Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Greta Thunberg, via sa fondation, décide d’apporter son soutien financier au système Covax pour lutter contre l'inégalité vaccinale.
Greta Thunberg, via sa fondation, décide d’apporter son soutien financier au système Covax pour lutter contre l'inégalité vaccinale.
©FREDERICK FLORIN / AFP

Lutte contre la pandémie

Covid-19 : Greta Thunberg, via sa fondation, décide d’apporter son soutien financier au système Covax pour lutter contre l'inégalité vaccinale

La fondation de Greta Thunberg va verser 100.000 euros au système Covax afin de lutter contre l'inégalité vaccinale à travers la planète face à la pandémie de Covid-19.

La fondation de Greta Thunberg va faire un don de 100.000 euros au système Covax pour lutter contre l'inégalité vaccinale à travers la planète sur la question de la pandémie de Covid-19. La somme qui sera versée à la fondation de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sera destinée à « acheter des vaccins contre le Covid-19, dans le cadre de l'effort mondial vers un accès équitable aux vaccins des personnes les plus à risques », selon les précisions de l'OMS ce lundi dans un communiqué.

« La communauté internationale doit faire plus pour palier la tragédie qu'est l'inégalité vaccinale », selon Greta Thunberg, citée dans un communiqué, avant de participer à une conférence de presse avec le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

La jeune militante s’engage donc dans la lutte contre la pandémie :

« Nous avons les moyens à notre disposition pour corriger l'énorme déséquilibre qui existe aujourd'hui dans le monde dans la lutte contre le Covid-19. Tout comme avec le changement climatique, nous devons aider les plus vulnérables d'abord ».

Greta Thunberg a indiqué qu’elle était convaincue que le système Covax (un partenariat public-privé entre l'OMS, l'Alliance du vaccin -Gavi- et la Cepi -Coalition for Epidemic Preparedness Innovations- qui devait garantir une distribution équitable en particulier à 92 pays pauvres) est la bonne réponse.

Le système Covax est freiné suite à la décision de l'Inde de bloquer les exportations du vaccin AstraZeneca fabriqué sur son sol.

La pénurie de vaccins disponibles prive les pays moins riches d'accès aux vaccins des différents laboratoires.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !