Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 28 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

La réponse de l’islam de France aux attentats du 13 novembre 2015 : un texte important passé inaperçu

Alors que la Belgique connaît aujourd'hui l'horreur des attentats, les événements de Bruxelles ne sont pas sans rappeler ceux vécus à Paris en novembre dernier. A cette occasion, le Conseil Français du Culte Musulman avait réagi en publiant un texte relativement ignoré.

Islam de France

Publié le
La réponse de l’islam de France aux attentats du 13 novembre 2015 : un texte important passé inaperçu

À l’heure (21 mars 2016) où certaines victimes et les proches des attentats du 13 novembre 2015, commis au nom de l’islam et d’une ampleur sans précédent, sont reçus à l’Élysée, il est intéressant de relire le prêche rédigé par le Conseil Français du Culte Musulman et envoyé à toutes les mosquées de France afin d’être lu le vendredi 20 novembre 2015 dans les mosquées.

Car on pouvait s’attendre à une réaction d’une extrême fermeté de la part des représentants de l’islam de France, et surtout à une véritable condamnation doctrinale très argumentée de ces actes, l’islam ayant à l’évidence un sérieux problème de crédibilité dans ce domaine, ce que l’émission "l’islam" diffusée le dimanche matin du 22 novembre 2015 sur France 2 a reconnu, non sans quelques difficultés.

Prenons donc le temps de relire et de commenter ce prêche afin d’examiner s’il apporte de la lumière sur la question de la violence en islam, au-delà des condamnations de politesse convenues et habituelles émises en ces circonstances.

"Nous avons tous suivi avec horreur et désolation la vague d’attentats meurtriers qui ont ébranlé notre pays, le vendredi 13 novembre dernier. En tant que citoyens français de confession musulmane, nous sommes tous concernés par ce drame. D'une part, parce qu'à l'instar de tous les citoyens français, nous sommes des cibles potentielles de ce genre de tueries aveugles. D'autre part, parce que ces actes criminels ont été perpétrés par des enfants de France qui se prévalent de l'islam et qui se considèrent comme des martyrs engagés dans une entreprise djihadiste. Il est évident que l’ensemble des musulmans de France dénoncent sans équivoque ces attentats tragiques et se démarquent de l'idéologie qui nourrit les auteurs de ces actes inqualifiables".

Il est intéressant de noter que le début de cette déclaration, au-delà de la condamnation, 1) n’adresse aucun message de compassion ou de solidarité aux victimes (le terme "victime" n’apparaît d’ailleurs pas dans le texte) ; 2) mentionne comme premier sujet de préoccupation le fait que de pareils attentats puissent surtout toucher également des musulmans.

"Il est légitime de se demander si - en tant que musulmans - nous devions, encore une fois, nous justifier devant nos compatriotes, comme si nous étions des 'présumés coupables'."

Il est assez étonnant qu’après de tels actes, revendiqués au nom de l’islam, le CFCM se demande, en ce début de déclaration, si "la communauté musulmane doit, encore une fois, se justifier". L’absence de message de compassion à l’égard des victimes est déjà très choquante, alors comment ne pas être encore plus choqué par cette victimisation à l’envers de la part d’un islam de France qui ne souffre pas dans sa chair, tout en étant le représentant vivant et le promoteur d’une religion qui partout dans le monde suscite des attentats barbares ? À lire ce texte, il semblerait que c’est l’islam la véritable victime et non les 130 personnes qui sont mortes, les centaines qui ont été blessées, celles qui resteront handicapées à vie, ainsi que tous leurs proches. Si la communauté musulmane semble en "avoir assez" de se justifier, le monde occidental en a sans doute "lui aussi assez" de subir ces attentats au nom de l’islam.

Mais devant les amalgames et les confusions qui risquent de nous faire subir une nouvelle vague de stigmatisations et d'actes islamophobes, (…)"

Le CFCM semble renouer par ce texte avec la tendance fondamentale et instinctive à la victimisation dans la culture musulmane que dénonce et condamne largement Tariq Ramadan dans ses conférences.

"(…) nous ne devons jamais nous lasser de dire et redire haut et fort que l'islam authentique est à des années-lumière de l'idéologie de haine de ces criminels terroristes. Nous ne devons jamais nous lasser de réaffirmer notre rejet catégorique et sans ambiguïté de toute forme de violence ou de terrorisme, qui sont la négation même des valeurs de Paix et de Fraternité que porte l'Islam".

Il s’agit ici d’une déclaration d’intention qui doit être étayée par des arguments solides dans la mesure où les faits lui donnent tort, l’islam étant à l’évidence depuis des décennies la seule religion qui suscite des actes aussi odieux. Comment alors concilier la terrible violence dont le monde entier est témoin avec la revendication au titre de religion "d’amour et de paix" ?

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Borgowrio - 23/03/2016 - 08:00 - Signaler un abus Trop facile

    Malheur à celui par qui le scandale arrive .. Les vieux "chibanis" qui versent des larmes de crocodiles jouent encore sur notre naiveté . Ils connaissent très bien les familles , les jeunes radicalisés , les mosquées qui font du prosélytisme ... Ils approuvent implicitement ... Nos politiques ne sont pas à la hauteur et comme cet article ils cherchent en priorité à dédouaner les musulmans de France et d'ailleurs

  • Par sapiensse - 23/03/2016 - 08:49 - Signaler un abus très léger

    C'est tout de même très léger de dire que l'on se "démarque" des djihadistes. On ne peut pas appeler cela un "texte important". L'auteur de l'article prend ses désirs pour des réalités. Bien au contraire, ce qui est frappant, pour ne pas dire très inquiétant, c'est la modestie de cette condamnation des attentats. ESt ce que l'on dit "je me démarque des cambrioleurs" ? Est ce que l'on dit "je me démarque des trafiquants de drogue" ? Est ce que l'on dit "je me démarque des pédophiles ?"

  • Par zouk - 23/03/2016 - 09:39 - Signaler un abus Mise au point doctrinale du CFCM

    Pour imparfait et insuffisant que ce texte nous semble et réellement soit, saluons néanmoins un pas vers la lucidité des musulmans à l'égard de l'extrémisme d'inspiration wahabite. Il devra être prolongé par une réflexion plus profonde pour les musulmans accueillis en France, ils doivent comprendre que nous ne pouvons certainement adopter leurs exigences, encore que nous devions nous interroger sur notre laxisme en matière de moeurs.

  • Par karbo - 23/03/2016 - 09:54 - Signaler un abus ????

    L'application de la charia partout fait elle partie de leurs ambitions?

  • Par pasdesp - 23/03/2016 - 10:18 - Signaler un abus Tout simplement débile, les

    Tout simplement débile, les egares qui ont tue le 4eme prophète pour "rejeter" le terrorisme. Voila l'anathème lancé. On baigne dans le rationnel et l'analyse réfléchie. Quelle virulence, de la part des culte musulman.Mais il est vrai qu' une religion d'amour et de paix ne peut pas tancé trop sévèrement ses brebis égarées.

  • Par tubixray - 23/03/2016 - 10:31 - Signaler un abus Lecture de chevêt ?

    Je songe à m'acheter un coran pour savoir enfin ce que le prophète a vraiment écrit, sa me changera du nouveau testament ..... Sait on jamais, réciter quelques versets peut aussi devenir un atout dans quelques années avec ces irresponsables qui nous gouvernent au niveau de l'état et de l'Europe .....

  • Par Lafayette 68 - 23/03/2016 - 10:33 - Signaler un abus @zouk

    "Lucidité " : on en est loin ! La lucidité c'est de remettre en cause le Coran , chose impossible ( les réformateurs sincères ont tous été liquidés dans l'Histoire ou se taisent aujourd'hui ...ou se terrent ....)

  • Par Lafayette 68 - 23/03/2016 - 11:09 - Signaler un abus @tubixray

    Coran (aves versets et sourates) = paroles de Allah REVELEES à son prophète Mahomet et soumission(=islam) à Allah. Musulman : celui qui se soumet. Islam : religion incrée. Loi musulmane: fondée sur le Coran et les hadiths ou faits ,gestes ,dires du prophète Mahomet.

  • Par Lafayette 68 - 23/03/2016 - 11:10 - Signaler un abus suite

    (aves :lire "avec")

  • Par Benvoyons - 23/03/2016 - 11:30 - Signaler un abus Moi qui suis athée et bien il y a une chose qu'il faut remarquer

    avec l'Islam. C'est une religion qui dés le début a voulu réduire les autres par des obligations concrètes sonnantes et trébuchantes. Puis son expansion a été faite par la Guerre jusqu'en Espagne etc..(pas la Paix). Si vous lisez l'Histoire des Chrétiens et bien l'expansion de cette religion a été faite sans guerre. Même que les premiers chrétiens ont appliqué les principes des Évangiles pour se développer et ont été persécutés. Bien évidemment je parle des premiers siècles. Après certains hommes de cette religion ont utilisé cette religion dans un sens de pouvoir politique et de domination des autres. Mais en aucune manière les Évangiles ne proposent la guerre et la tuerie pour sa compréhension et son utilisation. Donc un musulman ne peut écrire autrement le texte proposé car autrement il se trouverait devant le fait de reconnaître une certaine cohérence et puissance des autres par rapport à leur religion. Donc blasphème !

  • Par gerint - 23/03/2016 - 12:03 - Signaler un abus Le texte condamne quand-même les violences

    Dont acte. Mais ce qui pose problème c'est le degré de sincérité. Taqiya oblige.

  • Par kaprate - 23/03/2016 - 13:42 - Signaler un abus Commande de l'Etat

    Ce texte, issu d'une instance créée et contrôlée par l'Etat et peu reconnue par les musulmans, est politique, d'où sont caractère général, peu érudit du point de vue de la religion et déjà trop soutenu au niveau du langage et des tournures de phrases pour s'adresser en particulier à des fidèles du prêche du vendredi. Il aussi vocation à être repris par les médias et à montrer aux non musulmans que l'Islam condamnait les attentats. Il a été commandé et certainement relu et corrigé, par l'Etat français et compte tenu de l'importance des évènements, des enjeux et du contexte d'état d'urgence, il est passé par les mains de François-Le-Petit. Le style sentencieux et ampoulé créé par la répétition de "Nous, musulmans de France" ne vous rappelle-t-il pas quelque chose?

  • Par Pourquoi-pas31 - 23/03/2016 - 14:21 - Signaler un abus J'aurais préféré

    "nous français musulmans ..." Tout est dit ! Alors, comme ça, monsieur Valls aurait été trop tendre; va t-il nous montrer comment il pourrait être dur avec ces populations communautaires ? Il dispose de tous les outils. On attend de le voir à l'oeuvre.

  • Par clint - 23/03/2016 - 15:38 - Signaler un abus Merci pour cette explication de texte qui n'est pas une fable !!

    Je sais c'est facile M. Jean Lafontaine. Il faut tout de même souligner que le CFCM est allé un peu plus loin qu' à l' accoutumée et essaie de nous expliquer une culture qui est certes très éloignée de la notre. Il n'y a qu'en France où nos politiques souvent athées et/ou franc-maçons ont du mal à comprendre que des religions dites monothéistes ne sont pas forcément judéo-chrétiennes et peuvent véhiculer d'autres valeurs qui allaient forcément changer profondément notre société.

  • Par adroitetoutemaintenant - 23/03/2016 - 16:29 - Signaler un abus Le "pourquoi"

    de ce texte, type yoyo, n’est pas de se désolidariser de l’Etat Islamique mais au contraire de s’y associer. Superficiellement il condamne l’acte mais aucunement ses conséquences, raison pour laquelle il n’y a pas de victimes autres que celles à venir de l’islam. De façon aussi superficielle il se réfère aux valeurs de la république qui ne portent en elles aucunes valeurs morales. Il est en fait une déclaration de soumission et d’acceptation à l’Etat Islamique qui est à l’islam ce que la Gestapo était à l’état socialiste allemand. Quand kaprate souligne judicieusement le caractère ampoulé du texte et sa mélodie style Hollande il a raison. C’est en fait la même dialectique utilisée dans les discours de Mao, de Staline, d’Hitler ou de Mussolini. C’est celle aussi de l’islam. L’art de dire tout et son contraire pour nourrir les béotiens auxquels ils s’adressent.

  • Par JMAndré - 23/03/2016 - 18:06 - Signaler un abus Après lecture complète de l'article, étayé,

    et de tous les commentaires, il me vient ceci : l'islam (de France en l'occurrence) ne cherche-t-il pas à se démarquer avant tout de la MANIÈRE utilisée par l'E.I. pour islamiser le monde, le but de tous les musulmans demeurant la conversion (soumission ?) des peuples à la vérité d'Allah ? On ne peut, sur la durée (car l'islam nous devient plus lisible qu'il y a trente ans), qu'être perplexe devant ce qui ressemble parfois terriblement à de l'ambiguïté. Au point que l'on peut se demander si l'ambiguïté, et l'ambivalence, ne sont pas présentes dans les "gènes" de l'Islam originel. Peut-être pouvons-nous méditer ce texte de Charles de Foucauld (1858-1916) : « Des musulmans peuvent-ils être vraiment Français ? (…) d’une manière générale, non (…) Dans cette foi le musulman regarde l’islam comme sa vraie patrie et les peuples non-musulmans comme destinés à être tôt ou tard subjugués par lui musulman ou ses descendants ; s’il est soumis à une nation non-musulmane, c’est une épreuve passagère ; sa foi l’assure qu’il en sortira et triomphera à son tour de ceux auxquels il est maintenant assujetti ; la sagesse l’engage à subir avec calme son épreuve. »

  • Par G. Bailly - 23/03/2016 - 18:49 - Signaler un abus Tu quoque...

    Atlantico aussi s'est vendu à la dhimmitude ? Allons bons, je résilie immédiatement mon abonnement.

  • Par clint - 23/03/2016 - 19:29 - Signaler un abus @JMAndré : oui ils peuvent être français mais d'une autre France

    C'est la réflexion que je me faisait cet après-midi en croisant deus jeunes musulmanes très bien habillées, légèrement maquillées, ne parlant pas du tout avec un action arabe ou d'une quelconque banlieue. Ells construisent la France future. Si nous ne sommes pas contents on sait à qui s'en prendre à nous !, nos petits enfants le sauront quand ils seront obligés de s'exiler !

  • Par Liberte5 - 23/03/2016 - 20:00 - Signaler un abus Contribution interessante et documentée de J. Lafontaine.

    Le CFCM joue le double jeu. C'est dans ses gènes. D'autant que plusieurs de ses membres sont proches des Frères musulmans. La Taqyia étant la règle tant que le rapport de force n'est pas favorable à l'islam. Leur communiqué est précisément un modèle de la langue de bois. Pour rejoindre @JMAndre et @Clint je pense qu'ils seront des Français à part.

  • Par Anguerrand - 24/03/2016 - 18:27 - Signaler un abus Qu'attendent les musulmans pour nettement condamner ces

    atrocités, il faut croire qu'eux même craigne une fatwa contre eux et ont eux meme la trouille. Voilà ce qui nous attend sous qq annees. Il pourraient venir en masse dans tous les medias pour proclamer leurs désaccords, il ne le font pas àlors ou est la sincérité des musulmans ?

  • Par jmpbea - 24/03/2016 - 20:22 - Signaler un abus Il me semble qu'on prête à cette racaille

    des motivations religieuses dont ils n'ont absolument aucune idée...on noie le poisson...et le poison...les religieux sont très emmerdes avec cette situation où ils veulent sauver la face vis à vis de l'etat mais aussi ne pas attaquer daesch de face...ils se raccrochent donc avec une langue de bois toute politique, au brouillard du coran....minable , mis nos gouvernants s'en contentent....pitoyable...

  • Par Olivier62 - 25/03/2016 - 10:58 - Signaler un abus La violence est inhérente à la doctrine islamique

    Il est tout à fait inutile de demander aux musulmans de condamner la violence commise au nom même du Coran. Comme vous le montrez, cette violence est explicitement demandée et glorifiée à de nombreuses reprises dans le Coran. Mais le problème n'est pas là, il est dans les élites politiques occidentales qui utilisent l'Islam et l'immigration comme arme de déculturation et de liquidation des peuples européens de souche.

  • Par A M A - 25/03/2016 - 11:40 - Signaler un abus Les musulmans de France se

    Les musulmans de France se démarquent de" l'idéologie" qui nourrit les auteurs de ces actes inqualifiables qui tous pourtant se réclament de cette même idéologie qu'est l'Islam. ???? Allez comprendre...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean Lafontaine

Jean Lafontaine est l'auteur de l’ouvrage L’islam de France (et d’Europe). Un message de paix ?, aux éditions 7écrit. Il a également publié Les sources doctrinales de l’État Islamique, aux éditions UPPR.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€