Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 22 Octobre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Quand Libération pleure sur l’interview d’Emmanuel Macron à Causeur

L’interview de Macron a fait souffrir Laurent Joffrin...

Et nous on se marre...

Publié le
Quand Libération pleure sur l’interview d’Emmanuel Macron à Causeur
On imagine la scène. Certes on n’y était pas mais c’est parce qu’on avait mieux à faire. Un stagiaire haletant fit irruption dans le bureau du directeur de Libération. Il tenait à la main le dernier exemplaire de Causeur. « Vous avez vu chef, vous avez vu ? » « Quoi ? » « L’interview de Macron ! » Et il ouvrit le magazine à la page 55. 
 
Il y avait là un titre affreux, insupportable. « Emmanuel Macron : La France n’est pas et ne sera jamais une nation multiculturelle ». Un rictus déforma le noble et doux visage de Laurent Joffrin : « Ce n’est pas possible ! Il n’a pas dit une chose pareille ! Pas lui et pas ça ! » Il appela ses troupes de choc, c’est-à-dire la cellule Désintox. Les Désintox sont aux rédacteurs lambda ce que le RAID est aux flics chargés de la circulation, ce que les forces spéciales sont aux trouffions de l’armée de Terre. 
 
« Vous fouillez, vous dépiautez, vous enquêtez et vous vous démerdez pour démontrer que l’interview est bidonnée et mensongère ».
Les soldats de l’unité d’élite de Libération partirent au combat. Ils revinrent la mine déconfite : « Mission impossible chef, l’interview est authentique, authentifiée et en plus il s’agit d’un texte écrit ». « Vous êtes des nuls, des pleutres, des bons à rien tempêta Joffrin. Il arracha les épaulettes des gars de la cellule Désintox qui furent aussitôt dégradés et ramenés à la base.
 
Un kamikaze fut désigné pour s’occuper de Causeur. Le type bossa comme un malade. Il était à l’essai et aurait fait n’importe quoi pour être titularisé. Il apporta son article à Joffrin. Il y était écrit que « dans un entretien accordé à Causeur le candidat semble opérer un revirement dans sa défense d’une identité française diverse et métissée. Le raisonnement du candidat est plus complexe que ça. » « Mouais… », fit Joffrin. 
 
L’article poursuivait avec une phrase que les plus jésuites des jésuites n’auraient pas reniée. « Le paquebot En Marche ! a-t-il mis la barre à droite ? Pas vraiment. Car il y a ce qu’Emmanuel Macron a voulu dire et ce que Causeur a voulu entendre ». Interrogée par mes soins, Elisabeth Lévy ricana méchamment : « moi je n’ai rien entendu, il n’y avait rien à entendre, je me suis contenté de lire le texte que Macron nous avait envoyé ». Mais peut-on croire une femme qui dirige une « revue laïco-identitaire-grincheuse » (selon Libération) ? 
 
L’article poursuivait dans la même veine vaseuse où la choucroute le disputait à la semoule. Ainsi, après nous avoir appris que Macron n’avait pas tout à fait dit ce qu’il avait dit et ce que Causeur avait voulu entendre, on découvrait qu’il n’y avait pas de quoi faire un plat de cette interview. En effet, sur un ton triomphant, l’article indiquait que Macron avait déjà dit chez Pujadas ce qu’il avait dit à Causeur. 
 
« Mouais… », fit encore Joffrin de moins en moins convaincu par cet exercice talmudo-byzantin. Puis le directeur de Libération tomba en arrêt sur la dernière phrase de l’article. Il y était écrit que dans l’interview « Macron déclarait sa flamme à Alain Finkielkraut et Michel Houellebecq. » On entendit un hurlement déchirant. Depuis Laurent Joffrin n’est plus qu’une loque sanglotante… 
 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 15/04/2017 - 10:39 - Signaler un abus Lorsque le Front National aura rendu son pouvoir

    au peuple de France, nous nous occuperons de Laurent Joffrin et de tous les collabos gauchistes avec l'islamisme.......mais non, je rigole! Il nous suffira de voir le rouge de la honte envahir leurs visages déformés par la haine, après l'élection de Marine Le Pen, pour que les patriotes soient heureux...on n'est pas des faschistes, nous!

  • Par C3H5.NO3.3 - 15/04/2017 - 12:02 - Signaler un abus Merci Mr Rayski

    Une bonne tranche de rire qui éclaire ce samedi pascal morose.

  • Par cloette - 15/04/2017 - 13:36 - Signaler un abus j'interprète

    Il a dit deux choses : "La France n'est pas multiculturelle" ,et aussi " Il n'y a pas de culture française". On peut le croire, il ne se contredit jamais, donc on en conclut que la France sera mono culturelle mais que cette culture ne sera pas française, ou bien qu'elle sera sans aucune culture . Je ne vois pas d'autre possibilité . La question pour la première interprétation est : " quelle sera cette unique culture ? "

  • Par Jean-Benoist - 15/04/2017 - 14:23 - Signaler un abus Quil est bon pour le moral de voir cette gauchosphère

    Se prendre les pieds dans le tapis et qui ne sait plus a quel saint se vouer..Joffrin est stupefzit parce que l'héritier dit tout et son contraire? Dans l'isoloir, ce sera tout sauf macrollande.. Moi ce sera Fillon et sils ont eu sa peau parce que la droite sest montrée lâche et l'a lâché, ce sera la blonde....

  • Par jurgio - 15/04/2017 - 14:46 - Signaler un abus La plupart des esprits sains savent depuis toujours

    que ce n'était pas les charlots de Charlie les plus dangereux pour les consciences mais Libération.

  • Par MIMINE 95 - 15/04/2017 - 14:49 - Signaler un abus LIBEREZ NOUS

    de Libération.....!

  • Par Deudeuche - 15/04/2017 - 14:52 - Signaler un abus Macron est pour et contre

    Et inversement selon le moment et l'auditeur. Sa référence littéraire Oui-Oui.

  • Par Sangha26 - 15/04/2017 - 15:05 - Signaler un abus Macron ? formaté pour la circonstance !

    Pour moi il est Ken de la poupée Barbie... La France a besoin d'autre chose pour remonter la pente que Hollande lui a fait dégringoler...

  • Par Michèle Plahiers - 15/04/2017 - 16:03 - Signaler un abus Jean-Antoine

    Un diplomate qui s'est fructueusement agenouillé devant trois régimes successifs disait: Ce pauvre Janus qui n'avait que deux faces! Bluettes et boutades - John Petit-Senn

  • Par Michèle Plahiers - 15/04/2017 - 16:12 - Signaler un abus Ken

    Pour moi il est Ken de la poupée Barbie... dont la réputation d'homo refoulé était bien connue. Mon impression génrale. Libération a L'impression de devoir se convertir de force à l'hétéosexualité. Leur "résistance" est compréhensible. Ne devient hétéro qui veut. La mère veille: Roudinesco et Iacub. Mère phallique dont la première c'est connu tète encore l'orteil de lacon. Duré héritage que celui de Dolto qui eut autant de problème que Joffrin avec le sien. Les tapis ne sont plus assez lourd pour cacher les cadavres du passé. Et comme toujours, il reviennent. Si votre passé vous poursuit,: c'est simple; vous lui répondez: heureux d'avoir été des vôtres, mais c'est à mon tour de m'occuper de la mienne comme vous me l'avez si bien enseigné.

  • Par Michèle Plahiers - 15/04/2017 - 16:18 - Signaler un abus le passé

    Qu'il est dur d'avoir eu des ancêtres fachos. Ca vous la coupe une fois pour toute: le droit de simplement être libre de ses pensées. Agir dans le sens inverse, la réaction, n'est pas l'action.

  • Par Lazydoc - 15/04/2017 - 16:38 - Signaler un abus Pour "s'occuper" de L Joffrin (et de Libé)

    Il suffit juste de supprimer toutes subventions à la Presse. Et qu'elle se débrouille avec ses lecteurs! S'il en reste! (à part M. Rayski).

  • Par Michèle Plahiers - 15/04/2017 - 16:43 - Signaler un abus Le racisme

    Les français ne sont pas vriament raciste dans le sens qu'ils adorent et s'inspirant beaucoup des autres cultures (les Nabis, Gauguin,...), mais ils préfèrent leur rendre visité que l'inverse. Prenons une image. Si vous mettez n'importe quelle couleur sur une feuille blanche, celle-ci n'est plus blanche et s'efface, excepté si remplie d'une couleur foncée vous y mettez du blanc. Le blanc domine. simple question de dominance. La difficulté est donc de préserver sa culture qui reste malgré tout celle du droit à la différence. Le blanc restera toujours associée à la lumière, la luminosité, la clarté. inspirez-vous des peintres. développez votre propre luminosité et elle dominera sur l'ombre. si celle-ci ne s'y sent pas chez, elle fuira d'elle-même. C'est parce que la France s'est éloignée de la culture qu'elle est si aisément envahie. Malheureusemen,t Finkielkraut en statue du Commandeur gagnerait à perdre un peu de son acadamisme empesé. Etonnons-nous, qu'il ne touche pas le coeur de la Nouvelle Génération. Enseigner est un art qui est aussi celui de la vie..

  • Par Michèle Plahiers - 15/04/2017 - 16:46 - Signaler un abus Lapsus

    Lacon pour Lacan (nnerie). Tout n'est pas à jeter. Mais Gare don l'essen-ciel.

  • Par Michèle Plahiers - 15/04/2017 - 16:48 - Signaler un abus Relu

    Le racisme Les français ne sont pas vraiment racistes dans le sens qu'ils adorent et s'inspirent beaucoup des autres cultures (les Nabis, Gauguin,...), mais ils préfèrent leur rendre visite que l'inverse. Prenons une image. Si vous mettez n'importe quelle couleur sur une feuille blanche, celle-ci n'est plus blanche et s'efface, excepté si remplie d'une couleur foncée vous y mettez du blanc. Le blanc domine. simple question de dominance. La difficulté est donc de préserver sa culture qui reste malgré tout celle du droit à la différence. Le blanc est toujours associée à la lumière, la luminosité, la clarté. Inspirez-vous des peintres. développez votre propre luminosité et elle dominera sur l'ombre. si celle-ci ne s'y sent pas chez elle, elle fuira d'elle-même. C'est parce que la France s'est éloignée de la culture qu'elle est si aisément envahie. Malheureusemen, Finkielkraut en statue du Commandeur gagnerait à perdre un peu de son acadamisme empesé. Etonnons-nous, qu'il ne touche pas le coeur de la Nouvelle Génération. Enseigner est un art qui est aussi celui de la vie..

  • Par Michèle Plahiers - 15/04/2017 - 17:06 - Signaler un abus QUI A TUE LE DESIR D'APPRENDRE ET DE SE CULTIVER.

    Entre autre: Lisez Bernays-neveu de Freud. quand le bien cotoye le mal. Extrait:Ainsi, le texte de Bernays commence par ces mots explicites : « la manipulation consciente, intelligente, des opinions et des habitudes organisées des masses joue un rôle important dans une société démocratique. Ceux qui manipulent ce mécanisme social imperceptible forment un gouvernement invisible qui dirige véritablement le pays ». Seulement cet endoctrinement par le culte des objets (lire Robert Dufour) a totalement coupé le "peuple" de ce qui faisait lien (heureusement subsiste folklore et carnaval,... quelle horreur pour ces pointus du langage,...quel irrespect Monsieur Joffrin, quel racisme à l'égard de ceux qui s'affrontent à la terre ou à l'outil). des petites choses, des riens qui parfois génèrent des génies. Tapez Siob sur Gogol (ancien carrossier). citez moi au moins vingt outils utilisés par le forgeron Monsieur Joffrin et nous parlerons d'égal à égal.

  • Par euphorbevenus - 15/04/2017 - 17:52 - Signaler un abus Macron chute

    Ses propos en off finissent de le déconsidérer aux yeux de ses partisans; il se contredit entre Radio Beur et Causeur. A lire, c est instructif: https://geeksandpolitics.com/2017/04/11/macroniste-je-vais-finalement-voter-pour-francois-fillon/amp

  • Par Vincennes - 15/04/2017 - 18:04 - Signaler un abus @Lazydoc....ce n'est pas MACREUX qui limitera les subventions

    bien au contraire. Alors bougeons nous tous afin que ce "CARNAGE" cesse car c'est bien dans le bureau même de notre "manipulateur national" ( plus pour longtemps, heureusement), que la recapitalisation de Libération s'est faite, afin que son grand pote Jofrin soit aux manettes via Drahi..... le même qui a utilisé MACREUX pour obtenir SFR, alors que MONTEBOURG avait émis des réserves envers DRAHI ce qui lui a valu d'être "lourdé" vite fait soit disant pour la "cuvée présidentielle", afin de le remplacer par MACREUX le troubadour qui promet la lune en jouant de la flute. A nous BIEN VOTER, afin que cesse toutes leurs conneries

  • Par Liberte5 - 15/04/2017 - 19:11 - Signaler un abus Tout cela n'est pas clair, car E Macron dit tout ....

    et son contraire. Difficile à suivre car il veut plaire à tout le monde et en définitive il n'y a pas de cohérence et de ligne claire sur laquelle s'appuyer pour comprendre ce que sera sa politique intérieure ou extérieure.

  • Par Wortstein - 15/04/2017 - 19:53 - Signaler un abus Macron est cuit.

    l'affaire Saou lui pète au nez. Suffit de trouver la même chez Merluche et zou. Vu la bande d'alters antisémites qui trainent chez lui ça ne doit pas être très difficile....

  • Par MGPresse - 15/04/2017 - 20:16 - Signaler un abus Tout ça ce ne sont que des macronneries

    L'énasexué les enchaine ! On ne peut pas le lui reprocher Hollande l'a sélectionné pour ça. S'il était élu, il n'aura plus qu'une chose à faire : prendre Hollande comme premier Ministre. Comme Poutine et Medvedev.

  • Par Deneziere - 15/04/2017 - 20:30 - Signaler un abus Macron n'est ni de droite, ni de gauche, bien au contraire

    C'est pas facile tous les jours d'être un démago girouette.

  • Par ELIED - 15/04/2017 - 23:04 - Signaler un abus @B. Rayski

    Des commentaires sans véritable consistance constructive n'arrivent pas à effacer le comique de votre papier: c'est vrai qu'il vaut mieux en rire et voter le seul vrai candidat qui mérite ce nom, car à défaut d'une "certaine moralité" dictée par l'hypocrisie ambiante, il est le seul qui a les pieds sur terre pour redonner une place à la France.

  • Par Yves3531 - 15/04/2017 - 23:08 - Signaler un abus Énoncez des énormités sur un ton hautain et méprisant...

    et vous pouvez devenir patron de Libé ...

  • Par Joly Maurice - 15/04/2017 - 23:28 - Signaler un abus Des discours attendus...

    Macron dit tout ce que l'on souhaite entendre. Blanc ici et noir là-bas et encore le contraire ailleurs.

  • Par Yves3531 - 15/04/2017 - 23:33 - Signaler un abus Le coup d'état hollando-macronnien...

    L'article est long, mais tout y est, et documenté - à lire jusqu'au bout: https://networkpointzero.wordpress.com/2017/03/24/2017-le-coup-detat/

  • Par Anguerrand - 16/04/2017 - 07:31 - Signaler un abus Une preuve de plus que les medias sont aux ordres du PS

    Ils pratiquent même l'auto censure, mais de toute façon n'ont pas besoin de se forcer étant de gauche. La Vérité mais ils s'en foutent du moment qu'elle ne dérange pas le PS. Marianne est un authentique journal de gauche mais sournois car comme les autres il est de gauche.

  • Par Anguerrand - 16/04/2017 - 07:35 - Signaler un abus Macron a des idées de gauche

    Deux exemple, il est pour une France métissée et ne reconnais pas l'Histoire et les traditions de la France. C'est lui qui l'a dit ! Son Parti est bien à classer de gauche bollandiste.

  • Par assougoudrel - 16/04/2017 - 09:22 - Signaler un abus "En marche" est comme une paire

    de balloches; une normale à droite et l'autre, plus grosse, plus lourde, pendouille sérieusement à gauche, tout comme Macron. La majorité de son mouvement est composée d'une belle brochette de grosses burnes de Gauche, Hollande en tête.

  • Par Deudeuche - 16/04/2017 - 12:53 - Signaler un abus @assougoudrel

    Oui et de "quoique" libéraux sociétalement d'accord avec ceci cela, quoi que!

  • Par jurgio - 16/04/2017 - 13:48 - Signaler un abus L'erreur de Libération

    de s'accrocher à Mitron, un épouvantail agité par tous les vents.

  • Par bd - 16/04/2017 - 14:14 - Signaler un abus Révolution ou réforme?

    Les VRAIS candidats du système son certes François HOLLANDE... mais aussi François FILLON, Nicolas SARKOZY, Benoît HAMON , Jean-Luc MELENCHON ... et même MARINE LE PEN qui cherche à le saboter de l'intérieur. Ce n'est pas de sabotage dont "le système" a besoin ni de simple mesure "de crise" sans rien changer au vieux logiciel... mais de REFORME PROFONDE. Emmanuel Macron est ARCHI-différent de François Hollande et de tous les autres, d'ailleurs! La méthode d'Emmanuel Macron est hyper différente... et ça énerve autant la vieille gauche que la vieille droite. Il est le seul VRAI réformateur. Le programme est issu "d'en bas" alors que Hollande l'imposait "d'en haut".

  • Par bd - 16/04/2017 - 14:15 - Signaler un abus Pourquoi je soutiens "En Marche!"

    En soutenant "En Marche!" et Emmanuel Macron, je soutiens le camp de la lumière face à l'obscurantisme (FN), le camp de la bienveillance, de l'ouverture et du pragmatisme, face au camp de la haine (FN), du repli sur soi (FN), du rejet (FN), de l'irrationnel et du "hors-sol". En adhérent à "En Marche!", je suis certain d'être du bon côté de la force!

  • Par bd - 16/04/2017 - 14:50 - Signaler un abus Mercredi 19/4, "En Marche" aura UN QUART DE MILLION d'adhérents!

    Pour les rares ici qui souhaitent en savoir plus ou même adhérer, copiez-collez ceci: https://en-marche.fr/le-mouvement/la-carte

  • Par bd - 16/04/2017 - 14:52 - Signaler un abus "En Marche!" est très différent!

    Parce qu’Emmanuel Macron peut être d'accord avec des gens de droite et de gauche, il n'aurait pas d'idée? Nous souffrons tous depuis des années de voir des lois élaborées sous un gouvernement être détricotées par le suivant. "En Marche!" n'est pas comme les autres. Le rôle d'un Président dans un pays mature est, en effet, de trouver le dénominateur commun entre des personnes et des positions différentes, pour avancer, pour que le pays, en tant que nation, avance. Est-ce que les politiques qui divisent, qui pointent du doigt l'autre, sont plus claires pour l'électorat? Il est temps de comprendre que ceux qui jouent à diviser, à opposer, sont des apprentis sorciers.

  • Par bd - 16/04/2017 - 14:54 - Signaler un abus Qu'est-ce que ça fait du bien...

    Dont acte, il a 39 ans, c'est vrai, et sans doute donc moins d'expérience que des hommes et femmes politiques rompus aux joutes électorales. 
 Il suit une ligne cognitiviste, ce qui pour tout pédagogue, est particulièrement parlant. 
Il faut des constats, argumentés, intellectualisés, et de ces constats, découlent des solutions. 
Cela s'appelle du pragmatisme. 
Il ne prétend pas que toutes ces solutions seront un succès. 
Il explique le droit à l'échec (pour lui comme pour tout le monde en promettant le droit au chômage pour tous).
Mais on tente, on essaie, parfois cela marchera, parfois non. Mais, bon sang, qu'est-ce que ça fait du bien justement d'entendre quelqu'un qui peut ne pas être totalement sûr de lui et dire : «on va faire ensemble». Cela permettra à chacun, individuellement, de se sentir meilleur, en ayant le sentiment légitime d'avoir participé à l'élévation de la société dans son ensemble. Là où tous les politiques depuis plus de 40 ans expliquent à longueur de temps sur Les plateaux télé savoir exactement ce qu'il faut faire, et qu'une fois élus, ils semblent d'un coup avoir tout oublié.

C’est la voie, didactique, pragmatique, positiviste, à suivre.

  • Par assougoudrel - 16/04/2017 - 16:00 - Signaler un abus Aujourd'hui, dans notre grande série:

    Michèle et bd ont pris toute la couverture, j'ai dû dormir dans mon sac à dos... Pour le racisme, Michèle, au lieu de parler de feuille de papier coloriée, le mieux serait de parler d'enterrer un blanc,un noir et un jaune. Au bout que quelques années, on trouvera trois squelettes semblables et il faudra un œil exercé pour voir la différence. Le français n'est pas raciste, mais il demande aux autres de se comporter en gens civilisés, de respecter les lois du pays et de ne pas lui imposer ses coutumes et sa religion. Il est vain de s'éterniser en baratin inutile.

  • Par Marie-E - 16/04/2017 - 17:05 - Signaler un abus Finalement je préfère

    lire Michèle à bd. Il essaye tellement de se convaincre que c'en est émouvant. Il n'est pas pragmatique le jeunot, il ne sait plus où il habite. Ferrand son soutien qui file se réserve parlementaire à des organisations anti israéliennes pour ne pas dire autre chose....mais j'y pense bien que le disant rarement. Quant à son soutien à Mohamed Saou et son discours sur les salafs...c'est tout bonnement surréaliste...et je passe sur la colonisation, la culture et tout le reste car il y en a bien trop. Désolée mais à 40 ans j'en savais plus que lui,par contre il est vrai que je gagnais moins d'argent et que je n'étais pas mariée avec un vieux (ah zut c''est vrai elle a mon âge). Ce n'est pas parce qu'il est jeune, c'est qu'il s'est mal orienté en fricotant avec Attali, Jouyet et Hollande....Pourtant il aurait pu suivre Rothschild, il aurait appris plus de choses.

  • Par Vincennes - 16/04/2017 - 17:27 - Signaler un abus @bd........que pensez vous de ce que dit B.HAMON

    "Voilà un homme qui dit : 'vive la négociation sociale’ mais met fin au paritarisme. C’est de l’imposture......... E. Macron n’est pas du tout prêt à gouverner"!!!!............Mais, avant tout, qu'il nous dise ou en est la demande faite auprès du PROCUREUR de la république par J.Ph. DELSOL avocat et Président de l'institut IREF , suite à la légèreté faite par la HATVP sur la minoration de sa déclaration de PTRIMOINE car TRES GRAND SILENCE de la part des Médias......bizarre vous avez dit bizarre!!!!! nous VOULONS la vérité.

  • Par cloette - 16/04/2017 - 17:29 - Signaler un abus Bouffées délirantes

    De certains internautes : Voilà aussi une des conséquences de ce quinquennat pourri .

  • Par Vincennes - 16/04/2017 - 17:40 - Signaler un abus @Bd......réfléchissez bien, quand même avant de voter MACRON

    qq chiffres proposés par J.P.DELSOL sur VALEURS ACTUELLES du 12/4/2017 pages 22/23 : "en conséquence son patrimoine déclaré aurait du être 553.660€ et non 156.160€ mentionnés et pour la dernière année concernée 683.072 € " !!! étonnant que le PALMIPEDE dont le patron est un intime d'Hollande idem pour PLEYNEL qu'il ne quitte pas.......sans oublier JOFFRIN de libération etc ne PIPENT mot !!! j'oubliais qu'Hollande est complice de la plupart des journaleux achetés par la NICHE FISCALE que FILLON veut supprimer et dont qu'il faut abattre comme ils l'avaient fait avec SARKO qui, LUI, avait eu le courage de SUPPRIMER.......et que ferait votre "poulain" ?

  • Par Vincennes - 16/04/2017 - 18:01 - Signaler un abus Pour terminer avez vous une idée de ce que nous a coûté

    "l'ENTRETIEN" des Maitresses + leurs rejetons.......... d'Hollande ? jetez un coup d'œil sur la cour des comptes. Lisez, également, comment Thomas Hollande a transformé la "LANTERNE" qu'il occupait chaque week end avec ses copains à "NOTRE BONNE SANTE" et ses sœurs véhiculées/logées en Corse avec des copains sur les deniers publics. J'ai des frissons en imaginant MACRON et son IMMENSE famille "rajoutée" 3 enfants + 7 petits enfants + une femme on ne peut plus "people" qui, déjà, se soucie de son "statut de première Dame" à laquelle il faudrait un salaire afin d'être autonome!!! et puis quoi encore!!! . Elle est à la retraite puisque Professeur avec 3 enfants et dont elle est rétribuée (moins de souci avec Mme FILLON). De plus, MACRON n'a AUCUNE expérience et serait un "PANTIN" manipulé par la clique Hollande/ATTALI/MINC/DRAHI etc auquel il faudrait donner tous les avantages que MITTEUX/FABIUS ont décidé d'octroyer aux Présidents sortants jusqu'à la fin de leur vie .......imaginons avec MACRON .......on a pas fini de payer ce clone d'Hollande

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 16/04/2017 - 21:07 - Signaler un abus Un bobo peut toujours en cacher un autre...

    Le prédécesseur de Joffrin était lui aussi l'archétype du bobo parisien, issu de famille aisée et ayant très tôt versé dans le gauchisme pour emmerder papa.....Tous ces vieux ont passés leur jeunesse à lécher les pompes des intellos parisiens qui faisaient l'opinion....Alors, après avoir soutenu le Chè, Castro, Mao, Polpot....tous ces grands démocrates, ils ne veulent pas admettre qu'ils sont devenus de bons bourgeois comme leur papa......alors ça les rends agressifs et désagréables....

  • Par JG - 16/04/2017 - 21:42 - Signaler un abus c'est marrant bd

    Vous vous répandez en post énamourés au point qu'on se demande si ce n'est pas ironique tellement c'est gros....mais quand il s'agit de répondre aux vrais arguments : où Micron a-t-il dissimulé son patrimoine ILLEGALEMENT ? car dissimuler son patrimoine EST ILLEGAL contrairement à faire travailler sa femme comme assistante parlementaire....répondez un peu, si vous l'osez....

  • Par josy49 - 16/04/2017 - 21:50 - Signaler un abus Mélenchon irréprochable... que nenni

    Une lecture intéressante sur les dérives de JLM... pas très blanc en fin de compte... http://www.capital.fr/a-la-une/politique-economique/nepotisme-voiture-de-fonction-jean-luc-melenchon-attaque-sur-son-passe-d-elu-local-1215807#

  • Par JG - 16/04/2017 - 23:14 - Signaler un abus Quant au Merluchon, je n'en parle même pas..;

    Et puis si...se faire passer pour le défenseur des prolos quand on ne supporte pas de voyager en avion "autrement qu'en business, j'ai passé l'âge..." dixit le Merluchon au salon du Bourget il y a 3 ou 4 ans ou quand on vit -très confortablement- aux frais de la République (jusqu'à 35 000 euros /mois grâce au cumul de plusieurs mandats) et qu'on dispose d'un des plus gros patrimoines parmi les 11 candidats....cela me fait doucement marrer.....et un peu rire jaune quand il propose de tondre les classes moyennes et supérieures....Il va falloir apprendre à t'auto-tondre si tu veux respecter ta parole, le Merluchon....

  • Par mark de san - 17/04/2017 - 09:35 - Signaler un abus Mieux vaut en rire

    Merci pour l'humour de cet article

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€