Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 28 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Réforme des arrondissements parisiens : derrière le souci affiché de rationalisation, une opération d'enfumage et de tripatouillage d’Anne Hidalgo

La fusion des arrondissements centraux ne permettra aucune économie, en particulier sur le personnel dont le statut ne sera pas remis en cause.

Nouveau gadget

Publié le
Réforme des arrondissements parisiens : derrière le souci affiché de rationalisation, une opération d'enfumage et de tripatouillage d’Anne Hidalgo

Mais à quoi sert donc ce nouveau gadget d’allure delanoesque ? Est-il vraiment utile de fusionner les quatre arrondissements centraux ? Il faut savoir qu’à Paris l’essentiel des compétences municipales ressortissent de la mairie « centrale ». Tout ce qui concerne les finances, la sécurité, l’urbanisme, la circulation et même la propreté est décidé à l’Hôtel-de-Ville. Les agents sont employés par la ville et non par les arrondissements qui sont en réalité de simples relais et des structures d’accueil du public notamment pour l’état-civil et le versement des prestations sociales.

La fusion des arrondissements centraux ne permettra aucune économie, en particulier sur le personnel dont le statut ne sera pas remis en cause. Quant aux espaces d’accueil, il est évident qu’ils seront conservés, la réforme ne générant aucune économie, un peu à l’instar de la fusion des régions dont on attend toujours la preuve qu’elle a fait perdre ne fût-ce qu’un gramme au mammouth local.

Alors ?

Il y a tout d’abord enfumage : la situation financière de la ville est périlleuse et Hidalgo craint de devoir renier sa promesse de ne pas augmenter les taxes foncière et d’habitation. Il lui faut donc allumer d’ores et déjà un contre-feu pour faire croire qu’elle fait des efforts de bonne gestion et d’économie. Une forme de vaseline préventive … La presse socialisante et subventionnée, qui jamais ne met en doute les communiqués de la mairie, ne posera bien sûr pas ce genre de questions.

Il y a aussi tripatouillage : la mairie du 1er arrondissement est tenu par une des figures de l’opposition, Jean-François Legaret et celle du 2ème par le seul écolo-maire, Jacques Boutault, souvent turbulent au moment des votes au Conseil de Paris. Il n’y a pas de petits profits politiques …

Les seules réformes réellement efficaces ne sont pas envisagées : élection du maire et du conseil de Paris dans une circonscription unique au suffrage direct ; non-renouvellement des départs à la retraite du personnel pléthorique de la mairie, privatisation des services de la propreté avec des objectifs de résultats contraignants et des pénalités si les entreprises ne font pas bien leur travail, comme cela se pratique désormais dans toutes les métropoles mondiales, fin des subventions aux associations de copines/copains et de coquines/coquins, des préemptions de logements à des fins clientélistes ou des travaux dispendieux et inutiles comme ceux qui vont s’abattre de manière imminente sur les voies sur berges de la rive droite et pourrir la vie des Parisiens, etc.

Mais, de tout cela, vous n’entendrez jamais Hidalgo parler...

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Jean-Benoist - 16/02/2016 - 13:45 - Signaler un abus Si la mairie

    s'engage à ne pas remplacer un fonctionnaire sur deux, pas de maires d'arrondissement, plus de locaux pour ces mairies supprimées, alors oui il y aura de vraies économies

  • Par Anguerrand - 16/02/2016 - 17:56 - Signaler un abus Découpage politique pro PS

    Avant cette annonce Hidalgo a du calculer que certains arrondissement accolés à DES arrondissement de gauche donneront une mairie de gauche et donc une de droite en moins. Quelles économies à prévoir, ça ne l'intéresse pas, elle préfère faire Paris plage pour un mois ( moins les jours de pluies) qui coûte près d'un demi millard d' € . Quel bilan carbone de cette plage ?

  • Par abracadarixelle - 16/02/2016 - 19:51 - Signaler un abus Tripatouillage politicailleux ?

    Qui peut en douter ?

  • Par vangog - 17/02/2016 - 00:43 - Signaler un abus Les politiciens espagnols seraient-ils des spécialistes

    du tripatouillage? Après celui de Valls-la-fuhrer, l'hidalgo de la capitale prépare le bunker parisien qui lui servira de refuge ( et peut-être de tombeau, qui sait?), après la Berezina du socialisme qui s'annonce...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Serge Federbusch

Serge Federbusch est président du Parti des Libertés. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, paru le 6 mai aux éditions Ixelles

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€