Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 30 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Ce que cache le sentiment de pauvreté des Français

Alors que la conférence nationale de lutte contre la pauvreté s'ouvre ce lundi, un baromètre CSA pour Les Echos publié jeudi dernier révèle que près d'un Français sur deux (48%) se considère aujourd'hui comme pauvre ou en passe de le devenir.

Tous des Causette

Publié le
Ce que cache le sentiment de pauvreté des Français

Le sentiment de pauvreté augmente chez les Français Crédit Reuters

Atlantico : Selon un baromètre CSA pour Les Echos, le sentiment de pauvreté des Français s'aggrave. Interrogés sur leur "situation sociale personnelle", 11% des sondés se disent pauvres et 37% affirment qu'ils sont en train de le devenir. Le sentiment des Français reflète-t-il la réalité ?

Romain Poulizac : Tout d’abord, il faut souligner d’un point de vue méthodologique que ce baromètre existe depuis une dizaine d’années. Tous les ans ou tous les deux ans, on interroge les Français sur leur perception de la pauvreté et de son évolution.

Il s’agit de quelque chose de difficile à évaluer.

Il existe en gros trois façons d'évaluer la pauvreté. Tout d’abord, la pauvreté absolue (ce dont vous disposez pour acheter le minimum), la pauvreté relative (quel est votre revenu par rapport au revenu médian) et enfin la pauvreté perçue. Cette dernière renvoie à trois éléments au moins : la difficulté qu’ont les gens à finir les fins de mois, le sentiment d’avoir moins que d’autres (et qui est quelque chose de très subjectif), et enfin le sentiment de ne plus pouvoir améliorer votre situation.

L’Union européenne conduit régulièrement une grande enquête pour connaître la situation de la population européenne vis-à-vis de la pauvreté. Selon la dernière enquête Eurostat du mois de décembre, les Français considérées comme présentant un risque de pauvreté (ceux dont les revenus se situent en dessous de 60% du revenu médian) représentent 14%. Ainsi si 11% de la population française se dit pauvre, les chiffres européens, eux, disent plutôt 14%. Les gens qui se disent pauvres sont donc effectivement pauvres.

Ce qui est plus intéressant, c'est la proportion de Français qui pense qu'ils vont devenir pauvres (37%). On peut constater ici une vraie spécificité française, pour ne pas dire une anomalie française. De tous les pays européen, la population française est celle qui le plus peur de devenir pauvre. Et pourtant, si on regarde les chiffres, la France est parmi les pays qui luttent de la manière la plus efficace contre la pauvreté. Il existe un immense hiatus entre la perception des Français et les données statistiques.

Un enquête avait interrogé les Français il y a quelques années pour savoir s’ils pensaient un jour risquer de devenir SDF - ce qui est quand même le dernier degré de la pauvreté. Ils étaient en 13 et 15% à considérer qu’ils pouvaient un jour devenir SDF. En réalité, le risque de devenir SDF est infime.

Ces chiffres révèlent l'anxiété des Français quant à leur avenir. Comment expliquer cette angoisse alors même que la réalité n'est pas aussi sombre ? 

Les Français sont extrêmement attachés à leur système de protection sociale et ont toujours eu une très grande croyance en l’efficacité de ce système pour les protéger. Or, quelque chose autour de la perception de l’Etat providence tel qu’il a existé au cours des trente dernières années s'effrite. Les Français ont l’impression qu’il ne va peut être plus exister sous cette forme dans les décennies à venir ne serait-ce qu'à cause de l’état des finances publiques.

Un phénomène plus objectif est celui du poids des dépenses pre-engagées, celles sur lesquelles les ménages ne peuvent pas faire d'impasse (faire le plein d’essence, payer le loyer, les impôts etc.) La part des dépenses pré-engagées a bondi ces dernières années et représente aujourd’hui 75% des dépenses d’un ménage. Plus on est pauvre, plus la part des dépenses pré-engagées représente la majorité des dépenses d’un ménage. Cela influence beaucoup la manière dont les gens se perçoivent par rapport au risque de pauvreté.

Par ailleurs, les pauvres ont toujours été confrontés au problème de privation matérielle, mais la classe moyenne s'estimait jusqu'à aujourd'hui relativement préservée. Or, du fait du renchérissement des loyers, de l’immobilier, des matières premières notamment de l’essence, ce n'est plus le cas. Ainsi, vous avez toute une catégorie de personnes qui d’un point de vue statistique n’est pas vraiment pauvre mais qui se sent menacée du fait de l’explosion des dépenses. Voilà qui explique pourquoi une part conséquente de la population craint de devenir pauvre.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par zelectron - 10/12/2012 - 06:46 - Signaler un abus confiscations & détournements

    Le budget de la protection sociale en France est spolié de plus en plus par un nombre impressionnant de parasites au rang desquels les élus, fonctionnaires/assimilés/territoriaux* et autres monopoles tiennent la première place. *hormis les hospitaliers et enseignants de terrains ainsi que la majeure partie des forces de maintien de l'ordre

  • Par ZOEDUBATO - 10/12/2012 - 07:55 - Signaler un abus La pauvreté des français c'est d'abord et avant tout

    Les prélèvement confiscatoire de l'Etat et des régions, du train de vie des élus, des syndicats, des associations et autres organisme, des subventions et les détournements au profit de ceux qui vivent exclusivement des impôts des autres C'est l'assistanat qui consiste à distribuer du poisson sans obliger à apprendre à pêcher ce qui maintien les pauvres dans une fosse sans issue C'est les emplois aidés qui ne servent à rien d'autres que de parc à moutons et oblitère l'avenir des jeunes

  • Par Ah bon - 10/12/2012 - 08:04 - Signaler un abus Mais ils n'ont même pas commencé à prendre le bâton..

    Ils ont voté contre les réformes et contre le bâton, mais ils auront les réformes et le bâton. Le plus rigolo c'est que ce sont les socialistes qui vont leur donner la rossée. A trop regarder dans l'assiette des autres... La jalousie est un vilain défaut...qui n'enrichit personne

  • Par ccompagnon - 10/12/2012 - 08:52 - Signaler un abus la population française est celle ...

    "la population française est celle qui a le plus peur de devenir pauvre..." Pas étonnant, c'est un moyen de contrôle par la peur. Comme ça, les kleptocrates peuvent continuer à nous faire les poches sous couvert de la lutte contre les inégalités. Nous restons bien dociles par peur de devenir pauvres.

  • Par Septentrionale - 10/12/2012 - 08:52 - Signaler un abus le socialisme est une imposture

    ses parasites fonctionnarisés, ses élus en sur-nombres et ses associés entretenus ne cessent de vous parler de morale et de partage (avec l'argent des autres), pour mieux se répartir en toute amoralité cet argent, votre argent, en vous appauvrissant c'est votre vote Français qui a permis à cette gangrène de s'étendre c'est votre vote qui permettra d'assainir la France en l'amputant du socialisme qui vous fait tant de mal , qui vous pourrit la vie et vous déprime n'acceptez plus de vous y assujettir, reprenez votre vie en main, vous retrouverez le plaisir d'être sans le principe de voler les autres

  • Par destartin - 10/12/2012 - 09:18 - Signaler un abus A SimK

    Bravo, vous avez trouvé l'ennemi, la cause de tout. L'article dit exactement le contraire de ce que vous dites, mais ce n'est pas grave. Au fait, en Angleterre (pays de gauchistes, comme chacun sait), la pauvreté est plus importante qu'en France. D'ailleurs, notre pays se situe parmi ceux ayant le taux de pauvreté les plus bas en Europe. Idéologie, quand tu nous tiens.

  • Par Loupdessteppes - 10/12/2012 - 09:22 - Signaler un abus Les pauvretés des français

    Pauvreté poltique : évident... Pauvreté culturelle : le foot opium du peuple Pauvreté existentielle : damnation.... Pauvreté spirtuelle : la religion unique pour tous.... Pauvreté pécunière : une taxation maximale et des salaires et revenus moyens... Pauvreté universitaires : des résultats classés médiocres au niveau internationnal...

  • Par destartin - 10/12/2012 - 09:26 - Signaler un abus A Loupdessteppes

    La première des pauvretés en France (hormis la pauvreté matérielle, bien sûr), c'est que les Français ne croient plus en eux. Les forums le montrent parfaitement. Nous sommes toujours un grand pays, mais depuis 15 ans, nous nous jouons un psychodrame masochiste, dont j'ignore les causes profondes.

  • Par Iletvilain - 10/12/2012 - 09:40 - Signaler un abus "Cache" & "Sentiment"

    Deux mots en trop dans le titre "Ce que cache le sentiment de pauvreté des Français"... Il y a de la pauvreté, et elle est grandissante... Alors le "sentiment" que cela peut nous toucher arrive, et il n'y a rien de "caché"... Et la pauvreté est un business pour certains, et même pour les politiques. Tous les ans, on le découvre... Là, il y a des photos de 2006, avant qu'on ne leur pique leurs tentes : "Misère et Business en France" http://www.grincant.com/2012/11/08/misere-et-business-en-france/

  • Par zebulon54 - 10/12/2012 - 09:45 - Signaler un abus Le savoir faire.

    L'une des causes de déclin social n'est-elle pas déjà de posséder un savoir faire et de se retrouver écarté du travail par un pôle emploi qui ne fait que briller par son inefficacité. Etre livré à soi-même en cette période d'absence de vision d'avenir ne peut que détruire le demandeur d'emploi. Chercher à se reconvertir, se remettre en question, relève de l'épreuve force face à cette administration incapable d'apporter des réponses au demandeur.

  • Par anticip - 10/12/2012 - 09:51 - Signaler un abus la pauvreté est directement liée

    au socialisme il n'y a pas d'exemple dans le monde ou on trouve un pays socialiste riche ,il suffit de comparer les deux Allemagne a la réunification en 1989 . tout le monde égal ,pas une tète qui dépasse . ils n'ont pas compris que pour être riche ,il faut produire des richesses ,par le travail . ils ont la culture de la farniente les 35heures les congés les rtt les préretraites , les emplois bidons payés par ceux qui produisent encore .

  • Par campaillou - 10/12/2012 - 10:10 - Signaler un abus effrayant mais pas surprenant

    il faut dire que les aides diverses et variées en france constituent un vrai amortisseur social. je crois que c'est incontestable. quid de celui qui ne se trouve pas beneficiaire et ne rentre pas dans la case ab'c du formulaire. il est important se souligner qu'une personne qui ne beneficie pas des aides de l'état voit sa situation de pauvre plus dure à vivre que dans TOUS LES AUTRES PAYS EUROPEENS. cela on ne le voit jamais écrit dans la presse.....dommage car cela fait reflechir!

  • Par Mani - 10/12/2012 - 10:19 - Signaler un abus "près d'un Français sur deux

    "près d'un Français sur deux (48%) se considère aujourd'hui comme pauvre ou en passe de le devenir." . Ben si ça c'est pas du bon gros foutage de gueule ! On est vraiment un peuple de geignards auto-centrés...

  • Par Claudec - 10/12/2012 - 10:22 - Signaler un abus Fatalitas

    Voici venu le temps du descenseur social. Lire à ce sujet "La pyramide sociale - Monstrueux défi" ou visiter le blog "Abominable pyramide sociale"

  • Par campaillou - 10/12/2012 - 10:26 - Signaler un abus @destartin

    les causes profondes sont probablement a aller chercher du côté des grandes periodes d'industrialisations qui ont déplacées des familles entières dans des villes aux habitats et politiques publiques inefficaces. tout cela a produit de l'isolement avant les changements de moeurs . on consomme les biens comme on consomme les gens maintenant. le processus fut long et progressif. la crise , par sa violence, vient révéler la déliquescence de notre société. ceci dit il y a plein de choses a faire a NOUVEAU. ouf. c'est une sale transition voilà tout . les français en on vu d'autres...... mettons en avant notre culture ,nos spécificités. luttons contre la pensee unique qui enferme le débat sous couvert de tolérance et retroussons nos manches. mr Hollande svp baissez les charges sociales et arrêter le matraquage fiscal.

  • Par Claudec - 10/12/2012 - 10:31 - Signaler un abus Partager la pauvreté

    La pauvreté est incontestablement plus facile à partager que la richesse. Lire à ce sujet "La pyramide sociale - Monstrueux défi" ou visiter le blog "Abominable pyramide sociale"

  • Par Claudec - 10/12/2012 - 10:34 - Signaler un abus Les pays riches n'échappent pas au "progrès"

    À l'aube de notre ère, la Terre était peuplée d'environ 250 millions d'êtres humains. Au début du second millénaire elle en compte 7 milliards, dont 1,2 à 1,4 milliard vivent dans un état de pauvreté profonde. L'homme et le progrès dont il est porteur ont ainsi créé, en 20 siècles, 5 fois plus de miséreux qu'il n'y avait d'individus de toutes conditions sur terre au début de leur entreprise. Et la population augmente de nos jours, quotidiennement, de 220 à 250 000 âmes, qui viennent majoritairement se joindre aux plus pauvres, qui peuplent la base de la pyramide sociale. De la richesse à l'exclusion sociale aujourd'hui et à la barbarie demain, par la démographie. Lire à ce sujet "La pyramide sociale - Monstrueux défi" ou visiter le blog "Abominable pyramide sociale"

  • Par destartin - 10/12/2012 - 10:50 - Signaler un abus A Claudec

    Oui, mais le pourcentage de pauvres, lui, a baissé depuis 2000 ans, au niveau mondial. Ce qui s'aggrave, c'est l'écart entre riches et pauvres.

  • Par protagoras - 10/12/2012 - 11:14 - Signaler un abus Oui mais,

    @ destartin Les Anglais ne sont pas comme les Français, ce peuple de poules mouillées. Ils ne sont pas là à geindre et à se lamenter comme des femmelettes. La grande supériorité des Anglo-Saxons, elle est là ! Je n'arrive toujours pas à comprendre comment Napoléon a pu amener des centaines de milliers de Français à Moscou. Les Français ont hélas!, bien changé depuis.

  • Par destartin - 10/12/2012 - 11:16 - Signaler un abus A campaillou

    Au début du 15e s., déjà, il y avait ce phénomène d'exil rural, et de paupérisation dans les villes. Et il y avait déjà ce débat sur les prélèvements, sur le rôle de l'état.. Un vieux débat français.

  • Par ZOEDUBATO - 10/12/2012 - 11:53 - Signaler un abus Lhistoire nous montre qu 'a pauvreté a toujours augmenté

    en corrélation étroite avec le niveau d'imposition, de taxe et de prélèvements obligatoires La société de confiance c'est celle des citoyens au coeur de la vie Public La société sclérosée qui meurt c'est celle où l'Etat accapare tous les biens, gouverne au travers de structures auto-proclamées représentatives, vit sur l'acquis sans mettre en place les conditions de création de richesses économiquement rentables sans subventions et consomme plus de 40% du PIB.

  • Par LSD - 10/12/2012 - 12:10 - Signaler un abus le socialisme

    c est la pauvreté psychologique avant la pauvreté réelle les francais sont pessimistes et defiants a cause de ce modèle anxyogène lire "la France aveuglée par le socialisme" de Némo

  • Par destartin - 10/12/2012 - 12:34 - Signaler un abus A ZOEDUBATO

    "L'histoire nous montre que la pauvreté a toujours augmenté en corrélation étroite avec le niveau d'imposition, de taxe et de prélèvements obligatoires". Je vous ai donné l'exemple de l'Angleterre, qui contredit ce que vous dites. Le propre de l'idéologie, c'est d'être aveugle et sourde à tout ce qui peut lui donner tort.

  • Par destartin - 10/12/2012 - 12:36 - Signaler un abus A LSD

    Les Français sont pessimistes depuis une quinzaine d'années, donc bien avant l'élection de Fr. Hollande.

  • Par ZOEDUBATO - 10/12/2012 - 12:45 - Signaler un abus L'exemple de la Grande Bretagne n'est pas une preuve

    car les statistiques n'inclut pas les mêmes données et les prélèvements obligatoires sont très importants compte tenu de l'immigration et d'un système social plus que généreux (voir les problèmes liés à l'afflux des immigrés à Calais qui tous voulaient passer en Angleterre pour profiter de l'aubaine) Mais c'est habituel avec la gauche elle tord le factuels pour le faire rentrer dans l'idéologie Ce n'est pas en savant tout sur rien et rien sur tout pour utiliser des données non comparable ou carrément déformés que l'on apporte une preuve la vérité est celle des organismes économiques indépendant : la pauvreté est en corrélation étroite avec le niveau d'imposition, de taxe et de prélèvements obligatoires

  • Par totor101 - 10/12/2012 - 12:48 - Signaler un abus @ zebulon

    bien d'accord ! Notre pays, et cet article le prouve un peu plus fonctionne sur le mode de inefficacité .... Pour avoir un un emploi il faut le BAC ! tout est dit.... Les capacités du candidat, son imagination son ardeur au travail ? pour nos intellos planqués c'est de la M....de

  • Par jerem - 10/12/2012 - 12:59 - Signaler un abus elle est bien bonne !!!! et vive Merkel

    "Ce qui est plus intéressant, c'est la proportion de Français qui pense qu'ils vont devenir pauvres (37%). On peut constater ici une vraie spécificité française, pour ne pas dire une anomalie française." Encore une ANOMALIE francaise? une anomalie ? vraiment ? mais si par hasard les francais avaient conscience que les 56% de dépenses publiques ont un caractere redistributif qui permet d'avoir des taux de pauvrete les moins elevés et que DES LIBERAUX sur tous les medias passent leur temps a leur expliquer qu'il faut couper tout cela ..... TEllement efficace l'anomalie que les 14% de pauvres identifiés par l'insee ne semblent se vivrent comme tels que par 11% parmi les 14 si l'on identifié des sondés à la population totale .... Ah oui pour les comiques qui nous causent le MERKEL a toutes les sauces .....le taux de pauvrete a cru cotinuellement depuis 2003 avec un bond en 2007 .... une vraie reussite les lois HARZT une augmentation de 50% de taux de pauvrete (de 10 a 15% en 9 ans .... ) FELICITATIONS CELA VAUDRAIT UN PRIX NOBEL MEME

  • Par Guff - 10/12/2012 - 13:15 - Signaler un abus Le système D

    Authentiquement entendu dans un troquet: "J'ai demandé à mon patron de ne plus me déclarer. Je veux passer à la CMU; Je dois me refaire les dents. A la CMU, ça ne se fait pas du jour au lendemain! Le patron, il en profite, le salaud!" Evidemment, on est loin de ceux qui confisquent le travail, à commencer par Dassault, Pinault, Arnault, Lagardault, Bettencrault et autrault mais ça fait mal! Quel salault, le patron!

  • Par jerem - 10/12/2012 - 13:24 - Signaler un abus Merci l'ocde et le FMI , on peut y mettre bruxelles aussi

    apres Barosso uiq proposait un salaire décent par secteur d'activité ... (parce que la décence d'un ouvrier mecanicien n'est pas celle d'un employé de la distribution ... le chauffage, l'alimentation l'energie se paient differemment evidemment) voici que The economist nous fait sa revelation l'ocde et le PMi ne sont plus contre un salaire minimum mais un salaire qui devrait etre de 30 a 40% du salaire médian..... C'est pas beau !!!! le seuil de pauvrete se définit comme 50% du niveau de vie médian...... Merci pour le niveau de la décence . il va falloir nous enrichir d'un vocabulaire supplementaire apres "pauvre", "modeste" avant "moyen" , "supérieur" et "riche"

  • Par max84300 - 10/12/2012 - 14:02 - Signaler un abus Pour les jeunes SDF: région Cavaillon (84300)

    Pourquoi voit-on autant de jeunes SDF dans nos rues françaises alors que certains foyers ADOMA/SONACOTRA regorgent de chambres vides, meublées et chauffées, payées aveuglément par CAF84 ou MSA? Certains "résidents" sont rentrés chez eux depuis des années mais conservent ces chambres pour y loger occasionnellement parents ou amis en vacances en France ! Avertissez ces jeunes que ces chambres les attendent, pour peu qu'ils puissent avoir le RSA !Merci !

  • Par LSD - 10/12/2012 - 14:50 - Signaler un abus @destartin

    ou ais je dis le contraire? ce que vous ne voulez pas admettre est que la droite francaise est a peine moins socialiste que la gauche,c est le "modèle" francais

  • Par destartin - 10/12/2012 - 15:24 - Signaler un abus A LSD

    Et bien N. Sarkozy sera ravi d'apprendre qu'il est socialiste. Au fait, j'ai appris, grâce à ZOEDUBATO (qu'elle en soit remerciée), que les Anglais payaient plus d'impôt sur le revenu que nous. J'en suis très étonné, pour un pays qu'on dit libéral.

  • Par ZOEDUBATO - 10/12/2012 - 16:06 - Signaler un abus @ destartin : Pourquoi toujours travestir les faits ?

    Vous écrivez : "j'ai appris, grâce à ZOEDUBATO (qu'elle en soit remerciée), que les Anglais payaient plus d'impôt sur le revenu que nous. J'en suis très étonné, pour un pays qu'on dit libéral" J(ai écrit : "les prélèvements obligatoires sont très importants compte tenu de l'immigration et d'un système social plus que généreux (voir les problèmes liés à l'afflux des immigrés à Calais qui tous voulaient passer en Angleterre pour profiter de l'aubaine)" Alors avant de perdre toute crédibilité et estime soyez factuels et ne modifier pas la vérité pour qu'elle colle avec votre idéologie

  • Par ISABLEUE - 10/12/2012 - 16:08 - Signaler un abus "Sentiment " de pauvreté

    Bon, si c'est seulement un sentiment , ce n'est pas trop grave !! Les Francais qui travaillent voient leur portefeuille se réduire à peau de chagrin : tout augmente, les prix s'envolent. Deuxièmement, dans les villes, maintenant, à tous les coins de rue, il y a des sdf (est-ce vraiment des sdf), des gens qui mendient... cela depuis que le mur de Berlin est tombé. Faut croire que la soupe est encore bonne si tous les pauvres d'Afrique et de l'Est viennent en France ??? Et c'est ainsi qu'a force de partager, la part se réduit de plus en plus. Il y a trop de parasites en tout genre, assoc. rsa cmu et j'en passe et des meilleures, pendant que nos vieux sont des maisons de retraite indignes, on gave les feignasses qui viennent profiter du système. Cela devient insupportable.

  • Par mesita - 10/12/2012 - 16:23 - Signaler un abus @ISABLEUE

    Vous allez vous faire traiter d'extrème-droite Vous allez vous faire destartiner

  • Par LSD - 10/12/2012 - 16:24 - Signaler un abus destartin

    sarkozy ne sait meme pas ce qu il est ,allant au grès du vent comme chirac. il voulait reformer la france mais il est tres vite rentré a la niche . en tout cas il est vu comme socialiste ou etatiste par tous les liberaux du monde . les anglais ont une fiscalité plus progressive et paient plus d IR que nous comme beaucoup de pays,qui ont compris que pour créer des emplois la fiscalité devait plus peser sur les revenus du travail et la consommation et moins sur les charges patronales et le capital investissement. par ailleurs aucun pays n a crée une tranche a 75% sur l IR..

  • Par destartin - 10/12/2012 - 16:29 - Signaler un abus A ZOEDUBATO

    Tout le monde essaie de faire coller les faits à son idéologie, en ignorant ceux qui peuvent la contredire. Vous n'y échappez pas. Ceci dit, mon message n'était pas ironique. J'ai constaté que les Anglais payaient plus d'impôt sur le revenu que nous, ce qui m'a étonné. Vous voyez, certaines personnes sont honnêtes dans la discussion, d'autres pas.

  • Par destartin - 10/12/2012 - 16:32 - Signaler un abus A mesita

    Non, je n'ai pas l'habitude d'employer les mots à tort et à travers, contrairement à ceux qui emploient le terme "gauchiste" à tout bout de champ. Je suis féru d'histoire, je sais ce que les mots veulent dire.

  • Par mesita - 10/12/2012 - 16:34 - Signaler un abus A destartin

    You know what ? GFY

  • Par mesita - 10/12/2012 - 16:46 - Signaler un abus Agent provocateur

    Destartin est un agent provocateur payé par Atlantico pour faire du Buzz. Trop fort !

  • Par mesita - 10/12/2012 - 16:52 - Signaler un abus En fait , je l'aime bien mon

    En fait , je l'aime bien mon destartouné ! Il est pas méchant...

  • Par destartin - 10/12/2012 - 17:03 - Signaler un abus Il faut bien qu'il y ait au

    Il faut bien qu'il y ait au moins UN internaute sur les forums pour contredire la pensé unique libérale, et son terrorisme intellectuel. Mais vous avez raison sur un point, je n'ai pas une once de méchanceté. Et je respecte mes contradicteurs (tant qu'ils me respectent).

  • Par ender - 10/12/2012 - 17:04 - Signaler un abus étonner

    Je suis tres étonner que vous disiez que la pauvreté a augmenter en meme temps que les impots avant guerre on payer presque pas d'impots il y avais tres peut de gens tres riche et pas beaucoup plus de gens riches les paysan et ouvrier de france crever de faims tout en travaillant 6 jours sur 7 et 12 heure par jours la belle époque hein zoe au moyen ages 90 pour cent des francais etait des cerfs dont l'espérance de vie etait inferieur a 35 ans. donc si on est logique les impots on crée pleins de riche et de tres riche qui en profite mais parte installé en suisse ou en belgique pour y echapé d'ailleurs si l'impots ne profiter pas d'abord aux riches pourquoi le gouvernement précédant les aurait il augmenter comme aucun autre avant lui? les états unis impose leur ressortissant vivant a l'étranger; les communiste; pourquoi la france ne ferrais pas pareil ?

  • Par mesita - 10/12/2012 - 17:18 - Signaler un abus A destartin

    Je rends hommage à votre ténacité. Personnellement, je n'aime pas plus la droite de Sarko que la gauche de Hollande. Sérieusement, la France mérite mieux que ces deux guignols. Bien qu'étant de droite, je suis capable d'aimer des philosophes comme Michel Onfray. La chose qui nous sépare le plus, c'est la place de l'Islam en Europe.

  • Par patrick_duc - 10/12/2012 - 17:40 - Signaler un abus @anticip

    Ben voyons, aux Etats-Unis et au Royaume Uni, il n'y a pas de pauvres. Les 40 millions d'Américains qui ont recours aux bons de repas, c'est certainement par plaisir qu'ils font ça... Il existe des où l'Etat joue un rôle de régulation important, où les gens payent beaucoup d'impôts, et où le niveau de vie est élevé : Norvège, Suède, Danemark, par exemple... pays qui ont une longue tradition de gouvernants socialistes... Prenez une bonne résolution pour 2013 : faites marcher votre cerveau et réfléchissez avant de vomir votre idéologie stupide.

  • Par ZOEDUBATO - 10/12/2012 - 17:48 - Signaler un abus @destartin : je ne veux pas une réponse alambiquée

    mais des excuses pour avoir travesti mon commentaire afin de lui faire dire tout autre chose que ce que j'avais exprimé comme idée et d'avoir utilisée ce tripatouillage pour m'accuser de parti pris idéologique

  • Par destartin - 10/12/2012 - 18:08 - Signaler un abus A ZOEDUBATO

    OK, je vous prie de m'excuser. Je n'ai pas très bien compris de quoi je devais m'excuser, mais j'ai horreur de me faire prier.

  • Par ZOEDUBATO - 10/12/2012 - 18:34 - Signaler un abus @Destartin : OK

    ...

  • Par walküre - 10/12/2012 - 19:08 - Signaler un abus Les trois graves

    Analphabétisme, assistanat, immigration. Mélangez bien tout cela, faites macérer quelques années et vous obtiendrez chômage, précarité, et stagnation. La France a élu moults sorciers depuis 1974 dont les onguents ont plus tué que guéri.

  • Par boblecler - 10/12/2012 - 20:39 - Signaler un abus @ZOEDURADEAUDELAMEDUSE

    Comme d'habitude : http://www.ccomptes.fr/fr/CC/documents/RPT/Rapport-concours-publics-etablissements-credits.pdf SARKO a nommé le président de la cours des comptes qui a dit que 600 milliards avaient été empruntés par SARKO pour 360 pour couvrir les dépôts bancaires à hauteur de 15000 euros et 75 milliards de niches fiscales pour les riches par an! 125 milliards de déficit et 1 million de chômeurs. Alors que la fraude sociale est le fait de 90 % des entreprises selon le rapport de CNAM, selon le rapport de l'IGF 2012, 50 milliards par an sont dépensés dans des agences pour contrôler la dépense d'argent public. Il manque donc des inspecteurs du travail . Le seuil de pauvreté se défini par rapport au salaire médian et 20% des foyers touchent moins de 800 euros par mois. 5 millliards d'euro du RSA n'a pas été utilisé en 2012 à cause de SARKO. on trouve 5 milliards de RSA, 11 milliards dans l'UNEDIC - pole emploi. On nou prélève des impôts et on complexifie pour rien distribuer!!!! Elle est belle la droite!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Morgan Poulizac et Jérôme Sainte-Marie

Morgan Poulizac est enseignant à Sciences Po Paris et à HEC. Il était conseiller technique auprès du haut commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté.

Jérôme Sainte-Marie est directeur du département politique-opinion de CSA. Il est diplômé de science politique et d'une licence d'histoire et maître de conférence à Sciences-po et à Paris 2.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€