Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 13 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Réforme des retraites : à quels Français le gouvernement va-t-il vraiment demander de faire des efforts ?

Marisol Touraine, la ministre de la Santé et des Affaires sociales, a déclaré dimanche qu'il fallait s'attendre à "des efforts de la part de l'ensemble des Français" pour financer la réforme des retraites à venir. Petit tour d'horizon des heureux élus potentiels.

A la caisse !!!

Publié le
Réforme des retraites : à quels Français le gouvernement va-t-il vraiment demander de faire des efforts ?

Quelles sont les catégories qui vont être le plus touchée par les nouvelles mesures de financement de retraites ? Crédit Reuters

Atlantico : Quelles sont les catégories qui vont être le plus touchée par les nouvelles mesures de financement de retraites ?

Philippe Crevel : La retraite concerne tous les Français, soit en tant que futurs retraités soit en tant que retraités. Notre système de retraite repose sur la répartition qui assure, en effet, plus de 85 % des revenus des retraités ; or selon ce système, ce sont les cotisations acquittées par les actifs et les entreprises qui permettent le financement des pensions. Avec un déficit qui devrait tourner autour d’une vingtaine de milliards d’euros d’ici 2020, les voies et les moyens de la réforme ne peuvent que concerner tout le monde. De manière plus ou moins explicite, le gouvernement et les partenaires sociaux joueront à la fois sur les dépenses (les pensions) et sur les recettes (taxes et cotisations).

Le gouvernement devrait recourir à plusieurs curseurs pour tenter d’équilibrer les comptes des régimes de base. Il pourrait ainsi allonger la durée de cotisation qui est actuellement fixée à 41,5 années. Depuis 2003, elle augmente en fonction de l’espérance de vie à la retraite. Les pouvoirs publics pourraient accélérer le mouvement en la portant à 42 voire 42,5 années. L’inconvénient de cette mesure est son faible rendement à court terme. En revanche, à la différence du report de l’âge légal, elle ne pénalise pas ceux qui ont commencé à travailler tôt. Autre piste qui toucherait l’ensemble des actifs, la modification du mode de calcul des pensions. En lieu et place des vingt cinq meilleures années, le gouvernement pourrait imposer comme le suggère le Conseil d’orientation des retraites l’ensemble de la carrière. Il en résulterait, en moyenne, une baisse des futures pensions. Cette mesure pose un réel problème d’équité car la retraite des fonctionnaires est calculée sur la base de 75 % des six derniers mois.

Les cadres et les retraités risquent d’être les premières victimes de la réforme en préparation. Les négociations en cours de discussion sur l’Agirc et l’Arrco dont les réserves financières disparaitront entre 2016 et 2020 devraient aboutir à une désindexation des pensions plus ou moins longue. Cette disposition frappera en priorité les cadres retraités. Ceux en activité pourraient être également pénalisés à travers une augmentation des cotisations qui n’ouvriraient pas de nouveaux droits pour la retraite.

Les retraités pourraient également être mis à contribution par le relèvement du taux de CSG qui est aujourd’hui inférieur à celui des actifs. De même, le gouvernement pourrait supprimer l’abattement de 10 % applicable aux pensions pour le calcul de l’impôt sur le revenu.

Jacques Bichot : Pour faire des économies, le moyen le plus efficace est de mettre tout le monde à contribution. Et si on demande également aux cotisants et/ou contribuables de mettre la main à la poche, cela est encore plus efficace dans l’immédiat. La pression fiscale et celle des cotisations sociales sont déjà si fortes qu’on ne peut pas en rajouter beaucoup. Ce sont donc les retraités, globalement moins à plaindre que les jeunes, qui devraient logiquement faire le plus gros effort. Je ne crois pas que l’on puisse conserver éternellement le tabou de la protection des retraités qui n’est ni justifié, ni soutenable. Si on ne rééquilibre pas en faveur des jeunes et des travailleurs, la guerre des générations pourrait bien pointer son nez !

Avec là encore un problème à résoudre : certains perçoivent de toutes petites pensions, et il faudrait les exempter de cet effort. Mais la multiplicité des régimes rend cela difficile : quatre ou cinq pensions minimes peuvent au total procurer une réelle aisance. Pour pouvoir organiser les sacrifices de manière équitable, il nous faudrait un régime unique. Quand va-t-on enfin aller dans ce sens ?

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par gile - 12/03/2013 - 06:24 - Signaler un abus Aveuglement

    Je lis que le déséquilibre du régime serait dû à une modification défavorable du rapport actifs/retraités. Pourtant n'est-ce pas le fait d'avoir ramené l’âge de départ à 60 ans qui a produit ce déséquilibre ? Pourquoi ne pas évaluer ce que serait aujourd'hui la situation du régime des retraites dans l'hypothèse où l'âge de départ serait encore à 65 ans ?

  • Par coeu - 12/03/2013 - 08:37 - Signaler un abus retraite

    l'etat veux de l'argent pour les retraites d'abord qu'il paye deja les cotisations qu'il n'a jamais regle depuis des annees et qu'il fasse paye les cotisations des fonctionnaires les memes que le prive car aujoud'hui qui paye les pensions du public c'est le prive l'etat pioche dans les caisse du prive d'autre part revoir le calcul du public et qu'il soit le meme que le prive voila ou il doit prendre moi j'ai travaille pendant 44 ans pour une retraite de 1200€ par mois si l'etat pioche encore il y aura plus de chomeur car personne ne pourra achete quoi que se soit bonjours les degats

  • Par antiflambyste18 - 12/03/2013 - 08:57 - Signaler un abus Hollandouille

    IMPUISSANT FAILLITAIRE HUMILIANT DIVISEUR INCAPABLE DEHORS

  • Par Apéro 64 - 12/03/2013 - 09:08 - Signaler un abus Il ne touchera pas

    Aux fonctionnaires!!!!!

  • Par PIERREDELYON - 12/03/2013 - 09:25 - Signaler un abus La connerie....

    .... de ce gouvernement dit "de gauche" qui veut taxer les retraités, soit disant mieux lotis que les travailleurs! Essayer de monter les français les uns contre les autres, même sarko ne s y risquait pas! Est-ce que les travailleurs savent bien que leurs revenus diminuent de 30 à 40 % en partant en retraite? Et est-ce le meilleur moyen de rleancer la la consommation, et partant, lacroissance? Pires que sarko!!!

  • Par MONEO98 - 12/03/2013 - 09:32 - Signaler un abus la réponse est pourtant simple

    pas aux fonctionnaires

  • Par Anemone - 12/03/2013 - 09:35 - Signaler un abus CESE

    "Ce sont donc les retraités, globalement moins à plaindre que les jeunes, qui devraient logiquement faire le plus gros effort." -- M J Bichot n’est pas en retraite. Il ne sait pas que nombre de retraités ont pour vivre 40ù de leur dernier salaire et les femmes n’ont que des clopinettes. « Quatre ou cinq pensions minimes peuvent au total procurer une réelle aisance » --Ceux qui ont cotisé à plusieurs caisses différentes (mon cas : 4 caisses différentes pendant 35 ans, il est vrai), ont cotisé pour rien, puisque 40 :4 : 10 ans dans chaque = assez de trimestres pour avoir droit à la retraite, mais pas assez pour avoir droit à quelque chose, sinon le minimum sécu à 65 ans, soit moins qu’un étranger n’ayant jamais cotisé. Faudrait qu’il se renseigne, le monsieur ! Je comprends mieux la nullité du CESE et sa réponse aux 700 000 pétitions « non recevables » ! « Une réforme systémique pourrait permettre l’instauration d’un régime unique par points plaçant l’ensemble des actifs en situation d’égalité. » -- C’est la seule vraie solution, mais qui ne satisferait pas les électeurs du PS ! Même le CESE parle de lobbies : c’est dire !

  • Par Anemone - 12/03/2013 - 09:37 - Signaler un abus faute de frappe

    Lire 40% et non 40ù, bien évidemment!

  • Par Auriol - 12/03/2013 - 09:44 - Signaler un abus Désinformation

    "la retraite des fonctionnaires est calculée sur la base de 75 % des six derniers mois" : 75 % du salaire indiciaire qui correspond en gros à 75% du salaire réel Je conseille à nos deux emminents spécialistes la lecture de l'article suivant : http://www.capital.fr/retraite/actualites/public-prive-le-regime-de-retraite-des-fonctionnaires-n-est-pas-toujours-plus-avantageux-754288

  • Par louis victor - 12/03/2013 - 09:53 - Signaler un abus retraites

    je suis d accord pour faire un effort ,mais si l on supprime toutes les agences de l etat completemnt inutiles et autres gachis.Lisez les livres de jacques Marseille et la nomenclatura francaise ou l on voit comment les politiques recasent les battus des elections dans des postes bidonsavec chauffeurs et secretaires!J en passe et des meilleures. Et puis si on change les regles du jeu,il faut le faire pour les futurs retraites qui peuvent compenser par des assurances vie ou autres,pour nous c est foutu on est prisonnier du systeme et a la merci des lubies des gouvernants!Reste les elections,mais perso je n ai deja pas vote pour les guignols actuels alors mon vote ne changera rien!

  • Par jmpbea - 12/03/2013 - 10:04 - Signaler un abus quand j'entends l'un des signataires de l'article

    parler d'un gouvernement responsable et courageux.... il doit parler d'un autre pays que la France non?

  • Par Chupula - 12/03/2013 - 10:07 - Signaler un abus Et pourquoi pas les étrangers...

    Le livret d'accueil "vivre en France" à destination des étrangers est difficile à se procurer. Il aurait été enlevé de sur internet. En voici un extrait: * Vous n’avez pas travaillé en France ou vous n’avez pas assez travaillé pour avoir des droits à la retraite Vous pouvez demander l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) (en 2008 : 7 537,29 € par an pour une personne seule ; 13 521,27 € par an pour un couple) si vous réunissez les trois conditions suivantes : • vos ressources annuelles sont inférieures à un certain montant (en 2007 : 7 635,53 € pour une personne seule, 13 374,16 € pour un couple marié) ; • vous avez au moins 65 ans (ou au moins 60 ans si vous êtes inapte au travail) ; • vous êtes autorisé à résider en France métropolitaine ou dans un département d’outre-mer. * Voilà comment se faire 13521 € par an pour un couple n'ayant jamais travaillé ni en France, ni même dans son pays d'origine. Il y a bien des Français qui aimeraient toucher cela comme retraite. Je tiens le document "livret d'accueil des étrangers" en PDF à disposition de la rédaction. Et on vient nous demander des efforts supplémentaires...

  • Par didi59 - 12/03/2013 - 10:08 - Signaler un abus didi59

    une chose est sûre il faut équilibrer le régime on ne peut pas traîner un déficit tout le temps et en plus ca coute des intérêts qui augmentera le déficit. Pour ma part, les retraités qui ont moins de 1000€ ne devraient pas être touchés et aprés progressivement mais graduellement de tout façon ca ne plaira à personne mais rien faire nous obligera à prenfre de décisions plus dures aprés. On arrivera paut-être comme dans certains pays tout le monde a un minimum exemple 900€ pour une personne ayant travaillé à plein temps et durant 42 ans et les autres progressivement à leur temps de travail et nombres d'années au travail.

  • Par Sesmar2 - 12/03/2013 - 10:25 - Signaler un abus la réponse est simple!

    A quels français etc...à tous ceux qui vont saluer et applaudir sur le passage de ce nul de président, puisqu'ils les fidèles supporter d'un gros menteur alors que ses services prennent leur nom et les fassent payer.

  • Par sbgf43 - 12/03/2013 - 10:37 - Signaler un abus Yaka

    1/Retraite a 65 ans (idem 1981) 2/Alignement des régimes spéciaux sur le régime général 3/Mise en place d'un système par points 4/Retour aux 40 heures hebdomadaire 5/Mise a la diète de l'état et des collectivités territoriales 6/Réduction du nombre de parlementaires 7/Suppression des Conseils Economique et Sociaux etc etc etc

  • Par FIGAROCB - 12/03/2013 - 10:37 - Signaler un abus TOUJOURS LES MEMES !

    Pas besoin d'être grand clerc pour deviner que les retraités du privé vont, une nouvelle fois, faire les frais de cette nouvelle réforme. Pas touche à mes avantages acquis à la SNCF à l'EDF , aux fonctionnaires, aux député, aux sénateurs, j'en passe et des meilleurs certainement ! Si le gouvernement souhaite conserver la retraite par répartition, il conviendrai pourtant de faire une réforme ambitieuse : tous les salariés, quels qu'ils soient, du privé ou du public, soient logés à la même enseigne : cotisation à la même caisse de retraite, en complémentaire ARCOO et ARGIC, et avec les mêmes modalités de calcul de ladite retraite. Le tout, avec un système de points. Là existerait une véritable égalité de traitement, et, pour une fois, le public viendrait au secours du privé ! Ce serait un juste retour des choses, et pour des socialistes qui se veulent égalitaires, voilà une solution qui flatterait leur dogmatisme ! En fait joindre l'utile à l'agréable !

  • Par la saucisse intello - 12/03/2013 - 10:40 - Signaler un abus Si on n'a encore.......

    jamais vu huit millions de retraités en route vers le palais bourbon, ça pourrait venir ! Attention, flanby, ne te trompe pas : Ca pourrait vous balayer toi et ta bande de parasites diversifié(e)s ! Rien qu'à l&a maison, mon papou, Madame et moi. Et nous avons de quoi nous payer le TGV jusqu'à Paris ! Et si ça ne suffit pas, nous viderons nso épargnes et nos comptes courants et nous briderons notre consommation jusqu'à l'ascèse s'il le faut. Maintenant, c'est le premier qui cède ! Attention........Attention !!!

  • Par The Dok - 12/03/2013 - 10:45 - Signaler un abus Allez les Vieux....

    Un petit effort ; Crevez plus vitte pour faire plaisir a MST .

  • Par equinox5alpha - 12/03/2013 - 11:06 - Signaler un abus qui va payer ?

    tout simplement ceux qui le peuvent encore... et qui devront se débrouiller pour préparer seuls leur propre retraite http://five-alpha.blogspot.fr

  • Par Apéro 64 - 12/03/2013 - 11:08 - Signaler un abus La réponse est simple

    Vu que nos gouvernants sont incapables de faire des économies ou il y a un énorme gras, je suis pour que chaque citoyen se démerde avec sa retraite (se bouge ) , bien sur plus de cotisations retraite en échange. Je suis habitué à me faire mon patrimoine tour seul. De plus pourquoi cotiser à un système qui ne vous rendra pas ce que vous avez cotisé, ce n est plus motivant!!!! À cause d incapables, notre système s effondre (c est pareil pour la sécu). De plus sans être raciste, je ne veux plus que mes cotisations servent à des personnes étrangères. Pays de 65 millions d habitants ne peut pas accueillir, loger, soigner la misère du monde. Le reste n est que idéologie de nos politiques, journaleux, mais aussi un manque de courage politique ou plus grave un calcul mené par nos élites dans le but de renverser la majorité française qui est plutôt de droite (qui a mon avis est en train de s inverser par un remplacement progressif de la population de souche).

  • Par bellangevine - 12/03/2013 - 11:16 - Signaler un abus qu'on commence

    par dégraisser là où il y en a besoin ,et qu'on aligne le public sur le privé !

  • Par l'enclume - 12/03/2013 - 11:21 - Signaler un abus Pépère se balade

    Pépère va faire un petit tour sur les terres du chanoine Kir, vous ne trouvez pas ça drôle ?

  • Par MARVILLE - 12/03/2013 - 11:27 - Signaler un abus Quel problème?

    Les socialos vont faire voter dans quelques mois un projet de loi autorisant l'euthanasie. Tous les petits vieux de plus de 85 ans qui tousseront et fréquenteront leurs médecins de façon inconsidérée recevront la piqûre libératrice...Pour leur bien être, bien sûr...J'exagère? Ah bon pour ceux qui ont encore de la mémoire, rappelez-vous des arguments développés par Simone Weil en 1975 pour faire adopter l'avortement et de ce que c'est devenu aujourd'hui!!!

  • Par ZOEDUBATO - 12/03/2013 - 11:32 - Signaler un abus Devinez qui va payer ?

    Les nantis à statuts super protégés qui s'enrichissent en dormant grâce aux impôts des autre, sont exonérés de tous efforts financier pour le de redressement économique et de moins en moins utiles à la France OU Les travailleurs du privé qui créent la richesse économique mais s'appauvrissent sous les prélèvements et supportent tout le poids des dépenses publiques (dont 60 milliards inutiles et/ou de complaisance)

  • Par boblecler - 12/03/2013 - 11:37 - Signaler un abus La réponse est très simple

    Pour l'argic et l'arcco le MEDEF demande la désindexation des pensions de l'inflation donc s'il y a un accord, il va être étendu à l'ensemble du système de pension et le frère de NS pourra enfin proposer des fonds de pension pour avoir un système mixte de retraite.

  • Par Jamar - 12/03/2013 - 11:39 - Signaler un abus A qui ?...

    Ben, aux élus, bien sûr.... jamar.

  • Par Trashover - 12/03/2013 - 11:42 - Signaler un abus Attention à ne pas faire n'importe quoi !

    Si vous décidez de taxer les retraités, faites-le en tenant compte du patrimoine de chacun. Moi je n'ai pas d'argent placé ou sur mon compte en banque, ni de maison ou appartement et je n'ai donc que ma retraite acquise avec 35 ans de travail de nuit avec l'amiante. J'ai une bonne retraite mais rien d'autre. Mon voisin se plaint déjà alors qu'il a de l'argent placé, maison etc ...

  • Par pipa21 - 12/03/2013 - 11:53 - Signaler un abus et si on commençait

    par supprimer tous les régimes spéciaux et tous les privilèges scandaleux en ces périodes de disette, je pense aux élus, à la SNCF, aux fonctionnaires, et quelques autres, ça donnerait un peu (beaucoup) de gras pour l'ensemble des retraites.

  • Par pipa21 - 12/03/2013 - 11:54 - Signaler un abus bobecler

    toujours aussi crétin,et mono-maniaque.

  • Par Mimi Defrance - 12/03/2013 - 12:13 - Signaler un abus Des efforts : oui, si des réformes structurelles

    sont engagées. Uniquement dans ce cas. Retraitée après 43 ans de travail, je n'ai pas envie de faire des efforts si le gouvernement ne fait pas de réformes profondes de l'Etat en compensation. Cette retraite je l'ai bien gagnée, ayant travaillé et élévé trois enfants. Pourquoi diminuer mon pouvoir d'achat et continuer de payer des retraites à des centenaires (morts depuis 20 ans) à l'étranger ou de donner une allocation équivalent minimum vieillesse à des étrangers séniors qui viennent s'installer en France sans y avoir jamais travaillé. L'EDF va augmenter ses tarifs de 30 % pour satisafaire les verts en boostant les énergies renouvelables coûteuses, alors que les agents EDF ne paient pas leur électricité...etc, etc... Les efforts doivent être partagés par tous et l'argent des contribuables non dilapidés au nom de l'idéologie socialo. Des socialistes dont le leitmotiv est : "égalité" doivent non pas le dire mais le démontrer en supprimant les avantages injustes. Des strates d'élus, des subventions redondantes , des gaspillages pour engraisser les plus malins ou faire plaisir aux associations ou aux syndicats. Des voyages et déplacements inutiles. Ca suffit. Sinon : La rue !

  • Par sicenetoi - 12/03/2013 - 13:44 - Signaler un abus retraites ?

    A gile: votre résonnement ( je confirme résonnement) témoigne d'une obsoléscence programmée de vos neurones. Aujourd'hui, les chanceux, ceux qui sont encore en activité cesseront leur activité sans doute bien au delà de 65 ans. Quant à ceux, chanceux ( dont je fais partie) qui ont cessé leur activité après 42 ans de cotisations ( c'est encore mon cas) à l'âge de 60 ans, ils étaient suffisamment organisés syndicalement pour avoir négocié UN DÉPART= UNE EMBAUCHE. Aujourd'hui, les forces syndicales, qui sont systématiquement vouées aux gémonies par beaucoup de contributeurs ont évidemment beaucoup plus de mal à se faire entendre ... Un conseil si je peux me le permettre: au lieu de "casser" du syndicaliste, adhérez et renforcez les organisations syndicales, il y a le choix, et faites vous entendre. Ainsi, vous aurez une petite chance supplémentaire de vous faire RESPECTER et non de SUBIR comme c'est souvent (trop) le cas. ceci dit, je n'ai pas l'impression de voler qui que ce soit en étant retraité.

  • Par jurgio - 12/03/2013 - 14:02 - Signaler un abus La solution est pourtant très simple...

    et elle rentre dans l'idéologie socialiste française : réduire fortement les retraites pour rétablirl'équilibre, tout en conservant les particulières.

  • Par Apéro 64 - 12/03/2013 - 14:11 - Signaler un abus @sicenetoi

    Le syndicalisme en France est en partie une branche pourrie qui fonctionne exactement comme notre chère république Avec de belles élections ou se sont toujours les même qui se présentent (sinon menaces). Personnes qui sont souvent délégués CE, délégués du personnel, et des fois délégués CHSCT autant dire qu avec les heures de délégations ceux sont des syndicalistes à temps complet. Non je peux vous dire que les syndicats en France sont politisés à fond et que c est de la m....e! Détournement de fonds des CE, et j en passe. À chaque fermeture d usine renseignez vous que font les délégués après, ils sont souvent recasés à la ville, au syndicat régional, etc et l ouvrier de base lui est au chômage. Aujourd hui ne comptez pas sur le syndicalisme pour améliorer votre vie, vu le merdier de nos institutions la solution est la rue!!!!!' tous le 24 mars à Paris contre ce mariage et l adoption mais aussi les retraites, le chômage , la croissance mais surtout montrer aux Politiques qu il va falloir arrêter de nous prendre Pour des pions et des moutons! DANGER la colère monte!!!!!!!!!

  • Par sophie33 - 12/03/2013 - 14:21 - Signaler un abus Qu'on arrête de donner à gérer

    Des milliards à des syndicats. Et nous verrons des milliards rester dans les caisses de retraite. C'est du pur fonctionnariat, alors que ce sont des employés privés qui ont cotisé. Ras le bol.

  • Par villafranca - 12/03/2013 - 14:21 - Signaler un abus toujours le privé

    FH élu par les fonctionnaires ne touchera pas ou si peu les régimes des fonctionnaires et les régimes spéciaux scandaleux dont bénéficient la sncf edf etc.;ratp. Conclusion la France a deux populations l'une victime (privée) qui nourrie l'autre (publique)et cela fait 70 ans que cela dure et nous pauvres k on vote toujours pour les socialaux

  • Par celasepasseenfrance - 12/03/2013 - 15:20 - Signaler un abus Livret d'accueil remis aux étrangers arrivant en France - Droits

    Voici en .pdf le "Livret d'Accueil remis aux étrangers arrivant en France (lire la page 54 concernant les droits à la retraite)" http://www.extpdf.com/livret-accueil-ressortissants-etrangers-arrivant-en-france-pdf.html#a1 Classe moyenne, à vos porte-monnaie !!!

  • Par sheldon - 12/03/2013 - 15:49 - Signaler un abus Un pays qui néglige ses enfants par apple d'air !

    @celasepasseenfrance : merci du lien. Je pensais souvent que c'était un fantasme du FN (le "vrai", pas celui du bleu Le Pen/Philippot qui est le front de gauche de l'ultra droite conservatrice !), mais non c'est gravé dans la loi. Je savais qu'à Marseille, où beaucoup de familles sont transméditerranéennes, il était courant de venir dans cette ville avant 60 ans (contrat "bidon", puis chômage, etc) et toucher ce minimum qui est loin de l'être quand ils passent leur vie en Algérie. Pas grave, on diminuera nos retraites et imposeront un peu plus! les entreprises ! La France néglige ses enfants

  • Par marruk46 - 12/03/2013 - 16:19 - Signaler un abus la pensee du jour

    Pensée du jour, de la semaine, voire de l'année !!!! > Notre camarade Président avait annoncé en 2012 une nette amélioration de la > situation économique à l'horizon 2013... > > Or, si l'on regarde dans le dictionnaire la définition du mot horizon , > il est noté : "ligne imaginaire qui recule au fur et à mesure que l'on avance" > Il semblerait que ça se confirme.. "

  • Par aubagne - 12/03/2013 - 16:48 - Signaler un abus Sheldon

    Indécis pour la ponction,par contre et sans trop m avancer,je sais qui encaissera.Un gentil marché sur une place de Marseille,ce matin.Impossible d avancer cause,poussettes,.Je n en ai jamais autant vu,les maman sont pretes pour les nouveaux venus du printemps et notre médaille d or de la natalité tiendra bon.

  • Par claudelouis - 12/03/2013 - 17:04 - Signaler un abus Un jour viendra ...

    ...où les Français ¨"les Patriotes" en auront marre des Cadeaux fait aux "nouveaux venus" et à leurs consangins ...Marre de la multiplications des "politicards" casés par les copains avec des salaires de Responsable de Sociétés "bénificiaires" alors que "nos affairistes" sont pour la plupart des INCAPABLES nous menant à la faillite avec leurs cadeaux "électoralistes" !!! ... Louis XVI en avait fait beaucoup moins pour "se faire trancher" !!! ... De plus "ils" nous tondent et eux se GOINFRENT toujours autant !!! ...

  • Par chrisbord - 12/03/2013 - 17:26 - Signaler un abus Non aux prélévements supplémentaires

    Que l'on demande donc a toute cette bande d'oligarques qui vivent sur le dos du contribuables de participer pleinement a cet effort ! Et vous Messieurs les élus de tout poil, ayez donc l'amabilité de "cracher " au bassinet pour soulager, un peu ceux qui n'en peuvent plus, pour se chauffer, se nourrir, vivre un peu en qq sorte ! Il y en marre de se faire plumer pour entretenir une quirielle "de personnes" ne pensant qu'a tendre la main plutôt que de participer à l'effort national ! Ce n'est plus posssible vu le niombre de nos valeurs ou cerveaux qui quittent le pays pour tenter leur chance dans d'autres pays lointains telle l'Australie !

  • Par Benvoyons - 12/03/2013 - 17:57 - Signaler un abus Bon mais si un retraité gagant ex 2000 euros par mois si

    vous enlevez 10%, et sans l'indexation, au moment où il partira en maison de retraite ( cout environ 1800 à 2200 euros qui lui est forcément indexé) il sera obligé d'utiliser l'aide complémentaire de la région pour compenser. Donc la caisse de retraite sera mieux, mais les finances locales vont exploser. Donc les régions seront obligées de réduire les aides et finalement il vaut mieux organiser des mouroirs comme dans le film "Soleil Vert". Cela sera possible puisqu'il est prévu une loi pour l'euthanasie. Les jeunes ont raison il vaut mieux faire sa vie en dehors de France.

  • Par 13960 - 12/03/2013 - 18:04 - Signaler un abus Autre système

    Il y a des dizaines d'années (he oui, déjà) que je ne suis pas d'accord avec ce système de retraite qui est de toute évidence inapplicable. Il y en a marre de payer pour tous ces gens qui ne vivent que de subventions, et qui à l'age de la retraite reçoivent encore le minimum vieillesse, même sans jamais avoir travaillé, même sans vraiment résider en France. Alors je persiste, j'aurai voulu pouvoir choisir un système par capitalisation, mais dans le pays de la liberté et des droits de l'homme on ne m'a pas laissé le choix. Et maintenant on ne me laisse toujours pas le choix. Je vais devoir encore payer pour tous ces gens avec qui je ne suis absolument pas solitaires, tous ces gestionnaires de merde qui ne gèrent que pour leur propre intérêt et tous ces politiques qui ne pensent qu'à se faire réélire et se moquent bien de tous ces gens, qui bossent pour gagner de l'argent, qui parfois réussissent, mais qui ne sont pas socialistes. Alors on les tond. Et j'en ai marre d'être tondu. Je suis en train de faire mes valises, moi aussi.

  • Par GOGO - 12/03/2013 - 18:10 - Signaler un abus tiens comme c'est curieux ! ou hypocrisie bien de chez nous ?.

    Personne pour demander ce qui serait équitable et solidaire : un plafonnement du montant des retraites .

  • Par sicenetoi - 12/03/2013 - 18:30 - Signaler un abus @apéro 64, votre contribution de 14h11

    Vous êtes encore dans ceux qui flinguent le syndicalisme ! cela prouve que VOUS NE CONNAISSEZ PAS LE SUJET, PAS DU TOUT ! Je le connais sans doute mieux que vous pour avoir milité à la CFDT pendant de nombreuses années tant au niveau entreprise , section syndicale) qu'au niveau local (syndicat de la métallurgie). Cette expérience me permet DE M'INSCRIRE EN FAUX sur vos affirmations . Si vous aviez tant soit peu mouillé votre chemise dans cette activité, VOUS NE SERIEZ PAS EN SITUATION D'ÉNONCER AUTANT DE CONTRE-VÉRITÉS. Pour ne terminer, mon activité m'a permis de rencontrer nombre de militants dont AUCUN n'est dans la situation que vous évoquez. Le syndicalisme est-il au dessus de tout reproche ? assurément non ! mais si vous pensez que sortir le bazooka et arroser large va améliorer les choses et être dans la rue le 24 , manifestation "fourre tout" et donc sur rien de précis va améliorer la situation allez-y ! on reparlera de l'éfficacité plus tard, si tant est que le sujet soit digne d'interêt .

  • Par Benvoyons - 12/03/2013 - 18:45 - Signaler un abus Il ne faudra pas s'étonner après la réforme si 50% des retraités

    qui subiront la réforme, partiront au Maroc pour compenser le manque.Comme à Casablanca il y a des bonnes structures dont des Hôpitaux excellents pas de problème.

  • Par Bienconscient5454 - 12/03/2013 - 20:21 - Signaler un abus Y en a marre , trop c'est trop suite

    se retrouver au polit-bureau, sans plus et pourquoi pas réouvrir les goulags pour les honnêtes gens et honnêtes travailleurs Français Une proposition de loi déposée à l’assemblée nationale par Mesdames et Messieurs André CHASSAIGNE, Jean-Jacques CANDELIER, Bruno Nestor AZEROT, Alain BOCQUET, François ASENSI, Marie-George BUFFET, Patrice CARVALHO, Gaby CHARROUX, Marc DOLEZ, Jacqueline FRAYSSE et Nicolas SANSU, députés front de gauche et alliés http://www.stoplagreve.com/spip.php?article6393 pour permettre aux syndicalistes de lutter contre le patronat , brûler, casser et caillasser comme la racaille et avec leur appui, détruire et diviser pour mieux régner La gauche ne rougit pas de cela, qu'elle dégénérescence de notre pays et décadence de notre civilisation pour les autres lois votées et ceux à venir Une proposition de loi déposée à l’assemblée nationale par Mesdames et Messieurs André CHASSAIGNE, Jean-Jacques CANDELIER, Bruno Nestor AZEROT, Alain BOCQUET, François ASENSI, Marie-George BUFFET, Patrice CARVALHO, Gaby CHARROUX, Marc DOLEZ, Jacqueline FRAYSSE et Nicolas SANSU, députés front de gauche

  • Par Bienconscient5454 - 12/03/2013 - 20:25 - Signaler un abus Y en a marre , trop c'est trop

    Réponse @ sicenetoi Apéro64 a tout à fait raison, allez sur le premier lien après le premier paragraphe (mon cri de colère) heureusement qu'il y a quelques syndicalistes militants honnêtes mais qui sont entraînés comme le sont les musulmans honnêtes par les intégristes radicaux Non non et non les retraités actuels n'ont pas à faire plus de sacrifice ils ont travaillé 42h30 par semaine voir PLUS , 4 semaines de congés, pas de RTT etc etc….etc………. et il faudrait qu'ils participent maintenant pour financer toutes prestations gratuites que l'on distribuent à des immigrés qui profitent de ces avantages sans l'intention de s'intégrer, à des étrangers qui viennent en France sans jamais avoir travaillé ni cotisé un seul centime et se retrouver à avoir plus de revenus et avantages divers que certains de nos concitoyens qui ont été usés par le travail pour développer notre pays. NON NON et NON à tous ces politiques de gauche qui distribuent l'argent des autres à des fins personnelles et électoralistes Le lien vérité: http://www.clubdelhorloge.fr/socialisme_et_fascisme_p.php CGT et consort socialos-EELV-communards et anars suite veulent rétablir le bolchévisme des années antérieures

  • Par Apéro 64 - 12/03/2013 - 21:24 - Signaler un abus @ sicenetoi

    Il se peut que vous ayez mouille votre chemise dans un syndicat honnête et travailleur, heureusement qu il en existe mais excusez moi de vous dire que vous n êtes pas le seul à avoir adhéré et milité, moi c était à la cfe/cgc et j ai effectivement mouille ma chemise en étant en plus DP encadrement. Pour ce qui est du syndicalisme j en reviens pour plusieurs raisons : la première est que j ai connu deux fermetures d usine dans ma carrière et donc ce que j ai écris dans mon post précédent est du vécu. De plus dans les différents groupe ou j au travaille j ai vu la cgt à l œuvre bloquant toutes décisions de la direction sans prendre l avis du personnel, j ai vu des grèves avec des menaces des non grévistes, j ai vu de la casse et du sabotage de matériel. Ensuite au niveau national : êtes vous d accord avec les prises de position de nos syndicaliste appelant à voter hollande, êtes vous d accord avec le reclassement de Mr chère que chez terra nova, Mr Martin syndicaliste de florange si médiatique prévu déjà dans l effectif du PS, le petit juillets de l unef qui à été reclassé au PS et vous venez me donner des leçons de syndicalisme , je n y crois plus car les syndicats sont politisés

  • Par Apéro 64 - 12/03/2013 - 21:33 - Signaler un abus @sicenetoi suite

    À fond, la même réforme est refusé si elle vient de Sarkozy mais accepte si elle vient de groslhande. La SNCF, air France, la poste à l époque nous prennent en otage à chaque grève et ils choisissent les vacances en plus!!!!!! Non excusez moi j assume ce que je dis et je le pense . D ailleurs si 7 pourcent des français sont syndiqués vous pensez que c est parce qu'ils ne savent pas, non c est parce qu ils ne veulent pas un point c est tout. D ailleurs pour en revenir à la démocratie pourquoi il faut que les lois soient signer par ces syndicats qui représentent quoi!!!!!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Philippe Crevel et Jacques Bichot

Philippe Crevel est un spécialiste des questions macroéconomiques, des questions relatives à l’épargne et à la retraite. Il suit particulièrement les dossiers concernant les finances publiques, l’emploi ainsi que les politiques publiques.

Jacques Bichot est Professeur émérite d’économie de l’Université Jean Moulin (Lyon 3), et membre honoraire du Conseil économique et social.

Ses derniers ouvrages parus sont Retraites : le dictionnaire de la réforme. L’Harmattan, 2010. et Les enjeux 2012 de A à Z. L’Harmattan, 2012.


 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€