Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 27 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Vote sur le mariage homosexuel : le nouveau brigandage d'Ephèse

C'est parce qu’il n’avait pas la majorité au Sénat que le gouvernement a fait passer le projet de loi Taubira à main levée.

Tel Théodose II

Publié le - Mis à jour le 16 Avril 2013
Vote sur le mariage homosexuel : le nouveau brigandage d'Ephèse

Le gouvernement a fait passer le projet de loi Taubira à main levée. Crédit Reuters

Seuls les spécialistes de l’Antiquité tardive savent ce que fut le « brigandage d’Ephèse ».  Réunissant en 449 un concile réticent, l’empereur byzantin Théodose II  utilisa tous les moyens en sa possession : exclusion de la salle de réunion, intimidation, manipulation du  vote pour obtenir l’approbation des thèses  christologiques qui avaient sa faveur. Ce concile n’a finalement pas été  reconnu par la tradition.

C’est un peu ce qui s’est passé au Sénat le vendredi 12 avril  lors du vote de la loi en faveur du « mariage »  dit pour tous. Le gouvernement a fait adopter  le projet par la Haute-Assemblée en  décidant brusquement un vote à main levée qui a pris tout le monde de court.  Même légale, cette procédure n’en est  pas moins étonnante,  d‘abord par sa soudaineté,  mais surtout par son caractère expéditif, eu égard à l’importance du texte que Mme Taubira elle–même n’hésite pas à appeler un « changement de civilisation » !  Plus étonnant  encore : depuis une semaine que durait le débat au Sénat,  tant les motions de procédure qu’au moins une vingtaine d’amendements avaient fait l’objet d’un vote par scrutin public, lequel permet, non seulement à tous les députés de voter, fut-ce  par procuration,  mais aussi au public de savoir précisément qui   a voté quoi.

Si des amendements mineurs avaient fait ainsi l’objet de procédures formelles,  a fortiori pouvait-on s’attendre à ce qu’il en soit de même  pour le vote sur l’ensemble du texte.

Mais il y a plus : le  décompte des voix ayant été fait très vite, le président du Sénat,  en violation du règlement,  s’en remet aux présidents de groupe (dont aucun n’a objecté) pour lui communiquer ultérieurement  le détail des votes !

 

Une manœuvre cynique

Première réflexion qu’inspire ce vote « à la hussarde » : si le gouvernement a procédé de cette manière, c’est qu’il n’était pas du tout sûr d’avoir une majorité  au Sénat sur  la  loi organisant le  « mariage »  entre personnes du même sexe. 

Certes,  il avait disposé à presque tous les scrutins intermédiaires, d’une majorité d’une vingtaine de voix. Mais  cette majorité n’avait été obtenue que grâce à la  défection d’une quinzaine de sénateurs  de droite, s’abstenant ou votant avec le gouvernement,   et parce que le groupe socialiste (comme  le groupe communiste) déclarait régulièrement 128  voix pour sur 128 membres, incluant d’autorité tous les dissidents,  en particulier la dizaine de sénateurs de gauche d’outre-mer qui avait dit et répété dans leur circonscription qu’ils  ne voteraient jamais  ce texte.

Plusieurs de ces derniers semblent s’être  ressaisis au cours des dernières heures du débat, et, craignant à juste titre  les réactions des élus et de la population de leur département,  n’avaient pas l’intention de voter le texte dans sa globalité.    La droite était dès lors tenue de resserrer les rangs pour éviter que    le résultat final du scrutin ne  fasse apparaitre que le texte était passé grâce à elle, ce qui eut été d’un effet désastreux aux yeux de son électorat,  surtout à un moment où  l’opinion tend à s’en prendre  non seulement  aux  élus socialistes mais à   la    classe politique dans son ensemble.

Le vote à main levée, à condition d’en choisir bien le moment, permettait, non élément de s’assurer une majorité,   mais encore de donner un alibi aux sénateurs d’outre-mer pour ne  pas participer  au vote, tout en exonérant la droite de l’avoir laissé  passer.

Une telle manœuvre est certes  bien dans le style de  l’actuel président du Sénat, Jean-Pierre Bel, apparatchik brutal et sectaire,  très éloigné du radicalisme cassoulet que pourrait évoquer  sa qualité de sénateur de l’Ariège. Mais il est vraisemblable qu’elle a été conçue plus haut. Qui ne voit que le cynisme  qui sous-tend ce genre de manœuvre  est  bien de même nature que celui que l’on fustige chez un Cahuzac ?

Il n’en reste pas moins étonnant qu’aucun des responsables des  groupes  de l’opposition n’ait    demandé le scrutin public comme c’était possible.  Ceux qui écartent  l’  hypothèse que droite   sénatoriale ait été d’accord dès le début pour que le texte  soit voté, ne peuvent s’empêcher de voir là, pour le moins,   la marque d’une grave  incompétence. Quoi qu’il en soit, le  Sénat dans son ensemble n’en sortira pas grandi.

 

Une erreur politique

La deuxième leçon à tirer de ce quasi coup d’état est que le gouvernement est décidé plus que jamais à aller jusqu’au bout  du vote de la loi Taubira et cela par tous  les moyens, y compris les artifices de procédure le plus critiquables.

D’autant que l’on apprend dans la foulée qu’il compte accélérer la procédure :  le nouveau passage à l’Assemblée nationale est  prévu dès mercredi prochain:  l’Assemblée se ralliant , selon toute probabilité, aux amendements du Sénat , le vote sera alors  définitivement acquis. 

Cette obstination relève-t-elle de la tactique politicienne ? A-t-elle pour but de faire oublier  l’affaire Cahuzac  et l’envol du chômage,  d’  inscrire à l’actif du gouvernement au moins une réforme  importante ? S’agit-il, parmi tant de déçus,  de  satisfaire au moins une clientèle,  le  lobby  dit « gay » ( et tout ce qu’il y a derrière , telles les multinationales américaines qui  financent Terra nova , les mêmes qui s’activent actuellement   pour que la Cour suprême rende obligatoire le « mariage   gay » aux Etats-Unis )  ?

Si tel est le cas, ces calculs sont tous faux. Ce qui sera ressenti par des centaines de milliers d’anti-mariage unisexe  comme une nouvelle magouille n’est  pas prêt à faire  oublier  l’affaire Cahuzac, bien  au contraire.   Le lobby « gay »  ne représente pas grand-chose, surtout si on en soustrait tous les permanents vivant de fonds publics ou des subsides de Pierre Bergé.  Beaucoup d’homosexuels   sentant combien le vote de cette loi à la hussarde risque de faire monter  l’homophobie, la vraie celle-là.  D’autre part, loin d’apaiser les esprits,    l’adoption définitive de la loi   apparaitra  comme une profonde humiliation pour ses  opposants, qui mettront dès lors  toute leur énergie à faire battre les socialistes (et les éventuels dissidents de droite !) aux prochaines échéances électorales. Loin d’être « digérée » par l’opinion, cette loi va continuer d’alimenter  les rancœurs et  la division de la société française (qu’  il revenait au président de la République de  rassembler !).

S’il est vrai que les sondages ont longtemps donné le mariage homosexuel majoritaire dans  l’opinion,   beaucoup de gens,   pris à froid,  répondant en fonction de ce qu’attend   le politiquement correct médiatique,  cette majorité est en train de s’inverser depuis que le débat est lancé et que chacun a eu  le temps d’approfondir le sujet. Il est clair en tous cas que, si on ne dénombre que les très convaincus, les opposants surclassent de très loin  les partisans de la loi Taubira,   comme l’a  montré l’ampleur des récentes  manifestations.

Pour un gouvernement accablé par les sujets de mécontentement comme c’est le cas aujourd’hui, il aurait même été de  bonne politique,  à s’en tenir à la stricte logique politicienne, de crainte que tous les mécontents ne se conjuguent dans la rue, de relâcher la pression. Laisser  le projet Taubira échouer au Sénat    eut été   pour cela un moyen élégant,   pas  déshonorant pour lui.

 

La fureur idéologique

Non, si le gouvernement  s’obstine envers et contre tout  à faire passer ce projet en force, c’est qu’il est aveuglé par la fureur  idéologique.

Un projet qui ne  vise qu’à  faire reconnaitre un principe absurde : le déni de la    sexuation de l’  espèce humaine, comme jadis on voulait  éradiquer  l’instinct de propriété  ou l’instinct religieux (ce qui pourrait bien revenir à l’ordre du jour !), est un projet  idéologique. Nous avons affaire à un gouvernement d’idéologues  sur  ce sujet ;  il pourrait l’être bientôt   sur d’autres.

Un projet idéologique ne vise, contrairement à ce que  prétendent ses promoteurs, à régler aucun problème, à  abolir aucune injustice véritable,  seulement à  affirmer un principe philosophique faux, et cela  au prix de terribles effets pervers. Heurtant le  sens commun comme le sentiment profond du peuple,  voire la morale commune chère à Jules Ferry, il ne tolère aucun compromis et, entouré d’une hostilité croissante, amène nécessairement le pouvoir  à se raidir.

« Possédé »  par l’idéologie, un gouvernement de cette nature est prêt à tout sacrifier pour répondre à la logique folle de l’  « idée » qui s’est emparée de lui : la démocratie   en l’occurrence, sinon dans sa  lettre, du moins dans son  esprit),  la république,   l’unité nationale. C’est  dès lors à  un régime de type nouveau que nous avons  affaire. Sachons-le : tous les coups lui sont permis. Cela  jusqu’à ce que  le peuple juge, à son tour,  que, pour en finir avec  cette logique folle,  tous les coups lui sont, à lui  aussi,  permis.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Firenze - 13/04/2013 - 16:07 - Signaler un abus Bravo !

    Merci de cet article même si on a tous compris à qui on avait à faire : une bande d'imposteurs, de menteurs, de profiteurs , d'idéologues, de paresseux, de nuls. Des gens dangereux pour notre pays qui vont en plus couler notre économie Ils sont pris en tenailles par leur gauche qui se sent trahie et par le droite et le centre qui ne supportent plus leur imposture. Ils vont bientôt tomber. Ce n'est qu'une question de temps et le mois de mai approche à grand pas

  • Par Benvoyons - 13/04/2013 - 16:10 - Signaler un abus Le vote des Sénateurs n'est pas légale. Tous les parlementaires

    n'étaient pas là. La Constitution pose le principe du vote personnel des parlementaires (art. 27) et n’autorise qu’une seule délégation de vote. Le vote à main levée, formule la plus courante, souple et rapide, exige la PRÉSENCE DE L'ENSEMBLE DES PARLEMENTAIRES, mais ne laisse aucune trace et peut donner lieu à des erreurs. En cas de doute, il est procédé par assis et levé. Hors tous les parlementaires n'étaient pas là. Nous sommes de fait sous le régime de dictature.

  • Par winnie - 13/04/2013 - 16:12 - Signaler un abus democratie ou dictature?

    c'est ca la democratie francaise ?Pourquoi cet acharnement pour une loi qui ne concerne q'une infime minorité gauchisante alors que le pays a besoin de vrais reformes qui ne seront pas entreprises faute de courage?

  • Par menthol - 13/04/2013 - 16:40 - Signaler un abus C'est une dictature ! !

    C'est une dictature ! !

  • Par esurlo - 13/04/2013 - 16:44 - Signaler un abus Le vote à main levée.......

    .................devant les "commissaires politiques" cela ne vous rapelle rien .?........................ En toute démocratie bien sur ....................

  • Par SteakKnife - 13/04/2013 - 16:50 - Signaler un abus Écrire trois pages sur un mensonge...

    Pourquoi ? Mystère. Comme le précisera quelques instants plus tard un communiqué de presse du Sénat, le vote à main levée est tout simplement la procédure habituelle, "sauf si un scrutin public est requis par les textes", ou si "un tel scrutin est demandé" par l'un des groupes parlementaires. En clair, c'était à l'UMP, opposée au texte de loi, de réclamer un scrutin public. Le groupe ne l'ayant pas fait, le vote s'est déroulé à main levée. Pas de quoi hurler au scandale, donc, et encore moins à l'atteinte à la démocratie.

  • Par Equilibre - 13/04/2013 - 16:51 - Signaler un abus Encore un bon article, çà devient lassant de votre part !

    Pas grand chose à redire. La démocratie est morte officiellement avec le référendum de 2005, là ce sont les obsèques...

  • Par Firenze - 13/04/2013 - 16:59 - Signaler un abus Le PS a triché au Sénat. Forfaiture

    Selon les présidents de groupe PS, PC et Europe Écologie-Les Verts - respectivement François Rebsamen, Éliane Assassi et Jean-Vincent Placé -, la totalité des sénateurs de leurs groupes ont voté pour, y compris les élus d'outre-mer, parfois réticents. Or il y avait plusieurs sénateurs PS qui avaient annoncé qu'ils voteraient contre. Le vote s'est fait à trois voix près. Ils ont triché.

  • Par Tontonne - 13/04/2013 - 17:12 - Signaler un abus Encore une fois...

    Vous avez voté contre votre camp, comme préconisé par Chirac, Galouzeau, Bayrou, Le Pen. Bravo. Encore 4 ans pour conclure, pour la prochaine? Je doute que la leçon ne soit pas perdue. Félicitations!

  • Par la vie claire - 13/04/2013 - 17:13 - Signaler un abus Quand je pense que ....

    Les socialistes, pendant la campagne de 2007 (SR contre Sarkozy), faisaient peur au bon peuple de France en faisant courir le bruit que Sarkozy était un dictateur en herbe !................... Oui, quel cynisme ! Le socialisme s'apparente bien à l'école philosophique de l'Antiquité qui cherchait le retour à la nature en méprisant les conventions sociales, l'opinion publique et la morale commune. Pas jolie jolie la France !

  • Par Atlante13 - 13/04/2013 - 17:17 - Signaler un abus Confirmation

    Socialistes = voyous

  • Par Karamba - 13/04/2013 - 17:20 - Signaler un abus La dictature du bien

    qui fait tout mal.

  • Par géodith - 13/04/2013 - 17:21 - Signaler un abus Aux armes, citoyens !

    voilà où on en est.

  • Par Stef41 - 13/04/2013 - 17:23 - Signaler un abus @benvoyons & dictature

    Vous aimez les copier/coller de vos posts, je me permets de ne pas faire de même. Si le groupe UMP au Sénat, conteste le vote, il peut le faire, mais il ne le fait pas.... Donc, c'est qu'il accepte ce vote sans émettre une opposition à la procédure, et ainsi, ce vote est conforme. Serait que les sénateurs UMP soient à ce point inféodés à un régime que l'on puisse parler de dictature ! Posez la question à votre sénateur, cela lui fera plaisir. Mais ne parlez pas de dictature.

  • Par Firenze - 13/04/2013 - 17:32 - Signaler un abus Les médias couvrent la forfaiture du PS

    L'UMP conteste mais ce n'est pas repris par les médias qui sont à la botte de ce gouvernement antidémocrate Ulcéré par ce «coup d'État législatif», le député Hervé Mariton, principal orateur UMP du texte à l'Assemblée, vient de mobiliser tous ses collègues pour être en séance mercredi, et travailler aux amendements dès maintenant. «Le texte arrive lundi en commission et mercredi en séance: le Parlement est dessaisi de son calendrier, et le gouvernement aura recours aux ordonnances, tempête-t-il. C'est inédit. Justement au moment où le gouvernement cherche à sortir de l'affaire Cahuzac en redonnant confiance en la démocratie…»

  • Par Stef41 - 13/04/2013 - 17:48 - Signaler un abus @firenze

    la Démocratie se fait d'abord au Parlement. Si il y a un vice de procédure dans le vote, je suis sur que les élus UMP sauraient l'exprimer. Car nous nous sommes en démocratie et qu'il suffit d'un seul élu qui conteste. Et ce ne sont pas les médias qui font les lois. Nous ne sommes pas en dictature !

  • Par sbgf43 - 13/04/2013 - 17:50 - Signaler un abus Supprimer le sénat

    Cet article confirme si c'était encore nécessaire le peu d'intérêt que porte les socialos au sénat....il n'y a qu'une solution .SUPPRIMER CE MACHIN parfaitement inutile et budgétivore

  • Par Firenze - 13/04/2013 - 17:51 - Signaler un abus Stef41 2ème couche

    Cette loi ne concerne qu'une infime minorité de personnes qui pourront continuer normalement leur vie, se pacser, travailler et tout le reste. On ne fout pas un pays à feu et à sang pour une minorité de personnes qui ne demandent rien pour la plupart. On ne met pas un pays à feu et à sang pour satsifaire le lobby LGBT et Pierre Bergé même si ce dernier est richissime et finance le PS. On ne met le pays à feu et sang pour satisfaire des intérêts particuliers.

  • Par Firenze - 13/04/2013 - 17:57 - Signaler un abus On ne sacrifiera pas la paix civile en France

    pour satisfaire Pierre Bergé et les LBGT. Les LBGT ne représentent pas les homosexuels. Beaucoup d'homosexuels s'opposent à cette loi. On se demande vraiment quelle est la dette de Hollande envers Pierre Bergé pour risquer les violences en France. Cela doit être abyssal

  • Par Firenze - 13/04/2013 - 18:00 - Signaler un abus Je suis tout le temps censuré !

    Stef41, le premier de mes messages qui vous sont adressés a été censuré. Et pourtant, je ne disais rien d'injurieux . Vous voyez bien de quel côté se trouve la censure.

  • Par Firenze - 13/04/2013 - 18:09 - Signaler un abus Je remets mon message

    Hollande doit retirer la loi Taubira pour apaiser le pays afin de lutter tous ensemble contre le chômage. Voila ce que j'avais écrit en gros et voilà ce qu'on censure. Maintenant je vais sauvegarder tous les messages comme cela je pourrais les renvoyer des que les censeurs auront tourné le dos. La censure ne passera pas. Nous nous battrons jusqu'au bout pour la liberté d'expression. On ne nous fera jamais taire.

  • Par menthol - 13/04/2013 - 18:32 - Signaler un abus @Firenze "On se demande

    @Firenze "On se demande vraiment quelle est la dette de Hollande envers Pierre Bergé pour risquer les violences en France. Cela doit être abyssal." La question du jour ! Non ! . . .de l'année ! Voici une question hyper-pertinente !

  • Par flogo - 13/04/2013 - 18:33 - Signaler un abus ET POURTANT :

    51% des français ont voté pour avoir... cela ? J'ajoute que c'est très amusant de ne rencontrer que des gens qui n'ont pas voté pour ...cela ! °°°°° Qui a menti ? Il parait que les menteurs ne sont pas admis au gouvernement, bon alors il va falloir virer tous les dirigeants actuels car : TOUS ONT MENTI PENDANT LA CAMPAGNE... Du président jusqu'aux députés de gauche ou assimilés, sans oublier tous ceux du Modem...

  • Par Buck_Danny - 13/04/2013 - 19:02 - Signaler un abus "Si le consumérisme toxique

    "Si le consumérisme toxique repose sur l’exploitation de la bêtise, ne faudrait-il pas inverser la vapeur avant de sortir les fourches ?" Petite analyse sensée de lasituation : http://ephesblog.wordpress.com/2013/04/10/le-printemps-francais-verra-til-le-jour/

  • Par agesilas - 13/04/2013 - 19:24 - Signaler un abus Je défilerai

    Si quelque chose est finalement organisé, je défilerai. Non contre les gays, ni même plus contre le mariage gay, mais contre la bêtise de cette loi et du gouvernement qui la pousse.

  • Par prochain - 13/04/2013 - 19:25 - Signaler un abus Vote à main levée comme en URSS ou à la CGT?

    Cependant Bruxelles et les partenaires demandent des réformes structurelles, c'est le Noeud Gordien de Hollande, le capitaine de pédalo ne peut sortir de l'ambiguïté qu'à ses dépens, il mettrait son vivier électoral à dos. Il est le garant de la douceur de vivre sous statuts dans un pays socialiste.

  • Par casanova - 13/04/2013 - 19:27 - Signaler un abus Le pouvoir socialiste viole impunément la démocratie

    L'ump doit pouvoir faire retoquer cette loi ignoble en saisissant le Conseil Constitutionnel. Restons tous mobilisés pour la manif du 26 mai et faire reculer ce pouvoir illégitime puisque minoritaire dans le pays

  • Par Stef41 - 13/04/2013 - 19:39 - Signaler un abus @firenze

    Je suis d'accord avec vous, le Conseil Constitutionnel doit se prononcer. Mais il ne s'agira que d'un jugement par rapport à la constitution, pas sur le fonds idéologique. On verra bien...

  • Par abounidal - 13/04/2013 - 19:39 - Signaler un abus Vous l'avez voulu

    Tout cela est l'oeuvre du simplet de la république, françois 1er, promoteur de la sodomie.

  • Par Le gorille - 13/04/2013 - 19:42 - Signaler un abus Droite inerte

    Ce que je comprends, c'est que l'opposition dite de "Droite" a été inerte. Elle n'a pas été à la hauteur. Tous comptes faits, acquise à l'union solennele de deux homosexuels, comme en témoigne sa proposition de l'Union civile, l'opposition a trahi sa parole de voter "contre" et a tout bonnemment abandonné le champ de bataille. Le FN gagnera des voix en grand nombre.

  • Par abounidal - 13/04/2013 - 19:43 - Signaler un abus Finalement Marine a raison,

    J'attends 2017 pour le changement, je ne sais pas si le FN accepte des arabes en son sein, je voudrai y adhérer de tout coeur pour ne plus entendre parler de ces ordures de socialos.

  • Par Le gorille - 13/04/2013 - 19:51 - Signaler un abus Un sénateur se rebiffe

    Un sénateur d'outre mer apparenté PS, qui avait déclaré voter contre, a eu la surprise, selon ses dires, de découvrir qu'il avait voté "pour". La magouille de la procédure à main levée a permis ce statagème. même si l'opposition crie au double jeu, il est de fait que si tel est le cas, je serais curieux de savoir si un tel suffrage ne peut pas être invalidé. Zt en plus, peut-être que d'autres député d'outre-mer sont dans le même cas...

  • Par gilco56 - 13/04/2013 - 20:15 - Signaler un abus vote illégal ...

    Que fait la droite ? qu'ont ils fait au sénat ? ont ils d'ores et déjà déposer un recours au conseil constitutionnel pour annulation de ce vote ? Les sénateurs à quoi servent ils ? j'ai bien raison de dire leur inutilité ! Il est grand temps que les parlementaires de tous bords se réveillent ? La France n'est plus du tout gouvernée, il n'y a plus d'opposition crédible Qu'attendent les politiques pour passer à l'action ? sont ils encore compétents pour le faire ? Le peuple risque de le faire le 5 Mai. Certains parlent de guerre civile, nous en sommes au seuil. Ils l'auront voulus, ceux qui nous gouvernent, comme ceux qui nous gouvernaient hier : C'est la même idéologie de défense de leurs intérêts ... Gauche, droite ne veut plus rien dire ! ils sont tous dans le système corporatiste ??? AMORCONS un MOUVEMENT ANTI SYSTEME.... A BONS ENTENDEURS SALUT

  • Par De France et de plus loin - 13/04/2013 - 20:17 - Signaler un abus Je suis heureux que la loi

    Je suis heureux que la loi passe, j'étais pour ce projet quand j'ai voté Hollande. Merci au président d'avoir (au moins) tenu cette promesse .

  • Par flogo - 13/04/2013 - 20:26 - Signaler un abus @De France et de plus loin

    Que c'est pratique de dîner avec le diable avec une longue, très longue cuillère...

  • Par menthol - 13/04/2013 - 21:14 - Signaler un abus @flogo Merci. :)

    @flogo Merci. :)

  • Par Grwfsywash - 13/04/2013 - 21:50 - Signaler un abus De provocation en provocation, ils engendrent la tension.

    Ce régime se vautre de provocation en provocation. Incapable d'agir, le Président Hollande est en plus incapable d'unir les Français autrement que contre lui et son gouvernement d’idéologues médiocres et cooptés. Il y a quelques semaines, je me serais contenté d'un sérieux remaniement du gouvernement, mais aujourd'hui, rien ne me satisfera d'autre que la démission de ce Président indigne et un appel aux urnes.

  • Par OmbreDuZ - 13/04/2013 - 22:05 - Signaler un abus Vous n'en avez pas marre de la desinformation ?

    C'est nul ces sites qui n'arrivent pas a s'elever au niveau du genou. Les 2 votes autorisant le mariage, puis l'adoption, ont eu lieu electroniquement, et on connait exactement le nombre de voix pour et contre, et leurs partisans. Le dernier jour, il n'y avait plus grand chose d'important a voter, et l'hemicycle etait a moitie vide. La manif pour tous se plaint d'etre ignoree. Mais c'est en grande partie votre faute, car vous avez choisi un positionnement extremiste, partisan, homophobe et finalement assez meprisable. Cet article en est encore une preuve noir sur blanc.

  • Par Firenze - 13/04/2013 - 22:19 - Signaler un abus Menthol, attention, ce n'est pas fini !

    il n'y a pas que Bergé. Il y a aussi AUGIER ! Augier, le trésorier de campagne de Hollande, qui a racheté dernièrement le journal "Têtu" à Bergé. Elle n'est pas belle la vie !

  • Par Stef41 - 13/04/2013 - 22:19 - Signaler un abus @gilco56

    Vous parlez de guerre civile comme si la souhaitiez. Pour un sujet aussi futile que celui du mariage homosexuel...(n'en déplaise à ceux qui en font très bêtement un cheval de bataille). Ou peut-être bien le refus des élections récentes.... Vous voulez détruire cette république. Faites bien attention au fait que vous êtes minoritaires, et que les balles perdues, en cas de conflit, ne le sont pas pour tout le monde... Ma recommandation : n'amenez pas les enfants aux manifs....

  • Par Stef41 - 13/04/2013 - 22:19 - Signaler un abus @gilco56

    Vous parlez de guerre civile comme si la souhaitiez. Pour un sujet aussi futile que celui du mariage homosexuel...(n'en déplaise à ceux qui en font très bêtement un cheval de bataille). Ou peut-être bien le refus des élections récentes.... Vous voulez détruire cette république. Faites bien attention au fait que vous êtes minoritaires, et que les balles perdues, en cas de conflit, ne le sont pas pour tout le monde... Ma recommandation : n'amenez pas les enfants aux manifs....

  • Par casanova - 13/04/2013 - 22:26 - Signaler un abus @ Firenze

    Hollandouille a bien été, à l'insu de son plein gré, le jouet d'un ministre du budget menteur fraudeur escroc qu'il avait nommé; pourquoi ne le serait-il pas, à l'insu de son plein gré, du lobby gay, Bergé et Augier .

  • Par Yvan - 13/04/2013 - 22:30 - Signaler un abus Le rôle de Gaudin

    Personne n'en parle mais lui devrait parler de ce gâchis, en sa qualité de responsable. Où était-il ? Quand au conseil constitutionnel je me souviens avoir entendu sur une onde radio (3 ou 4 mois), son président soutenir que le mariage homosexuel était constitutionnel. Alors à quoi sert cette gesticulation sur la saisine ? Mais le fils de n'était-il pas tenu à une obligation ?

  • Par Yvan - 13/04/2013 - 22:40 - Signaler un abus Stef41

    en parlant de balles perdues, vous vous perdez. C'est stupide

  • Par aze - 13/04/2013 - 22:41 - Signaler un abus Gilco ! Je vous cite :".....

    Gilco ! Je vous cite :"..... et que les balles perdues, en cas de conflit, ne le sont pas pour tout le monde... Ma recommandation : n'amenez pas les enfants aux manifs.... "" C'est une menace ? @OmbreDuZ Ce qui est méprisable, c'est de vouloir enseigner aux enfants qu'en terme de sexualité, le fondement de ces messieurs (?) est aussi respectable que les organes de leurs mamans. Aucune loi ne pourra, fondamentalement, supprimer les différences.

  • Par aze - 13/04/2013 - 22:48 - Signaler un abus Erreur, le propos ne

    Erreur, le propos ne s'adressait pas à "Gilco" mais à "Stef41" Excuses

  • Par Stef41 - 13/04/2013 - 23:14 - Signaler un abus @glico, @aze, @Yvan

    Pour être bien clair, je vous répète ce que j'ai écrit : "Vous voulez détruire cette république. Faites bien attention au fait que vous êtes minoritaires, et que les balles perdues, en cas de conflit, ne le sont pas pour tout le monde... Ma recommandation : n'amenez pas les enfants aux manifs...." Traduction : la violence n'apportera que la violence et que quand on joue au jeu du conflit, il n'est pas facile de s'arrêter. Donc à tous ceux qui se gargarisent dans ces posts sur des actions violentes, je veux dire qu'ils prennent le risque que cela dérape. Il ne s'agit pas de menace, mais de la simple constatation que des mouvements agressifs peuvent degénerer très vite. Et qu'il y aura forcément des victimes collatérales. Si vous prenez cela pour une menace, j'ai un bon psy qui vous expliquera mieux que moi. Bonjour chez vous

  • Par Firenze - 13/04/2013 - 23:21 - Signaler un abus Stef41

    comme vous, je mets en garde. Cela n'a rien d'une menace. En maintenant cette loi contre une grosse partie de la population, Hollande prend le risque de violences graves , de révoltes, de troubles importants à l'ordre public. Cela n'est pas une menace, c'est un fait.. La violence, il n'y a que Hollande qui peut l'arrêter en retirant la loi Taubira. Si Hollande ne retire pas cette loi, il y aura des violences. Ce n'est pas une menace. C'est une recommandation. Si vous prenez cela pour une menace, j'ai un bon psy qui vous expliquera mieux que moi. Bonjour chez vous

  • Par Stef41 - 13/04/2013 - 23:30 - Signaler un abus @firenze

    J'ai dit ce que j'avais à dire. La violence vient de ceux qui la créent. On ne saurai accepter que des violences de rue soient justifiées par quoique que ce soit. Quant à votre réponse, sur le plan intellectuel et didactique, j'ai arrété de faire ça vers la 6eme. Reprendre les mêmes termes de l'attaque est un peu faible. Maiis je ne vous en veux pas pas, on fait avec ce que l'on a...

  • Par Arronax - 13/04/2013 - 23:41 - Signaler un abus Dommage

    que l'UMP n'a pas demandé de scrutin public. Dommage que Roland Hureaux ne sache pas que la procédure classique est de voter à main levée. Quel manque de culture démocratique ! "Certes, il avait disposé à presque tous les scrutins intermédiaires, d’une majorité d’une vingtaine de voix. Mais cette majorité n’avait été obtenue que grâce à la défection d’une quinzaine de sénateurs de droite, s’abstenant ou votant avec le gouvernement" Qui ont aussi voté pour 'ou abstention) lors du vote final.... Faut arrêter la parano... (je sais que ce commentaire ne passera pas, mais j'emmerde les censeurs)

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Roland Hureaux

Roland Hureaux a été universitaire, diplomate, membre de plusieurs cabinets ministériels (dont celui de Philippe Séguin), élu local, et plus récemment à la Cour des comptes.

Il est l'auteur de "La grande démolition : La France cassée par les réformes"

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€