Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 28 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

TVA sociale : la bonne idée qui n’en était (vraiment) pas une

Les entreprises dont la seule ambition est une baisse de leurs cotisations sociales pour mieux vendre des T-shirts aux Chinois n’ont peut-être plus d’ambition du tout.

Zone franche

Publié le

Je l’aimais bien, au début, cette histoire de TVA sociale… Mais comme disait l’autre, j’ai changé.

OK, le raisonnement a l’air assez imparable à première vue : une grosse partie du coût d’un produit, ce sont les charges assises sur les salaires ― charges que ne paient pas ces crapules d’importateurs chinois de T-shirts.

Réduisez les cotisations des employeurs gaulois, transférez le manque à gagner des organismes sociaux sur la TVA, et vous ramenez mécaniquement un peu d’égalité entre T-shirts chinois et T-shirts tricolores chez Décathlon…

Formidable.

Dès qu’on gratte un peu, pour autant, on commence à déchanter. D’abord, des T-shirts, il y a belle lurette que les Français n’en fabriquent plus. Et au-delà des TGV et des centrales nucléaires, les produits sur lesquels nos entreprises sont effectivement en concurrence frontale avec les boîtes chinoises sont assez peu nombreux. Bon, on peut toujours se remettre à en faire, des "marcels", mais si c’est vraiment la seule perspective que ça ouvre à un pays censément moderne et sophistiqué, non merci ! Quant aux centrales nucléaires et aux TGV, le panier de la ménagère n’en est pas exactement farci…

Bref, si les cotisations des entreprises baissent uniquement pour leur fournir un avantage comparatif inutile ― pour ne pas dire toxique si leur seule aspiration est de descendre en gamme ― et que le pouvoir d’achat des Français est écorné par une nouvelle hausse de la fiscalité quand la consommation est à peu près le dernier rempart contre une récession terminale, on entrevoit plus l’embouchure d’un nouveau du tunnel que la fin du précédent.

Et puis, franchement, les baisses de charges corrélées à de vagues promesses de baisses de prix ou de recrutements, on commence à s’en lasser. Tiens, j’ai même entendu un restaurateur hier matin sur France Inter expliquer qu’il allait réviser tous ses prix à la hausse suite au passage de 5,5% à 7% du taux réduit, frappé d’amnésie qu’il était  sur son gros cadeau de 2009 !

De fait, la critique la plus aboutie de cette fausse bonne idée ne vient pas du PS, qui est contre par principe et n’a pas grand chose à suggérer comme alternative, serait plutôt celle d’Alain Madelin (antilibéraux réflexifs, signez-vous !) que désole une nouvelle ponction fiscale sans impact positif ­et tout juste bonne à accélérer la smicardisation de la société française.

Si leur ambition est encore de s’en tirer par le haut ― German style ― les entreprises françaises n’ont ni besoin d’une monnaie de singe dévaluable à la demande, ni de nouvelles réductions de leurs coûts salariaux : un peu plus d’intelligence et de sens de l’innovation leur feraient un bien meilleur viatique. Mais ça, c’est le genre de truc qui est rarement fourni clé en main par un chef d’État, fut-il "normal" ou "omni".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Le gorille - 03/01/2012 - 08:16 - Signaler un abus Les règles: justes bonnes à être contournées

    Quelle bonne idée, revenir au protectionisme d'avant-guerre ! Ah? l'Europe l'aurait interdit? Diable, moi qui croyait que les E-U avaient le droit de taxer fromages et vins, malgré les accords internationaux? Et nous alors ? Notre financier providentiel se trompe. Diminuer le coût du travail, c'est travailler plus à salaire égal et supprimer un tas de dépenses sociales et d'élus inutiles...

  • Par JMP33 - 03/01/2012 - 08:38 - Signaler un abus Surprise!

    Cet article montre clairement une chose : bcp de journalistes (dont vous Monsieur) ne comprennent rein à l'économie !!!! Mais peut être que votre salaire vous permet de ne pas regarder les étiquettes avant d'acheter. Ce qui fait le carnet de commande d'une entreprise, ceux sont ses clients et elle a des clients si elle est compétitive. Tout mettre sur le dos de l'innovation est une folie ...

  • Par JMP33 - 03/01/2012 - 08:46 - Signaler un abus Surprise (suite)

    Les autres compétiteurs internationaux ne sont pas plus bêtes que nous. Quelle prétention de croire que nous saurons, nous français, faire travailler tous nos concitoyens en âge de bosser grâce à la seule innovation. C'est uun peu comme croire que nous allons réussir en jouant au loto. Tout se vend, du T short (où il est clair qu'il n'y a plus rein à espérer) aux avions. Il faut être partout !!!!

  • Par Montagne - 03/01/2012 - 08:52 - Signaler un abus et l'allemagne?

    Notre voisin affiche un spectaculaire excedent commercial face au trou abyssal de notre déficit. Il n'ont pourtant pas de TVA "sociale". La France a perdu 40% de ses emplois industriels en 40 ans. Mais pendant ce même temps la productivité a auguemente de3,5% par an en moyenne. Il ne nous manque que des entrepreneurs, qui sont hélas aussi d'odieux patrons dans l'esprit de nos concitoyens .

  • Par cappucino - 03/01/2012 - 09:43 - Signaler un abus OKavecSeraf. Les gouvernants de droite et de gauche sont crétins

    La TVA sociale n'est qu'une manipulation économique (contre inflationniste) pour faire payer les citoyens et passer lentement vers un ultra libéralisme forcené. Ce n'est pas parce que l'on ajoute "social" à toutes mesures qu'elles le sont. Les prix augmenteront donc, et orientera la consommations vers des produits de masse, du type importations chinoises, et finira de tuer l'industrie et la PME

  • Par Manuman - 03/01/2012 - 09:50 - Signaler un abus Oui, peut-être un peu de mauvaise foi?

    Mr. Serraf, je crois que JMP a raison, tout miser sur l'innovation c'est plus que de l'optimisme, tâchons d'être aussi bons que les autres sur plein de choses, et l'inno servira peut-être à dégager un peu de balance commerciale positive...un jour. Je suis vraiment pas fan de ce gouvernement, pour autant le transfert de charges proposé a pas trop l'air débile, si c'est transfert et pas ajout......

  • Par Hugues Serraf - 03/01/2012 - 10:25 - Signaler un abus @JMP33

    Si vous permettez, un type que son salaire autoriserait à ne plus regarder les étiquettes aurait au contraire tout compris à l'économie.

  • Par Ex abrupto - 03/01/2012 - 10:51 - Signaler un abus Policy mix

    Je suis toujours frappé de voir la courte vue des éditorialistes: injonctions mono maniques en ne traitant qu'un seul problème ou une seule solution à la fois; Cette TVA"sociale" peut avoir un intérêt économique. Mais seule elle est probablement insuffisante. elle doit aller de pair avec d'autres aménagements genre CSG, voire fusion CSG/IR, revue des aides d'état aux entreprises, les 35h.

  • Par Ex abrupto - 03/01/2012 - 10:54 - Signaler un abus Policy mix suite

    Rien de nouveau dans cette idée de combiner des solutions. Mais c'est peut-être trop compliqué à expliquer par les gens de média. Ce coté "éducatif" est pourtant une partie de votre métier messieurs.

  • Par jonastree - 03/01/2012 - 10:58 - Signaler un abus Elle sera mise en place avant les élections ....

    Trop tard pour en débattre? http://jonastree.blogspot.com/2012/01/solidarite-et-option-preferentielle.html

  • Par Mad - 03/01/2012 - 11:06 - Signaler un abus D'habitude Serraf fait mieux que çà !!!

    1) diminuer le coût du travail pour les entreprises françaises a un intérêt même si on ne produit plus de "marcels" ! 2) Il faut arrêter avec le "moteur de la consommation" : le français consomme plus que son revenu. Donc ce moteur doit bien être freiné et ce n'est pas grave parce qu'épargner et thésauriser (comme mamie ! ) est le fondement de l'amélioration du niveau de vie et de la prospérité.

  • Par benj117 - 03/01/2012 - 12:58 - Signaler un abus De toute facon, il faut tout faire pour que nos entreprises

    produisent moins cher!!! Mais il faut egalement tout faire pour investir dans l'innovation!!! Pour l'intelligence, et bien, il faut revoir completement, de a à z, notre systeme éducatif!!

  • Par flogo - 03/01/2012 - 13:23 - Signaler un abus Quelques réflexions

    La recherche seule permettra de rejoindre les meilleurs, c'est le rôle de l'école qui doit faire de L'ENSEIGNEMENT. L' éducation revient aux parents. Un taux majoré de TVA risque de bloquer toute reprise car aveugle et généralisé. à suivre

  • Par flogo - 03/01/2012 - 13:26 - Signaler un abus Suite

    L'objectif est : les importations faussant la concurrence par des coûts de main d'oeuvre n'incluant pas les charges sociales qui devraient être payés aux salariés, selon nos normes. Taxons ces importations de la part des charges sociales MANQUANTES dans les coûts de leur fabrication. Ces taxes seront versées directement à la sécu.

  • Par alankin - 03/01/2012 - 14:08 - Signaler un abus le seul exemple de seraf est de refabriquer des T shirts...

    on rêve à voir ces commentaires : les taux urssaf ne cessent de monter depuis 30 ans. inutile de dire que ça va continuer si on ne prend pas les sous du social ailleurs. Par ailleurs, les produits importés peuvent très bien rester à prix constant (marges colossales) cette idée est donc à étudier avec soin et sérieux. et à ne pas écarter pour de stupides raisons, comme on sait le faire en France.

  • Par bobocleaner - 03/01/2012 - 16:36 - Signaler un abus enfin une bonne mesure

    taxer le travail c'est le faire disparaitre taxer la consommation est positif il faut produire , on ne batit rien en se contentant de consommer. ensuite pourquoi le seul emploi salarié finance des prestations bénéficiant a tous et relevant de la fiscalité ?

  • Par elcondor - 03/01/2012 - 16:38 - Signaler un abus Arnaque

    De plus pour les produits à hautes valeur ajoutée (ceux qu'on exporte le plus..) la part du coût du travail est minime dans le prix du produit. parfois autour de 10-15%..... donc cette baisse des charges ferait gagner des queues de cerises aux exportateurs, mais ferait payer à tous les français une TVA supérieure sur TOUS les produits

  • Par Mimi Defrance - 03/01/2012 - 18:25 - Signaler un abus la TVA sociale : un impôt juste

    Finalement je suis pour. Trop de français s'arrangent pour payer le moins d'impôt possible, au moins là, l'impôt est répercuté à la base.

  • Par a.l.l. - 03/01/2012 - 18:27 - Signaler un abus Oui mais

    Si les charges salariales diminuent ELLES AUSSI les salaires augmenteront mécaniquement.

  • Par FIGAROCB - 03/01/2012 - 18:49 - Signaler un abus Pas de surprise avec M. SERAF !

    Homme de gauche, à fond la caisse, ce journaleux jette aux ordures tout ce qui n'est pas socialiste! Mais si, la TVA sociale, ça marche, en Allemagne par exemple. Il ne s'agit pas seulement de frapper les importations mais de faire en sorte que les entreprises et les salariés n'aient plus à payer les charges sociales sur le seul travail : ces charges seront payés par tous, y compris les assistés !

  • Par Aristote - 03/01/2012 - 19:01 - Signaler un abus Bricolage

    Bricoler la fiscalité n'est pas la solution. Il faut réduire les dépenses !

  • Par Aie - 03/01/2012 - 19:36 - Signaler un abus la TVA sociale

    est déja en Allemagne et je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas en France

  • Par bacal - 03/01/2012 - 22:15 - Signaler un abus A faux exemple, fausse conclusion

    Bien sûr que les chinois ne fabriquent pas que de Tshirt et que nos entreprises ne sont pas en concurrence que sur ces produits. Il suffit regarder la provenance des pdts achetés pour s'apercevoir que nbreux sont les pdts techno qui sont chinois (cf tel portable par ex). Si le reproche fait porte sur le Tshirt, alors la conclusion est bien erronée. Pas besoin d'en faire un article ds Atlantico.

  • Par bacal - 03/01/2012 - 22:29 - Signaler un abus Message au rédac chef d'Atlantico

    Cher Monsieur, ne pourriez vous pas être un peu plus exigeant et regardant avec vos contributeurs qui vous savonnent la planche méticuleusement avec les "à peu près" et leurs "à prioris", tel par ex récent Messieurs Serraf et Berhault travailleurs obscurs de la pige . Je vous suggère de me nommer correcteur et je vous assure d'être plus regardant sur la qualité que sur la quantité.

  • Par LeTimbre - 03/01/2012 - 22:47 - Signaler un abus Le mythe de l'innovation omnipotente

    Il y a 15 ans, les politiques nous promettaient des emplois hautement qualifiés, et il fallait abandonner les petits jobs. Le résultat : 900 usines fermées en 3 ans ! Et le développement des emplois de service mal payés. Et nos CAP, nos bac pros, quel emploi leur donne-t-on ? Ce type de raisonnement basé uniquement sur l'innovation est un mirage. Il en faut de l'innovation mais ça ne suffit pas !

  • Par bobocleaner - 03/01/2012 - 23:16 - Signaler un abus il faut ...

    la TVA sociale ET réduire les dépense publiques . Sarko entends un peu la droite nationale , tant mieux le second tour redevient jouable . Les socialos sont des fiotes lamentables, c'est un socialo francais qui dirige l'OMC ... et ils ouvrent leurs gueules !

  • Par sheldon - 04/01/2012 - 00:18 - Signaler un abus Pourquoi ne pas dire tout simplement ...

    .. qu'une augmentation de TVA permettra de dégager des recettes permettant de diminuer les charges salariales des entreprises afin de les mettre en meilleure position de compétitivité. Au moins la TVA ça rapporte car tout le monde fait un effort, y compris la multitude de ceux grandement bénéficiaires du "modèle social français" qui plombe notre économie depuis plus de 40 ans.

  • Par Aie - 04/01/2012 - 01:15 - Signaler un abus il y a urgence

    de couper dans les dépenses sociales

  • Par Anaxagor - 05/01/2012 - 17:19 - Signaler un abus TVA sociales ou abolitions des régimes spéciaux ?

    Aucun politique n'oserait toucher à un tel symbole. Pour cela, il faut du courage, que dis-je, des couilles. Ces régimes spéciaux sont un gouffre sans fond et réserver à une minorité. Financer essentiellement par le privé et les assureurs, en ce qui concerne la préfon-retraite. Je m'étonne que les Français si sensibles aux inégalités n'y fassent jamais allusion.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Hugues Serraf

Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Ses derniers romans : Les heures les plus sombres de notre histoire, L'Aube, 2016 et Comment j'ai perdu ma femme à cause du tai chi, L'Aube, 2015.

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€