revient ».

Aujourd'hui guérie, Roselyne Bachelot a précisé que « les séquelles sont importantes » :

« Je les surmonte. Les gens qui ont été touchés par la maladie (...) savent très bien que c'est une maladie qui va durer plusieurs mois ».

France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !