Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Voiture électrique Renault Zoe ult
Voiture électrique Renault Zoe ult
©Reuters

Voiture propre

La Chine, leader dans le domaine des voitures électriques - avec 138 modèles sur son marché, contre 60 en Europe, et seulement 17 aux États-Unis - abrite aussi le premier constructeur mondial

En 2021, 80% des véhicules municipaux dans les grandes villes chinoises seront électriques

Le numéro 1 mondial de la voiture électrique ? Ce n'est pas l'Américain Tesla ni le Franco-Japonais Renault-Nissan. Il s'agit du Chinois BYD, qui a vendu 247. 811 voitures 100% électriques en 2018, soit 2.305 de plus que Tesla selon Capital.

En 2018, 1,25 million de véhicules à énergie nouvelle (les NEV, New Energy Vehicles) ont été vendus en Chine, dont 984.000 voitures 100% électriques (73% des véhicules électrifiés). soit 5,1% des 24,5 millions d'immatriculations de voitures personnelles dans le pays. Ceci alors que les véhicules 100% électriques ou hybrides rechargeables ont représenté seulement 2,1% du marché français en 2018 indiquait Capital en janvier dernier.

Et d'ici 2021, 80% des véhicules municipaux dans les grandes villes chinoises seront électriques. Pékin va aussi accroître son réseau de stations de recharge et octroyer de nouveaux subsides aux acquéreurs de voitures vertes souligne Le Temps.

Et le gouvernement chinois a mis en place des quotas de vente de véhicules électriques qui évolueront progressivement, de 10 % en 2019 à 18 % en 2023. Cela incite les constructeurs chinois à miser grandement sur les véhicules électriques y compris en Europe. le gouvernement chinois a mis en place des quotas de vente de véhicules électriques qui évolueront progressivement, de 10 % en 2019 à 18 % en 2023. Cela incite les constructeurs chinois à miser grandement sur les véhicules électriques y compris en Europe. le gouvernement chinois a mis en place des quotas de vente de véhicules électriques qui évolueront progressivement, de 10 % en 2019 à 18 % en 2023. Cela incite les constructeurs chinois à miser grandement sur les véhicules électriques y compris en Europe ajoute Beev.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !