Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 19 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Va au bled, en Algérie ou au Maroc, parler comme ça aux flics dans la rue ! Le mec va te coller une trempe" : Mourad, flic par conviction

Ils s’appellent Tony, Betty, Manu, Yasmine, Sylvie, Mélissa, Mourad, Corinne, Jeff. La plupart du temps, vous ne les remarquez pas… sauf quand vous en avez besoin. Pourtant ils sont là. Travaillant au contact de la rue, de la violence, de la misère sociale et de la mort. Voici le vrai visage des 149 000 flics de France. Extrait de "Paroles de flics" de Jean-Marie Godard aux éditions Fayard (2/2).

Bonnes feuilles

Publié le
"Va au bled, en Algérie ou au Maroc, parler comme ça aux flics dans la rue ! Le mec va te coller une trempe" : Mourad, flic par conviction

Il est d’une autre génération que Yasmine. Né en France de parents algériens, il a grandi dans une cité de la banlieue parisienne. Il a 25 ans. Le 7 janvier 2015, c’est l’attentat de Charlie Hebdo. Ahmed Merabet, policier de confession musulmane, est froidement exécuté sur le trottoir du boulevard Richard-Lenoir à Paris par les frères Kouachi, alors qu’il leur demande de le laisser en vie.

Français d’origine algérienne, de confession musulmane, Mourad, lui, entre à l’école de police quelques mois plus tard. Une résonance terrible qui terrifie sa mère. « Elle n’était vraiment pas heureuse. Et puis elle s’y est faite », raconte-t-il aujourd’hui. Mais ce n’est pas ce meurtre qui l’a motivé. Et il dit n’avoir eu aucune hésitation, aucune peur après cette exécution. Ce qui l’a motivé, c’est son enfance. « J’ai grandi dans un quartier populaire et je voyais des jeunes comme moi foutre la merde et je me disais : “À  cause d’eux, on a une sale image.” Donc, je voulais casser cette image.

»

Et puis, durant son enfance, les échos de l’Algérie qui parviennent en France par des membres de sa famille, alors que le pays se débat encore à l’époque avec le Front islamique du salut (FIS) et le Groupe islamique armé (GIA). « Nous, on sait ce que c’est. Ce n’est pas l’islam, c’est une secte. Ici comme là-bas, faut pas se laisser avoir par ces mecs-là », martèle-t-il. La religion musulmane, il la pratique « de manière modérée, pas dans le prosélytisme », et assure qu’il a des collègues femmes issues de l’immigration maghrébine qui sont entrées dans la police « pour échapper à une tradition débile, à une espèce d’ordre social qui voudrait que la femme reste à la maison. C’est une émancipation ».

Comme Yasmine, il parle de « blagues un peu déplacées » de la part de certains collègues, « mais faut pas non plus tout prendre au pied de la lettre ». Et d’un « vrai racisme », très rare, auquel il n’a été confronté qu’une seule fois, « un collègue qui a trouvé malin de dire que pour lui un Arabe dans la police, c’était une anomalie ».

Comme Yasmine, il décrit l’entre-deux-mondes dans lequel il vit. Mais de manière plus brutale dans certaines cités de la région parisienne. D’abord, « certains jeunes collègues, venus de province, qui répondent sur le même ton que celui des gars d’en face qui les agressent. Et ça peut très vite partir. Moi, j’essaie de calmer le jeu parce que j’ai les “codes”. Mais j’ai ma propre fermeté ». Parfois, Mourad se fait traiter de « traître » par les jeunes qu’il trouve en face de lui. « Et dans ce cas-là je leur réponds sur un ton calme, parfois en arabe : “Quoi, traître ? T’as vu comment tu parles aux policiers ? Va au bled, en Algérie ou au Maroc, parler comme ça aux flics dans la rue ! Mais là-bas le mec va te coller une trempe, t’embarquer et finir le boulot au commissariat. Et là-bas, y’aura pas de vidéo, pas d’IGPN, pas d’enquête.” »

Yasmine, 40 ans, Mourad, 24 ans. Nés en France, l’une de parents tunisiens, l’autre de parents algé- riens. L’une officiant en province, l’autre à Paris. Un homme, une femme, deux générations diffé- rentes et des parcours qui le sont aussi. Mais le même amour, la même défense intransigeante de la France et de ses valeurs.

Extrait de "Paroles de flics" de Jean-Marie Godard, aux éditions Fayard

Pour commander ce livre, cliquez sur l'image ci-dessous

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Myriam50 - 18/02/2018 - 11:38 - Signaler un abus Transexuelle ideologique

    Il y a un drame dans les milliers de recits dont certains articles parlent. Il y a un drame dans le vecu dont les articles ne parlent pas. Je me suis toujours sentie mal dans ma peau, un peu comme les transexuels...la tete le corps d un homme mais l ame d une femme. Dans notre cas, la tete et le nom d arabe mais l ame profondement française républicaine...et pour mon cas athee laique.comment convaincre un proprietaire que je n accrocherai pas de parabole à ma fenetre ni de linge ? Cest tout con mais vrai. Comment convaincre un employeur que jamais Ô grand dieu jamais par une revelation divine dans mon sommeil je ne porterai le voile...comment crier au milieu de tetes frisées que j ai honte de mes cheveux/ yeux noirs de ma peau mate...jamais le français ne me considerera comme francaise meme si j adopte tous les codes de la culture française.Ma mere est française, je fête noel par "habitude culturelle", je reussi très bien le bourguignon, je connais qq mots en patois..je porterai les armes pour la france s il le faut, je combats les tarik ramadan and Co....et pourtant avec ma gueule d arabe je resterai toujours une arabe MUZ dont il faut se mefier ...transexuel ideologique

  • Par JonSnow - 18/02/2018 - 14:54 - Signaler un abus Merci pour ce point de vue!

    Ce témoignage est important pour que l'on ne sombre pas dans le manichéisme. Oui, d'un côté il y a les voyous et les islamistes, mais il y a des gens issus de l'immigration maghrébine qui défendent la France. Il ne faut pas l'oublier.

  • Par Ganesha - 18/02/2018 - 15:59 - Signaler un abus Myriam 50

    C'est la première fois que je vois votre nom sur Atlantico, et j'ai l'impression que vous êtes récemment abonnées. Personnellement, cela fait des années que je suis présent, et je publie presque quotidiennement de nombreux commentaires. Je suis l'un des intervenants les plus haïs et insultés : nombreux sont ceux qui souhaitent ma disparition. La raison : je me déclare ouvertement partisan de Marine Le Pen. Mais si vous lisez mes textes, vous verrez que j'insiste très fréquemment sur l'impérieuse obligation de garantir les mêmes droits, devoirs, et avantages à tous les citoyens français. Au sujet des français musulmans, le mot que j'utilise le plus, c'est ''intégration''. Je pense sincèrement que c'est également la ligne de pensée de Marine Le Pen.

  • Par vangog - 18/02/2018 - 16:09 - Signaler un abus « Ce n’est pas l’islam, c’est une secte! »...

    Bon ben...tout est dit par Mourad, homme de terrain et lucide’! Le petit Macron, qui tente de refaire avec cette secte ce que Napoleon avait fait avec la religion juive, devrait écouter ses conseils, plutôt que ceux des technocrates gauchistes qui pullulent dans les salons de l’elysee, tels des cafards affamés de pouvoir...l’islam est une politi-religion sectaire et néfaste qui doit rester dans la sphère privée, si on ne veut périr...il n’y a plus à tortiller!

  • Par Rayski - 18/02/2018 - 20:26 - Signaler un abus Ganesha

    Vous avez un ego surdimensionné ! ! Vous voyez de la haine là où il n'y a le plus souvent que du mépris ? Mais on vous garde sur Atlantico car vous êtes une éspèce menacée...

  • Par Ganesha - 19/02/2018 - 09:28 - Signaler un abus Mr. Rayski

    Mr. Rayski, soyez objectif : les faits sont simples. La Préférence Nationale est la base du programme du FN, et Marine Le Pen n'a jamais fait la moindre déclaration qui laisse supposer qu'elle fasse la plus petite distinction parmi les citoyens français selon leur origine. Mes interventions sont exactement sur la même ligne. Atlantico tolère d'innombrables commentaires complètement délirants, du genre : ''La religion musulmane doit être interdite en France'', ou : ''Il faut renvoyer tous les français d'origine musulmane de l'autre côté de la Méditerranée''. Myriam 50 risque d'être choquée en lisant certaines opinions publiées sur ce site.

  • Par ISABLEUE - 19/02/2018 - 11:34 - Signaler un abus Myriam50

    donc le problème, c'est votre mal être et pas les autres. Vivez comme une personne et non pas une brune aux yeux de telle couleur.. Peut on oublier son aspect physique ...heureusement;.. les moches travaillent aussi, les gros, les maigres etc... Arrêtez de vous focaliser sur votre couleur.....

  • Par Bardinet - 19/02/2018 - 15:41 - Signaler un abus Myriam50

    Je partage les propos de Ganesha. Professionnellement, je fréquente des jeunes et moins jeunes de la 2eme et 3eme génération, et je ne retrouve pas un discours aussi victimiste. Mais il est clair que vous l'aurez moins facile que les Ritals, les Espingouins, les Portos et les Polacks, qui partageaient le même fond culturel que les Français de souche. Surtout avec les porteurs de djellabas et de voiles qui vous scient la branche en donnant cette impression de rejet du pays qui les a reçu.

  • Par Myriam50 - 21/02/2018 - 12:37 - Signaler un abus Mise au point

    Je reponds à certaines personnes qui auraient limité mon temoignage à un pb de couleur de peau. Le pb pour certains "français basanés" c est le cliché. C est forcement un français de la cité, musulman pratiquant, créant des pb, etc etc. J ai espoir quand je vois que le genre neutre serait peut etre voté dans la constitution !!!! J ai espoir que moi, myriam ben qq chose, comme tous les ben qq chose qui le souhaiteront, on ne sera plus catalogué systématiquement de musulman . Que ceux qui souhaiteront se reconvertir le pourront. Que ceux qui seront athees seront reconuus comme tels sans aucun danger . Que le " Ben qq chose" n a pas systematiquement grandi dans une cité. Que le "Ben qq chose" ne reconnait qu une seule patrie : la france ! La france bien francaise avec toute sa riche culture catholique. Vive la france .vive la republique. Vive les français!

  • Par Myriam50 - 21/02/2018 - 12:39 - Signaler un abus Et je ne vote pas FN ! Etre

    Et je ne vote pas FN ! Etre pragmatigue n est pas FN.

  • Par ISABLEUE - 21/02/2018 - 17:07 - Signaler un abus Myriam vous pouvez vous convertir ou être athée

    ou agnostique. qui vous en empêche..

  • Par Myriam50 - 21/02/2018 - 22:16 - Signaler un abus Isableu, personne ne m en

    Isableu, personne ne m en empeche en france et heureusement( quoique la communauté musulmane nous traite d apostat) . Je parle du regard. Regards du français de souche , regard du "français d origine etrangere". C est systematique: du fait de mon nom et de mon facies je ne peux qu etre de culture maghrebinne parler arabe et etre musulmane . Or non!!!!! Je fête noel depuis toukours mange du cassoulet depuis toujours et je parle arabe comme je parle le russe et l anglais.j aime les langues etrangeres .là j apprends l espagnol. Bref bref...je ne veux plus qu à la boulangerie lorsque je demande un sandwich on me reponde systematiquement" attention c est du porc" ...ce sont les cliches. Ma fille mise dans les tables halal à la cantine alors que je n ai rien demandé!!!! Ah les clichés ...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Marie Godard

Jean-Marie Godard est journaliste.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€