Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 01 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pourquoi Didier Deschamps
ne ferait pas mieux que
Laurent Blanc à la tête des Bleus

Après l'élimination de l'équipe de France de l'Euro, la question du changement de sélectionneur est posée. Parmi les noms qui circulent, l'entraîneur de l'Olympique de Marseille est en pole position pour remplacer Laurent Blanc. Toutefois, quand s'y penche de plus près, on se rend vite compte que Didier Deschamps présente les mêmes inconvénients que son ex coéquipier.

EDITORIAL

Publié le

A lire aussi :
Qui pour remplacer Laurent Blanc ? Le match de ses successeurs potentiels

Bien seul après le départ de Raymond Domenech en 2010, j’écrivais que Laurent Blanc n’était pas le sélectionneur idoine pour l’équipe de France. Dans ces débats entre «footeux» dont raffolent les chaines d’infos, j’écoutais, dubitatif, des experts rappeler le palmarès du joueur Blanc, surnommé par ses ex coéquipiers « le Président » du fait de sa prestance sur et en dehors des terrains.

Las, « le Président » a échoué. Techniquement et philosophiquement. Les Bleus ne possèdent toujours pas de fond de jeu. A l’Euro, ils ont été humiliés par la Suède pourtant déjà éliminée du tournoi, et se sont montrés incapables de gêner l’Espagne, contrairement au Portugal qui méritait de l’emporter mercredi en demi-finale. Quant à nos principaux joueurs, ils continuent de désespérer le public français par un comportement inadmissible vis-à-vis des arbitres, des journalistes et du coach lui-même dont l’autorité ne semble guère reconnue.

Laurent Blanc restera-t-il à la tête de l’équipe de France ? A la limite, peu importe si c’est Didier Deschamps qui est appelé pour le remplacer. Car Deschamps présente les mêmes inconvénients que Blanc :

  • Il ne possède aucune expérience de patron d’une sélection nationale, un métier très différent de celui d’entraîneur de club.
  • Tout autant que Blanc, il est englué dans un système de troubles connivences qui l’empêchera de faire ses choix dans le seul intérêt de la sélection. Pour être tout à fait clair, un certain Jean-Pierre Bernès, agent des principales stars du football français (Ribéry, Nasri, Menez, Gourcuff, Diarra, Matuidi, etc), gère aussi la carrière de Laurent Blanc et de Didier Deschamps ! De fait, cet homme, ex lieutenant de Bernard Tapie à l’OM, exerce une influence déraisonnable sur le fleuron du football français, miné par les conflits d’intérêts. On me confiait récemment qu’un jeune joueur courtisé par plusieurs agents de renom a reçu un coup de fil de Blanc l’incitant à signer avec Bernès…
  • Blanc comme Deschamps subissent la pression de débats censément politiques et de polémiques inutiles sur l’âme de la sélection. Les questions sur le nombre de joueurs d’origine étrangère, pire sur la proportion de « grands noirs » parmi les bleus ou sur la « caillera attitude » de certains sales gosses comme Nasri ou Ribéry doivent être, à l’avenir, éradiquées si l’on veut retrouver un niveau convenable.

Dans les années soixante-dix, le foot hexagonal se traînait dans les profondeurs du classement mondial. Un entraineur roumain, Stefan Kovacs, auréolé de ses titres obtenus comme coach de l’Ajax d’Amsterdam, est arrivé chez nous en 1973 et a amorcé le redressement de l’équipe de France. L’homme avait de la poigne, de l’expérience et ne se laissait pas détourner de ses objectifs par nos guéguerres picrocholines. Nous sommes revenus quarante ans en arrière. La France a besoin d’un grand sélectionneur étranger au palmarès incontestable qui en impose aux Benzema, Ribéry et autres Menez, tous talentueux mais qui ne savent ni ne veulent se mettre au service d’un collectif. Un homme de fer ignorant tout de nos polémiques à répétition, habité par sa mission. Car j’en suis convaincu : ce n’est pas en demandant aux Bleus de chanter la Marseillaise à tue-tête qu’on les remettra sur les bons rails, c’est parce qu’ils formeront à nouveau une équipe qu’ils auront envie de la clamer.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Nicolas. - 28/06/2012 - 14:19 - Signaler un abus Ce point de vue est

    Ce point de vue est interessant mais voir dans le recours a un entraineur etranger la solution idoine me semble risqué: l'Angleterre a essayé par exemple, sans succès. N'a t on pas en France d'entraineur capable de remplir cette fonction ? L'argument de l'experience en tant que selectionneur ne me semble pas valable: quasi tous les grands selectionneurs n'ont pas eu besoin d'une 1ere experience de selectionneur pour se "roder".

  • Par VeLiVoS - 28/06/2012 - 14:30 - Signaler un abus Á l'auteur de l'article ...

    "Les questions sur le nombre de joueurs d’origine étrangère, pire sur la proportion de « grands noirs » parmi les bleus ou sur la « caillera attitude » de certains sales gosses comme Nasri ou Ribéry doivent être, à l’avenir, éradiquées si l’on veut retrouver un niveau convenable" ——————— • je ne comprends pas ce commentaire : Faut-il répondre à ces questions ou, au contraire, refuser purement et simplement de se les poser afin d'éviter les polémiques ?

  • Par Fonky - 28/06/2012 - 14:59 - Signaler un abus A écouter les petits cerveaux

    A écouter les petits cerveaux du F.Haine il faudrait que les joueurs de l'équipe de France montre leur arbre généalogique et soit Français depuis quoi... 25 générations ? Adieu les Zidane, Platini ou meme Kopa. Ah ces crétins xénophobes réfléchissent avec leur pieds...

  • Par mateo62 - 28/06/2012 - 15:23 - Signaler un abus Mouais

    Une simple affaire de profil donc : mouais ! Le moins que l'on puisse dire est que l'on comprend très bien que Laurent Blanc n'ait super envie de continuer, quand bien même la Fédération le voudrait. LB n'est pas si vieux que ça, mais la différence entre la génération 98 et celle-ci est assez balaise (à un coup de boule près). Maintenant, encadrer des gugusses, blancs, gris, noirs ou rose à pois verts, dont quelques uns se foutent carrément du maillot, de l'équipe nationale française, et plus globalement de tout ce qui n'est pas leur propre personne, on comprend que ça n'enflamme pas. Des mecs ingérables, à fleur de peau, d'une susceptibilité de midinette, sans suite dans les idées, incapables de corriger leur jeu en cours de jeu (donc de s'adapter à l'adversaire), à qui on ne peut rien dire : cela s'appelle une punition, et il n'y a aucun kif humain à entraîner ces types là. Et il m'est avis que même si DD prend le relais, il lâchera bien vite l'affaire.

  • Par Ravidelacreche - 28/06/2012 - 15:37 - Signaler un abus La France a besoin d’un grand sélectionneur

    Anelka ? question de langage ils pourront mieux communiquer.

  • Par ropib - 28/06/2012 - 18:25 - Signaler un abus A voir

    Un sélectionneur d'expérience peut ne pas bien suffisamment connaître le foot français (sauf Domenech ?) ou cette génération, autant qu'un autre entraîneur. Blanc manque sans doute d'expérience, en tant qu'entraîneur tout court, néanmoins ces joueurs peuvent éventuellement faire péter les plombs de n'importe quel taulier. Cependant un sélectionneur étranger pourrait avoir suffisamment de recul pour ne pas se laisser influencer, pour essayer d'innover un peu tactiquement, en plus d'un peu d'exotisme. Il pourrait aussi faire comme Blanc à croire que les absences d'un joueur comme Nasri (et peut-être les non-sélections à venir) sont injustes ou des produits de la mésentente avec le sélectionneur, de relationnel avec les coéquipiers etc. et faire les mêmes erreurs qu'en 2012 et 2008 (2010 c'est encore autre chose). Et si je pense que la presse française peut mettre moins de pression que certaines presses étrangères, elle n'a pas forcément la même forme ni les mêmes effets: il se peut que le dysfonctionnement actuel du couple joueurs/journalistes soit irrécupérable. Oui, un vieux sélectionneur d'Europe de l'est, ça me plairait bien.

  • Par Plume d'Argent - 28/06/2012 - 19:40 - Signaler un abus critère technique ou état d'esprit

    Je crois que Blanc a dit, pour gagner dans les grandes compétitions, que les joueurs (français) sélectionnés doivent répondre à des caractéristiques plus techniques qu’athlétiques, à l’instar des espagnols. Avec les Nasri, Martin, Valbuéna, Benzéma et Ménez, se fut le cas. Pourtant, nous savons comment l’Euro 2012 s’est terminé pour les bleus. La présence de l’Allemagne en demi finale oblige Laurent blanc à revoir sa conception du football, où du moins ses critères de choix de joueur pour former l’équipe de France.

  • Par Plume d'Argent - 28/06/2012 - 19:42 - Signaler un abus Entraineur ou Manageur

    L’Espagne, l’Allemagne, l’Italie et le Portugal, ont montré et démontré que l’état d’esprit des joueurs est un facteur déterminant dans la performance de l’équipe. Par exemple, Alonso qui marque à 2 reprises contre la France. Lahm (Cap.) se retrouve dans le couloir défensif gauche allemand en restant très performant. Aussi, malgré les difficultés en Italie, l’équipe Italienne arrive à produire un excellent jeu. Par ailleurs, les sélectionneurs espagnol et allemand, arrivent à mettre en place un turnover, en n’hésitant pas à remplacer ou à laisser sur le banc des joueurs majeurs. Le prochain sélectionneur des bleus devra pouvoir, tel un manageur, créer des conditions au sein des FFF afin que le staff administratif, médical et technique, sous sa responsabilité, puisse permettre au joueur sélectionné, quel qu’il soit, de se transcender lorsqu’il arrive en sélection et de se sublimer durant les rencontres internationales. Ce n’est pas un hasard si la FFF a vu en Aimé Jacquet un DTN. Zidane disait qu’il aimait venir en sélection. Dans quel cadre ?

  • Par even - 28/06/2012 - 19:47 - Signaler un abus @Fonky

    Pourquoi remettre toujours la faute au FN??? quand je vois des mecs insulter, se foutre de notre gueule et pire du drapeau alors là il ne faut pas être FN pour dire que cette équipe de France ne vaux rien du tout comme toi d'ailleurs qui insulte le FN, je suis apolitique, mais quand même respecte un peu les gens qui t'emmerde bien plus que les petits cons de l'équipe de France..quand a Zidane ....il y aurai de quoi dire . Fonky tu es pire que les gens du FN

  • Par jerem - 28/06/2012 - 19:59 - Signaler un abus Passsssiooooonnnnannntt

    "Benzema, Ribéry et autres Menez, tous talentueux mais qui ne savent ni ne veulent se mettre au service d’un collectif." D'ailleurs RIbey est encensé en allemagne pour son jeu individualiste au pays du consensus social. C'est palpitant ......

  • Par stephanoise - 28/06/2012 - 22:06 - Signaler un abus ségolène !

    Dans une autre rubrique sur le foot, je propose SEGOLENE ; chomiste en ce moment, ayant besoin de s'occuper, voilà une belle mission pour elle qui a toutes les solutions à tous les problèmes! Elle saura s'en occuper de cette bande de voyous mal élevés, arrogants et feignants, on connait son caractère , son autorité et toutes ses capacités à insulter et mépriser ceux qui osent lui tenir tête. Alors hop, 1 mois de stage en intensif et en vase clos, elle et eux, pas de télé, de console, de téléphone et de copine, pas de journaliste, de radio ni d'hôtel 4 étoiles. Un bon refuge à 2000 mètres, l'air pur aère le cerveau, on y monte à pied avec son bardas sur le dos et on s'y mets les gars, la Ségolène elle va vous mater! Peut-être, si certains deviennent meilleurs pourront-ils parfaire leur formation en apprenant par coeur la Marseillaise. S'ils survivent à ça, c'est l'EDF qui est la prochaine championne du monde et on dira tous merci qui? merci Ségolène ! elle pourra descendre les champs élysées elle aussi debout sur le bus et envoyer des baisers à la foule en délire... Ca nous l'occupera un moment, ça nous fera des vacances !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Yves Derai

Yves Derai est éditorialiste à Atlantico. Chaque semaine, il écarte les lourds rideaux de velours des palais de la République pour nous en révéler les secrets.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€