Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 29 Mai 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Sensibilité aux valeurs républicaines et à l'identité nationale : le sondage qui pourrait rebattre les cartes de la campagne

Les sondés estiment que "valeurs républicaines" et "identité nationale" ont été galvaudées ou ont perdu de leur contenu, alors qu'ils sont de plus en plus utilisés dans le discours politique français depuis les attentats.

Le fond et la forme

Publié le - Mis à jour le 9 Septembre 2016
Info Atlantico
Sensibilité aux valeurs républicaines et à l'identité nationale : le sondage qui pourrait rebattre les cartes de la campagne

Atlantico : Quels sont les principaux enseignements de ce sondage ?

Jérôme Fourquet : Depuis un an et demi, l'actualité a été marquée par la recrudescence des thématiques de la République et des valeurs républicaines (attentats de janvier 2015, "Je suis Charlie", défense des valeurs de vivre-ensemble et de liberté d'expression), mais aussi de la thématique identitaire. Nous avons souhaité connaître le degré d'adhésion des Français à ces sujets à travers cette enquête.

Nous observons aujourd'hui qu'ils suscitent un phénomène de saturation, et en particulier en ce qui concerne les valeurs républicaines, avec une forte dégradation depuis mai dernier. Alors que 35% des sondés y étaient attachés, aujourd'hui ce chiffre tombe à 25% soit dix points de moins, et estiment que cette thématique a été galvaudée et a perdu de son sens et de sa force. D'un côté on voit une inflation et un emballement de l'utilisation de cette thématique, que ce soit à gauche, mais aussi à droite (l'UMP a été rebaptisée dans ce sens), mais dans le même temps de moins en moins de Français sont en phase avec cette terminologie.

Comme tout concept utilisé à tort et à travers, ils perdent de leur sens et de leur substance.

Mais il y aussi probablement un deuxième phénomène à l'oeuvre : celui du décalage observable entre les valeurs proclamées et les valeurs déclinées dans la réalité. L'électorat de gauche par exemple peut se sentir troublé de l'emploi du thème de l'égalité - l'une des trois valeurs de la devise nationale de la République - par la classe politique compte tenu des fossés existant entre les territoires en France. Beaucoup de Français estiment ainsi que notre système démocratique ne délivre pas forcément toutes ses promesses. Ce décalage entre droits proclamés et droits réels permet donc sans doute d'expliquer ce résultat, et fait que ces mots sont vidés de leur sens.

Au fur et à mesure que les attentats se sont multipliés, que l'usage du thème de la défense de nos valeurs s'est accru dans le discours politique, il est de moins en moins opérant de s'y référer.

Et ce phénomène touche, à des niveaux très élevés, toutes les familles politiques : deux tiers au sein de l'électorat PS et LR, et entre 70% et 80% au FdG et au FN. Il est aussi intéressant de constater que plus on est jeune, et plus on répond "ne sais pas" à la question posée.

Qu'en est-il de la thématique de l'identité nationale, qui a également beaucoup été relancé dans le contexte de terrorisme islamiste ?

Jérôme Fourquet : Effectivement ce phénomène ne touche pas uniquement la thématique républicaine mais aussi la thématique de l'identité nationale. Ce thème a été très présent dans les débats avec une accélération depuis les questions sur la laïcité, dont la polémique autour du burkini de cet été.

Est-ce à dire que ces deux thèmes n'intéressent plus ? On peut en douter lorsqu'on voit l'écho que rencontrent les polémiques que l'on vient d'évoquer. En revanche, comme pour les valeurs républicaine, c'est sans doute les termes ou les concepts employés qui apparaissent de plus en plus dévitalisés. Alors que ces thèmes sont surinvestis, ils sont de plus en plus dévitalisés. On se souvient de Manuel Valls qui avait prononcé une mise en garde sur le fait que la langue politique était en passe de devenir une langue "morte", c'est-à-dire qui n'était plus partagée par le plus grand nombre.

Au regard de ces résultats, on voit bien que le public est à la recherche d'une nouvelle langue, d'un nouveau projet avec des concepts et des termes qui leur parlent.

La suite de cet entretien page 2

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ganesha - 05/09/2016 - 08:03 - Signaler un abus Septembre 1944

    Il ne faut pas abuser du ''Point Godwin'' ! Et on me reproche régulièrement d'insulter les lecteurs d'Atlantico…. Mais, essayez donc, si possible, d'ouvrir vos yeux ! Ne voyez vous pas les similitudes entre la situation de Septembre 2016 et celle de Septembre 1944 ? Les américains avaient débarqué en Normandie : aujourd'hui les anglais ont voté le Brexit et en Allemagne, le parti de Fräulein Merkel a recueilli moins de suffrages que Alternative fur Deutschland. Alors, oui, j’éprouve un profond mépris pour ceux qui viennent ici parler des querelles internes des Ripoublicains : faites-vous confiance au vieux sage Pétain ? Préférez-vous Laval ou son ancien subalterne ? Venir écrire ici ''Vive le Libéralisme'' est geste aussi désespéré qu'un graffiti ''Le Nazisme vaincra'' en 1944. Nous sommes dans une période où il faut faire des choix. Et la situation est tellement grave, qu'il ne nous reste plus beaucoup de temps !

  • Par J'accuse - 05/09/2016 - 09:48 - Signaler un abus Qui peut croire des menteurs invétérés ?

    Ce ne sont pas les mots qui ont perdu leur sens, mais la parole politique toute entière qui a perdu toute crédibilité. Les électeurs savent que les candidats leur promettent tout ce qu'ils veulent -ou sont censés vouloir- uniquement pour être élus, et que les élus ne se sentent jamais engagés par leurs promesses électorales: ils sont donc devenus indifférents à tous leurs discours, quels que soient les mots employés. On peut faire un sondage sur le chômage, les impôts et la sécurité, sujets qui intéressent tout le monde, et on aura le même genre de résultats. On ne peut pas tout le temps tromper tout le monde, et les politiciens se sont enfermés eux-mêmes dans une impasse avec leurs mensonges.

  • Par arcole 34 - 05/09/2016 - 10:48 - Signaler un abus HI HI HI...

    Le libéralisme a donné naissance au socialisme et actuellement le frontisme ardent de certains Fhaine en est le stade suprême .

  • Par arcole 34 - 05/09/2016 - 10:54 - Signaler un abus AU FAIT

    MLPS est à la recherche de fonds pour sa future campagne de 2017 et elle a déclarée qu'après avoir sollicitée les banques Russes et Tchétchènes , elle allait se tourner vers las banques Anglo-saxonnes, américaines tout particulièrement . Alors entre un capitalisme d'état à la Poutine digne héritier en ce domaine de Lénine, et un capitalisme marchand anglo-saxon , je voudrais savoir qu'en pensent les anti capitalises professionnels et obsessionnels du bas front ?. En fait pour la famille Le Pen l'argent patriotique à une forte odeur de Goulash, voire de hamburgers mais peut-être ont-ils trouvés l'argent des nazis enfouis au fond du lac Töplitz à la fin de la dernière guerre mondiale ?.

  • Par Ganesha - 05/09/2016 - 11:15 - Signaler un abus Plaisant à l’œil

    En cuisine, la tendance est plutôt aux plats simples et naturels. Un mélange de viandes et de poissons, sucrés et salés, avec des piments, mais surmonté d'une montagne de chantilly : cela peut être plaisant à l’œil, mais parfaitement dégueulasse au goût !

  • Par Nicolas V - 05/09/2016 - 11:23 - Signaler un abus Enseignements

    La leçon, comme le dit J'accuse, il n'est + possible de croire en la parole de menteurs invétérés, pantins de Bruxelles/USA/Pentagone/CIA/Soros/Wall Street. Les mots sont vidés habilement de leur substance. Oui, "laïcité" veut maintenant dire soumission à l'islam "de France". De toute façon notre pays est de par sa nature , Chrétien. "République", je ne sais ce que c'est, et je m'en fiche. Par contre, "souveraineté nationale", état souverain, ça me parle. Ça parle aussi à des Francais d'extrême-gauche. Ils sont bien barrés, les pôvres, avec Meluche. Voir les Sarko, les Darmanin, parler d'identité nationale vide les mots de leur substance. Les Juppé , Raf et autres francs-macs "d'identité heureuse", renvoie à "soumission heureuse", c.-à-d. à l'abjection. Que disent-ils? Changeons notre identité calmement, volontairement, cad, abandonnons-la sans faire de vagues, où nous allons souffrir. Égorgements, viols, etc... Le fait d'accoler "heureuse" à "identité" vide perversement l'Identite de son sens. Les LR font le job des apparatchiks cocos. MLP devrait rebaptiser ou accoler"le parti anti-soumission

  • Par arcole 34 - 05/09/2016 - 11:25 - Signaler un abus BRAVO GANESHA

    C'est exactement la description du Front National , punaise quelle clairvoyance pour une fois le menu est bon et il figurera dans le guide des routards et surtout dans la grande encyclopédie du mauvais goût qui est le livre préfère de la cheftaine.

  • Par lionel73 - 05/09/2016 - 11:32 - Signaler un abus il faut rester "juste" ...

    c'est à dire , ne pas en faire trop , ni trop peu ... là dans la comm. on est à l'apogé d'en faire plus que trop , donc cela permet une décridibilisation total et cela progressivement , chaque jour un peu plus ... le New Order sur terre sera le plus grand fiasco humain .... ça avance doucement .... sinon le plus à craindre pour la paix mondial , c'est le dérèglement climatique .... là quand tout le monde prendra consciense du problème ( donc avec des événements majeur et répété ..) là je vous le dis ça va ètre le plus pure freestyle fanatique jamais enregistré ... Wait and See ...

  • Par arcole 34 - 05/09/2016 - 11:35 - Signaler un abus D'AUTANT PLUS

    Qu'à force d'entendre une blonde se livrer à une captation de valeurs qui ne sont pas les siennes à l'origine , on peut vite comprendre que le patriotisme , la république , l'autorité, le souverainisme sont vraiment édulcorés et vidés de leurs sens par l'emploi systématique et à toutes les sauces par le Fhaine . Entrainant de facto un détournement des citoyens et un repli identitaire communautaire sur des notions de racialisme si chers à leurs auteurs du genre Alfred Rosenberg et Madison Grant. Avec pour corollaire toutes les conséquences que l'on a connu dans notre histoire du siècle dernier, en fait cette dernière est un éternel recommencement seul le casting change mais les idées mortifères, elles restent et pour cela il suffit de lire les posts de Ganesha en passant par Nicolas v sans pour autant oublier Vangogo. Il ne faut pas vous leurrer votre parti de purs patriotes n'est qu'un vulgaire parti qui se notabilise comme les autres , sauf la démocratie interne et surtout qui a accompli un virage idéologique à 180° vers la gauche et l'extrême gauche ont vous niez farouchement l'influence. Vous avez raison le FN est un attrape tout sans réelle consistance , vide mais raciste.

  • Par fasanan - 05/09/2016 - 11:54 - Signaler un abus Arcole ne serait pas un peu obsédé ?

    En tout cas Solférino n'est pas loin, ainsi que la rue du même nom.

  • Par superliberal - 05/09/2016 - 11:54 - Signaler un abus @Ganesha

    C'est quoi ce Galimatia ? Proposez-vous des traductions en Français ? Et enfin est ce que vous vous comprenez vous-même ?

  • Par arcole 34 - 05/09/2016 - 12:11 - Signaler un abus @fasanan - 05/09/201 - 11:54

    Vous me semblez connaître la rue de Solferino ? . Vous êtes un ancien socialiste qui est passé par le PS comme beaucoup d'obsédés de frontistes qui se rachètent ?.Pour votre connaissance la Rue de Solfério abrita en son temps le siège national de RPF crée par le Gal de Gaulle le 4 avril 1947 .

  • Par vangog - 05/09/2016 - 12:19 - Signaler un abus Personne ne capte les valeurs nationales...

    ni républicaines, ni patriotiques. Elles appartiennent à tous les Français et l'acception qu'ils en ont est celle de l'actualité. Or, en France, l'actualité, ce sont les medias qui la font... Force est de constater que cette perception a profondément évolué depuis quelques années, et pas seulement à cause du Front National. Bien-sûr, les Français, profondément épris d'égalité et de justice, souffrent de l'ostracisme que les médias font subir à ce parti, et ont toujours eu un à priori positif pour les hommes et femmes politiques persécutés. Mais ce qui fait émerger des valeurs profondément enfouies, c'est la dégradation de la France, à l'avant-garde du processus de dilution mondialiste, et le fait que cette dégradation avait été prévue par les patriotes, quels qu'ils soient. L'émergence des valeurs patriotiques est donc un réflexe de survie, une réaction à un processus morbide, une respiration de l'histoire. Le Front National n'y est que pour une faible part, ce n'est pas lui qui écrit l'histoire. Tous les partis profitent du glissement sémantique qu'il a initié, et tant mieux si le sursaut est celui de tous...

  • Par Nicolas V - 05/09/2016 - 12:20 - Signaler un abus République

    En France, qu'est-ce que la République? En gros, au XVIIIeme siècle, la noblesse de robe à remplace la noblesse d'épée. Un changement de classe dominante au moyen d'assassinats, génocides (Vendée) de destruction des églises, de décapitations de qui ne pouvait prouver une ascendance "pure"au sens non-nobiliaire , tiens, au fait, les lois nazies , certificat d'aryanité, certificat d'ascendance populaire , qu'elle différence ? Et on s'interroge : la République ne parle pas aux sondés, ah que ! Mais c'est dans notre inconscient collectif et comme la Résistance coule dans nos veines. Question à Jérôme Fourquet : pouvez-vs mettre en ligne le quali qui fut la base du libellé des questions. Ne nous dites pas, il n'y en a pas. 1- impossible 2- votre analyse déborde largement le simple résultat factuel quantitatif. Merci à vous

  • Par D'AMATO - 05/09/2016 - 14:14 - Signaler un abus LES VALEURS DE LA REPUBLIQUE, des mots sans contenu...

    ...vidé de tout sens par nos roitelets électifs et encore plus fainéants et inefficaces que les anciens...Dehors tous ...Du neuf, ...du renouveau,...de nouvelles têtes bien faites....assez des carriéristes amoureux de la France et de son FRIC... Plus de mille parlementaires qui "mangent tous les jours...une administration pléthorique (-lutte contre le CHAUD-MAGE-) des milliers de tire-au flanc dans toutes les structures loco-régionales...et tout ça MEME PAS POUR DES VRAIS ROIS DE DROIT DIVIN QUI, EUX AURAIENT EU HONTE DE BAFFRER DE LA SORTE;;; MAIS DE QUELLES VALEURS PARLEZ VOUS ?.... lA DEMOCRATIE QUI EST PROPOSEE EST DE CE NIVEAU LA' ?????......NON MERCI !!!!!!

  • Par cloette - 05/09/2016 - 14:42 - Signaler un abus àArcole

    valeurs d'origine de MLP ; elle est née en 1968, je vous le rappelle, En 1988 elle avait 20 ans, alors arrêtez le passé nazi de vos fantasmes, il s'agit aujourd'hui de s'inquiéter à juste titre d'une influence mortifère en France de l'Arabie Saoudite et inquiétante du Qatar . Le paysage des rues de Paris est éloquent entre la foule des femmes en niqabs et les matelas à même le sol ainsi que des tentes un peu partout dans l'Est ( pour le moment ) de Paris qui sont sensés être des camps d'hébergement de migrants . Non, cela ne va pas du tout et le dire n'est pas être fasciste .

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 05/09/2016 - 14:44 - Signaler un abus Guerre mondiale ou guerre civile......

    Les électeurs de droite auraient tendance à défendre l'identité nationale ..... Contre la gauche qui elle défendrait plutôt la république... l'identité nationale est un concept qui évolue avec le temps.....les républiques sont tout sauf des démocraties car toutes ont conduit le pays au massacre la 1ère aux guerres Napoléoniènes via l'empire, la seconde à la guerre de 1870 via le second empire, la troisième à la guerre de 40.....super palmarès pour une république revendiquée par la gôche. ...Alors, même si le concept d'identité nationale évolue avec le temps, il est un peu moins dangereux, il ne peut déboucher que sur une guerre civile......

  • Par arcole 34 - 05/09/2016 - 15:32 - Signaler un abus @Cloette - 05/09/2016 - 14:42

    Je crois que vous devez avoir quelques lacunes sur les origines et références de Marine car au cas ou vous ne le seriez pas , elle est Maurrassienne. Tapez donc sur votre moteur de recherche CHARLES MAURRAS et GOUVERNEMENT DU MARECHAL. Peut -être comblerez vous des lacunes et arrêtez de vous comportez en groupie vous en êtes ridicule.

  • Par cloette - 05/09/2016 - 15:51 - Signaler un abus Le gouvernement du Maréchal c'était aussi Laval

    et les socialistes.Au moins Maurras avait un talent d'écrivain , Daudet était aussi dans cette mouvance ,il y avait aussi ce chanteur dont j'ai oublié le nom, si? il me revient Maurice Chevalier, se réclamer d'une époque u'on a connu que dans les livres n'est pas l'idéal pour un jugement nuancé , cela ne veut strictement rien dire Maurras c'était la France , ce n'était pas Hitler . De toute façon elle n'y était pas et nous non plus. Maurras s'est trompé dans ses choix, mais l'époque n'est plus la m^me , si l'esprit de collaboration est toujours là, les ennemis ont changé .On ne peut pas faire de copier collés .

  • Par cloette - 05/09/2016 - 16:14 - Signaler un abus Voilà j'y suis

    Maurras antisemite : . C'est exact , i'antisemitisme a existé (,origine religieuse catholique , cela n'existe plus ) , Aujourd'hui l'antisemitisme a changè de nature . MLP ne l'est pas , rien de ce qu'elle dit ne le suggère . Arcole reste sur de vieux schémas sociologiques et géopolitiques qui changent car tout évolue surtout dans ce dernier domaine

  • Par GP13 - 05/09/2016 - 16:15 - Signaler un abus De quelles valeurs parlons nous ?

    La république n'est qu'un outil contingent au service d'une nation. Chez nous nous en sommes à la cinquième..... C'est la démocratie qui porte des valeurs;et il n' y a aucune raison de confondre république et démocratie. Sur ce point l'histoire est sans appel : des républiques ont pu être les outils de dictatures, par exemple du prolétariat, et leurs " valeurs" n'étaient justement pas celles de la démocratie. Appeler chaque chose par son nom est bien le b.aba préalable à toute réflexion.

  • Par arcole 34 - 05/09/2016 - 16:32 - Signaler un abus @Cloette - 05/09/2016 - 15:51 CE CHANTEUR AUTEUR ET COMPOSITEUR

    Etait Pierre Dudan je suis désolé, et si vous aviez lue par exemple le monument de son œuvre politique : ¨ Enquête sur la Monarchie ¨. ou le retour à un nationalisme intégral . Si vous aviez lue : ¨Mes Idées Politiques ¨. l'Allée des philosophes ¨etc Vous auriez peut être une autre avis mais je vous¨ recommande la correspondance espistolaire avec Maurice Barrés : ¨Dieu ou le Roi , la République ou la Monarchie ¨. Il était germanophobe , il est vrai mais aussi un antisémite activif , soutient fervent du marechal et de ses différents présidents de conseils , avec en prime la création de la milice en janvier 1944 et la nomination de Joseph Darnand. Alors excusez moi du peu si de nos jours Maurras est toujours une référence en histoire peut être mais pas en politique .Maurras ne représentait qu'une infimité de français lecteurs de l'Action Française mais pas de toute la France qui pour sa majorité resta indifférente durant l'occupation allemande . Je rappelle aussi que Pétain avait serré la main de Hitler à Montoire et qu'il avait en octobre 1940 signé le décret de déchéance de la nationalité des français de confession juives et cela bien avant l'occupation Allemande de la zone sud.

  • Par arcole 34 - 05/09/2016 - 16:41 - Signaler un abus @Cloette - 05/09/2016 - 16:14

    C'est sur si je vous lis bien , je suis toujours sur de vieux schémas sociologiques et historiques, le problème est que j'ai quand même plus de connaissances que vous dans ces domaines , mais vous semblez être plus que compétente . Le problème avec les gens du Fhaine est que lorsque il vous est prouvé que vous êtes dans l'erreur , de suite ce sont des procès en sorcellerie et haro sur la bête et pourquoi pas des autodafés . En fait vous êtes pires que les communistes qui furent de grands inquisiteurs de notre c siècle passé et vous occultez les déclarations de différents candidats aux élections précédentes , perdues par vos amis qui se lâchent sur les noirs , les arabes, les juifs. Regardez Ménard et vous comprendrez que si les personnes sont jeunes à contrario les idées de haine , de racisme , elles sont toujours d'actualité chez les frontistes pour selon votre cheftaine faire de la notre pays une France apaisée . Et je vous rappelle que dans notre droit le racisme et l'antisémitisme sont des délits voir votre président d'honneur et affidés.

  • Par cloette - 05/09/2016 - 17:36 - Signaler un abus Cette période

    je l'ai ratée, je suis née trop tard, et mes parents non plus nous n'étions pas sur place, très loin, mais revenue au pays j'ai vu des gens normaux qui avaient surement été pétainistes puis gaullistes, récemment j'ai vu que l'antisémitisme était lié à cette funeste époque tous azimuts y compris aux Etats Unis, alors , arrêtons de nous y référer, aujourd'hui n'est ni hier ni demain .

  • Par cloette - 05/09/2016 - 17:47 - Signaler un abus Arcole

    Je ne suis pas encartèe au FN !

  • Par D'AMATO - 05/09/2016 - 22:27 - Signaler un abus Le Maréchal a été ce qu'il a été, et d'ailleurs, même

    ...de Gaulle n'a pas voulu qu'il soit condamné...cependant, contrairement à la plupart de ceux qui le critiquent, il avait à l'époque déjà, un age avancé sinon échu. C'était un grand père qui a essayé de faire, même s'il s'est "oublié.".... De plus, quand il a été valide il a fait beaucoup plus pour le PAYS que la plupart de ses critiques et de la NOBLESSE d'argent actuelle...C''est toujours facile de critiquer quand on n'y était PAS, messieurs les juges, en fauteuil devant la télé, regardant un match avec une bière dans une main et une assiettée de frites dans l'autre...et toutes les allocations payées...qui tombent tous les mois sans se crever le....... CA, CA, c'est du courage, du patriotisme, et un amour sans limites pour votre Patrie.... RINGARD?.... FACILE!!! COURAGEUX !....Qui?.... des exemples ....exemplaires !!! Quelle tristesse!

  • Par spiritucorsu - 06/09/2016 - 00:05 - Signaler un abus "Collabo un jour,collabo toujours!

    En 1940, notre chère caste gouvernementale(pour ne pas dire mafia),nous aurait expliqué savament que les nazis étaient somme toute des gens très fréquentables.Al'identique on veut nous faire croire qu'il en est de même pour les islamistes,assassins de la pire espèce comme les nazis.L'esprit de Munich semble souffler de nouveau sur le pays pour notre plus grand malheur,mais tôt ou tard les" collabos" devront rendre des comptes au peuple Français

  • Par Ganesha - 06/09/2016 - 08:56 - Signaler un abus Bilan Globalement Positif

    Désolé, en utilisant mon ''Point Godwin'', j'ai lancé la discussion sur un passé révolu depuis 70 ans et que personne ici n'a vécu (sauf si vous avez 90 ans). Ressasser ce genre de vieillerie n'apporte rien au débat actuel. Mon but était simplement, une fois de plus, d'essayer de faire comprendre aux habituels défenseurs du Capitalisme Libéral qu'ils sont aussi pathétiques que Georges Marchais quand celui-ci défendait un système économique au bord de l'effondrement, en lui attribuant un ''Bilan globalement positif''. Le bilan de trente années de Reagan-Thatcher-Merkel, le bilan de trente années de PS-Ripoublicains, sont-ils globalement positifs ? Là, même un demeuré comme ''supermachin'', devrait avoir compris !

  • Par lémire - 06/09/2016 - 14:00 - Signaler un abus désaffection des jeunes ?

    Je crois que les jeunes de cette génération sont moins sensibles aux "grandes idées" que ceux des années 70. Mais ils s'engagent tout aussi facilement sur des actions plus complètes ou dans des débats plus précis (la liberté du net, l'environnement, etc.). De plus, ils sont parfaitement conscients du décalage entre le concept de république, récemment annexé et "majusculé" par une certaine gauche (dont des trotskystes non repentis), et ce qu'on leur a enseigné à l'école sur la nature et la raison d'être des institutions républicaines. De plus, comme le dit GP13 un peu plus haut, si on posait l'accent sur la démocratie et ses valeurs, les résultats seraient sans doute différents. Je suis d'ailleurs un peu surpris de l'absence de sondages sur l'attachement des différents milieux aux valeurs de la démocratie, en entrant un peu dans le détail...

  • Par vangog - 06/09/2016 - 15:21 - Signaler un abus @lemire "les idées"ça se travaille!

    Lorsqu'on les patriotes auront banni les pedagogistes et les ecolo-réactionnaires, et rétabli la transmission des valeurs et de l'histoire de France, dans l'enseignement, les jeunes retrouveront alors le goût de la patrie...c'est aussi simple que cela!

  • Par fasanan - 07/09/2016 - 03:17 - Signaler un abus obsession

    @ Arcole, employer des termes dénigrants pour soutenir une argumentation ne la rend pas plus crédible. Pour vous rassurer je précise que je suis fort loin historiquement, géographiquement et idéologiquement de la rue de Solférino. Je vous souhaite une bonne journée

  • Par arcole 34 - 07/09/2016 - 10:17 - Signaler un abus @fasanan - 07/09/2016

    Je m'en doutais un peu et à mon tour je vous souhaite une bonne journée.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jérôme Fourquet

Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.

Voir la bio en entier

Vincent Tournier

Vincent Tournier est maître de conférence de science politique à l’Institut d’études politiques de Grenoble.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€