Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
Crédits Photo: Anne-Christine POUJOULAT / AFP FILES / AFP
Christophe Dominici

Monde du rugby en deuil

Mort de Christophe Dominici à l’âge de 48 ans

Christophe Dominici a été retrouvé mort dans le parc de Saint-Cloud, dans les Hauts-de-Seine. L’ancien joueur international était âgé de 48 ans.

L'ancien international de rugby Christophe Dominici a été retrouvé mort dans le parc de Saint-Cloud, selon des informations de Paris-Match. L'ancien joueur du Stade français était âgé de 48 ans.

Selon des informations de Paris-Match, il serait monté sur le toit d'un bâtiment désaffecté du parc en début d'après-midi avant de sauter, selon les précisions d’une source policière à l'AFP. Selon le parquet de Nanterre, un témoin aurait vu l'ancien joueur faire une chute de 10 mètres. Une enquête pour recherche des causes de la mort a été ouverte par le parquet de Nanterre.

Christophe Dominici aura marqué des générations entières de joueurs et d'amoureux du rugby. Christophe Dominici a fait ses débuts à Toulon, club où il a été formé. Sa carrière en club a été couronnée de succès au Stade Français durant l'ère de Max Guazzini (5 titres de champions de France remportés). L'un de ses matches et sa performance avec l'équipe de France contre les All Blacks de Nouvelle-Zélande sont entrés dans la légende du rugby français. Il comptabilisait 67 sélections avec l'équipe de France. 

Il avait récemment fait son retour sur la scène médiatique en s'engageant pour la reprise du club de rugby de Béziers. Son projet aurait été retoqué par la DNACG, le gendarme financier du rugby français.

Depuis cet échec qui l'a marqué, Christophe Dominici s'était mis en retrait, et demeurait injoignable, selon la rédaction de Midi Olympique.

Le monde du rugby est en deuil suite à l'annonce de la disparition de Christophe Dominici. 

Paris-Match

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !