Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 21 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Visibilité de l'islam et prosélytisme en ligne : comment l'islam est-il marketé sur Internet ?

Les sites de conversions en ligne présentent généralement l'islam comme une religion universelle sans frontière et sans race, mais le processus de conversion relève de mécanismes plus complexes.

Branding

Publié le

Atlantico : Parmi les jeunes islamistes radicaux pris dans le coup de filet de la police au début du mois d'octobre, certains avaient posté des vidéos ou des photos sur Internet relatant leur conversion. Les nouvelles technologies, et en particulier Internet, sont-elles devenues le premier biais par lequel les jeunes se convertissent à l'islam ?

François-Bernard Huyghe : Que des gens d'une génération habituée aux réseaux sociaux et à l'exhibition de soi sur le Web expriment leur fierté de néophytes en témoignant en ligne de leur conversion n'a rien d'étonnant.

Même s'ils mélangent cela avec les codes du rap, par exemple, c'est pour rendre ce changement dans leur vie à la fois notoire et contagieux. Mais cela veut dire que l'usage du Net est un symptôme, pas forcément une cause.

Existe-t-il des sites exclusivement consacrés à la conversion à l'islam ? En comparaison, sont-ils plus nombreux que les sites consacrés à la conversion chrétienne ou juive ? Pourquoi ?

Il y a bien sûr des sites d'exégèse ou de commentaire religieux comme shiasource.com/al-Mizam ou masjidalislam.net

La conversion est le plus grand bouleversement qui puisse se produire dans une existence : l'adoption d'un code suprême qui régira désormais vos notions sur le but de la vie, le bien et du mal, votre alimentation, votre sexualité et votre socialité .. Cela ne se produit pas simplement parce que vous êtes exposé à certains mots ou à certaines images, en surfant par hasard. 

Mais la conversion relève de la contagion (rappelez vous que "propagande" est initialement un concept religieux qui désigne les méthodes pour répandre la foi) ; c'est donc un phénomène collectif qui suppose de s'intégrer dans une nouvelle communauté. Plutôt que de sites de conversion (au sens de : qui persuadent de la vérité doctrinale d'une foi), je parlerais plutôt de site d'intégration. Ceux qui sentent attirés par la nouvelle croyance rencontrent d'autres frères et se renforcent dans leur conviction. 

Il y en a davantage consacrés à l'islam dans la mesure où le besoin de se sentir rattaché à l'Ouma, la communauté des croyants, est plus fort chez des gens expatriés ou marginalisés, et vivant dans un milieu où l'islam ne prédomine pas : ils se tournent assez naturellement vers le Net pour maintenir le lien. Ils vont vers les réseaux sociaux, des forums comme ansar1.info ou http://dinhaqq.info, des plate-formes de type bab-ul-islam.net ou blogs de partisans (Par exemple : defendersoftheland.blogspot.com) pour se motiver et se rassurer en une incessante conversation avec les frères.

"L’Islam transcende toutes les barrières, les frontières, les nationalités, les couleurs de peau, les conditions de vie : en Islam, le riche prie à côté du pauvre, et peu importe leur richesse, ils jeûnent tous les deux", est le genre de phrases que l'on peut trouver sur ces sites. Est-ce représentatif de tous les sites spécialisés ? D'une manière générale, comment l'islam est-il markété sur la toile ?

 

Je pense qu’on aurait pu trouver le même type de phrases sur un site catholique. Il est évident que sur un site de conversion, on ne va pas écrire que l’islam est "une religion d’intolérance" et qu’"on veut convertir le monde entier par la force". L’une des surates du Coran qui est citée le plus souvent est "en matière de conversion, pas de contrainte…". L’islam est marqueté comme une religion universelle sans frontière et sans race. Ce discours ne m’étonne pas. C’est le discours type des sites de conversion.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par laïcité - 26/10/2012 - 11:20 - Signaler un abus Ceux qui se convertissent à l'islam !

    n'ont bien sûr jamais lu la vie du chef de tribu guerrière et sanguinaire que fut Mahomet, n'ont jamais lu ni le Coran ni les principaux Hadiths !...Ce qui est aussi hélas le cas de la multitude des politiques, journalistes et bobos du show-biz qui nous répètent à l'envi que le véritable islam est bien une religion de paix de tolérance et d'amour !...Les Historiens du futur seront très perplexes devant tant d'aveuglement collectif des Occidentaux, depuis 50 ans environ, face à la vraie nature (qu'ils refusent de voir ! ) de cette idéologie politico-religieuse totalitaire qu'est l'islam !

  • Par CN13 - 26/10/2012 - 12:16 - Signaler un abus Vous savez, quoi !

    On en a marre de toujours entendre parler de l'islam. C'est une religion parmi d'autres qui sont plus discrètes. Si cette religion qu'est l'islam était si bien que çà, on aurait vu le bien, son aide pour réellement éduquer ces gens qui n'ont jamais lu ni compris le vrai coran. Si cette religion qu'est l'islam était si bien que çà, on ne devrait jamais voir les kamicazes, les massacres, les tueries, les assassins au nom de cette religion.

  • Par laurent379 - 26/10/2012 - 12:26 - Signaler un abus @laicite

    ?!! ha bon !! suis musulman .. et pour cela j'ai enormément étudié .. lu et etudier le Coran, les hadiths, la vie de mahomet etc .... et peux t'affirmer que tu te trompes complètement .. tu es tombé ds le piège de ceux qui veulent t'écarter de la vérité ... !! l'Islam se transmet gr^ce au savoir et aux connaissances de la religion, des sciences et du monde ...

  • Par joris24r - 26/10/2012 - 13:12 - Signaler un abus l islamisme

    En islam pas en France ça me débecquete

  • Par JSPHGE - 26/10/2012 - 15:21 - Signaler un abus Frustration et confort

    La frustration constitue souvent le point de bascule vers une forme ou une autre de radicalisme ça vaut autant pour les mouvements ouvriéristes, populistes, revivalistes, survivalistes, etc. etc. Le prêt-à-penser fourni par les recruteurs offre également une forme de « confort » aux novices, c’est tellement simple (pour certains) de pas devoir réfléchir. C’est comme les dictatures ça fonctionne très bien, mais à quel prix ?

  • Par ISABLEUE - 26/10/2012 - 15:29 - Signaler un abus HdT

    Je vous aime !!!!

  • Par Paoli - 26/10/2012 - 16:44 - Signaler un abus Dilemme

    L'islam est une religion parmis d'autres. Ce qui la differencie des autres cependant c'est que de par ses origines, elle regit la vie de ses croyants. C'est donc devenue un mode de vie a part entiere car depuis ses origines et sa terre d'origine, le monde et cette religion ont vu defile des tas de sorte de regimes, decennies au cours de ssiecles. L'islam n'a pour autant pas disparue. Le dilemme est precisemet la: les musulmans comme n'importe quels croyants dans le monde asprient a vivre en paix. Mais il y a parmis eux (donc comprenez PAS TOUS) de puissant religieux qui, de par la position qu'ils occupent, en poussent certains a l'extremisme, la violence, a rabaisser le statut de la femme (a tort - mais allez leur expliquer) et qui en plus de cela osent explique aux non extrmistes la relation qu'ils ont avec Dieu/Allah. Ces croyants, parce qu'ils sont pieux et dans leur grande majorite veulent respecter les regles de leur religion et in fine bien agir, s'entendent dire par ces puissantes brebis galeuses de l'islamisme que s'ils ne prennent pas les armes contres les infideles. ils iront en enfer et sont donc coupables devant Dieu. C'est aussi garce a ce stratageme

  • Par Paoli - 26/10/2012 - 16:46 - Signaler un abus Pour finir

    C'est aussi grace a ce stratageme qu'il n'y a pour l'instant pas d'islam modere en France. Peut etre ai je tort, mais je n'ai pas entendu bcp de musulmans francais crier les desarrois lorsqu'il se produit des attentas en France commis par des islamistes. Quelle merveille que la culpabilit!

  • Par Arny - 26/10/2012 - 16:47 - Signaler un abus @HdT

    A cela d'ajouter que tous les pays musulmans sont soit: -En guerre -Des dictatures -Pauvres -Dépourvus d'industries de pointe -Contre l'égalité homme/femme -Contre les "droits de l'homme" -Des états terroristes ou soutenant le terrorisme -Producteurs de drogue(s) -Mafieux Bien sûr on peut cocher plusieurs cases pour un pays... c'est évident!

  • Par Paoli - 26/10/2012 - 16:58 - Signaler un abus @ Arny En effet

    Et c'est ce que je disais: ils sont dans cet etat car les puissants religieux s'allient aux puissants politiques qd ca les arrangent (dc tres souvent), ils sont tous de meche (sinon merci de me le demontrer), et c'est bien le resultat obtenu qd il n'y a pas de separation entre l'etat et le religieux. Qu'on vienne nous expliquer ensuite que le pauvre et le riche 's'entendent' bien, ou sont au meme niveau en religion... Allez allez, on est pas dupe.

  • Par HdT - 26/10/2012 - 17:48 - Signaler un abus L'info autrement... mais l'évidence bien plus sûrement

    http://www.dreuz.info/2012/10/bonne-nouvelle-selon-un-sondage-ifop-le-figaro-les-francais-realisent-enfin-que-lislam-est-une-menace/

  • Par HdT - 26/10/2012 - 17:51 - Signaler un abus @ ISABLEUE (26/10/2012 15h29)

    "HdT Je vous aime !!!!" ---------- Oui mais voilà, je suis marié. Mais si vous acceptez de porter le voile, ça peut s'arranger. J'en parle à ma femme et je vous dis quoi. ;-)

  • Par HdT - 26/10/2012 - 17:54 - Signaler un abus @ ISABLEUE (26/10/2012 15h29) (suite...)

    Bon ben voilà... affaire traitée en trois minutes et quelques secondes... elle refuse. Je suis désolé. :-(

  • Par Bara - 26/10/2012 - 19:51 - Signaler un abus La communauté des misérables: aspects sectaires de l'islam

    L'article le dit bien: ce qui attire dans l'islam, ce n'est pas le dogme (assez pauvre, on affecte 99 caractéristiques à Allah et tout est dit), mais l'aspect communautaire. Les pauvres types à qui on dit "vous allez rejoindre la meilleure des communautés" sont également les proies favorites des autres sectes. Dans tous les cas on construit une secte qui regroupe des adeptes à la fois "victimes" (du reste du monde) et "élite" (ils sont censés avoir tout compris), contre le monde non sectaire. L'islam, comme les autres sectes, fonctionne de cette manière.

  • Par Jean-Francois Morf - 26/10/2012 - 21:29 - Signaler un abus 666 ans entre plus grande comète historique: -44 et Hégire: +622

    Le nouveau testament est l'histoire de Jésus-Christ, qui annonça entre autres, la reprise de pouvoir de Satan, 666 ans après la naissance de Christ (en -44, car un pape s'est trompé sur l'origine) Le Coran est l'histoire de l'anti-Christ, qui prétend, entre autres, que tuer un maximum de juifs et des chrétiens vous assure le paradis, avec plein de gamines vierges à baiser. Jésus Christ a dit: ne faites pas à autrui ce que vous ne voudriez pas qu'on vous fasse. Par exemple n'épousez pas une femme contre son gré, ni ne répudiez une femme qui vous aime: monogamie et fidélité. Jésus Christ avait aussi mis un terme aux lapidations. Les religieux prédateurs musulmans, eux, épousent 4 femmes, de préférence de l'âge de Aisha (pédophilie), de préférence cousines (inceste), de préférence contre leur gré (c'est plus marrant de violer). Excision sans anesthésie pour que jamais plus elles ne jouissent. Infibulation sans anesthésie afin qu'elles aient toujours mal quand leur mari les baise, et pour rendre leur vagin plus serré. Répudiation sans autre forme de procès dès qu'on peut les remplacer par de plus jeunes. Lisez: http://www.catholicapologetics.info/apologetics/islam/gislam.htm

  • Par mfy - 26/10/2012 - 21:37 - Signaler un abus Islam - DEHORS

    Islam - DEHORS

  • Par Djanette - 27/10/2012 - 01:33 - Signaler un abus Les chiens aboient la caravane passe....

    L'islam et une religion de paix et d'amour, la violence ne doit être utiliser qu'en cas de légitime défense contre un musulman ou un membre de sa communauté. Mais les attaques verbales ou taper derrière son écran de façon injustifié et lâche ne compte pas. Monsieur le Professeur de " science " politique il faudrait peut être arrêter les amalgames entre l'islam et le terrorisme . D'ailleurs les plus grandes victimes de ce type de terrorisme de la part d'extrémiste fanatiques exclus de la communauté touche le plus souvent et le plus directement les musulmans eux mêmes malheureusement. Chacun est libre de se convertir à la religion qui lui plait , c'est le libre arbitre , la liberté de croyance, c'est toujours plus facile pour les simplets, plein de haine, sans argument de critiquer ce droit et ce choix, lorsqu'il s'agit d'une religion à laquelle on s'oppose.

  • Par kronfi - 27/10/2012 - 06:07 - Signaler un abus @djanette

    on se demande alors, si la violence ne doit etre utilise qu'en cas de defense... ce que foutaient les ommeyades en espagne et sont monte jusqu'a poitiers... On se demande pourquoi les turcs sont monte jusqu'a vienne autriche. on se demande pourquoi les califes successifs on envahi la perse et l'inde...au prix de massacres effarants qui ferait passer H...tler pour un amateur.... tu te convertis ou je te massacre... la violence est au contraire l'essence de cette "religion"..

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

François-Bernard Huyghe

François-Bernard Huyghe est directeur de recherches à l’Iris.
 
Il enseigne notamment au Celsa-Paris IV à l’Iris Sup, et anime le site http://huyghe.fr
 
Spécialiste des stratégies de l'information, il est l'auteur de nombreux ouvrages, dont La Soft-idéologie (Robert Laffont ), L'Ennemi à l'ère numérique (Puf), Comprendre le pouvoir stratégique des médias (Eyrolles), Maîtres du faire croire de la propagande à l'influence (Vuibert), Les terroristes disent toujours ce qu'ils vont faire (avc A. Bauer, Puf), et Terrorismes, Violence et Propagande (Gallimard) 
 
Son dernier ouvrage s'intitule: Désinformation Les armes du faux (Armand Colin 2016). 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€