Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 01 Novembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

DSK : la partie fine “en live” et René-"y’a-un-gros-coup-à-faire ”

Les ébats amoureux de DSK enregistrés sur un portable, ses “ amis ” lillois, “ surveillés ”, prêts à “ vendre ” leur idole à l’avocat de Nafissatou Diallo… Pas à dire, cette semaine, y’a de l’info — de la grosse et de la grasse. Et de quoi relancer, au passage, la “ théorie du complot ”.

Revue de presse des hebdos

Publié le - Mis à jour le 24 Novembre 2011

En parler, ne pas en parler… Jeudi dernier, écoeuré, on vous prévenait d’emblée qu’on ne parlerait pas des “ petits textos ” de DSK sur lesquels s’épanchait “ Le Point ”. On vous invitait à “ y aller voir ” de vous-même si cela vous intéressait et  cela… nous a été reproché. A avoir trop d’état d’âme, on passe pour partial, et c’était pas l’idée. Cruel dilemme ! Faut-il “ y aller ” ? Ne pas “ y aller ” ? Facétieuse coïncidence : dans sa chronique du “ Nouvel Observateur ”, Jean Daniel évoque le choix qu’avait fait Albert Camus, alors qu’il dirigeait la revue “ Combat ”, “ à propos d’un fait divers d’une tout autre gravité (…) : “ Désormais, dit l’écrivain à ses rédacteurs stupéfaits, nous ne publierons plus rien sur l’affaire Petiot.

Ni texte ni photo ”. Le docteur Petiot, rappelle l’éditorialiste, était une sorte de nouveau Landru dont on révélait chaque jour les nouvelles victimes en en rajoutant sur les détails horribles de leur exécution ”. DSK n’est pas Petiot et, on vous rassure, on ne se prend ni pour Jean Daniel, ni, et encore moins, pour Albert Camus. Reste le côté “ montreur de bête de foire ”, voyeur, exhibitionniste et amateur de sensationnel qui nous gêne, et pas seulement aux entournures. Vous voulez du DSK ? OK. Ce petit point précisé, et parce que notre boulot, c’est de vous dire ce que “ la presse en dit ”, on “ y va ”. Avec ce que “ L’Obs ”, “ L’Express ” et “ VSD ” ont en magasin cette semaine, sûr que vous n’allez pas être “ déçus ”. Sob.

 

Anne Sinclair écrit un livre

Jean Daniel, puisqu’on en parlait, en saurait-il plus qu’il ne veut bien le dire ? Dans son papier du “ Nouvel Obs ”, le journaliste invite à faire “ bon accueil à celle qui redevient notre consoeur, à notre amie Anne Sinclair qui retourne au bercail ”. Simple confirmation de la rumeur selon laquelle l’épouse de DSK prendrait les rênes du “ Huffington Post ” français ? D’après “ VSD ”, “ la journaliste, après plusieurs rendez-vous avec son ami Mathieu Pigasse, un des actionnaires du “ Monde ”, aurait (bel et bien) accepté de participer au site The Huffington Post qui doit ouvrir, dans sa version française, fin novembre ”. Scoop ? Le news précise également qu’elle “ aurait aussi commencé un livre avec un autre proche, l’écrivain Dan Franck, afin de raconter sa version des faits. “ Elle est totalement dégoûtée des milieux de la politique, notamment du PS. Ils risquent d’en prendre pour leur grade dans cet ouvrage ”, croit savoir un membre de l’entourage ”. En voilà encore du beau grain à moudre pour la campagne ! Si l’info est vraie, le PS doit être comblé.

 

Une partie fine enregistrée “ en live ”

Mais revenons à nos moutons. DSK. Les révélations… “ Exclusif ! Encore trahi par son téléphone, tonne “ VSD ”, trop fier. En plein ébat sexuel, souligne le news en sous-titre, l’ex-patron du FMI aurait promis un renvoi d’ascenseur à son partenaire de bordée, un flic ”. Et d’expliquer : “ Dans cet enregistrement, réalisé lors d’écoutes judiciaires visant le portable du commissaire Lagarde, qui l’aurait laissé allumé par mégarde, on entend une conversation entre le policier et Strauss-Kahn, durant une séance d’ébats sexuels à trois avec une des prostituées citées dans ce dossier. Selon nos informations, précise “ VSD ”, cette scène se serait déroulée dans un hôtel américain, sans doute à Washington, et daterait du 11, du 12 ou du 13 mai dernier, soit aux dates précises du dernier voyage de Lagarde aux Etats-Unis avec des “ secrétaires ” du groupe de BTP Eiffage. Une conversation où, sur le ton de la gaudriole, le commissaire demanderait à DSK de ne pas oublier de penser à lui quand il serait président de la République. Ce à quoi celui qui était alors favori des sondages aurait répondu, toujours sur le ton de la rigolade, par l’affirmative. Rappelons qu’en cas d’élection de DSK, conclut le journal, le commissaire Lagarde ne faisait pas mystère qu’il espérait accéder à de très hautes fonctions au sein de la police nationale ”. Un genre de “ promotion canapé ”… juste inversé, quoi.

 

DSK : “ Beauvau savait ”

“ Des écoutes judiciaires visant le portable du commissaire Lagarde ”, raconte “ VSD ”. Qu’est-ce à dire ? Que “ le flic ” était surveillé ? Qu’ “ on ” était donc au courant des parties fines organisées par la joyeuse troupe du Carlton ? Oui, da, répond “ Le Nouvel Obs ” qui consacre ce jeudi sa couverture à “ La vie cachée de DSK ” et à un chouette dossier sur le “ Pouvoir et (la) prostitution ” — c’est pas qu’on soit bégueule, hein, c’est juste que la sacro-sainte distinction entre les “ journaux-dits-sérieux ” et les people, hmmm… Tout remonte, explique le mag, à “ l’incident ” survenu au restaurant “ L’aventure ” à Paris, on veut parler de “ l’épisode où Béa (la compagne du proxénète Dodo la saumure, aurait) été malmenée par M. Strauss-Kahn ”. 

D’après “ Le Nouvel Obs ”, “ dès le printemps 2009, l’incident s’est ébruité dans les rues de Lille. Dodo la saumure ne manque pas de relater les mésaventures de Béa. Devant Kojfer (le directeur des relations publiques du Carlton, ndlr) et leurs copains policiers, devant des avocats, il palabre sur ce “ malade de Strauss-Kahn ”. Kojfer, lui aussi, partout, se répand : “ DSK, j’le connais perso, je lui ai envoyé une gonzesse ”. Comment douter, alors, botte en touche l’hebdo, que les hautes instances policières, bien avant le début de l’affaire du Carlton, ne soient au courant ? ? Place-Beauvau, les dossiers sur le principal concurrent du président s’accumulent ”.

 

Une cellule de la DCRI sur “ le cas ” DSK

Et alors ? Et alors ?, trépignez-vous… “ L’Obs ” va-t-il nous démontrer que DSK a été victime d’un complot ? Hé ben non. Le journal fait néanmoins cette révélation : “ Lors du déjeuner au FMI (organisé) jeudi 12 mai, (le commissaire Lagarde — oui, celui de l’article de “ VSD ”), entre hommes, informe DSK qu’à la DCRI (Direction centrale du renseignement intérieur, ndlr) une cellule est mobilisée sur son cas, qu’il est sur écoute, que sa messagerie est surveillée. Le leader socialiste promet de se tenir à carreau, l’épisode de la Porsche lui a servi de leçon. “ Et puis, avec les femmes, dit-il. C’est fini. Désormais, j’ai des œillères ” ”. Trop ouvertes, les oeillères, apparemment… “ Dimanche 15 mai, de retour chez lui, poursuit le news, Fabrice Paszkowski (le jeune entrepreneur lensois “ admirateur ” de DSK, “ fournisseur de plaisirs ” et compagnon de bordée de DSK et Lagarde à Washington, ndlr) se réveille avec, sur écran plasma, l’image de son idole menottée. Lui et ses amis lillois sont attristés et craignent que la police ne remonte jusqu’à eux. Ils effacent les SMS, ne conservent que quelques clichés pris au FMI avec “ l’ancien maître du monde ”. Fabrice Paszkowski envoie des messages de soutien à “ Dominique ” et déjeune avec lui, dès son retour à Paris, début octobre. Ambiance légère, promesse de se revoir bientôt… Avant que l’affaire du Carlton ne l’expédie, à son tour, sous les verrous ”.

 

Dodo la saumure et René-y’a-un-gros-coup-à-faire

Quid de “ Dodo la saumure ” ? A en croire “ L’Express ”, le compagnon de la “ Béa malmenée par DSK ” n’aurait pas été aussi contrit que “ Fabrice ” à l’annonce de l’arrestation de l’ex-patron du FMI. Signe que la petite bande était bel et bien sur écoute…, le magazine rapporte cette conversation téléphonique entre le “ proxénète ” et le directeur des relations publiques du Carlton René Kojfer : “ (Dodo) : —T’as vu Strauss-Kahn ? — (René) : J’suis au courant. J’ai vu l’commissaire qui v’nait, Lagarde, parce que c’est son pote. Et y était à Washington avec lui. —C’est pas étonnant. Tu sais, quand j’avais ramené les filles. Tu te souviens qu’il avait voulu b… Béa dans les toilettes ? — Ben, je sais, c’est un gros cochon… 

“ Un peu plus tard, continue le journal, René Kojfer appelle un autre ami, policier, prénommé Denis, un ancien de la brigade de répression du proxénétisme. “ (René) —Dis-moi, il y a un gros coup à faire. J’ai deux filles qui témoigneraient contre DSK. L’avocat de Diallo, il cherche des témoins qui auraient été un peu bousculés. (Denis, dubitatif) —Ouais… —Moi, je pensais à Dodo. Les filles qu’il a ramenées. Il y a peut-être un gros coup à toucher. Qu’est-ce que t’en penses ? —Ouais. Après, il faut partir à l’étranger… —Je vais lui faire un courrier comme quoi on est OK. —Non, moi j’ai une carrière à faire ! ” ”. Lâché par ses “ amis ” lillois, DSK ? Par les flics ou, tout simplement, par lui-même ? Sacré beau billard à trois bandes, en tout cas.

 

Karachi : Takieddine réclame l’audition de Villepin

Et pendant ce temps-là, le dossier Karachi avance… “ Takieddine balance ”, titre “ Le Point ”, enfonçant un peu plus le clou planté la semaine dernière par “ Le Nouvel Obs ”. Plus fort que l’hebdo “ de gauche ”, le journal de Franz-Olivier Giesbert produit ce jeudi une interview de Ziad Takieddine. Où il redit ce que “ L’Obs ” révélait le 10 novembre, à savoir, en résumé, que “ la valse des commissions sur les contrats d’armement qui intéresse la justice dans le dossier Karachi n’a jamais cessé ”. L’affaire DSK ayant grignoté toute la place (“ en parler, ne pas en parler ? ”, ahaargh !, comment savoir si on est manipulé ou pas ?), on vous renvoie pour les détails à la revue de presse de jeudi dernier, et on file droit à l’essentiel. “ Avez-vous les preuves de ce que vous avancez ? ”, demande “ Le Point ”. —“ Il faut maintenant que l’enquête soit élargie à d’éventuels faits de corruption ayant eu lieu après 1995, répond Takieddine. C’est le sens du supplétif demandé grâce à moi par les juges le 3 novembre. Le juge trouvera les preuves s’il donne suite à mes demandes d’acte et procède aux auditions de Michel Mazens, président de la Sofresa jusqu’en 2006, de Wahib Nacer, dirigeant de Parinvest, et de Dominique de Villepin, qui prétend avoir arrêté les commissions, alors que c’est faux ” ”.

 

Takieddine : les infirmières bulgares, c'est moi !

“ Vous affirmez avoir rendu “ divers services ” à Claude Guéant, le relance “ Le Point ”. Lui dit que vous êtes “ en plein délire ”. Où est la vérité ? ” — “ Je maintiens que je ne suis jamais allé dans aucun pays — Syrie, Liban, Libye, Arabie saoudite — sans accord de l’Elysée ”, répète-t-il. —“ Vous dites que vous avez participé à la libération, en 2007, des infirmières bulgares ”, rebondit le news. —“ J’ai réussi à convaincre Kadhafi que, dans le cadre de l’Union pour la Méditerranée et la lutte contre l’immigration, la France pourrait l’écouter, mais qu’il fallait d’abord un geste fort avec la libération des infirmières. On a trouvé la date, juste après l’élection de Nicolas Sarkozy, puis s’est posée la question de qui devait ramener les nurses… Pas Claude Guéant. Sarkozy lui-même, c’était impossible… Le nom de Jean-Pierre Jouyet a été évoqué. Kouchner, jamais de la vie, les Libyens ne le voulaient pas. J’ai demandé au numéro deux du régime libyen s’il acceptait de travailler avec une femme. J’avais pensé à Michèle Alliot-Marie. C’est dans une discussion au cours d’un dîner que j’ai eu l’illumination : Mme la présidente ! Je ne savais pas, moi, que le couple Sarkozy allait divorcer. J’ai soufflé l’idée à Kadhafi. Il était fou de joie ” ”.

 

“ Nicolas Sarkozy ne me fait pas peur 

“ Craignez-vous pour votre sécurité ? ”, demande “ Le Point ” à Takieddine. —“ A l’île Moustique, en 2004, j’ai eu un mystérieux accident de la route et je suis resté plus de quinze jours dans le coma. Je crois qu’on a essayé de me tuer. Claude Guéant, à l’époque directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy à l’Intérieur, m’a montré un document des services secrets. Le rapport donnait le nom de deux personnes envoyées en mission à l’île Moustique et qui ont tué un Français par erreur la veille de mon accident. Ils l’ont sans doute pris pour moi ”. Et de souligner, bravache : “ Je ne me laisserai pas intimider. Tout président de la République qu’il est, Nicolas Sarkozy ne me fait pas peur. Ni Claude Guéant. Les services de renseignement “ m’écoutent ” depuis des années… Mais rien ne m’arrêtera. Je veux faire tomber le système ”.

 

DSK, Karachi et Marine Le Pen “ proche du record ”

Du système au “ candidat du système ”, il n’y a, si on ose dire…, qu’un pas. A l’Elysée, raconte “ Le Nouvel Obs ”, “ toute la machinerie est déjà en place pour attaquer Hollande, qualifié par Sarkozy lors de son interview télévisée le 27 octobre de “ candidat du système ”. Candidat du système ? Une trouvaille de Martine Aubry pendant la primaire socialiste que Patrick Buisson, le très influent conseiller de l’ombre, a suggéré à Sarkozy de reprendre. (…) Cibler “ le candidat du système ”, c’est surtout, note “ L’Obs ”, envoyer un signal à l’électorat du Front national. Car, si Sarkozy remonte dans les sondages, Marine Le Pen frise les 20 % ”. Passés les dossiers DSK et Karachi, l’écran tapageur, avantageux (frauduleux ?) qu’ils offrent, l’info de la semaine, en vérité, est là. Qu’ils soient produits par CSA-Les Echos (et repris par “ L’Obs ”) ou Ipsos et “ Le Point ”, les derniers sondages soulignent tous en effet “ un début d’embellie ” pour le président (+ 7 points en cinq mois, d’après “ Le Point ”, + 8 % en cote de confiance mais seulement +1 % en intentions de vote d’après “ L’Obs ”), un recul de François Hollande (- 4 points selon Ipsos/“ Le Point ”) mais aussi et surtout “ un résultat proche du record ” pour la présidente du FN. Parler, ne pas parler de DSK, Karachi, du “ tous pourris ”… Au vu de ce "record", vous voyez mieux le dilemme, ou pas ?

 

A lire, encore

Quitte à faire dans le crapuleux, on donne dans le panneau à fond et on vous recommande la lecture du chapitre “ Football ” dans le dossier “ Pouvoir et prostitution ” du “ Nouvel Obs ”. Les révélations sur la coupe du monde 2006 et le témoignage de Bernard Tapie ne manquent pas de piquant.

Au chapitre “ brèves ”, Jean-Louis Borloo publie un livre début décembre, “ accompagné d’un gros plan média ” ; présidente de l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (Acsé), Salima Saa, “ la nouvelle Rachida Dati ” du président, préfèrerait être comparée à Nathalie Kosciusko-Morizet (“ Le Point ”) ; selon Médiamétrie, Natacha Polony et Audrey Pulvar font les mêmes scores que Zemmour et Naulleau (“ Challenges ”).

En vrac : “ Nadine Morano, la dernière des Mohicans ”, “ Super Mario pour sauver l’euro ” sur Mario Monti, “ Ghannouchi : ce qui attend les Tunisiens ”, “ Apocalypse Mayotte : le 101e département français sombre dans le chaos ” (“ Le Point ”) ; “ M. “ M ” : “ J’ai aidé ma femme à mourir ” et “ Espagne : la crise au fond des urnes ” (“ L’Express ”) ; “ Air France : le tabou de la sécurité ”, Olivier Morice, “ L’indigné des prétoires ” sur l’avocat des familles de victimes de l’attentat de Karachi, “ Consommation : les nouveaux “ systèmes D ”, “ Ces bébés qu’on empoisonne ” à propos de “ l’oxyde d’éthylène utilisé dans les maternités pour stériliser les tétines ” (“ Obs ”) ; “ Papaderos : la nouvelle caution de la Grèce ” (“ Challenges ”) ; “ Jusqu’où les intellectuels doivent-ils s’engager ? ” autour de BHL et de son livre “ La guerre sans l’aimer ” (Grasset) et “ Les secrets d’Ouvéa ” sur la personnalité, très discutée, à commencer par ses hommes, du capitaine Legorjus dont "l'expérience vécue" a inspiré Mathieu Kassovitz pour son film “ L’ordre et la morale ” (“ Les Inrocks ”).

Côté dossiers, “ Challenges ” fait dans l’immobilier (“ Une décrue attendue ”), “ L’Express ” propose un “ spécial high tech ” et “ Le Point ” un “ spécial numérique ”. Synchrones, dites donc… Plus réjouissant, “ Le Nouvel Obs ” se fend d’un “ Spécial Neige ” et “ VSD ” d’un “ dossier glisse ”. Un peu de blanc, de silence, de pfuit, pfuit, pfuit, après tout ça, en vrai, ça détend.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par slavkov - 17/11/2011 - 10:30 - Signaler un abus ras-le-bol

    ... et pourtant ils le savait ces zozos gauchistes et ils ont mis en tour de dsk un sarcophage imperméable contre moindre fuite en croyant naïvement, qu'après sa l’élection une place au soleil, un poste dans un shadow cabinet les attend - leur vengeance est a la hauteur de leur déception ...

  • Par porticcio - 17/11/2011 - 10:35 - Signaler un abus Et encore, vous n'avez pas lu le Journal de la P… respectueuse

    Ce journal est à la P… respectueuse ce que l’AutoJournal est à l’Auto et comme lui ses essais font référence. L’essai de DSK vous laisse sur le derrière, le présumé innocent à vie de la place des Vosges en monterait de 0 à 160 en moins de 15 jours. C’est socialement ahurissant et politiquement incroyable, on vous avait prévenus.

  • Par Ravidelacreche - 17/11/2011 - 12:43 - Signaler un abus DSK : “ Beauvau savait ”

    Il y a le president "riches" on a faillit avoir le president des "miches'

  • Par alankin - 17/11/2011 - 12:55 - Signaler un abus on dirait que....

    Sinclair fasse comme DSK sur le plan de : on nous calomnie, on n'a rien fait, nous sommes des saints. Si SInclair peut se sentir dégoutée de la politique, elle oublie de dire qu'elle, via son mari, en fait partie. Et que les dégoutés sont plutôt à chercher chez les électeurs.

  • Par Mimi Defrance - 17/11/2011 - 16:03 - Signaler un abus Responsable

    Qu'Anne Sinclair essaie de disculper son mari, c'est de bon aloi, mais qu'elle accuse le PS (que je n'aime pourtant pas) ou peut-être Beauvau, c'est de la mauvaise foi. Son époux, addict au sexe s'est mis dans le caca tout seul. Il aurait du se faire soigner avant qu'il ne soit trop tard. En attendant nous on a la nausée.

  • Par Lepongiste - 17/11/2011 - 16:32 - Signaler un abus Décidément ces socialistes quelque soit le contexte

    ont l'habitude de se distribuer des places et des postes avant même que ne commence la campagne pour la Présidentielle !!! Un peu comme si ils étaient sûrs de gagner... Ils vont droit vers une grosse désillusion ( une fois de plus )

  • Par mich2pains - 17/11/2011 - 16:36 - Signaler un abus Sinclair / DSK : Plus jamais celà !

    Anne Sinclair prendrait les rennes du journal " Huffington Post" juste aprés que les députés français aient voté une loi exonérant les investissements dans la presse !......Coîncidence ? Elle semble déjà assurer ses " propres" arrières , tandis que son futur-ex les défonce ! C'est cela la vie de couple chez les milliardaires de gOOOOOche !......

  • Par bobocleaner - 17/11/2011 - 16:51 - Signaler un abus Que dit Monsieur Moscovici de tout cela.

    Apparemment il faut lui envoyer un journaliste people plutot qu'un journaliste politique pour l'interoger sur son manque total de lucidité ( ou pire sa complicité dans le silence ) sur la personalité de celui qu'il présentait comme le futur Président de la République. Aucun journaliste pour avoir le courage de Mettre Moscovici face à lui même c'est comme pour l'euro . Quelle sale bande !

  • Par Lepongiste - 17/11/2011 - 17:10 - Signaler un abus C'est marrant sur la photo du Nouvel Obs il pourrait

    tourner dans Wall street alors que sur la photo de l'Express beaucoup plus récente il pourrait jouer l'abbé Faria le pensionnaire du château d' If !!!

  • Par Lepongiste - 17/11/2011 - 17:12 - Signaler un abus Ne vois tu rien venir !!!

    “ Elle est totalement dégoûtée des milieux de la politique, notamment du PS. Ils risquent d’en prendre pour leur grade dans cet ouvrage ”, croit savoir un membre de l’entourage ”.

  • Par Chamaco - 17/11/2011 - 18:15 - Signaler un abus écrire un livre

    ben voyons... elle perd pas le nord ! pour quelqu'un qui veut porter plainte pour atteinte à la vie privée, elle va se raconter en long et en large ! Et ensuite elle viendra pleurnicher. - pour le Huffington, consulter les actionnaires et associés...

  • Par porticcio - 17/11/2011 - 18:57 - Signaler un abus @Chamaco

    AS a raison de se raconter en long et en large, on n’est jamais mieux servi que par soi-même et par tous ses domestiques quand on est de gauche bobo. On est sûr que DSK ne saurait mieux la décrire cette grosse surface qu’il n’a pas dû souvent visiter, par contre on attend son premier roman de 700 pages sur Béa et là, il sera sur son terrain préféré.

  • Par Septentrionale - 20/11/2011 - 12:12 - Signaler un abus tte la gauche balisait face à ce couple et ses menées

    le "panégyriqué" troglobie vivait dans des profondeurs souterraines aux intérêts vils les machinations ont mal tourné et Strauss-Kahn se découvre sans dignité sans courage et sans loyauté Sinclair pourra écrire ce qu'elle veut, elle ne peut plus manipuler le terrain à ses convenances personnelles le couple a été démasqué à temps c'est le principal

  • Par bobocleaner - 20/11/2011 - 18:25 - Signaler un abus Moscovici Au fond, le seul qu'il ait toujours suivi demeure DSK

    Strauss-Kahn. Le premier à l'avoir emmené rue de Solférino, pour rapidement devenir secrétaire du groupe d'experts de l'époque. Le seul à l'avoir sorti du désert en 2002, pour revenir au bureau du parti et rebondir sur une tête de liste aux Européennes. Le véritable ami, sur le sol politique et personnel. « Nous ne sommes pas d'accord sur tout mais nos liens sont égalitaires."( l-union l'ardennais

  • Par Chamaco - 21/11/2011 - 19:09 - Signaler un abus envolé le DSK...

    parti à Tel Aviv (JDD samedi) étonnant non ?

  • Par porticcio - 23/11/2011 - 10:23 - Signaler un abus Aujourd’hui, Google rend hommage à Stanislaw Lem

    On attend avec impatience sur ce portail l’animation du 15 mai prochain : c’était aussi de la SF, après des acrobaties dans sa suite du Sofitel de NY, un des poètes majeurs du PS y était arrêté avant son envol.

  • Par bobocleaner - 23/11/2011 - 13:02 - Signaler un abus réaction du porte parole le 10 Novembre dans Liberation

    Le député socialiste Pierre Moscovici dénonce jeudi, "les insinuations à la fois insupportables et inacceptables" contre lui sur "de prétendus SMS" publiés dans la presse en marge de l'affaire du Carlton et envisage "des poursuites judiciaires si cela devait se poursuivre". "Je m'étonne des rumeurs nées autour de prétendus SMS divulgués par des sources étranges et reprises dans les médias "

  • Par Lepongiste - 23/11/2011 - 15:07 - Signaler un abus Est il vrai qu'il devrait tourner dans le film le ''TITANIQUE''

    réalisé par Spielberg..... Non je ne vous crois pas !!!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Barbara Lambert

Barbara Lambert a goûté à l'édition et enseigné la littérature anglaise et américaine avant de devenir journaliste à "Livres Hebdo". Elle est aujourd'hui responsable des rubriques société/idées d'Atlantico.fr.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€