Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 27 Juin 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Richard Prasquier, le PS et les élus juifs : y a-t-il un médecin dans la salle ?

Quelqu’un relit-il les éditos du président du CRIF avant qu’il ne les publie ? Pas sûr. Ou alors pas bien.

Zone franche

Publié le

S'il y a une chose que les antisémites d’aujourd’hui détestent par dessus tout, c'est bien d'être traités d'antisémites.

C'est comme ça, on n'y peut rien. Ça a sans doute quelque chose à voir avec la fameuse sortie de Bernanos sur Hitler qui aurait "déshonoré l'antisémitisme" débonnaire d'avant-guerre avec ses méthodes un poil extrêmes.

L'antisémite moderne, celui qui n'aime pas être qualifié ainsi, donc, ressemble pourtant à son précurseur en tout point au sens où il est convaincu que les juifs contrôlent la planète et en sont responsables d'à peu près tous les maux ― de la crise financière à l'orage qui gronde un jour de pique-nique…

D’ailleurs, un truc qu'il adore tout particulièrement, notre antisémite new look, c'est lorsqu'il peut faire la démonstration de ce que la dénonciation de l'antisémitisme est en réalité l'expression d’une grotesque paranoïa juive :

"Comment pouvez-vous m'accuser d'être antisémite, s'exclame-t-il scandalisé en sortant du dernier spectacle de Dieudonné, quand je me contente d'évoquer la responsabilité objective des juifs dans la traite négrière et la faim dans le monde ?

Ce procès d’intention est tout de même insensé !"

Mais ce qui le met vraiment ― mais alors vraiment ― en joie, l’antisémite 2.0, c'est lorsqu'il tombe sur un authentique exemple de cette paranoïa et qu’il s'en trouve conforté dans sa connerie et ses préjugés.

Richard Prasquier, président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), vient justement de provoquer chez lui l'un de ces petits orgasmes qui rendent l’existence tolérable en suggérant que le PS, occupé a distribuer les morceaux de fromages parlementaires de l'an prochain, aurait délibérément remplacé  quatre sortants juifs par quatre entrants pas juifs.

Oh, il ne le dit pas exactement comme ça, vous pensez bien. Loin de lui cette idée. Disons qu'il se contente de rapporter qu’on le murmure autour de lui et que, du coup, ça l’interpelle…

De fait,  quiconque est effectivement convaincu qu'on s'est réuni un beau matin rue de Solferino pour organiser l’exclusion de quatre élus juifs au profit d’autant de protestants, de musulmans ou de zoroastriens serait sans doute bien inspiré de prendre rendez-vous chez l’un de ces médecins de l’âme de l’école freudienne…

Un ashkénaze, quoi.

Las, si les antisémites contemporains croient pouvoir concilier cet épisode ridicule avec leurs convictions, je me permettrais de leur poser la question suivante : comment ces juifs qui contrôlent le monde et ses dépendances pour accomplir leurs noirs desseins se débrouillent-ils pour se faire dépouiller de quatre misérables circonscriptions franciliennes ?

Hum, ça doit faire partie du plan, se répondront-ils vraisemblablement à eux-mêmes histoire de rester cohérents. Avec les juifs, sait-on jamais…

N'empêche, le Prasquier, on préférerait parfois qu'il tue le temps autrement qu’en jouant avec les neurones de nos amis antisémites convaincus de ne pas l’être. Ça nous reposerait.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par A2lbd - 22/11/2011 - 09:36 - Signaler un abus très bel exercice de pilpoul appliqué

    Ou comment valider le fait que le Prasquier et le CRIF dérape complètement par l'existence des antisémites qui ont beau jeu de justifier leurs propos en reprenant ceux de Prasquier et du CRIF, qui a leurs tours se sentent justifiés dans leurs propos par l’existence des antisémites qui eux même montrent du doigt Prasquier et le CRIF...etc... Tous victimes...comme d'hab'

  • Par chinou1941 - 22/11/2011 - 09:38 - Signaler un abus les circonscriptions et la circoncision

    Le PS devra-t-il faire la politique des cotas religieux. Pour des soi-disants laiques il ne montre pas l'exemple.

  • Par Hugues Serraf - 22/11/2011 - 09:53 - Signaler un abus @A2lbd

    Je m'attendais évidemment à au moins un commentaire de ce genre mais bon, c'est bien le problème...

  • Par Vent d'Ouest - 22/11/2011 - 10:08 - Signaler un abus C'est un fait

    La gauche cherche de plus en plus à prendre des distances avec les juifs. Ca fait parti de leurs appels du pied permanents à l'électorat d'origine maghrébine.

  • Par kebra - 22/11/2011 - 10:13 - Signaler un abus Représentatif

    Je trouve que les organismes qui précisent "représentatif" dans leurs noms, c'est un peu comme les républiques qui précisent qu'elles sont "démocratiques" dans le leur : c'est parce que sinon ça sauterait pas aux yeux.

  • Par Hugues Serraf - 22/11/2011 - 10:16 - Signaler un abus @kebra

    Hum, ça ne dit rien de bon du concept de démocratie représentative alors...

  • Par A2lbd - 22/11/2011 - 10:51 - Signaler un abus @Hugues Serraf

    Oui, le problème est que vous écrivez juste pour recevoir des commentaires qui, à vos yeux, justifient votre propos. La technique, qui est celle des procès de Moscou, c'est répéter ad-nauseam la même accusation et saisir au vol toute critique de votre "bien-pensance" pour justifier tous vos propos. Staline voulait être seul guide du communisme, vous seul juge de la bien-pensance. Sic transit...

  • Par Hugues Serraf - 22/11/2011 - 10:55 - Signaler un abus @A2lbd

    Vous avez tout compris. Heureusement qu'il reste des gens clairvoyants comme vous pour déjouer nos stratagèmes diaboliques. Autrement, pour vos problèmes de transit, je vous recommande de boire de l'Hépar.

  • Par A2lbd - 22/11/2011 - 11:08 - Signaler un abus @Hugues Serraf

    Hihi, elle est bonne. Je n'ai pas de pbm de transit. Je vous signale, le "VOUS" est lié à votre personne. VOUS faites le coup du procureur qui plaide à charge, mine de rien, dans tous VOS papier. VOUS êtes convaincu de détenir LA Vérité sur tous les sujets que VOUS abordez. Ca me fait rire ;-). Je VOUS laisse en VOUS recommandant de cesser de boire car VOUS confondez JE et NOUS.

  • Par gorobei - 22/11/2011 - 11:14 - Signaler un abus En gros et pour parodier

    En gros et pour parodier Desproges, c'est pas parce que Prasquier est parano, qu'ils ne sont pas tous contre nous. Un tel article était vraiment, vraiment indispensable, aucun doute à cela...

  • Par a.l.l. - 22/11/2011 - 11:53 - Signaler un abus C'est un gentil qui écrit

    Prasquier dirige le CRIF. Prasquier fait son boulot et constate à haute voix ce que d'autres font à bas-bruit, pour d'autres catégories ; par exemple dans les ministèrs et la haute administration le ratio cathos/francs-mac. fait chuchoter et conspirer dans les alcôves, mais n'est jamais déclaré.

  • Par MegaSTYVES - 22/11/2011 - 11:59 - Signaler un abus Anti-sémitisme

    Monsieur Hughes SERRAF, vous avez sans doute raison l'anti-sémitisme est une très vilaine chose d'ailleurs "la loi" l'interdit ! Je me demande comment on peut lutter contre des "anti" sans affirmer ouvertement l'obligation du "pour" en l'occurrence le sémitisme ! Mais personne n'a pu m'expliquer ce qu'est le sémitisme? Et vous Monsieur Serraf ?

  • Par Chamaco - 22/11/2011 - 12:56 - Signaler un abus ah bon ??

    j'ai toujours cru que "élu juif" était un pléonasme d'après la bible.

  • Par Hugues Serraf - 22/11/2011 - 12:58 - Signaler un abus @Chamaco

    Zut alors ! Je n'ai pas pensé à la faire, celle-là ! Le prochain coup, je vous la pique (j'attendrai que Prasquier dise un autre truc stupide mais les occasions ne devraient pas être trop rares...)

  • Par LouisArmandCremet - 22/11/2011 - 14:14 - Signaler un abus Toujours cet humour délicieux !

    Je me délecte toujours autant en lisant vos articles, M Serraf ! Je ne saurais être d'accord avec tout ce que vous dîtes (un de nous deux, vraissemblablement moi, serait de trop, comme dirait Churchill), mais je me délecte avec votre humour... Continuez !

  • Par ciceron - 22/11/2011 - 17:11 - Signaler un abus @Hugues Serraf

    Avouez que quand l'orage gronde un jour de pique nique, c'est rageant ! Je n'ai pas tout compris à votre article, trop intellectuel et abscon. Tout le monde est antisémite c'est çà ? En tout cas, j'aime vos interventions dans les commentaires. C'est courageux, continuez ! Et soyez quand même plus clair !

  • Par philibert - 22/11/2011 - 21:26 - Signaler un abus monsieur Pasquier s'inquiète

    monsieur Pasquier s'inquiète de la perte de quatre sièges potentiels parce que ce sont des coreliginnaires( et connaissances ?)ou pour la perte d'influence de la communauté dans la Représentation Nationale, dans un cas c'est une bourde qui peut être mal interprétée dans l'autre du grain à moudre pour l'antisémitisme

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Hugues Serraf

Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Ses derniers romans : Les heures les plus sombres de notre histoire (L'Aube, 2016) et Comment j'ai perdu ma femme à cause du tai chi (L'Aube, 2015).

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€