Jeudi 24 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Poutine est-il en train d'étouffer la société civile russe ?

Le groupe russe de rock Pussy Riot a été condamné ce vendredi à deux ans de prison par un tribunal russe. Alors que les médias subordonnés au pouvoir saluent cette sage décision, l'opposition conteste ce jugement injustifié.

J'accuse

Publié le 18 août 2012
 

Atlantico : Le groupe russe Pussy Riot a été condamné ce vendredi par un tribunal russe. Quel a été le retentissement de ce procès en Ukraine et en Russie ?

Alla Lazareva : En Ukraine comme en Russie les réactions de la société civile ont été très vives. Les médias d’opposition, les réseaux sociaux et les associations se sont levés contre ce procès. Il y a une réaction envers le pouvoir russe à la critique. On remarque entre les deux pays une triste similitude avec l’accumulation de procès politiques.

Cette pratique est malheureusement faite pour décourager la population à contester sur place. En Ukraine comme en Russie on a beaucoup manifesté pour mettre en avant les positions politiques mais aussi le courage des Pussy Riot. Leur musique est certainement à améliorer mais le message des chansons a un très grand écho au sein de la société civile en Ukraine comme en Russie.

Maintenant si vous écoutez les médias subordonnés au pouvoir comme la télé, vous allez entendre que les Pussy Riot ont mérité cette condamnation.

Justement, les Pussy Riot ont été condamnées à deux ans de prison. Que dire de cette décision ?

D’après moi, cette sanction est totalement injustifiée et démesurée. Elles ne méritent pas plus que "peut-être" une simple amende. Après, je peux comprendre qu’elles aient choqué des croyants (pour mémoire, les Pussy Riot se sont misent à chanter du rock dans des églises orthodoxes). Je pense vraiment que le pouvoir russe a été trop loin juridiquement.

Les Pussy Riots vont rester deux ans emprisonnées dans des camps. De quel camp parle-t-on ? Est-ce un héritage soviétique des goulags ?

Comme journaliste, je n’ai pas visité ces camps. Je connais seulement las camps ukrainiens. Disons que cela existe depuis l’Union Soviétique. Malheureusement, il aura fallu ce triste procès pour découvrir la situation du système pénitencier post-soviétique. Cela n’a pas changé aussi bien en Russie, qu'en Ukraine ou en Biélorussie. Les conditions sont dures et le respect de la personne n’existe pas. Cela risque d’être vraiment dur pour ces trois jeunes filles.

Le procès des Pussy Riots va remettre à l’ordre du jour l’utilisation de ces camps.

Peut-on parler de "goulag" ou est-ce exagéré ?

C’est peut-être un tout petit peu exagéré mais sur le fond on va vers la même pratique de la justice arbitraire. Les procès se multiplient et sont de plus en plus injustes. Si les dirigeants occidentaux ne font rien, il est certain que nous allons tristement vers un retour des goulags. Cette situation va encourager le président Poutine à accentuer ce type de décisions afin de remplir les prisions de gens innocents mais opposants.

 


Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par titine - 20/08/2012 - 22:00 - Signaler un abus Parce que les Pussy Riot...

    Seraient des mouvements contestataires !!! On aura tout entendu. Regardons nous plutôt en face avant de raconter des conneries. D'autres questions seraient plus intéressantes à poser dans le cas de ces trois illuminées : qui est derrière ce cirque ? Que Poutine "tienne la barre" n'enchante guère nos méninges, cela va de soi, mais delà à susciter un méli-mélo pour trois petites c...., manipulées ou pas - c'est selon, prouve une fois de plus que nous ne sommes plus bons qu'à nous coucher. Face à n'importe quoi !!!

  • Par Ravidelacreche - 20/08/2012 - 10:40 - Signaler un abus Pussy

    Se serait un comble d'être étouffé par elles :o))

  • Par Satan - 20/08/2012 - 09:00 - Signaler un abus Poutine a le soutien des monothéistes!

    Toujours partant dans la lutte contre la liberté, les adeptes du dieu unique sont prêt à soutenir tout acte anti-démocratique! Et après avoir soutenu Franco, Pinochet, Hitler et bien d'autres voilà maintenant qu'ils supportent Poutine. Heureusement rien n'est perdu et la féministe ukrainiennes du mouvement Femen qui vient d'affirmer son soutien au Pussy Riot en abattant à la tronçonneuse une croix montre que le chemin vers la liberté n'est pas encore bouché! La liberté vaincra!

  • Par gabbby - 19/08/2012 - 23:40 - Signaler un abus Attaque en régle de la Russie, pour le Gaz Syrien.

    Tout ces discours autours de ce fait diver, pour pouvoir discréditer la Russie, qui s'oppose à une intervention contre la Syrie, une intervention militaire visant à mettre la main sur les 300 trillion de m3 de Gaz qu'ils ont... Voila tout ! (rappelons que la Russie dispose de 650 trillion de m3 de Gaz).

  • Par zen aztec - 19/08/2012 - 10:27 - Signaler un abus A LIRE!!

    http://fromageplus.wordpress.com/2012/08/18/vingt-trois-ans-apres-la-chute-du-mur-la-presse-de-gauche-denonce-enfin-le-goulag/

  • Par léonard simon - 19/08/2012 - 08:03 - Signaler un abus à texarcarna et à tous les fachos cathos

    vos commentaires sont des horreurs de violence, ceux de nervis de dictateur. je suis sûr que dans le lot de personnages névrosés que vous semblez être, rêvant d'extermination et de pouvoir par la force et la torture, il y a des gens qui ne pensent qu'au retour de ces assassins tels qu'hitler ou staline.
    Pensez ce que vous voulez du comportement de ces trois punck, idiotes, hystériques, sales, iconoclastes, mais ne cautionnez pas le fascisme de Poutine et de sa clic. Et arrêtez de nous bassiner , au détour d'une phrase, avec votre religion qui ne vaut pas mieux qu'une autre. Les 3 religions monothéistes sont trois sectes qui méprisent la liberté fondamentale, celle de penser par soi-même et dont le seul but est de lobotomiser ses fidéles pour mieux les contrôler, c'est pour cette raison que Poutine fait plaisir à l'église orthodoxe en condamnant ces femmes. Il a ainsi le soutien de ces culs-bénis fascistes dans l'âme.

  • Par Decrauze - 19/08/2012 - 00:02 - Signaler un abus Grotesque jusqu’au poutisme

    Poutine et ses sbires judicaires remettent au sale goût du jour l’arriération étatique. Quand cessera-t-on cette complaisance internationale envers le théoricien de l’exécution « jusqu’au fond des chiottes » ? L’infect jeu de rôle politique avec son obligé Medvedev n’a fait que confirmer des apparats démocratiques qui reniflent la charogne mal maquillée. J’espère qu’une avalanche de punkettes le stigmatisera sans retenue pour qu’il se sente réduit jusque dans sa virilité sacrée.
    Cf. http://pamphletaire.blogspot.fr/search/label/Poutine.

  • Par De France et de plus loin - 18/08/2012 - 20:39 - Signaler un abus Texarcana

    Ah parce que vous pensez que seuls les français trouvent cette condamnation ridicule? D autre part dites vous bien qu une loi qui permet d envoyer en camps trois gamines mères de famille, étudiantes durant deux ans pour avoir fait de la provoc en demandant à leur chef d état de quitter le pouvoir est une mauvaise loi qu il faut combattre. Jusqu ou pouvez vous vous coucher , vous ?

  • Par texarkana - 18/08/2012 - 20:17 - Signaler un abus "when in Rome do as the Romans do"

    celà s'applique (ou devrait s'appliquer), de france et de plus loin, à tous les migrants. Donc oui, si j'étais amené à séjourner en "Poutinie" j'y reszpecterais les lois du pays, qu'elles me plaisent ou non, et en dépit de ma qualité de Français qui sait tout mieux que tout le monde.

  • Par langue de pivert - 18/08/2012 - 19:03 - Signaler un abus Ne pas fouetter les chats !

    Le même régime communiste qui a fait ce que l'on sait à l'église orthodoxe prend sa défense ! ☺
    Car la Russie est un toujours un pays communiste (inventeur des camps de concentrations)
    C'est l'application de la stratégie de "la laisse longue et de la laisse courte" (période laisse longue) disons provisoirement une dictature molle ou démocratie autoritaire !
    Bon il vaut mieux pour tout le monde un Poutine qu'un Staline !
    Poutine est un homme intelligent qui gère son pays comme il peut : il fera annuler cette décision qui lui fait du tort !

  • Par laïcité - 18/08/2012 - 18:40 - Signaler un abus deux remarques à cette journaliste !

    d'abord pourquoi ces trois "rebelles" ne sont pas allés faire leur numéro dans une mosquée ?....Je pense que les musulmans, plus méfiants, ne les auraient pas laissées rentrer !...Ensuite j'ai trouvé très choquant de voir cette jeune ukrainienne couper à la tronçonneuse une croix de bois symbole de toute la chrétienté et encore plus scandalisé de constater que cela n'ait pas scandalisé tous nos médias occidentaux bien "formatés" !...Nul doute que si cette jeune femme s'était attaquée non pas à un symbole chrétien mais à un symbole musulman, cela aurait soulevé un tollé général dans tous nos médias occidentaux boboïsés !...Sans compter les réactions haineuses du monde musulman auxquelles on aurait assisté à coup sûr !

  • Par De France et de plus loin - 18/08/2012 - 17:17 - Signaler un abus Texarcana

    Va donc y vivre toi en Poutinie ! Tu verras, apprendre à fermer sa gueule et à se soumettre à un dictateur, ça s apprend très vite . Il y en a même qui aiment ça ! Moi, je méprise ceux qui envoient des gamines avides de libertés politiques en camps de reeducation sous l immonde prétexte du blasphème ( au fait , la Russie est un état laïque selon sa constitution donc le blasphème n existe pas...sauf si le tsar en décide autrement bien sûre )

  • Par texarkana - 18/08/2012 - 15:13 - Signaler un abus De la France et de plus loin

    toi aussi tu aurais besoin d'une bonne rééducation.

  • Par De France et de plus loin - 18/08/2012 - 14:52 - Signaler un abus J aime la Russie, la

    J aime la Russie, la dictature et le moyen âge. C est vrai quoi qu est ce que c 'est que ces trois jeunes femmes qui revendiquent des trucs comme la liberté politique ? Deux ans de camps c est bien pour rééduquer la jeunesse !.. et puis ça rappelle Staline pour les nostalgiques de l autoritarisme de l état .
    Poutine tu finira mal Enfoiré

  • Par François78 - 18/08/2012 - 14:13 - Signaler un abus Commentaires rassurants

    J'espère que l'auteur, après lecture des commentaires, commence à comprendre de quel côté elle se siitue (je parle du côté de l'assiette).

  • Par texarkana - 18/08/2012 - 14:02 - Signaler un abus Jugement maladroit

    Qu'on ne se méprenne pas : je suis 100% pro-Poutine. Ce dernier a du reste demandé la grâce des 3 filles. Celà donne du grain à moudre aux ennemis de la Russie, "Béchamel" en tête, toujours à l'affût pour nuire à ce pays.

  • Par Kakou - 18/08/2012 - 12:53 - Signaler un abus Reconquérir..!

    Constantinople...que Dieu nous donne la force ....cette ville est Sacrée pour les Chretiens ....nous avons e devoir .supreme de la reconquéte.

  • Par Kakou - 18/08/2012 - 12:40 - Signaler un abus Respect ...!

    A la Sainte russie....aujourd'hui c'est monsieur Poutine demain ce sera un autre grand dirigeant Chrétien..qui tiendra haut l'étandard du Chrit Roi avec les valeurs que la Chretienté ...veut Universelles

  • Par arbat - 18/08/2012 - 12:40 - Signaler un abus poutine president élu

    le moindre proces est pretexte a tenter de destabiliser poutine surtout en europe de l ouest mais on oublie q il a été élu démocratiquement et tres bien élu ,il est donc parfaitement légitime ;et en plus particulierement aprécié par la majorité de la population russe qui voit en lui celui qui a redressé la grandeur de la russie .le probleme de cet homme c est q il a des couilles et cela c est un crime impardonnable aux yeux des larves qui gouvernent a l ouest

  • Par zelectron - 18/08/2012 - 12:37 - Signaler un abus les anihil-artistes, harpies défroquées ... :-(

    La vulgarité crasse de ces femmes, leur outrecuidance, l’obscénité provocatrice, l’attentat à la pudeur, le blasphème éhonté, les vociférations abscons, la violation d’un lieu de culte paisible… tout cela méritait un coup de semonce pour l’exemple.
    Je vous suis aussi en ce qui concerne la lourdeur de la peine: j’aurais simplement rajouté deux mois au séjour qu’elles avaient déjà effectué au lieu de deux ans avec 5 ans de mise à l’épreuve afin qu’elles ne recommencent pas et se tiennent tranquilles y compris à l’étranger.

  • Par Karamba - 18/08/2012 - 12:27 - Signaler un abus Les Pussy Riots ne représentent rien

    Juste une bande de bons à rien situationnistes qui passent leur temps à glandouiller en tentant de créer des polémiques pour se faire connaitre. Leur infliger une telle peine c'est presque faire honneur à leur activisme médiocre. Mais au moins le pouvoir s'assure que ça ne donne pas envie à d'autres de foutre le même bordel. On n'est pas obligé de fonctionner comme la France qui laisse ses quartiers brûler sans broncher. Ca gêne beaucoup qu'en Russie il y ait une autorité.

  • Par Teo1492 - 18/08/2012 - 12:07 - Signaler un abus Encore un bravo à Poutine

    la Russie n'est pas tombée dans les droits de l'hommisme et c'est tant mieux.
    Nous aurions dû faire la même chose avec Madonna !

  • Par Kakou - 18/08/2012 - 10:24 - Signaler un abus de 2 maux..!

    on choisit le moindre , Monsieur Poutine ,comme dirigeant de niveau Mondial a des resultats...la justice russe est telle que nous la connaissions sous de Gaulle.....quand on voit des malfaisants comme B.H.L inciter a la haine ....où est la justice Française ..??? mais ce pays a attrapé un virus .!...le problème est médical ...!! pour moi il faut le DTT.. ou mieux l'ablation des .."élites" nécrosées

Alla Lazareva

Alla Lazareva est une journaliste ukrainienne en poste à Paris. Elle travaille pour un hebdomadaire Ukrainski Tyzhden, qui publie en ukrainien et en anglais. Elle a co-écrit dernièrement le livre Gazprom : Le nouvel empire avec Alain Guillemoles.

Voir la bio en entier

Fermer