Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Carlos Ghosn Liban Beyrouth PDG Renault Nissan port
©JOSEPH EID / AFP

Liban

Beyrouth : la maison de Carlos Ghosn a été détruite par les explosions

Carole Ghosn, l’épouse de l’ancien PDG de Renault Carlos Ghosn, s’est confiée à la presse brésilienne suite à la tragédie à Beyrouth. Carlos Ghosn et ses proches n’ont pas été blessés mais leur maison à Beyrouth est "détruite".

La maison de l'ancien président de l'alliance Renault Nissan, Carlos Ghosn, réfugié à Beyrouth après avoir fui la justice japonaise en décembre dernier, a été détruite par l'explosion du 4 août au port de Beyrouth. Cette information a été révélée par sa femme, Carole Ghosn, au journal brésilien O Estado de Sao Paulo

"Nous allons tous bien, mais la maison est détruite. Tout Beyrouth est détruit". 

Cette habitation, située dans le quartier chic d'Achrafieh, était devenue mondialement célèbre lors d'une interview de Carlos Ghosn diffusée après sa fuite du Japon.

La maison de Carlos Ghosn à Beyrouth était située à 5 kilomètres du port, où a eu lieu la tragédie de mardi. La catastrophe a été provoquée par l'explosion de très nombreuses tonnes de nitrate d'ammonium à l'abandon.

La famille de Carlos Ghosn vit à Beyrouth depuis son évasion spectaculaire de Tokyo, où l'ancien PDG de Renault était assigné à résidence dans le cadre d'une enquête d'évasion fiscale et d'abus de confiance menée au Japon.

Selon un dernier bilan, 137 personnes sont mortes et 5.000 ont été blessées. 300.000 habitants de Beyrouth seraient actuellement sans domicile suite à la catastrophe. De nombreuses habitations ou appartements sont inhabitables depuis le drame. 

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !