Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 15 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Stop aux postures sur l'Ukraine : à quoi pourrait ressembler un accord de realpolitik entre Russie et Occident

La Guerre Froide s'était axée autour de l'Allemagne et de Berlin. Aujourd'hui, c'est autour de Kiev que les tensions se cristallisent. Pour autant, certains intérêts de l'Est et de l'Ouest convergent, et c'est, en partie au moins, pourquoi la Russie ne passe pas à l'assaut.

Guerre et paix

Publié le
Stop aux postures sur l'Ukraine : à quoi pourrait ressembler un accord de realpolitik entre Russie et Occident

Les tractations se poursuivent au sujet de l'Ukraine. Crédit REUTERS/Yves Herman

Atlantico : Les intérêts Russes à entrer en guerre sont connus, notamment conserver son aura d'influence sur l'Ukraine. A contrario, quels sont ses intérêts à éviter l'escalade ?

Philippe Moreau Desfarges : La Russie n'a absolument aucun intérêt à entrer en guerre avec l'Ukraine. Pour la Russie, l'entrée en guerre avec l'Ukraine ne serait rien d'autre qu'une catastrophe, et les dirigeants Russes en sont tout à fait conscients. D'une part parce que l'armée russe s'engagerait dans un bourbier sans nom qui durerait des mois sinon des années.

D'autre part parce que la guerre qu'il faudrait mener tient moins de la guerre "classique" avec les confrontations de deux armées nationales que d'une guerre semi-civile. Certes, les pro-russes soutiendraient sans doute Moscou, quitte à se retourner plus tard contre elle puisque Moscou représenterait alors une armée d'occupation ; tandis que les Ukrainiens anti-Russie se livreraient à toute forme de résistance. Jouer la carte de la violence n'est définitivement pas la bonne solution pour la Russie, car elle est extrêmement hasardeuse à tout point de vue.

L'intérêt de la Russie est donc de chercher une solution négociée, dans la mesure où l'Ukraine va mal et représente déjà un problème. Une Ukraine effondrée ; en décomposition, ne serait ni plus ni moins qu'un véritable fardeau pour le Kremlin. Quand bien même il roule beaucoup des mécaniques, Poutine n'a d'autre intérêt que de chercher une solution négociée. Une Ukraine qui fonctionne à peu près bien, cela suppose avant tout un effort des Ukrainiens eux-mêmes, mais également un rapprochement avec l'Occident.

Mais la Russie veut également une Ukraine qu'elle contrôle : une Ukraine qui ne se lie pas trop étroitement avec l'Occident. Mais dans la mesure où l'Union Européenne ne tient pas du tout à récupérer l'Ukraine, il doit exister des formules de rapprochement qui ne heurtent pas trop la Russie.

Pierre Lorrain : Le problème n'est pas tant de s'engager dans une guerre avec qui que ce soit. La Russie a montré qu'elle était capable d'aller beaucoup plus loin qu'elle ne le fait actuellement, si cela s'avérait nécessaire, mais ne le fera pas. Ce ne sera pas nécessaire : Poutine a misé trop gros pour que ses adversaires le suivent, comme on ferait un tapis au poker. Il ne reste donc à l'Occident d'autre choix que de se coucher. Les occidentaux peuvent gesticuler, néanmoins l'Europe n'a pas les moyens de suivre la Russie. Les Etats-Unis les ont, mais n'ont pas l'envie. Quant à l'Ukraine, première concernée, elle ne peut tout simplement rien faire. Vladimir Poutine n'a pas à redescendre, puisque la désescalade se fera seule, faute de gens pour le suivre. Il le savait avant de s'engager et ne l'aurait sans doute pas fait dans le cas contraire.

Les intérêts de Poutine dans la paix, c'est de ne pas avoir la guerre. Et c'est déjà une raison suffisante en soi.

Quels sont les intérêts des Occidentaux à trouver un terrain d'entente avec les Russes (chacun et collectivement) ? Quels intérêts entrent en jeu ?

 Philippe Moreau Desfarges : La Russie est un colosse, qu'on le veuille ou non. C'est peut-être un colosse difficile, ou un colosse dangereux, mais un colosse tout de même. Dès lors, l'Occident et l'Europe ont immédiatement un énorme intérêt à s'entendre avec. Il y a également toute cette immense région d'Europe centrale et orientale, incluant l'Ukraine, la Biélorussie, mais également la Pologne et consort. Cette région a toujours été très instable et très dangereuse. Un des principaux intérêts, tant des Etats-Unis que de l'Europe occidentale, est donc de stabiliser cette région, pour éviter qu'elle ne devienne une poudrière comme pouvait l'être la Yougoslavie. Il va de soi, néanmoins, que l'Europe est bien plus concernée que ne le sont les Etats-Unis, éloignés des événements par tout l'Océan Atlantique.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Daisy.A - 04/03/2014 - 05:54 - Signaler un abus Stop les postures de l'UE sur l’Ukraine!!!

    La propagande des média officiels en Europe ne peut plus cacher la vérité de se qui se passe en Ukraine. Regardez les vidéos: - http://www.liveleak.com/view?i=58b_1392877307 - http://www.dailymotion.com/video/x1di9r5_pravy-sektor-les-neonazis-ukrainiens-moteur-de-la-revolte_news?start=81 - http://www.dailymotion.com/video/x1diadq_maidan-kiev-des-manifestants-pacifiques_news?from_related=related.page.int.behavior-meta2.049c50b121800bd05168f00671f97288139359884 - http://rt.com/news/ukraine-radical-attacks-prosecutor-080/

  • Par Jackturf - 04/03/2014 - 07:32 - Signaler un abus MERCI Daisy A

    Merci pour ces vidéos édifiantes loin de la propagande officielle. Sur ces vidéos ce qui frappent c'est que la police n'est pas armée de prime abord, mais que les manifestants sont d'une rare violence, bombe incendiaire en direction des visages de policiers, pistolets, barre de fer, engin de chantier lancé contre les forces de l'ordre, masques sataniques. Brefs de biens gentils ouvriers Ukrainiens, pardon véritable NAZIS prêt à tout. Les Ukrainiens sont vraiment des larves pour ne pas être descendu dans la rue pour arrêter cette boucherie. Qu'ils crèvent tous en silence désormais, sous la soi-disante protection de l'U.E.. On va bien rire quand le GAZ et l'électricité vont bondir de 300 %, ils pourront toujours appeler BHL...Ah ben non il est parti se faire dorer sur son ile... . Lire : http://jackturf.blogspot.fr/#!/2014/02/ces-neonazis-que-bhl-ne-veut-pas-voir.html

  • Par Jackturf - 04/03/2014 - 07:57 - Signaler un abus QUAND ANGELA MERKEL AVANCE SES PIONS...

    http://senor-information.over-blog.com/article-ukraine-l-otan-utilise-des-neo-nazis-et-fabrique-un-futur-president-122261492.html

  • Par Daisy.A - 04/03/2014 - 08:03 - Signaler un abus @ Jackturf

    Il faudrait posters ces vidéos partout sur le web, pour lutter contre la propagande pro-nazi de BHL, Fabius & Comp. Je fais ce que je peux, mais je n'ai que deux mains ... :)

  • Par vangog - 04/03/2014 - 08:15 - Signaler un abus Quel bla-bla!

    Tout ça pour nous dire qu'un compromis est possible avec les Russes... Alors que les Ukrainiens se sont justement révoltés contre cette compromission historique avec un régime russe dictatorial et qui n'a pas oublié ses vieux réflexes gauchistes! Et quelle indulgence pour l'envahisseur Russe! Quelle aurait été l'attitude de ces pseudo-analystes si les USA avaient envahi un pays de leur "aura d'influence" (comme ils disent...), avait investi ses casernes et menacé sa Marine de l'anéantir, si elle ne se rendait pas? On croit rêver!...

  • Par Daisy.A - 04/03/2014 - 08:43 - Signaler un abus Regardez à quoi ressemble un nazi ukrainien:

    Muzychko est membre du mouvement radical Secteur Droit, une milice très active place Maidan. Il est connu pour avoir pris part au conflit tchétchène contre les troupes russes, pour brandir sa Kalachnikov devant des autorités régionales et de faire ouvertement des déclarations antisémites. - Récemment, Muzychko est allé s'en prendre à un procureur local avec un langage obscène, coups de poing et de menaces. Le procureur a demandé qu'on lui donne être une chance d'expliquer la situation, mais le nazillon chauffée à blanc ne voulait pas entendre toutes les explications. "Arrêtez votre m...e, salaud! Ton pu...n de temps temps est terminé ", il prononça, menaçant d'attacher le procureur avec une corde comme un chien et de le trainer aux gens sur Maidan. Regardez la vidéo: - http://rt.com/news/ukraine-radical-attacks-prosecutor-080/

  • Par Daisy.A - 04/03/2014 - 08:50 - Signaler un abus Comment lire la déclaration

    Comment lire la déclaration de John Kerry sur la Russie dans une perspective historique: - "Vous n'avez tout simplement pas dans le 20e siècle (1999) se comportent de façon 19ème siècle par l'invasion d'un autre pays (la Serbie) sur inventée de toutes pièces prétexte», a déclaré Kerry. "C'est vraiment un superbe choix délibéré par le président Clinton à envahir un autre pays. L'Amérique est en violation de la souveraineté de la Serbie. Les États-Unis sont en violation de leurs obligations internationales ".

  • Par GBCKT - 04/03/2014 - 08:53 - Signaler un abus Ce qui serait raisonnable?

    Un traité assurant un bail de 99 ans de souveraineté Russe sur la Crimée et un accord limitant drastiquement les activités des fondations et autres ONG de promotion de la démocratie, faux nez des services américains, aux activités destabilisantes envers des sociétés Russes, Bielorusses et Ukrainiennes qui de fait sont en cours de démocratisation. Ces activités ne sont pas de coopération éducatives; elles ont été théorisées et rodées pour semer la "discorde chez l'ennemi".

  • Par Daisy.A - 04/03/2014 - 09:03 - Signaler un abus Le leader du parti

    Le leader du parti national-socialiste ukrainien Svoboda Oleh Tyahnybok, est maintenant membre du Gouvernement putschiste de Kiev , qui affirmait que une «mafia moscovite-juive" dominait l'Ukraine et que "les boshes, youpins et autre racaille" veulent "prendre notre Etat ukrainien." - http://i.imgur.com/s0sR7dL.jpg http://i.imgur.com/5pHagsg.jpg http://www.lemondejuif.info/wp-content/uploads/2014/02/svoboda-party-nazi4.jpg - Au 21e siècle, les États-Unis, 28 pays européens et l'OTAN soutiennent des éléments néo-nazis dans le gouvernement ukrainien illégitime. C'est plus que scandaleux, je n'ai pas de mots pour qualifier ça. C'est pour ça que les alliés ont combattu dans la Seconde Guerre mondiale, pour voir à nouveau des nazis antisémites et xenophobes au pouvoir? Qu'en est devenu le «Plus jamais ça»?

  • Par helios - 04/03/2014 - 09:13 - Signaler un abus @vangog, vous ètes amnésique ?

    à propose d'invasions : celle de l'Irak en 2003 d'après wikipedia : "En octobre 2006, la revue médicale The Lancet estimait le nombre de décès irakiens imputables à la guerre à 655 000"

  • Par Odidole - 04/03/2014 - 09:26 - Signaler un abus Encore une fois

    Les socialistes français, rois de la démocratie, Fabius en tête, sont allés intervenir dans une crise interne dans un pays étranger, ont encouragé la destitution d'un gouvernement élu démocratiquement, ont soutenu une minorité d'opposants sans anticiper les conséquences pour le peuple ukrainien tout entier et ont participé à la génération d'un conflit international par leur amateurisme et leur arrogance. Les russes ne pouvaient faire autrement que d'intervenir dans un pays où ils sont impliqués directement par leurs compatriotes qui y vivent et qui se sont retrouvés agressés par le nouveau gouvernement non élu et pour leurs intérêts stratégiques. Nous sommes gouvernés par de dangereux psychopathes incapables de régler nos problèmes internes mais qui nous entraînent dans des guêpiers insolubles....

  • Par helios - 04/03/2014 - 09:42 - Signaler un abus ce qui est sidérant

    c'est la tendance continuelle des occidentaux à imposer partout leurs modèles. ça pouvait encore passer quand ils dominaient partout. Mais maintenant leur poids dans le monde est de plus en plus faible. Dans le domaine économique c'est évident, et dans le domaine militaire aussi, puisque les Etats-Unis n'en ont plus les moyens. Il suffit qu'un changement intervienne dans les sociétés occidentales (du type "mariage pour tous" par exemple) pour qu'il soit obligatoire que toute la planète en fasse autant, et si un pays n'obtempère pas, on boude comme à Sotchi. Et on voit Fabius menacer de saisir des biens de personnes qui lui déplaisent.... Et si on saisit tous les investissements français à l'étranger il se passe quoi ?

  • Par vangog - 04/03/2014 - 09:45 - Signaler un abus @helios Voulez-vous justifier l'invasion de l'Ukraine par

    la Russie, par celle de l'Irak par les USA? Ce n'est pas un peu "archaïquement mesquin" comme attitude? Et quel rapport avec l'Ukraine sinon dans les vieux fantasmes d'avant-mur?...

  • Par Jackturf - 04/03/2014 - 09:53 - Signaler un abus POUR LES NAIFS...

    http://fr.news.yahoo.com/un-enregistrement-pirate-sur-l-39-ukraine-met-065909799.html

  • Par RabatJoie - 04/03/2014 - 10:01 - Signaler un abus quelquechose d'amusant dans cette sombre histoire

    au milieu de cette sombre histoire, il y a tout de même quelquechose d'amusant : Ianoukovitch, pourtant démocratiquement élu a été renservé pour cause d'indignité. Ce qui est amusant, c'est de voir Hollande soutenir cette logique. c'est un peu Louis XVI soutenant les républicains américains, lui le monarque absolu. Il y a récolté une révolution et une république... Pour revenir à l'Ukraine, il sembler qu'en fait tout le monde s'en fout, et avec raison. Ce qui compte, c'est la Russie. accordons leur un protectorat sur la Crimée (après tout, c'est à eux depuis 250 ans) et continuons à développer nos relations avec le Russie. Les américains trouverons bien d'autres clients pour leur gaz de schiste.

  • Par helios - 04/03/2014 - 10:49 - Signaler un abus @vangog

    A mon avis l'intervention de la Russie en Ukraine est bien plus justifiée que ne l'était celle des Etats-Unis en Irak, ne serait-ce que par la présence en Ukraine de populations très proches de la Russie comme en Crimée.

  • Par Ganesha - 04/03/2014 - 10:50 - Signaler un abus Aberration

    Pourquoi le peuple ukrainien s'est il révolté ? Comment est-il possible de voir, en plein XXIème siècle, de voir réapparaître des aberrations aussi extravagantes qu'un ''parti nazi'' ? L'explication est pourtant simple : une population qui a connu le ''système économique communiste'' découvre tout le charme du ''Capitalisme Libéral'' qui gouverne actuellement le monde... et cela ne lui plaît pas du tout ! L'urgence, pour l'espèce humaine, c'est de faire un pas en avant : tout comme les greco-romains, il y a deux millénaires, ou la France en 1789, il est temps de progresser ! Le 25 Mai, aux européennes, votez pour un parti ''eurosceptique'' et permettez la création d'une nouvelle ''Assemblée Constituante'', qui pose les bases d'un nouvel ''art de vivre'', plus juste et plus solidaire !

  • Par pave777 - 04/03/2014 - 10:51 - Signaler un abus realpolitik ?

    Association d'intérêts économiques et stratégiques Poutine / Merkel. Observateurs non impliqués les ricains et les chinois. Dindons de la farce ? en premier lieu les français puisque LOLO BHL et FRANÇOIS, ont été les acteurs comiques de cette crise fabriquée de toute pièce, par l'Occident, pour déstabiliser Poutine. Les suiveurs non concernés qui sont inquiets des cours de bourse, ? en premier lieu les anglais , puis les italiens , les espagnols ; quand aux autres pays de l'Est ? RAF ! Poutine est un des derniers électrons libres qui fait barrage au mondialisme, et à l'islamisme conquérant, il vient encore de remporter une victoire ! comme l'Europe n'est qu'une construction sans âme, sans armée propre, sans adhésion des populations, mais uniquement un machin à faire du pognon, Vladimir peut jouer comme il veut, il ne risque pas grand chose.

  • Par pave777 - 04/03/2014 - 10:59 - Signaler un abus légitimité ?

    @ Ganesha . Le national socialisme a autant de légitimité que le parti communiste. Ce sont certes, les deux grands dangers pour l'humanité, mais dans ce cas il fallait d'autorité supprimer les 2 ! les communistes ont 100 millions de meurtres au compteur, et n'ont jamais été jugés, ils étaient même nos alliés. Maintenant c'est trop tard le nazisme reviendra, sera le principal opposant des rouges, et tout cela risquera un jour de se transformer en conflit généralisé ! Au USA, les nazis ont pignon sur rue avec drapeau à croix gammé en façade, il y a un problème ? vive la paix !

  • Par Froggy - 04/03/2014 - 11:03 - Signaler un abus @Odidole

    Entièrement d'accord avec vous. Et j'ajouterai que l'Europe n'a vraiment pas besoin de l'Ukraine pour l'instant. Je veux dire l'Europe des travailleurs, pas celle des oligarques et ploutocrates qui continuent d'avancer leurs pions pour gagner toujours plus en employant de la main d'oeuvre bon marché dans les pays de l'Est et en Asie, laissant aux classes moyennes européennes, le soin de payer pour le chômage et les faillites causées par ces requins. L'Ukraine serait un boulet avec ses centrales nucléaires en loques et son économie en berne. A part sécuriser leur avenir et celui de leur compte en banque, les actions de ces guignols ne peuvent mener qu'au désastre pour le vulgus pecum européen.

  • Par pemmore - 04/03/2014 - 11:08 - Signaler un abus La Crimée est une république semi-indépendante,

    elle n'a jamais fait partie d'aucun autre pays que de force. La seule solution reste d'organiser un référendum, ils choisiront c'est tout. De toute façon aucun pays ne peut garder une région victime d'une immigration forcenée, il faut savoir couper le noeud gordien. S'ils veulent devenir Russes what else?

  • Par Jackturf - 04/03/2014 - 11:13 - Signaler un abus AH LES CONS !

    L'U.E. n'a pas un rond, alors les USA se proposent de donner 1 petit millards de dollars (727 millions d'euros) à l'Ukraine, on croit rêver, l'aumone quoi. Alors que la Russie allait débloquer 15 milliards de dollars et une réduction de 30 % du Gaz. A noter que l'Ukraine doit déjà 26 millards à la Russie quand même. . Moralité, les Ukrainiens doivent s'attendre à une augmentation sensible (300 % environ) de leur coût énergétique plus commencer à faire la queue pour obtenir des titres repas. . L'Ukraine bientôt au niveau de la Grèce, vive la révolution... . http://lesmoutonsenrages.fr/2014/03/04/les-usa-sont-prets-a-soutenir-economiquement-lukraine-hoooo-la-grosse-arnaque-que-voila/ . http://www.usdebtclock.org/ (amusant ou effrayant comme on veut)

  • Par Daisy.A - 04/03/2014 - 11:27 - Signaler un abus @ pemmore

    Le référendum populaire d'autodétermination a été fixé et il aura lieu le 30 mars 2014, ainsi en a décidé Sergueï Aksionov, le Premier Ministre du gouvernement de la République Autonome de Crimée. - Région peuplée principalement de russes 60% et russophones, la Crimée a été rattachée à l’Ukraine en 1954 sur ordre de l'ukrainien Nikita Khrouchtchev à l’occasion du 300ème anniversaire de la réunification de la Russie et de l’Ukraine. Après la chute de l’URSS en 1991, la Crimée a du restée au sein de l’Ukraine, mais a reçu le statut de région autonome, avec sa propre constitution, parlement, gouvernement et budget. De facto, la Crimée avait très peu de rélations avec Ukraine. Au dernières élections , le vote pour la liste "Bloc Russie" a recueilli 73.9%, et Ianoukovich 83% des voix.

  • Par jpierrr - 04/03/2014 - 11:32 - Signaler un abus Une analyse du déroulement et des sorties de crise possibles.

    Un peu de réalisme fait du bien. Une large autonomie des régions, surtout de la Crimée, permettrait de respecter les sensibilités régionales. Elle permettrait aussi à chacun de sauver l'essentiel, et la face...

  • Par l'enclume - 04/03/2014 - 11:48 - Signaler un abus Toujours aussi nul !

    Ne perdez pas votre temps, et Poutine et lObama et les élus Européens n'en ont rien à foutre de vos commentaires tous plus ridicules les uns que les autres. Ah putains les franchouillard(e)s qui ont un avis sur tout, mdr.

  • Par prochain - 04/03/2014 - 12:27 - Signaler un abus Rouler les mécaniques le déclin de l'empire s'empire

    Ne sert à rien quand l'économie va mal.

  • Par Casper - 04/03/2014 - 12:31 - Signaler un abus On décrete la démocratie à coup de canon

    ... et si on laissait les peuples décider de leur avenir? Surtout que dans la mondialisation actuelle, les enjeux économiques dépassent et de loin les frontières administratives. Depuis quand la contrainte amène la cohésion? Obama qui avait reçu un prix Nobel de la paix, s'en souvient-il encore avec tous ces champs de guerre surtout qu'il reproche à Poutine ce qu'il fait bien volontiers ... Quant aux européens, confusion totale sur ses frontières, int comme ext et en recherche d'identité et de sens, revendiquer l'homéostasie des frontières nationales de l'Ukraine est un paradoxe des plus dangereux.

  • Par Casper - 04/03/2014 - 12:34 - Signaler un abus Avis aux prophètes qui ne regardent que dans le rétroviseur

    de l'apocalypse : "l'expérience est une lanterne qui n'éclaire que le chemin parcouru, pas l'avenir ..." Confucius ...

  • Par prochain - 04/03/2014 - 12:39 - Signaler un abus CHEVRON va extraire du gaz de schiste en Ukraine

    Avec les techniques modernes il faut 2-3 mois pour forer un puits et sur un platform on fait 20 forages ou plus.

  • Par WebVortex - 04/03/2014 - 12:49 - Signaler un abus 2 choses à savoir, le reste du Bla Bla !

    Dans la "surinformation", désinformation actuelle, deux choses primordiales sont à savoir, mais bizarrement on en parle pas ou vraiment très peu. - L'Europe ne veut pas de l'Ukraine, c'est clair et net ! Si on prend l'Ukraine, on prend le problème "Tchernobyl" avec, situation qui est très loin d'être réglée et qui va couter une fortune à essayer de résoudre, plutôt un cataplasme toute les 20/30ans.... - La Russie a deux principaux accès à la mer, Mourmansk (pris dans les glaces les 3/4 du temps) et Sébastopol .... en Crimée. La flotte du Pacifique est "peanuts".... Quand vous avez compris ça, vous avez tout compris, le reste c'est du pipeau de journalistes. Poutine ne lâchera jamais la Crimée et l'Ukraine on est bien cotent que ce soit le problème de l'Ukraine/Russie et pas directement le nôtre.

  • Par MONTPELLIER - 04/03/2014 - 13:21 - Signaler un abus Poutine est dangereux

    Lu ailleurs, parmi des commentaires : "Putin suis ses propres souhaits, pas les vôtres. Et il n'a aucune envie de rattraper une quelconque démocratie. Ce n'est pas exactement le système russe et ça ne l'a jamais été." Parce que "ce n'est exactement pas le système russe", il conviendrait d'exonérer ce système ?!Il conviendrait de lui accorder des "accommodements raisonnables", quoi ! Poutine n'est pas un démocrate, la Russie n'est pas une démocratie. Nous n'allons pas les en féliciter. Hitler non plus n'était pas un démocrate. Lénine et Staline non plus. Ils ont été d'autant plus néfastes qu'on ne les a pas arrêtés quand il était encore temps de l'oser. Il faut faire reculer Poutine. C'est un homme dangereux à la tête d'un pays désinformé et dangereux.

  • Par jean fume - 04/03/2014 - 13:50 - Signaler un abus Une chose est sure,

    les russes pourraient sans aucun doute manger l'Ukraine, mais ce serait un mauvais calcul. La réaction du petit agressé, pourrait être de transporter le terrorisme sur le sol Russe, ce qui dans ce cas serait justifié, quand l'agressé n'a plus rien à perdre.

  • Par Rawan - 04/03/2014 - 14:03 - Signaler un abus Oui, toi aussi, tu peux faire reculer Poutine.

    Pour l'ennuyer très fort, il te suffit d'éteindre ta chaudière, de fermer l'arrivée de gaz, et de boycotter ainsi le gaz russe. Pour les alternatives, des instructeurs roms seront invités par le gouvernement à venir expliquer comment se chauffer en démontant les planchers, la charpente, les portes et les chassis de fenêtre de son habitation, et comment cuisiner au feu de bois dans son salon devient un jeu d'enfant une fois que la charpente a été démontée. Parle de ton initiative citoyenne sur ton blog, à NKM et à Hidalgo. Organise une gay pride et invite les femen. Les petits ruisseaux font les grands fleuves, et cela ennuiera tellement Poutine qu'il sera bien obligé de céder.

  • Par Daisy.A - 04/03/2014 - 14:23 - Signaler un abus "Oui, toi aussi, tu peux

    "Oui, toi aussi, tu peux faire reculer Poutine. Pour l'ennuyer très fort, il te suffit d'éteindre ta chaudière, de fermer l'arrivée de gaz, et de boycotter ainsi le gaz russe." - Tu peux aussi arrêter de manger du caviar.

  • Par pave777 - 04/03/2014 - 14:31 - Signaler un abus Conférence de presse de Vladimir

    @ Jackturf . POUTINE n'a pas encore atteint le cynisme des ricains et de leurs alliés onusiens, peut mieux faire ! Depuis que nous avons amené le bonheur et la démocratie, en Afghanistan, en Irak, en Libye, en Tunisie, en Égypte, en Somalie, au Mali, en Centrafrique, nous sommes incontournables.

  • Par nEtRICk - 04/03/2014 - 15:05 - Signaler un abus La priorité est évidemment ...

    ...de rapatrier en Crimée ,ses premiers habitants, à savoir les Tatars, déportés et martyrisés par Staline. Qu'ils retrouvent leurs maisons, leurs terres et la nationalité Ukrainienne ! Et que les colons russes qui les ont remplacés, retournent vers leur "terre promise" ou ils seront le mieux protégés par les hordes poutiniennes. Ce n'est pas la faute des Tatars, si l'Armée rouge n'a pas su défendre Sebastopol !

  • Par Ganesha - 04/03/2014 - 15:16 - Signaler un abus Pave777

    Je suis (relativement) d'accord avec votre analyse, je présente simplement un scénario plus optimiste et je propose un acte facile et concret : aller voter le 25 Mai! Le plus efficace : le parti de Marine Le Pen ! Il y a aussi Dupont-Aignan, Asselineau, Mélenchon et Besancenot, mais auront-ils au moins un député, et s'associera-t-il au moins aux votes pour des mesures économiques révolutionnaires (salaire et revenu minimum partout en Europe, écart maximum des salaires et revenus) proposées à la ''Constituante'' ?

  • Par texarkana - 04/03/2014 - 15:30 - Signaler un abus La petite minorité tartare

    12% de la population de Crimée, a DEJA été rapatriée aprés l'écroulement de l'Union soviétique en 1991. Donc certains commentaires russophobes n'ont pas lieu d'être. Et puis si on commence sur l'argumentation "qui étaient les premiers habitants"? alors tous les non Indiens doivent évacuer les Amériques, l'Australie doit revenir aux Aborigènes, les 4 millions de Blancs sud africains doivent partir,et tous les Israéliens etc etc. Le summum de la bêtise crasse.

  • Par Anguerrand - 04/03/2014 - 15:41 - Signaler un abus À ganesha

    Voilà les FN qui tombent le masque, je le pensais depuis pas mal de temps mais ils sont bien de GAUCHE! Programme commun avec Melanchon, avec une variante tout de même sur l'immigration . Quand le FN progresse c'est grâce aux marxistes qui désertent la gauche sauf au second tour ou ils revoteront pour la gauche. MLP et Melanchon mêmes programmes.

  • Par kronfi - 04/03/2014 - 16:23 - Signaler un abus il faut rappeler trois evidences.

    1) les USA ont verse depuis 20 ans plus de 5 milliards de US$ aux opposants de la place maidan. celle qui le dit est Victoria Nuland sous secretaire d'etat US... vous savez celle qui a dit " jemmerde l'union europeenne" http://www.globalresearch.ca/american-conquest-by-subversion-victoria-nulands-admits-washington-has-spent-5-billion-to-subvert-ukraine/5367782 2eme evidence : les russophones sont plus nombreux que les ukrainiens dits "europeistes." 3eme evidence : le cordon de la bourse ukrainienne est detenue par la russie.. ( gaz et economie en general..) ------------------------------------------- forts de ces trois evidences.... on peut d'or et deja affirmer que : les USA ne veulent pas d'elections et sont prets a foutre le foutoir plutot que de perdre la face... - d'ou leur cynisme a financer memes des mouvement ouvertement pro- na zis, qui eux sont prets dans l'immediat a s'allier avec les USA , et mettre en sourdine leur nationalisme outrancier afin que le flot d'aide US ne se tarisse pas... que le partage est deja acquis de l' Ukraine, par la volonte des USA ... preferant ce partage qu'une Ukraine a la botte de Poutine.

  • Par kronfi - 04/03/2014 - 16:42 - Signaler un abus j'ajoute que dans ce clash

    l'europe a bien plus a perdre que les USA.. et notamment la France et l'allemagne...ainsi que qq pays type autriche slovaquie etc... Les USA essayent de mettre a genoux l'economie europeenne par le biais de l'Ukraine... l"accord de libre echange USA -EU en sera grandement beneficiare pour l'industrie US dans ce cas... Le pret de 1 milliards de US$ est du vent , ce Milliard est meme pas donne.... ce qui m'etonne c'est la politique de la compassion et de l'empathie aveugle dans la plupart des pays europeens... alors que les diplomates europeens devraient jouer geo-strategie, et interets pragmatiques, ils jouent la carte des mous pliant devant qq milliers de traines savates verts et bobos mondialistes... .tout cela a la botte des USA... affligeant.....

  • Par RabatJoie - 04/03/2014 - 16:52 - Signaler un abus @kronfi

    Excellentes remarques ! Ce qui va sans dire va encore mieux en le disant. Sous ses airs de gentil travailleur social, Obama est en fait encore pire que Bush. Heureusement pour nous, l'Allemagne n'a pas intérêt à un conflit avec la Russie... et c'est le seul état d'Europe à peu près bien gouverné.

  • Par ignace - 04/03/2014 - 17:20 - Signaler un abus @prochain votre remarque sur le gaz de schiste est interessante

    http://www.voltairenet.org/article177714.html de plus les principaux gisements offshore se situent au sud de la Crimée!!! 207 milliards de dollars sur l’autel de l’indépendance énergétique Les experts de l’Agence internationale de l’Énergie (IEA) ont calculé le prix que devra payer l’Ukraine pour atteindre l’indépendance énergétique ; ils l’estiment à 207 milliards de dollars. Ils ont compris dans cette somme la modernisation des entreprises existantes, l’augmentation des volumes extraits de charbon et de gaz naturel, la mise en valeur des gisements gaziers en Mer Noire, mais aussi le début de l’exploitation du gaz de schiste. L’Ukraine est absolument incapable de supporter toutes ces dépenses — il manque de l’argent même pour les dépenses sociales.

  • Par Ganesha - 04/03/2014 - 17:22 - Signaler un abus Anguerrand

    Ce qui freine fortement l'adhésion aux programmes de l'extrême gauche, aussi bien Mélenchon que Besancenot, c'est de ne pas avoir le bon sens, le courage et l'honnêteté de reconnaître que si l'on met en place une expérience de ''Nouveau Système Economique'', cela devra se faire, au moins dans un premier temps, derrière des frontières fermées à l'immigration. L'image qui me vient toujours à l'esprit, c'est celle du Costa Concordia : si tous les passagers d'un navire se regroupent du même côté, il chavire : pour notre petite planète terre, c'est pareil ! Ce sera ensuite aux autres peuples du monde, de mettre notre ''nouveau modèle européen'' en application chez eux, s'ils sont séduits !

  • Par Stephan_Toulousain - 04/03/2014 - 18:27 - Signaler un abus Un droit fondamental : la libre autodetermination des peuples

    C'est aux Criméens de choisir leur destin . Et ce n'est pas quiconque d'autre de le décider pour eux. Référendum.

  • Par pave777 - 04/03/2014 - 18:36 - Signaler un abus Votation ? est ce bien utile ? les dés sont pipés !

    @ Ganesha . pas de proportionnelle !! mais je voterais aussi pour fifille, sans trop d'illusions !! j'aurais préféré que le FN soit dirigé par Bruno Goldnish, et je regrette des Roger Holleindre , des Carl Lang, et tous ceux qui ont été débarqués par MLP pour faire du carriérisme politiquement correct ! et ne pas déplaire au lobby, censeur des opinions politiques en France ! faute de grives ....Cdlt.

  • Par von straffenberg - 04/03/2014 - 19:33 - Signaler un abus l'Ukraine c'est la grande Russie

    Bonjour l'Ukraine est un problème russo russe , je comprends l'attrait que peut présenter l'occident pour les Ukrainiens mais je crains que les victimes de Kiev aient données leurs vies pour rien. La grande majorité des dirigeants européens (sans compter nos braves médias.....) excepté Frau Merkel , manquent totalement d'analyse c'est consternant . Poutine doit bien rigoler (en cachette) car il n'a rien d'un bout en train apparemment, finalement le KGB c'est plus formateur que l' ENA !!!!!!!!

  • Par titine - 04/03/2014 - 21:15 - Signaler un abus Ouais !

    Encore un qui s'est acheté un titre... "Géopoliticien" !

  • Par Daisy.A - 04/03/2014 - 21:19 - Signaler un abus REFERENDUM D'AUTO-DETERMINATION EN CRIMEE

    Le référendum populaire d'autodétermination a été fixé et il aura lieu le 30 mars 2014, ainsi en a décidé Sergueï Aksionov, le Premier Ministre du gouvernement de la République Autonome de Crimée.

  • Par Anemone - 04/03/2014 - 21:26 - Signaler un abus très bon article

    où l'on voit que: - Merckel est là, avec son pragmatisme, heureusement; - que la Russie est en position de force - que la Crimée n'est pas du tout d'accord avec le nouveau gouvernement d'Ukraine - que sans gaz russe, nous ne sommes pas chauffés! - et que d'aider les nouveaux chefs ukrainiens est une perte sèche dans tous les domaines. . Et que Rigolo premier n'a vraiment rein, mais rien d'un grand homme politique (ni son pantin Fabius qui se permet de tacler Poutine, mais bien sur)

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Philippe Moreau Desfarges et Pierre Lorrain

Philippe Moreau Defarges est chercheur à l'Institut français des relations internationales (IFRI) et professeur à l'Institut d'études politiques de Paris.

Spécialiste des questions internationales et de géopolitique, il est l'auteur de très nombreux livres dont Introduction à la géopolitique (Points, 2009) ou 25 Questions décisives : la guerre et la paix (Armand Colin, 2009).

Pierre Lorrain est chercheur à l'Institut d'histoire sociale de Nanterre, spécialiste de l'URSS et de la Russie. Il est également journaliste et écrivain.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€