Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 30 Mai 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Ralliés, bienveillants ou opposants... Et pendant que la droite d'en haut se divise sur l'écueil Macron, où va la droite d'en bas ?

Les réactions de la droite "d'en bas" quant à la main tendue par Macron sont partagées entre sidération et attentisme.

Quelle direction ?

Publié le - Mis à jour le 19 Mai 2017
Ralliés, bienveillants ou opposants... Et pendant que la droite d'en haut se divise sur l'écueil Macron, où va la droite d'en bas ?

Atlantico : Quels sont les priorités de cette "droite d'en bas" qui a voté Nicolas Sarkozy en 2007 et 2012 mais a abandonné Fillon en 2017 ? La sécurité ? L'emploi ?

Guillaume Inigo : Il est d’abord utile de souligner qu’effectivement, François Fillon a peu bénéficié du soutien de l’électorat populaire, des employés et des ouvriers, contrairement à Nicolas Sarkozy en 2007.

Pour rappel, Nicolas Sarkozy avait bénéficié au 1er tour de 2007 de 32% des voix des employés et 26% des voix des ouvriers (source CEVIPOF Enquête post-électorale présidentielle 2007) contre respectivement 11% et 7% en faveur de François Fillon (source BVA Décrypter le vote des Français au 1er tour).

 

Une question peut se poser quant à l’adéquation des attentes des catégories populaires avec les propositions de François Fillon. En cela la comparaison des enjeux ayant structuré le vote des catégories populaires et des électeurs de François Fillon est éclairante :

-          Premier enjeu cité par les catégories populaires ayant voté au 1er tour, l’immigration est citée à hauteur de 36% contre 30% auprès de l’électorat de F.Fillon (4ème enjeu cité)

-          Le pouvoir d’achat (24%) et la lutte contre les inégalités sociales (20%) sont des sujets particulièrement cités par les catégories populaires alors qu’ils ressortent comme moins importants auprès de l’électorat de Fillon (respectivement 15% et 3%)

-          Finalement François Fillon a davantage capté des voix autour de sujets importants pour les retraités. Un exemple frappant : la réduction de la dette publique est un des deux enjeux les plus importants dans son électorat, cité à 41% contre 9% seulement pour les catégories populaires.

 

On note un vrai décalage donc entre les attentes des catégories populaires et les sujets qui ont porté François Fillon, d’autant plus qu’il proposait un projet de réforme économique et du travail potentiellement anxiogène pour ces catégories de populations (sans parler de la sécurité sociale).

 

Soutiennent-ils le ralliement à Emmanuel Macron ? Ou y voient-ils une trahison ?

Maxime Tandonnet : C’est difficile à dire aujourd’hui car il y a sans doute des différences entre les uns et les autres. Cette droite d’en bas est profondément désemparée. Après le retrait de Nicolas Sarkozy, elle n’a pas retrouvé de leader. Elle est assommée, ne sait plus où elle en est. Elle observe l’étrange silence de ses chefs, Sarkozy, Juppé, Fillon qui eux-mêmes sont partagés et sous l’effet d’une sorte de sidération. Il est probable que la droite d’en bas est dans l’attentisme. Sur ses priorités, la sécurité, la maîtrise des frontières, la Nation, elle attend de voir quelles seront les décisions du gouvernement. Toutefois, dans sa majorité, la droite d’en bas n’est probablement pas dupe de ce qui se passe en ce moment. Elle se montre sceptique envers le nouveau pouvoir, la place qu’il donne à la communication et aux calculs personnels ne lui a pas échappé. Ses contradictions non plus. Elle n’est sûrement pas en train d’opérer un ralliement de masse. 

 

Guillaume Inigo : De fait, dès le 1er tour, les catégories populaires avaient davantage voté Marine Le Pen, dynamique confirmée au 2nd tour (49% des voix de l’électorat populaire contre moins de 34% chez les Français au 2nd tour). Elles ne se sont certainement pas senties trahies par un candidat qui avait peu d’écho auprès d’eux.

Rappelons de plus que la droite avait perdu la précieuse conquête de 2007 des employés et ouvriers au profit de François Hollande en 2012 : 6 sur 10 avaient voté Hollande au 2nd tour de la présidentielle (source Enquête IPSOS au lendemain du 2nd tour de 2012) et ils n’avaient visiblement pas estimé que la droite (et Nicolas Sarkozy) avait répondu à leurs préoccupations.

 

La question pourra se poser en revanche à l’égard des personnalités de droite ayant rallié Emmanuel Macron au-delà du seul « Front Républicain » : auprès des électeurs de droite la rupture peut s’avérée profonde, à l’image de François Bayrou qui n’a jamais retrouvé la sympathie de l’électorat LR depuis son choix de voter Hollande en 2012.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 18/05/2017 - 07:33 - Signaler un abus La droite d'en bas n'existe

    La droite d'en bas n'existe pas, pas plus que la gauche d'en bas. Seule les extrèmes ont une base....celle des râleurs, et encore, ils passent facilement d'un extrême à l'autre....

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 18/05/2017 - 07:34 - Signaler un abus La droite d'en bas n'existe

    La droite d'en bas n'existe pas, pas plus que la gauche d'en bas. Seule les extrèmes ont une base....celle des râleurs, et encore, ils passent facilement d'un extrême à l'autre....

  • Par pale rider - 18/05/2017 - 08:14 - Signaler un abus "droite d'en bas" ce terme en dit long

    a t on une "gauche d'en bas" ? même dans cet article banal ont lit le travail de sape des journalistes . "droite d'en bas" avez vous conscience du mépris que vous affichez , n'avez vous pas honte ?

  • Par Ganesha - 18/05/2017 - 09:31 - Signaler un abus Un avenir radieux s'ouvre devant nous !

    Contrairement à hier, Atlantico nous publie des articles clairs et explicites ! Lisez aussi ce dit Mr. Sylvestre ! Marine Le Pen a eu l'incroyable audace de l'exprimer durant le débat télévisé, et c'est donc en toute connaissance de cause, qu'une majorité de français a voté pour le candidat du CAC 40 ! Les Socialistes et les Ripoublicains ont fusionné ! On va donc baisser le niveau de vie d'une majorité des francais et, enfin, vérifier si cela fait vraiment baisser le chômage ! Un avenir radieux s'ouvre devant nous ! Post-scriptum : Évidemment, les retraités aisés, les Fillonistes, abonnés à Atlantico, applaudissent des deux mains ! Et les français sont piégés pour cinq ans !

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 18/05/2017 - 09:56 - Signaler un abus @ganeshânebâté....

    Affirmer que tous les retraités aisés sont Fillonistes est un non sens...... Ceux que j'ai eu à connaître sont plutôt Lepeniste, et les moins fortunés sont Mélanchonistes. Le Filloniste nouveau est arrivé, Il vote Macron, il est en activité, il a un cerveau, et comme il s'en sert, Il comprend qu'avant de redistrIbuer l'argent qu'il n'a pas un pays doit d'abord s'enrichir..... Il ne suffit pas comme l'imaginent certains bas du front de piquer aux riches pour donner aux pauvres.... Sinon Cuba et le Venezuela seraient des paradis.

  • Par 2bout - 18/05/2017 - 10:36 - Signaler un abus Un rappel (pour les sarkozistes, d'en bas et d'en haut))

    Macron a été élu en proposant aux français d'appliquer en grande partie le programme économique de Fillon. Comment dans une telle situation, Les Républicains peuvent-ils alors renoncer à des propositions défendues il y a seulement quelques semaines, à savoir l'augmentation de la TVA afin de compenser une baisse des charges sur le travail ? Comment s'interdire, par un nouveau positionnement électoraliste, d'intervenir de manière constructive dans un débat que l’exécutif ouvrira très prochainement, d'autant que l'option retenue par l'équipe de Macron, l'augmentation de la CSG, présente l'inconvénient d'impacter à la hausse le coût du travail ?

  • Par Ganesha - 18/05/2017 - 11:25 - Signaler un abus Les fossiles au musée !

    Le ''peuple français'', les gens qui regardent Cyril Hanouna à la télé, a voté. Pour plus de 90% des citoyens, ceux qui ne résident pas au Portugal, en Thaïlande, ou ailleurs, sachez que vous êtes en danger l Voyez les farceurs qui ont l'impudence de venir encore ici vous exposer la vieille théorie, complètement ratatinée, du ''Trickle Down'' thatchérien : ''le ruissellement des richesses'' ! Et, pour faire ''moderne'', ils vous rajoutent un doigt de '''Dictature du Prolétariat'' ! De pareils fossiles devraient être admis d'urgence dans un musée ! Si vous n'avez pas un compte bancaire aux Bahamas, il vous reste une dernière, toute petite, opportunité : les législatives...

  • Par Nap4 - 18/05/2017 - 12:02 - Signaler un abus Pour un peu

    Pour un peu, Ganesha nous inviterait à voter Fillon...

  • Par vingttroisavril - 18/05/2017 - 12:21 - Signaler un abus droite et gauche populaire

    désolé mais ces catégories ,par leur choix,nous dirigent droit dans le mur . Macron ,il faut que tu le saches ,TVA mieux que CSG,même si la majorité pense le contraire. Chez les LR ,ils n'ont pas tous bien compris l'enjeu. On verra si Lemaire ,avec tous ses diplômes,comprends mieux.

  • Par Tinos - 18/05/2017 - 12:53 - Signaler un abus en bas

    Mais qu''est-ce-que cette nouvelle invention de droite d'en bas????? C'est le bas peuple, les prolos, les serfs??? Honte à vous.

  • Par vangog - 18/05/2017 - 13:01 - Signaler un abus Vous voulez peut-être évoquer le "peuple", M. Randonnet?

    Le peuple n'est ni d'en haut, ni d'en bas, il est de partout! Et il est prêt à se révolter contre cette noblesse bobo-ripoublicano-gauchiste qui a usurpé tous les pouvoirs: électoral, judiciaire, médiatique, technocratique...Macron etPhilippe n'auront que quelques mois pour échouer, en matière de chômage, de croissance, de dette et d'impôts...elle va venir très vite, cette révolte populaire (Ooooooh, populiste!...)

  • Par clint - 18/05/2017 - 13:15 - Signaler un abus Si la droite veut réussir qu'elle oublie "Fillon" !

    D'ailleurs où est il après l'échec qu'il a "organisé" pour la présidentielle ? Où est l'argent qu'il a touché pour la campagne ? Si elle continue à se radicaliser elle disparaitra car il y aura le FN, non pas celui de MLP/Philippot, mais celui qui sera moins borné sur l'euro !

  • Par g16 - 18/05/2017 - 13:53 - Signaler un abus Programme de Fillon

    C'est avec 22 ministres au lieu de 45 qu'on commence par la réduction du train de vie de l'état, bravo Macron et pourvu que ça dure!

  • Par lafronde - 18/05/2017 - 14:12 - Signaler un abus Le petit Peuple n'a pas de media qui défende ses intérêts.

    Comme l'a relevé vangog, la Droite d'en bas c'est le Peuple, et même le petit peuple. Celui qui travaille car c'est son sens moral, mais dans la précarité, sévère (intérimaires, cdd...), ou relative (cdi du privé), car il travaille dans le secteur exposé à la concurrence internationale. (Dès lors qu'on a un statut de fonctionnaire, on a une assurance-emploi, et l'on ne vit plus la précarité), ce n'est plus le même monde. Ce petit Peuple vit de l'économie de l'entreprise, de l'artisanat , du commerce. Il n'y a aucun media populaire qui défende ses intérêts. Ceux-ci sont liés à la Prospérité de l'entreprise qui les emploie (ou les emploiera à l'avenir). Toute pression fiscale non compétitive, voire confiscatoire, va à l'encontre de la pérennité de l'emploi marchand. Si les entrepreneurs savent calculer leurs intérêts, l'ensemble des salariés est aliéné à l'Etatisme, au progressisme. Faute de consacrer assez de temps aux principes qui régissent l'action politique, le salariat se fait abuser par une lutte des classe contre le patronat, pendant que l'Etat et les politiciens traient Entreprise, patron et personnels. Le CSA empêche toute TV ou Radio qui ne serait pas étatiste.

  • Par lafronde - 18/05/2017 - 14:37 - Signaler un abus Comment le petit Peuple pourrait défendre ses intérêts ?

    En partant de ce qu'il vit au quotidien, le petit Peuple peut parfaitement prendre conscience de ses propres intérêts. Prenons le cas d'un actif du secteur marchand exposé. Ce qu'il produit est en concurrence avec ce qui est produit à l'étranger. Or un produit incorpore dans son prix de vente toutes les taxes et impôts du pays de Production. Le Producteur qu'il soit salarié, patron ou artisan est donc fondé à exiger de son Etat, de ses politiciens une fiscalité compétitive à l'international, et non confiscatoire. D'autant plus que le politiciens, comme le fonctionnaire, mais aussi le retraité, et même l'assisté tirent leur revenus de dépenses publiques. (Ceci est d'ailleurs un piège pour les retraités du privés d'être payé par une Caisse publique). Les producteurs du privé ou payeurs d'impôts sont moins nombreux que les ayants-droits de l'Etat et du Régime général de retraites. C'est la raison politique du mauvais état de l'emploimarchand en France. Pour revenir à l'équilibre des contributions et des pensions, introduire la concurrence au sein de la sphère publique est nécessaire. ça se fait dans les pays fédéralistes, plus prospères. Alors pourquoi pas chez nous ?

  • Par cloette - 18/05/2017 - 15:14 - Signaler un abus Fillon

    Il avait le profil, mais que de zones d'ombre , un homme â double face ? Il n'empêche qu'il y a eu coup monté ( tout porte â le croire ) pour mettre en selle Macron à sa place . Cela ne veut pas dire que tous les LR sont malhonnêtes , il y en a beaucoup d'intégres .

  • Par clint - 18/05/2017 - 15:25 - Signaler un abus Il n'y a plus de représentant du gaullisme populaire et sociale!

    La vieille droite bourgeoise ne peut pas l'emporter (la preuve). Les "élites" de LR n'ont eu qu'une idée :se débarrasser de Sarkozy. Darmanin qui n'en était pas loin pour les idées a bien compris qu'il n'avait plus sa place à LR (je ne suis pas sûr qu'il ait une place pérenne à enMarche d'ailleurs !!). Wauquiez ne l'a représente pas du tout, Baroin non plus. Attention par manque de courant LR populaire de ne pas gonfler les rangs d'un nouveau FN voire d'un Mélenchon !

  • Par cloette - 18/05/2017 - 15:42 - Signaler un abus Un gouvernement

    Ne peut tenir s'il semble favoriser une seule classe sociale , il faut qu'il soit le Gv des pauvres, de la classe populaire, moyenne , aisée et aussi riche voire tres riche . Et justement la vieille droite bourgeoise n'est pas si incompatible que cela avec cet improbable schéma ! Elle est ( peut être ) le ciment qui relie ces couches ... Ce qui est certain , c'est qu'un Gv qui semblerait ne favoriser que les multinationales internationales sans àme ni chair serait voué à un échec rapide .

  • Par Ganesha - 18/05/2017 - 15:46 - Signaler un abus Cloette , règlement de comptes'' entre clans mafieux

    Cloette, cela fait des semaines que je l'ai dit sur Atlantico : les ennuis de Fillon et l'élection de Macron resultent d'une querelle intestine, d'un ''règlement de comptes'' entre clans mafieux au Medef. Pierre Gattaz l'a emporté sur Henri de Castries ! === https://m.youtube.com/watch?v=UlXmmmaSgZk ==== https://www.letemps.ch/economie/2017/04/05/henri-castries-emmanuel-macron-cest-syndrome-voiture-doccasion

  • Par cloette - 18/05/2017 - 15:53 - Signaler un abus @ Ganesha

    c'est possible, mais ça m'étonne quand même, il est moins puissant que H de Castries !

  • Par Anguerrand - 18/05/2017 - 16:01 - Signaler un abus Macron un homme dangereux

    Tout d'abord il veut tous les pouvoirs avec sa propre majorité aux ordres, c'est pour ça qu'il lui faut une opposition aux Législatives. Ensuite il est prêt à accueillir tous les immigrants sans restrictions. Il a évité la question durant sa campagne electorale, sauf une fois où il a estimée que l'on devait vivre ensemble et en harmonie. Les musulmans le souhaitent ils ? Sûrement pas, ils veulent faire de la France un pays musulman avec déjà 13,5 de musulmans déjà en France soit un français sur cinq. Jusqu'où Macron veut il aller ? Il s'est bien gardé de donner des chiffres. Il faudra bien une opposition pour freiner ce president .

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 18/05/2017 - 16:24 - Signaler un abus Aux ânes bâtès la valeur n'attend pas....!

    Et vlan ! Encore une ganeshânerie........... Ce qui ruisselle surtout c'est la connerie ! Il maintient contre vents et marées qu'il faut prendre aux riches, pour donner aux pauvres, En oubliant que les riches sont partis...... il ne s'en est même pas aperçu car il vit dans sa bulle d'assisté en écoutant en boucle les discours de MLP et Mélanchouille..... Le pauvre assisté ne sait même pas que les vrais riches sont partis depuis longtemps à cause de gens comme lui......et il n'y aura bientôt plus personne pour financer son RSA

  • Par cloette - 18/05/2017 - 16:45 - Signaler un abus @Ganesha

    j'ai vu les deux liens, je n'y comprends plus rien, il y a qqch ose qui ne colle pas .

  • Par Ganesha - 18/05/2017 - 16:49 - Signaler un abus Nadine Morano

    Lorsqu'on l'écoute parler, J.F. Copé semble un homme assez intelligent, et son score à la primaire semble lui avoir donné une totale liberté de parole ! Sur Paris Première, face â Zemmour et Naulleau, il a dit que les ''500.000 fonctionnaires'' de Fillon étaient une (monumentale) connerie ! C'est d'autant plus vrai que les excédents sont dans la fonction publique territoriale. Évidemment, cela désole les vieux croûtons hargneux d'Atlantico, qui rêvaient déjà d'un ''Auschwitz de la Fonction Publique'' ! Oubliez Fillon ! D'ailleurs, il ne se représente pas ! Se serait-il abstenu lorsque Macron présentera sa loi de légalisation de la GPA ? Qui reste-t-il de valable dans les fonds de tiroirs des Ripoublicains, mise à part Nadine Morano ?

  • Par Ganesha - 18/05/2017 - 17:02 - Signaler un abus Cloette, KAPUT !

    Cloette, comme je le dis ci-dessus, Nadine Morano me semble une des très rares personnalités intelligentes et sincères de ce parti. Maintenant qu'elle est orpheline de Sarko, elle devrait rejoindre le FN, ou Dupont-Aignan ! En un mot comme en cent, je vous le répète : le LR, c'est fini, KAPUT, terminé !

  • Par cloette - 18/05/2017 - 17:06 - Signaler un abus J'aime bien Nadine Morano

    aussi !

  • Par Ganesha - 18/05/2017 - 17:20 - Signaler un abus Ken et Barbie

    Cloette, il y a aussi le couple Laurent Waucquiez - Marion Maréchal : on dirait Ken et Barbie ! Elle lui a fait récemment une déclaration d'amour dans une interview, mais je doute qu'ils concrètisent !

  • Par cloette - 18/05/2017 - 17:24 - Signaler un abus Nathalie Krikorian

    a fait ci dessous un très bon article .

  • Par assougoudrel - 18/05/2017 - 18:03 - Signaler un abus En bas à droite

    c'est l'endroit où l'on signe sa feuille de punition quand on va "prendre le thé" chez le Colonel, ou chez le Capitaine pour un militaire du rang.

  • Par langue de pivert - 18/05/2017 - 18:15 - Signaler un abus OPPOSITIONS DE MERDE ! ☺ Au pluriel oui !

    ☺ Article assez clairvoyant ! Personne n'est capable de prendre les commandes chez LR ! Personne pour réagir aux magouilles qui entachent 6 membres du nouveau gouvernement ? Des mickeys ! On ne devrait parler que de ça ! Le FN part en vrille avec les candidatures de "JMLP canal historique" et voter FN est devenu inutile...sauf à voter pour renflouer les trésoreries du vieux et de la fille ! Le Macron va ramasser la mise et sera encore là en 2022 ! J'ai de quoi voir venir et je suis pas pressé ! Dans un mois chacun pour soi !

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 18/05/2017 - 18:16 - Signaler un abus @ganeshamoureuxdenadine......

    Un scoop........Ganeshânebâté amoureux de la Nadine. Je ne peux pas le croire....................Surtout s'ils font des petits j'en veux un ! Moins par moins faisant plus, le môme à toutes les chances d'avoir un bon QI. Le risque majeur serait de lui filer Ducongnangnan comme parrain, avec un handicap pareil, et malgré le super cerveau hérité de ses parents, le pauvre gamin serait une contrepublicité pour la GPA...

  • Par horus35 - 18/05/2017 - 19:00 - Signaler un abus Mr Tandonnet !

    La France d'en "d'en bas" vous meprise et vous dit merde !

  • Par Ganesha - 18/05/2017 - 19:18 - Signaler un abus Paulquiroule

    Paulquiroule, vous devriez essayer de trouver un argument plus convainquant que votre éternelle ''Émigration à Coblence'' ! Pour Whirlpool, comme pour les millions d'emplois perdus depuis des années dans la désindustrialisation, c'est le propriétaire américain, et non pas un patron français, qui a décidé de partir en Pologne ! Pour ce qui est du quatrième âge, pas de doute : on est beaucoup mieux dorloté par une haïtienne en République Dominicaine que dans un EPAD parisien !

  • Par cloette - 18/05/2017 - 19:29 - Signaler un abus @langue de pivert

    moi ce sera toujours un vote anti -majorité pour Macron . Pour le FN , car il ne faut pas qu'il disparaisse, car il ne parle pas le politiquement correct et c'est une bonne chose . De toute façon les LR n'auront pas de majorité (sondages) .

  • Par VV1792 - 18/05/2017 - 22:13 - Signaler un abus @langue de pivert. Si, si il

    @langue de pivert. Si, si il y en a un et il a meme des c.. au c.. Il a tellement ete moque, sali, et villipende, qu' il a disparu des radars.. Il faut esperer qu' il soit oblige de rappliquer a cause, effectivement, des petits caporaux qui s' essaient, sans succes, d' insuffler un peu d' elan pour les prochaines elections legislatives..

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Maxime Tandonnet

Maxime Tandonnet est historien, et ancien conseiller de Nicolas Sarkozy. Il est l'auteur de Histoire des présidents de la République (Perrin, 2013), et alimente régulièrement son blog personnel.

Voir la bio en entier

Guillaume Inigo

Chargé d'études chez BVA Opinion

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€