Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 26 Mai 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

La voiture autonome ? Déjà dépassée ! 5 innovations qui vont révolutionner votre mobilité

Déjà commercialisés pour certains, bientôt disponibles pour d'autres, ces cinq nouveaux modes de transports vont révolutionner vos déplacements de demain.

Ça use les souliers

Publié le
La voiture autonome ? Déjà dépassée ! 5 innovations qui vont révolutionner votre mobilité

AeroMobil : la voiture volante n’est (enfin) plus un fantasme

Des livres au cinéma, la voiture volante est présente depuis des décennies dans la science fiction. Et après les centaines de prototypes et essais déjà réalisés, il semblerait qu’elle fasse enfin son entrée en piste pour arpenter nos routes et le ciel. Son nom : AeroMobil 3.0. C’est la société slovaque AeroMobil, fondée par Juraj Vaculik et Stefan Klein, qui la propose après 25 ans de recherche. L’AeroMobil fait aujourd'hui partie des offres les plus sérieuses de voitures volantes. Fière d’un design futuriste, de caractéristiques de route et de vol imbattables (160km/h sur route et 200km/h en vol avec 700km d’autonomie), ainsi que d’une consommation de 8L/100km, elle ne devrait pas tarder à être commercialisée. Non rendu officiel pour le moment, son prix est estimé à 230 000€.

De quoi faire rêver.

CPI : quand l’avion joue la transparence

Sensation de vide et vertige assurés, l’avion de demain sera transparent. Si Airbus a depuis déjà 4 ans dévoilé son projet d’avion à verrière panoramique, la nouveauté vient du Centre for Process Innovation, un centre de recherche technologique britannique. Son idée : le fuselage sans hublot (windowless fuselage). Partant du principe que 80% de la masse d’un avion provenait de son fuselage et de son carburant, et que chaque réduction de 1% de ce poids permettrait de réduire la consommation de kérosène de 0,75%, il propose de réduire l’épaisseur de la paroi du fuselage et d’y enlever les hublots. À la place, des panneaux OLED ultra-minces seraient installés et sur lesquels seraient diffusées en continu des images prises par des caméras placées à l’extérieur. Tout en offrant une impression de transparence totale aux voyageurs, ces écrans leur permettraient également de naviguer sur le net ou de regarder des films sur une surface plus confortable que les écrans actuels. Ce concept devrait équiper les premiers vols commerciaux d’ici une dizaine d’années.

Hyperloop : le TGV supersonique

Le train vivrait-il ses dernières heures ? C’est en tout cas ce que veut nous laisser croire Elon Musk, fondateur de PayPal, SpaceX et Tesla Motors. Après avoir présenté en 2013, son projet Hyperloop, il vient d’annoncer le lancement des travaux pour en construire le prototype. Quatre fois plus rapide que le train actuel, l’Hyperloop consiste en un tube à basse pression, dans lequel une capsule contenant les voyageurs est propulsée à grande vitesse. Accélérée par un champs magnétique généré à l’énergie solaire, la capsule pourrait atteindre une vitesse de 1 200 km/h, de quoi relier San Francisco à Los Angeles (600 km) en 30 minutes. Après deux années d’incertitudes et d’hésitation, Elon Musk est bien déterminé à développer son projet. Et le coût du seul prototype, évalué par son entreprise Hyperloop Transportation Technologies (HTT) à 8,6 milliards d’euros, ne semble pas lui faire peur. À suivre…

Solowheel : le transporteur gyroscopique qui vous fait marcher

Le principe est simple, presque trop ! Le Solowheel, développé par la société américaine Inventist, consiste en une simple roue équipée d’un pneu, et dans laquelle sont installés un moteur électrique, une batterie et un système de stabilisation gyroscopique. Sans guidon, il suffit de se pencher en avant pour avancer. Sa vitesse maximale étant de 20 km/h, pour une autonomie de 15 km, le Solowheel est en passe de devenir l’un des moyens de transport urbains les plus révolutionnaires du moment. En effet, contrairement à ses cousins gyropodes (comme le célèbre Segway), il présente l’avantage d’être léger (11kg) et facilement transportable. Vendu à un prix inférieur à 2 000€, ce transporteur personnel commence déjà à être visible sur les trottoirs des métropoles françaises.

Quadrofoil : le premier bateau volant électrique

On appelle cela un hydroptère, c’est-à-dire un bateau dont la coque s’élève et se maintient en équilibre hors de l’eau grâce à sa vitesse et ses ailes stabilisatrices immergées. La nouvelle particularité, présentée par la société slovène Quadrofoil, c’est le bateau hydroptère entièrement électrique. Avec le modèle biplace qu’elle vient de concevoir, l’entreprise entend proposer un bateau à la fois rapide (jusqu’à 40 km/h de vitesse), écologique, insubmersible et surtout, capable de naviguer sur des bas-fonds ou les rivières sans risques. Se rechargeant en deux heures et disposant d’une autonomie de 100 km par charge, le Quadrofoil est commercialisé à partir de 15 000€… avec une paire de rames incluse. Juste au cas où !

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€