Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 11 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Quelques exemples à suivre dans le Monde pour offrir le Monde à la France

Certains exemples prouvent que le monde ne nous appartient pas, mais pourrait revenir dans le creux de notre main.

Les entrepreneurs parlent aux Français

Publié le
Quelques exemples à suivre dans le Monde pour offrir le Monde à la France

Cette semaine je serai bref. Pourtant pas de « pépin » particulier de mon côté ! Simplement quelques rencontres et lectures faites qui m’ont particulièrement touché. Des rencontres et des lectures, qui prouvent que tout est encore possible, mais plus pour très longtemps. Des exemples qui prouvent que la taille n’est pas toujours le facteur du succès, ce qui est rassurant pour la France. Qui prouvent que le monde ne nous appartient pas, mais pourrait revenir dans le creux de notre main.

Le constat est sans appel. Nous reposons sur un Etat endetté et incapable de réforme. Même si cela semble pouvoir changer un peu. Nous reposons à plus de 50% de notre PIB sur une commande publique qui va subir une diète sérieuse. Nous reposons sur 25 grands groupes qui sont superbes et dominants, souvent, mais qui vont avoir de plus en plus de mal à le rester. Nous reposons sur 2 millions d’entreprises dont la majorité ne l’atteindront pas, et qui n’ont pas assez de bras pour manger le chocolat du numérique et de la conquête mondiale.

Nous reposons sur une classe politique, ou plutôt souvent sur une « crasse » politique, qui nous donne des leçons sans jamais les avoir apprise à l’école de la vraie vie. Cela fait un sérieux handicap, et si on créait une taxe pour embaucher en Chine ou aux USA, les handicapés économiques, ils toucheraient le jackpot en nous recrutant.

Justement autre partie du constat. Le monde appartient aux USA et à la Chine. Peut être plus encore aux seconds qu’aux premiers. Comment font-ils ?

Tout d’abord rien n’est perdu.

Les USA dominent. Oui. Mais la raquette a des gros trous. Enormes. Qui pourraient bien fabriquer une tombe qu’on imagine mal aujourd’hui, mais qui pourrait amener les « Walking Deads » à tuer ceux qui leur ont volé la vie. En clair, les 65 million de personnes en situation de pauvreté, les 12 million qui ont renoncé à chercher un job et qu’on ne retrouve pas dans les statistiques du chômage parfait mais qui sont bien présents à la soupe populaire et dans les urnes de Trump. Ces walking dead, finiront, pour survivre à chercher à prendre la vie à ceux qui ont nié la leur. Ce facteur de déséquilibre là, peut faire pencher la balance dangereusement, de la réussite vers l’échec. Et si certains travaillent à la fuite vers Mars, peut-être l’ont ils compris plus vite que d’autres.

La Chine va dominer. Oui. Mais la baguette a des fissures. Ces « seconds enfants » qui vont grossir ses rangs et qu’il faudra « caser ». Où ? Dans des jobs industriels qui n’existeront plus ? Dans une agriculture qui sera réduite à la plus simple expression, que l’on « nem » de moins en moins ? Vers des services à la personne dans des villes inhumaines et irrespirables ? Et surtout, la Chine étonne le monde, mais ne le fascine pas. La Chine, au niveau institutionnel est déjà un Cyborg. Froid, dominateur. Puissance de calcul sans conscience. Ni empathie, ni émotion. Sans passion pour l’homme, mais uniquement pour le pouvoir et la puissance. Comme nombre de ses concitoyens, elle crache sur nos mondes qu’elle rêve de conquérir. Mais le reste du monde ne le souhaite pas.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par kelenborn - 20/11/2017 - 16:18 - Signaler un abus BON TROP C'EST TROP

    Et comme j'ai trouvé que Denis Jacquet avait un faux air de Bruno Lochet, je l'ai recommandé à la fromagerie Morel.........http://kelenborn.e-monsite.com/pages/nouvelles-1/les-aventures-de-macroleon/denis-jacquet-au-chevet-de-la-fromagerie-morel.html

  • Par hermet - 20/11/2017 - 21:41 - Signaler un abus brexit

    Mais le pays européens que Mr Jaquet décrit dans ses voeux ressemble beaucoup au Royaume Uni. Si ils négocient bien le brexit. Le rêve de Mr Jaquet est juste de l autre côté de la manche.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Denis Jacquet

Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€