Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 24 Septembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pourquoi les réductions du budget de la défense atteignent le seuil où elles mettent la France en danger

François Hollande, chef des armées, annoncera ses choix financiers lors d'un conseil de défense qui se déroulera la semaine prochaine. Les coupes s'annoncent drastiques et menaceraient la position de la France sur la scène internationale.

Livre Blanc

Publié le
Pourquoi les réductions du budget de la défense atteignent le seuil où elles mettent la France en danger

Les réductions du budget de la défense pourraient mettre la France en danger. Crédit Reuters

Atlantico : En pleine intervention au Mali, la publication fin mars du Livre blanc de la Défense rouvre le débat sur le rôle de l’armée en France. Comme l’a expliqué Jean Guisnel dans l’hebdomadaire Le Point, deux options budgétaires semblent envisagées par le gouvernement, l’hypothèse Y qui tranche très lourdement dans les effectifs et les moyens et l’hypothèse Z qui est qualifiée d’apocalypse. Que penser de ces options ?

Etienne de Durand : L’hypothèse Z n’est même pas un modèle, ce serait plutôt "Z comme zéro".

C’est une optique dans laquelle le gouvernement massacre complètement son armée pour porter peu à peu le budget annuel de 32 à 20 milliards d’euros constants 2012 - c’est-à-dire un déclassement total. Il n’y a aucun précédent historique à une telle coupe dans le budget de la Défense si ce n’est l’armée de Vichy postérieure à la défaite de 1940. Dans le modèle Y, il s’agit d’essayer de préserver plus ou moins l’essentiel, les mêmes missions, mais en rognant un peu partout et en diminuant encore un peu les effectifs.

Il faudrait faire du Y+, c’est-à-dire le modèle Y que décrit Jean Guisnel mais avec un peu plus d’argent. Ce dernier sera déjà extrêmement douloureux et il faudra donc l’assouplir au maximum afin de ne pas détruire complètement ce qu’est l’Armée française. Les dépenses de défense sont actuellement de 32 milliards pour un budget de l’Etat de 350 milliards, qui si on lui ajoute les dépenses sociales, aboutit à un total de plus de 1000 milliards. Il faut donc être d’une extrême mauvaise fois pour oser soutenir que le problème budgétaire de la France vient de la Défense.

Quelles sont les branches, les missions de l’armée qui doivent absolument être sauvées ? 

Equipement, infrastructures militaires, nombre de régiments et autres, tout doit être conservé. Nous ne serons pas forcément en danger demain, ni l’année prochaine ou dans deux ans, mais il faut bien comprendre que ce que nous achetons maintenant est ce que nous utiliserons dans cinq, dix et vingt ans. Or, nous serons à un moment ou à un autre menacés. La question est donc de savoir si les Français pensent que leur armée doit rester capable, à l’avenir, de réaliser une intervention comme celle du Mali ou d’une ampleur similaire. Voulons-nous continuer à être capables d’aller chercher nos ressortissants quelque part ou d’aller détruire des groupes terroristes ?

Les coupes nécessaires à la réduction de budget exigée ne permettraient plus à la France des interventions comme celle au Mali. Conserver une telle armée aurait-il du sens ? Serait-elle toujours en état de défendre l’hexagone même si elle ne peut plus intervenir ailleurs ?

Non cela n’aurait plus beaucoup de sens. Nous n’aurions plus, comme beaucoup de pays d’Europe, qu’une armée d’opérette incapable de défendre son territoire. Comme nos voisins, nous deviendrions de facto dépendant d’autres pays comme les Etats-Unis et puisque tous les pays de l’UE réduisent leurs budgets de défense, nous serions incapables d’affronter une éventuelle agression majeure. Nous avons d’ailleurs pu constater avec le Mali que nous ne pouvions pas vraiment compter sur la plupart de nos voisins européens en cas de nécessité militaire. Cette décision voudrait donc dire que nous considérons qu’il n’y a aucun danger ni aujourd’hui ni demain. L’instrument militaire se détruit rapidement mais il se construit lentement. Si la situation ne semble pas dangereuse actuellement, elle le deviendra peut-être or nous ne pouvons pas "couper dans le gras" car il n’y a plus de gras, il n’y a même plus de chair. Il n’y a plus que les membres que nous pouvons encore trancher et c’est ce qui risque de se passer. Les équipements actuels, qui ont souvent 20, 30 et parfois 40 ans vont finir par tomber en ruine et comme nous n’aurons pas payé pour les remplacer, il ne restera plus rien.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 17/03/2013 - 10:18 - Signaler un abus Les Socialistes sont soumis a la pression insistante de leurs

    alliés gauchistes et pacifistes, les ecolo-cocos. Si l'Europe avait fait une défense et des frontières communes, comme elle aurait du le faire au siècle dernier, cela n'aurait pas d'importance, celle-ci pourrait imposer à Hussein de ne pas massacrer son peuple, avoir suffisement de poids face a l'hégémonie du Dollar et le financement par l'Europe de la croissance Américaine, ou anticiper la prochaine hégémonie monétaire de la Chine, qui connait, elle, le poids de son armée dans toute négociation! Mais, a l'époque ou cette défense et ces frontières communes auraient du être construits, nous avions des pacifistes et des immigrationnistes à la tête de l'Europe, les Delors, Lamy, Cohn-Bendit, et autres gauchistes patentés qui préféraient se faire plaisir avec la désindustrialisation au profit des entrants, et les réglementations absurdes... Flamby pourrait exiger que l'Europe fasse la Defense qu'elle n'a jamais eu le courage de faire, mais il est soumis au diktat de ses amis gauchistes!

  • Par Benvoyons - 17/03/2013 - 10:21 - Signaler un abus Depuis l'élection d'un débile profond comme président il est

    normal que la France soit en danger. La Défense reste pour l'achat des matériels et la recherche principalement en France. Donc moins d'achat fera baisser la recherche, augmenter les prix des produits et donc de faire baisser les ventes à l'export, qui engendrera encore une augmentation des prix pour la France et donc il faudra pour la France acheter à l'étranger. Donc baisse des effectifs dans les entreprises de hautes technologies et les ingénieurs avec hauts salaires partiront dans les pays qui eut auront misé sur cette industrie comme la Turquie. Il est urgent de faire l'inverse ok diminuer un peu les effectifs, mais augmenter les achats des matériels pour garder notre indépendance. Si la France de Caton1° fait le choix de la réduction vous pourrez voir une augmentation immédiate des dépenses militaires des pays musulmans de la méditerrané. En effet cela provoquera une analyse de gagnant des extrémistes musulmans que nous fêtons aujourd'hui à Toulouse avec un tour d'honneur à notre Caton1° l’illusionniste des Français sauf des musulmans.

  • Par bigoud26 - 17/03/2013 - 10:34 - Signaler un abus Ancien marin

    d'état, j'ai toujours connu ce genre de débat. Lorsque j'étais dans la marine nationale, il y a très longtemps, nous avions du mal à avoir un pinceau à 3 Francs, mais l'amiral se faisait refaire un bureau à plus de 200 000 Francs. Et quelquefois, nous avions tout juste assez de gazole pour aller en mer en fin d'année. Depuis 20 ans la marine s'est modernisée et possède maintenant des navires très opérationnels. Ce qui coûte le plus cher c'est les sous-marins lanceurs d'engins SNLE. Les supprimer permettrait de réaliser d'importantes économies. mais qui en prendra la responsabilité ???? Et pour terminer, je suis un pensionné qui nous coûte très cher. C'est aussi le prix à payer pour aller bronzer sur la plage (pas toutes heureusement), car nous sommes passés déminer avant...

  • Par Mamounette - 17/03/2013 - 10:59 - Signaler un abus Le Charles de Gaulle

    L'autre matin sur France Info, il était question de l'attente discours de Hollande sur l'armée et son budget. Il était question de l'option Z et même de vendre le Charles de Gaulle !!! afin de faire soi-disant des économies. De supprimer aussi des postes dans l'industrie de l’armement, il faut se dire que la recherche militaire débouche sur les applications civiles, ex : les lunettes à visée nocturne. Pourtant c'est un secteur qui exporte, il y a un ministre de la défense qui doit se retourner dans sa tombe, Charles Hernu qui était un bon vendeur, la MimI était plus réaliste et le pingpong devrait prendre modèle, sur ce sujet, sur son mentor. Que peut-on attendre d'un type dont le père était d’extrême-droite , je sais, c'est mal de rappeler les origines, le PS ne s'est pas gêné avec Nicolas Nous en sommes au 5ème mort au Mali depuis 2 mois si nous continuons sur ce rythme au mois de juillet nous aurons 15 morts (ce que je souhaite pas). Quand il y avait un mort en Afghanistan, c'était, salaud de Sarkozy, il devrait envoyer ses fils, et là personne ne dit rien , Pourquoi? Deux poids, deux mesures. Il faut remarquer que bientôt il y aura plus de mort au Mali (en proportionnellement)

  • Par amirg - 17/03/2013 - 11:03 - Signaler un abus Halte au feu !

    1 - Le Livre blanc ne date pas de l'actuel président : soyons sérieux ! Attendons au moins de connaître son choix avant de l'accuser de tous nos maux. 2- Un raisonnement simple voudrait que nous considérions ensemble et notre budget national pour la Défense et notre engagement à l'OTAN. D'où deux remarques. D'abord, notre défense a une dimension occidentale (cf les États-Unis qui s'en remettent à nous de l'ensemble Europe-Afrique). Ensuite, l'OTAN, 21 pays de l'UE en font partie (de même que la Turquie voisine...). Il ne serait pas débile de l'entrer dans l'équation budgétaire et, en suivant, dans notre laborieuse gestation européenne. Au fait, l'OTAN revendique un effort de 2% des budgets nationaux ! Cerise sur le gâteau, nous pourrions, sans dégénérer, nous réapproprier la notion de "défense NATIONALE". Ce pourrait-il que ce soit plus compliqué que fixer le taux de dépenses militaires en-dessous duquel ne pas descendre pour ne pas nous mettre en danger ? Dernière considération : le temps. Il en faut pour s'équiper/être prêts à l'heure H. Mais, il arrive que H nous prenne de court. Nous savons que ce peut être une catastrophe. Dès lors, jusqu'où l'économie... et l'inconscience ?

  • Par la saucisse intello - 17/03/2013 - 11:07 - Signaler un abus On vous le redit.....

    "les coupes budgétaires menaceraient la position de la France sur la scène internationale", ça tombe trés bien.......on n'a rien à y faire ! De plus, pas besoin de l'IFRI (encore un sac vide, mais bon il faut bien recaser nos généraux !) pour savoir que la prochaine guerre aura pour terrain de jeu les banlieues et les caves des cités. Et là, le tirant d'eau du "Charles" est un peu trop important, la quille va frotter ! Non, ce qu'il nous faudra à l'avenir, ce sont des "nettoyeurs de tranchées", comme en 14/18.....mais là, ce ne sera pas face aux "alboches" !

  • Par Benvoyons - 17/03/2013 - 11:29 - Signaler un abus la saucisse intello - 17/03/2013 - 11:07 - C'est sûr tu es pour

    les saucisses volantes avec la croix et la bannière.

  • Par la saucisse intello - 17/03/2013 - 11:53 - Signaler un abus @ Benvoyons.......

    Qui vivra verra. Je n'ajouterai rien.

  • Par aubagne - 17/03/2013 - 11:56 - Signaler un abus L ARMEE

    Finalement je la supprimerais et avec tous ces sous,comme Perrette avec son pot au lait,j achèterais......Pauvre de nous,le pays s étiole,nous rasons les paquerettes,et ça ne suffit pas??? Alors,vendons nous au plus offrant.."A votre bon Coeur"

  • Par Benvoyons - 17/03/2013 - 12:06 - Signaler un abus Finalement Caton 1° notre président veut liquider les stocks

    en Syrie avant fermeture définitive.

  • Par zebulon54 - 17/03/2013 - 12:09 - Signaler un abus M. Hollande.

    Si vis pacem para bellum

  • Par VeLiVoS - 17/03/2013 - 12:12 - Signaler un abus @vangog …

    "Si l'Europe avait fait une défense et des frontières communes, comme elle aurait du le faire au siècle dernier,…"   Et si votre mère en avait … Les pays européens n'ont jamais eu d'intérêts suffisamment communs pour que votre début de phrase ait un sens. Certains d'entre eux sont tournés vers l'ouest, d'autres vers l'est et d'autres même vers le nord. Certains n'ont jamais eu de volonté internationale, d'autres pensent qu'il faut exporter leur belle☺ révolution à travers le monde.   Pour conclure, raisonnement commencant par proposition(s) irréaliste(s), alors syllogisme utopique à conclusion bien inutile. Ce raisonnement aurait eu un sens si vous aviez considéré que les pays européens n'existent plus en soi, simple région d'un état européen. C'est peut-être votre souhait, en revanche ce n'est pas le mien.

  • Par pemmore - 17/03/2013 - 12:27 - Signaler un abus Calcul stupide, sur 300 milliards,

    100 environ repartent vers les collectivités locales (taxes locales remplacées par la tva grosse idiotie) 150 milliards fonctionnaires et leurs retraites (ce qui est ahurissant). c'est d'ailleurs la somme exacte de la tva. (chaque que fois que vois ce mot dont tva «Tiens ça fout le camp ou ça ne devrait pas.» Et au fond le fraudeur de la tva n'est qu'un demi péché. Reste 50 milliards pour l'état, dont 30 milliards pour que le président fasse mumuse aves ses navions! Ca fait cher les joujoux! Si on fait l'Europe l'armée doit être globale, et on peut se demander pourquoi on est les seuls au Mali.

  • Par troiscentsalheure - 17/03/2013 - 14:14 - Signaler un abus La liberté ou l'importation

    de 200000 étrangers chaque année, l'UMPS a choisi.

  • Par Kerven - 17/03/2013 - 14:37 - Signaler un abus Merci,

    Merci pour cet article sérieux. L'heure est effectivement grave et un Etat qui modifie l'envergure de son ramage régalien en subira les conséquences face aux autres! Les relations internationales sont un monde dur et pragmatique. L'idéologie portée par nos politiques ne dépasse pas nos frontières. Elle ne s'exportera pas à la vue d'un joli sourire même si elle s'impose chez nous appuyéé par un service intérieur fort et une éducation nationale à son service.

  • Par CN13 - 17/03/2013 - 14:44 - Signaler un abus Patrick Sébastien sur France2

    dans l'émission de On n'est pas couché avec Laurent Ruquier... Patrick Sébastien a dit que Hollande sera ré-élu en 2017. Tout çà parce qu'il avait été invité à Brégançon en août 2012, vous savez, les vacances de Monsieur Hollande et sa maîtresse Valérie qui avait déjà dépensé du mobilier espagnol avec l'argent des contribuables, déjà ! Comme cirage de pompes, Sébastien pourrait mieux faire. Ce n'est pas lui qui décide, c'est le peuple.

  • Par Djib - 17/03/2013 - 15:44 - Signaler un abus L'apparatchik arriviste Vincent Placé a osé déclarer

    que "le budget de la défense ne devait pas être sanctuarisé". S'il y a un budget qui n'a pas été sanctuarisé, c'est bien celui de la défense, dont la part dans le PIB n'arrête pas de fondre. A l'inverse, celui de l'éducation nationale (deuxième employeur au monde après la disparition de l'armée soviétique), n'arrête pas de grossir pour les résultats que l'on sait.

  • Par l'enclume - 17/03/2013 - 16:28 - Signaler un abus La Marine, elle est où la Marine pas nationale

    troiscentsalheure - 17/03/2013 - 14:14 M'enfin, réfléchissez si vous en êtes capable. Pourquoi 200.000, particilièrement des jeunes, pour vous foutre sur la g....e, en tant qu'enfant soldat. Comme la bas dis!!!!!!!!!! CN13 - 17/03/2013 - 14:44 C'est surprenant, j'ai lu dans un hebdomadaire qu'il était déçu de Hollande, bien qu'il ait voté pour lui en mai 2012. Son cobtrat arrive peut-être à échéance et doit être renouvelé?

  • Par vangog - 17/03/2013 - 17:11 - Signaler un abus Eh oui, Velivos, peu nombreuses sont les Fédérations

    qui sont nés de syllogismes utopiques tels que celui que j'ai énoncé, mais il y en a quelques unes... Parmi ceux qui n'ont pas aussi peur que vous des utopies, sont les pères fondateurs de la Nation Américaine! Les USA auraient pu être l'exemple à suivre pour ceux qui n'ont pas professé, dès le début, un anti-américanisme compulsif et ont décidé de faire exactement l'inverse de l'exemple que leur offrait l'histoire-bien mal leur en a pris! Car les USA ont su sceller le sort de citoyens très différents, aux cultures multiples, " tournés vers le Nord, le Sud, l'Est et l'Ouest", autour des valeurs fondamentales que partagent aussi les peuples Européens. Pour cela, il fallait ériger des frontières et une défense commune pour défendre ces valeurs, et apporter ainsi le ciment qui manquait aux peuples. Mais les pères de l'Europe se sont fait déposséder de leur œuvre par les pacifistes et les immigrationnistes, ceux-la même qui pleurent aujourd'hui, parceque l'immense et faible Europe n'a rien pour s'opposer à la folie meurtrière de Hassad... La France seule, n'a que les moyens de combattre quelques 4X4 Toyota brinquebalants pilotés par des fanatiques ivres de pouvoir religieux, pas plus!

  • Par chrisgpm - 17/03/2013 - 18:56 - Signaler un abus Notre défense meurt

    Il sera un temps où l'Asie viendra nous aider dans la difficulté comme nous intervenons actuellement en Afrique et ailleurs. Que l'on prenne l'ensemble des ministères et de l'Elysée et comparons entre les budgets et le nombre de personnel, les coupes effectuées depuis plus de 20 ans. Vous vous rendrez compte que la défense fonctionne depuis longtemps avec de la récupération et même pas du recyclé.

  • Par xenophon - 17/03/2013 - 19:05 - Signaler un abus Reqiescunt in pace.

    "Ce n’est pas l’économie qui est en train d’ avoir raison de notre appareil de Défense, c’est la politique". Il s'agit là d'un constat évident. C'est par veulerie qu'on cogne sur les crédits militaires et non par nécessité. D'autres choix beaucoup plus évidents pourraient être faits mais l'antimilitarisme sous-jacent à nos strates dirigeantes trouve là une occasion hypocrite de se manifester. L'Armée est le corps de l'Etat qui a subi le plus de bouleversements depuis 50 ans et,sans protester, elle a essayé de son mieux de faire face. En deçà d'un certain niveau, elle n'en pourra plus et les antimilitaristes-écologistes auront gagné: on restera concentré sur notre nombril en buvant du lait de chèvre et en s'éclairant à la bougie. La diplomatie sans son complément indispensable, l'Armée, se bornera a essayer de vendre nos maigres produits encore fabriqués et la France deviendra une sorte de Hameau de Marie Antoinette à grande échelle. On habillera nos futurs et rares gardes Suisses en tenues chatoyantes assorties aux décors et on les entrainera à crier "hou hou" pour effrayer d'éventuels trublions. Luther a dit: Dieu a donné au roi un glaive et non une queue de renard pour gouverner.

  • Par gebybih - 17/03/2013 - 19:25 - Signaler un abus La gauche répéte les mêmes erreurs simplistes

    déja de 1934 à 1936 la gauche avait réduit drastiquement les budgets de la défense avec la bénédiction des syndicats avant de les relancer à partir de 36 mais trop tard, on ne joue pas avec la défense de son pays...

  • Par boblecler - 17/03/2013 - 19:53 - Signaler un abus Z'ont qu'à faire comme les

    Z'ont qu'à faire comme les marines qui prévoient la robotisation des F18 en 2018 et on n'a qu'à faire pareil avec les jaguars et autres mirage f1. Le coût des satellites doit baisser et leur lancement aussi. Il faut refaire des armes et des mitrailleuses moins chères que les kalash et les vendre.

  • Par sheldon - 17/03/2013 - 21:17 - Signaler un abus Les socialistes n'ont jamais aimé l'armée : on brade !

    Comme ils sont en très grande majorité sortis de l'extrème-gauche trotskiste ils haïssent au fond d'eux-mêmes, et souvent pas qu'au fond !, l'armée. Quand on choisit quelqu'un comme Hollande pour gouverner la France, on n'a que ce que l'on mérite ! Conseil : dites à vos enfants de quitter ce pays qui ne va que dégringoler !

  • Par Stephan_Toulousain - 17/03/2013 - 21:18 - Signaler un abus Pas d'argent chez les militaires, à d'autres ???

    Il parait qu'il y a 5500 généraux dans l'armée française (mexicaine ???) dont un bon nombre en instance d'affectation. De plus, notre armée fait des guerres défensives-non offensives- en libye, cote d'Ivoire -Mali et arme le terrorisme en syrie ..;; Tout ça, ne correspond pas à une armée de défense du pays. et montre que notre armée a beaucoup d'argent, trop d'argent pour guerroyer dans le monde. Je suis d'accord pour diminuer le budget de la défense ( de l'attaque???)

  • Par vivalaquintabrigada - 17/03/2013 - 23:31 - Signaler un abus GEBIBYH !!!

    Mon bon ami, il faut évoluer la situation de 1934 à 1939 n'a rien de comparable avec la situation actuelle de 1934 à 1939 les armées étaient d'égales importances la défaite de juin 40 est dûe aux mauvais généraux de vulgaires traineurs de sabre seul le Général DE GAULLE avait obté pour l'armé blindée. Il a fallu la défaite de 1940 pour voir apparaitre de bon généraux LECLERC, JUIN, DELATTRE DE TASSIGNY et autres A notre époque une armée de sert pas à grand chose comment voulez vous lutter contre les U.S.A , la CHINE, et la RUSSIE, et de toutes manières la guerre a changé plus de charge à la baïonette au son du clairon, plus de chazrges massives de blindées quelques hommes avec des petites fioles feront plus de dégats qu'une guerre conventionelle alors une guerre atomique???? la force de frappe française un vulgaire pétard aussi utile que la ligne maginot de 1939

  • Par jlbaty - 18/03/2013 - 06:26 - Signaler un abus Ou va l' argent pas difficile

    Ou va l' argent pas difficile a comprendre , dans les intérêts du gigantesque endettement laissé par les chisarkorac On ne travail plus pour produire de la richesse mais pour nourrir les banques

  • Par zebulon54 - 18/03/2013 - 12:13 - Signaler un abus M. Hollande.

    Avec les projets de réductions d'effectifs et d'arrêts de programmes militaires que vous me semblez soutenir, où conduisez-vous la France. Au fait, avez-vous le sentiment d'être Français.

  • Par chorizo - 18/03/2013 - 14:53 - Signaler un abus le dénommé Sébastien...P.

    C'est le cireur de pompes par excellence . Flagorneur XXXXX comme il y en a peu, multi cartes. Toujours prêt à faire "la roue", le super-paon du P.A.F.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Etienne de Durand

Etienne de Durand est directeur depuis 2006 du Centre des études de sécurité de l'IFRI.

Il traite régulièrement des questions liées aux politiques de défense française et américaine, ainsi qu’aux interventions militaires récentes.

Il écrit par ailleurs pour le blog Ultima ratio.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€