Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 18 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pourquoi l’urgence accordée à l’égalité salariale entre les hommes et les femmes a probablement beaucoup moins à voir avec le sort des femmes qu’avec le retour d’une vieille et maladive obsession française

Il faut dénoncer les inégalités dont les femmes sont les victimes, spécialement en cette journée de la femme... sous peine de passer pour un horrible jojo dissident. Mais quand on gratte, on se pose quand même quelques questions.

Imposture

Publié le
Pourquoi l’urgence accordée à l’égalité salariale entre les hommes et les femmes a probablement beaucoup moins à voir avec le sort des femmes qu’avec le retour d’une vieille et maladive obsession française

Sur le tableau ci-dessus, sorti des statistiques de l’Union, on retrouve l’état officiel des inégalités salariales hommes-femmes en Europe en 2018. La France se situe autour de 15% en moyenne, ce qui n’est pas un score glorieux. Mais il se trouve quand même sous la moyenne européenne. Si la France ne peut se targuer d’afficher une égalité à peu près parfaite comme en Italie, au Luxembourg ou en Belgique, si elle fait moins bien que la Pologne (pays réputé horriblement conservateur et misogyne), elle appartient à une sorte de peloton mou composé d’une petite quinzaine de pays où les différences salariales se situent entre 12 et 16%.

Redisons-le, ce n’est pas glorieux, mais ce n’est pas pire que des pays réputés très « égalitaires » comme le Danemark, la Norvège ou les Pays-Bas, et c’est à peine moins bien que la Suède. C’est en revanche beaucoup mieux que le Royaume-Uni ou l’Allemagne, où les inégalités salariales sont supérieures à 20%.

Autrement dit, il est assez légitime que la France se préoccupe d’améliorer ses performances en matière d’égalité salariale entre les hommes-femmes. Mais rien ne justifie que ce point présente un caractère d’urgence particulièrement pressante par rapport à d’autres grands pays européens qui font beaucoup moins bien.

L’injonction officielle de l’égalité hommes-femmes dans le domaine salarial

J’ai reproduit ci-contre quelques « unes » de la presse française aujourd’hui consacrées à l’égalité salariale. C’est manifestement le sujet imposé à tous les Français par ce qui devient, jour après jour, le Ministère de la Propagande. La palme revient évidemment à Libération qui relaie de façon outrancière les annonces du gouvernement sur cette vraie question sociétale qu’est l’inégalité salariale. Les Échos, quotidien de l’horrible capitaliste Bernard Arnault, y consacrent également un gros titre de une, sur quatre colonnes. Le Figaro et le Monde y accordent moins de place, mais consacrent quand même leur « une » à la question des femmes et des inégalités liées au genre. 

On s’amusera donc de voir en ce jour la superbe diversité de la presse française subventionnée, qui adore se présenter en garante de l’objectivité et de la pensée vraie. Le pluralisme est définitivement garanti dans ce pays!

Le fait que les quotidiens français relaient fidèlement des thématiques gouvernementales en dit long sur le degré d’indépendance qu’ils ont conquis. On n’est pas sûr que les Français(es) soient captivé(e)s par le sujet qui leur est servi, mais qu’importe! le ministère de la Culture financera les éventuelles méventes dues à cette trop grande docilité vis-à-vis du pouvoir. 

Que fait la presse étrangère?

Parallèlement, j’ai reproduit ici les « unes » de quelques grands quotidiens paraissant dans les pays où l’inégalité salariale hommes-femmes pose le plus de problème: au Royaume-Uni et en Allemagne. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par lasenorita - 09/03/2018 - 15:00 - Signaler un abus ''L'égalité''est dans notre devise!

    La devise de la République française est inscrite sur le fronton de nos mairies: Liberté, égalité, fraternité! mais nous nous apercevons que les riches ne sont pas ''égaux'' aux pauvres, que les députés de notre république ont davantage de ''privilèges'' que le travailleur français qui ne ''fait pas de la politique'', que certains de nos moralisateurs font ''pistonner'' des membres de leur famille pour l'obtention d'un emploi...l'égalité (en nombre) d'hommes et de femmes n'est pas respectée dans le gouvernement de Macron, ni dans les candidats à la nomination du premier secrétaire du parti socialiste!...57% des Français ne paient pas d'impôts.. nous ne sommes pas ''égaux'' devant l'impôt!.. ces ''humanistes'' qui nous gouvernent ne font que du moussage médiatique, de l'esbroufe! Le gouvernement de Macron fabrique des inégalités: des ''Français'' qui ont travaillé toute leur vie et qui ont 1200€ de retraire sont ''taxés'' par Macron..celui-ci donne 1200€ par mois à des ''clandestins'' musulmans terroristes qui n'ont jamais travaillé en France ni cotisé!.. Où est l'EGALITE???

  • Par lasenorita - 09/03/2018 - 16:58 - Signaler un abus L'égalité n'existe pas dans la France de Macron!

    Tous les habitants de France n'ont pas les mêmes droits! Macron ferme des classes de 25 élèves dans les zones rurales ''françaises'' et il ouvre des classes de 12 élèves dans nos cités peuplées de musulmans ''étrangers''. .Nos médias pratiquent de la discrimination envers les ''Français'' chrétiens: ainsi nos médias n'ont pas parlé des tombes saccagées dans le cimetière de Pouzillac(Gard) le mardi 6 mars 2018..ces mêmes médias s'étaient révoltés du saccage de tombes juives au cimetière de Carpentras et de la salle de prière, en Corse, où des corans avaient été jetés sur le sol!.. Ce gouvernement pratique ''deux poids,2 mesures''.. ainsi l'exonération de la C.S.G. sur la retraite des députés et des ministres ,les ''avantages'' des anciens présidents et premiers ministres, les journalistes qui ne paient pas d'impôt!..Macron taxe toujours les mêmes: QUE les ''Français moyens''... il fait un cadeau de plus de 30 milliards d'euros aux riches.. les grosses entreprises détournent 1000 milliards d'euros du fisc..etc..etc...

  • Par lasenorita - 09/03/2018 - 17:15 - Signaler un abus Egalité (suite).

    ''L'inégalité'' est pratiquée par nos gouvernants concernant les ''vrais'' Français et les ''étrangers'' musulmans! Nos gouvernants sont plus accueillants envers les ''clandestins'' musulmans ''étrangers'' qu'ils ne l'ont été envers des ''Français'' non-musulmans chassés de leur pays natal par les musulmans voir http://www.libertepolitique.com/Convaincre/Dossiers-thematiques/Les-trois-M-Macron-Moix-et-les-migrants...ces ''migrants'' qui avaient le malheur d'être ''français'' et non-musulmans!..

  • Par gerint - 09/03/2018 - 22:29 - Signaler un abus Dans ce contexte stressant psychopathique

    Ce n’est pas que je paierais moins une femme qu’un homme mais que si j’ai le choix entre employer un homme ou une femme je choisirai l’homme

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Éric Verhaeghe

Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www.lecourrierdesstrateges.fr
 

Diplômé de l'Ena (promotion Copernic) et titulaire d'une maîtrise de philosophie et d'un Dea d'histoire à l'université Paris-I, il est né à Liège en 1968.

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€