Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 21 Septembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Ce que vous devriez savoir sur les tiques avant d'aller vous promener

Reconnues comme porteuses de maladies, les tiques sont des petites bêtes qui ne vous veulent pas du bien. Avant d'en croiser une lors d'une balade, de vous faire sauter dessus et -presque- vider de votre sang, la lecture de cet article pourrait ne pas être une si mauvaise idée.

Sales bêtes

Publié le
Ce que vous devriez savoir sur les tiques avant d'aller vous promener

Atlantico : Que sont exactement les tiques ?

Stéphane Gayet : Les tiques ne sont pas des Insectes, mais des Arachnides. L’embranchement des Arthropodes comprend la classe des Insectes (3 paires de pattes), celle des Crustacés et celle des Arachnides (4 paires de pattes). La classe des Arachnides comprend l’ordre des Scorpions, celui des Araignées et celui des Acariens. Parmi les Acariens, on trouve, des plus petits aux plus gros : les acariens domestiques (moins de 0,1 mm) qui sont omniprésents dans nos intérieurs (literie, fauteuils, canapés, tapis, moquettes…) et sont en cause dans l’allergie à la poussière de maison ; les acariens de la peau (0,2 mm) qui parasitent nos follicules pileux ; les sarcoptes (0,3 mm) qui sont les agents de la gale humaine et de la gale animale ; les aoûtats (1,5 mm) qui sont en cause dans des rougeurs douloureuses après contact avec de l’herbe en été ; les tiques (3 mm).

On le voit, les tiques font partie des acariens les plus gros ; elles sont visibles à l’œil nu (taille d’une tête d’épingle quand elles sont à jeun). Leur couleur est brun-noir.

Les tiques parasitent tous les animaux sauvages (rongeurs, gros mammifères, oiseaux) et domestiques (chiens, chats, chevaux), ainsi que l’Homme. Ce sont des parasites hématophages, c’est-à-dire qui se nourrissent du sang de leurs victimes. Le cycle de la tique est le suivant : l'œuf donne naissance à une larve qui effectue son premier repas, puis se métamorphose en nymphe qui effectue son deuxième repas, puis se métamorphose en adulte qui effectue son troisième repas, puis s'accouple ; la femelle pond de l'ordre de 3000 œufs en 24 heures. Ainsi, au cours de son cycle, une tique se nourrit plusieurs fois sur plusieurs hôtes avant de se reproduire. Il s’en suit que les tiques –en parasitant successivement plusieurs individus– sont capables de véhiculer et transmettre des microorganismes (bactéries, virus), agents de maladies qui peuvent être graves (question 4).

Lorsqu’elle est gorgée de sang, la tique se laisse tomber de son hôte jusqu’au sol et y reste le temps de digérer. Il ne s’agit donc pas d’un parasite permanent, à la différence de la puce. Elle se nourrit de façon intermittente et on le comprend compte-tenu du volume de ses repas.

Où et quand peut-on rencontrer des tiques ?

Les tiques sont présentes sur tout le territoire français. Elles sont plus fréquentes dans le Grand Est. Si l’on considère les ante-régions, les plus touchées sont l'Alsace, la Lorraine, le Limousin, la Basse-Normandie et la Haute-Normandie, l'Ile-de-France et l'Auvergne. Les tiques préfèrent les zones humides et ombragées, les buissons, les hautes herbes et les forêts. Le printemps et l’automne représentent les deux périodes les plus favorables ; mais les tiques peuvent se développer dès l’instant où les températures sont tempérées. La grande chaleur leur est en effet défavorable, c’est pourquoi leur répartition géographique est limitée. Le mois d’août 2017 n’est pas très chaud et il leur est donc favorable.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anouman - 15/08/2017 - 21:00 - Signaler un abus Tiques

    M. Gayet vous m'avez convaincu, je ne vais plus me promener dans les bois et les champs. D'autant qu'en plus des tiques il y a les aoûtats, les vipères , les araignées et même les loups, les ours... Quelle horreur.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Stéphane Gayet

Stéphane Gayet est médecin des hôpitaux au CHU (Hôpitaux universitaires) de Strasbourg, chargé d'enseignement à l'Université de Strasbourg et conférencier.

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€