Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 25 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pourquoi il ne faut pas tuer les fourmis et les guêpes qui entrent chez vous avec la vague de chaleur

Vous avez tendance à rivaliser d'ingéniosité pour exterminer toutes les fourmis ou les guêpes qui ont le malheur de s'approcher trop près de vous ou de votre domicile ? Vous faites une terrible erreur.

Mauvaise habitude

Publié le
Pourquoi il ne faut pas tuer les fourmis et les guêpes qui entrent chez vous avec la vague de chaleur

 Crédit Reuters

Atlantico : Le naturaliste Chris Packham a déconseillé de tuer les guêpes et les fourmis, plus nombreuses à s'aventurer dans nos domiciles pendant la période estivale. Pour lui, les tuer serait une erreur mais pourquoi est-il judicieux d'épargner ces espèces que l'on a vite tendance à caractériser comme invasives ?

François Lasserre : Il a raison, ce n'est absolument pas nécessaire de les tuer. On a tendance à voir dans ces insectes une gêne mais on oublie vite leur utilité. Vouloir les éradiquer est simplement une perte de temps et d'argent. Dans le cas des fourmis, celles qui s'aventurent dans la maison ne représentent vraiment que le sommet de l'iceberg. Il y en a très peu qui viennent chez vous et si vous les tuez cela ne servira à rien car il restera la fourmilière qui est souvent inaccessible. Il faut savoir raison garder car elles ne sont pas très ennuyeuses et au contraire, peuvent avoir leur utilité.

Quand elles sont dans votre domicile à la recherche de nourriture, vous ne le voyez pas mais elles nettoient aussi votre maison des petits cadavres d'insectes qui peuvent joncher les dessous de vos placards.

Les guêpes quant à elles, il ne faut surtout pas les exterminer. Contrairement aux idées reçues elles piquent très peu.  Si vous avez un nid de guêpes chez vous, la seule consigne à donner, si le nid est accessible c'est de proscrire l'accès à ce dernier pour vos enfants et instaurer un périmètre de sécurité de cinq mètres. Si le nid est vraiment gênant vous pouvez toujours appeler un professionnel qui déplacera ce dernier.

 Il ne faut surtout pas les tuer car elles sont des insecticides gratuits. Ce sont des prédatrices qui tueront lors de leur vie des centaines de proies pour nourrir les larves. Elles vous débarrasseront ainsi des chenilles et autres nuisibles que vous pouvez avoir dans votre jardin. Quand elles ont faim, elles vont sur les fleurs pour butiner et font office de pollinisateurs. En plus, les oiseaux s'en nourrissent. Elles ont donc une vraie utilité écologique au même titre qu'une abeille.

Comment gérer le problème autrement ? Quelles solutions privilégier.

Pour les fourmis afin d'éviter qu'elles rentrent chez vous, le meilleur moyen est de leur donner de la nourriture à l'extérieur pour leur faire dévier leur course. De cette manière elles n'auront pas besoin de rentrer dans votre domicile

Lorsqu'une guêpe vient vous embêter à table, il suffit d'identifier ce qu'elle est venue chercher et de lui en laisser un bout sur le côté et quand elle aura mis la main sur ce qu'elle cherche elle partira. Une rétribution assez faible par rapport à tous les services écologiques qu'elles nous rendent tout au long de l'année sans qu'on le sache forcément.

Si vous êtes à plus de cinq mètres du nid il n'y a aucune raison que vous vous fassiez piquer encore une fois. C'est en essayant de les écraser que vous risquez de vous faire piquer et c'est là prendre des risques complètement démesurés. C'est notre stress qui nous conduit à agir, il vaut mieux rester zen et attendre qu'elles partent. Si une guêpe vous embête particulièrement il suffit de la coincer sous un verre et de la libérer plus tard quand vous aurez finit votre repas dans le jardin. Passer trois heures à stresser tout le monde est absolument inutile.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par zelectron - 10/07/2018 - 10:03 - Signaler un abus ... car ce sont des animacules de nos contrées

    il faut bien sûr éliminer les frelons asiatiques et les fourmis rouges . . .

  • Par DERESSY - 10/07/2018 - 10:30 - Signaler un abus invasion de fourmis !!

    comment raconter des c pareilles à quelqu'un qui est littéralement envahie de fourmis depuis des années sans que l'on puisse l'endiguer

  • Par moneo - 10/07/2018 - 11:46 - Signaler un abus hum

    A prendre avec des pincettes surtout si vous êtes allergiques aux venins de ces charmante petite bestioles

  • Par Stéphane Gayet - 10/07/2018 - 12:48 - Signaler un abus Nourrir les fourmis à l'extérieur pour les y maintenir

    Les fourmis comme pratiquement tous les insectes ont un odorat surdéveloppé. L'idée de leur donner à manger à l'extérieur du domicile – mais près de leur porte d'entrée, présumée ou avérée - pour leur ôter la tentation de s'y introduire, me paraît une idée intéressante. Elles sont très attirées par le miel et la confiture, entre autres (les guêpes aussi, du reste).

  • Par l.dupuis - 10/07/2018 - 12:59 - Signaler un abus Un conseil bio pour les fourmis

    Mélanger du bicarbonate de soude avec un quart de sucre en poudre dans une soucoupe Vous n'entendrez bientôt plus parler des fourmis chez voud

  • Par kelenborn - 10/07/2018 - 15:51 - Signaler un abus AHAHAHA

    "Si une guêpe vous embête particulièrement il suffit de la coincer sous un verre et de la libérer plus tard quand vous aurez finit votre repas dans le jardin." Ca rappelle les gros cons d'écolos qui proposaient de soûler la gueule des limaces à la Valstar ( ben oui c'est une technique pour "sans-dents") pour éviter qu'elles ne bouffent les salades! Mais CACA40, ça peut pas marcher pour lui , car son verre...sitôt rempli, sitôt vidé! vous ne voulez quand même pas l'obliger à se soûler la gueule en buvant au goulot! Déjà qu'il a des tâches de toutes les couleurs sur sa liquette et...sa braguette!

  • Par assougoudrel - 10/07/2018 - 17:32 - Signaler un abus On apprend beaucoup, nous

    les campagnards, par les parisiens. Il faut informer aussi les habitants des DOM-TOM, car ils ignorent comment faire avec les fourmis et les cafards. Quand un article pour expliquer aux grands-mères comment on fait des enfants et aux singes comment manger une banane et faire la grimace? Ou aux "jeunes des banlieues" à chouraver un scooter?

  • Par 2bout - 11/07/2018 - 09:40 - Signaler un abus Avoir l'esprit aussi fécal ...

    ça se mérite.

  • Par 2bout - 11/07/2018 - 10:21 - Signaler un abus C'est comme si ...

    le département de la Mayenne tout entier était un immense champ d'épandage de lisier.

  • Par jjames - 11/07/2018 - 13:03 - Signaler un abus Fourmis & guêpes

    Chaque nuisible a son utilité dans le grand ordre des choses. Soyons zen

  • Par Podoclaste - 11/07/2018 - 13:12 - Signaler un abus Hors sol

    Comment dire... De bonnes idées à priori, c'est juste que, comme un autre campagnard l'a fait remarquer, il y a la théorie et il y a la réalité. Quand, vague de chaleur ou pas, 300 fourmis ailées sortent d'un coup de leur fourmilière pour, chacune l'espère, aller fonder une nouvelle colonie et que, pas de bol, elles se retrouvent dans votre cellier parce qu'en fait elles ont autant d'odorat qu'un bulldog enrhumé, on fait comment ? On les invite à prendre une limonade sur la terrasse ? Et pour les guêpes, dans la famille il y a deux allergiques avérées donc soit on tue les guêpes soit c'est la réanimation. Pour finir, un truc de pompier, pour guêpes, frelons et autres espèces amies : un aspirateur de chantier avec rallonge tube 3 mètres et dans la cuve 4 litres d'eau savonneuse. Imparable, écologique, propre. Si vous voulez juste les relocaliser alors il suffit de détremper le nid à l'huile de friture, elles le quitteront dans l'heure. Et poubelle.

  • Par ISABLEUE - 11/07/2018 - 16:09 - Signaler un abus j'aime pas les fourmis qui élèvent des pucerons qui

    mangent mes plus beaux rosiers... j'ai mis un produit mélanger à l'eau (acheté en jardinerie) et depuis miracle plus rien.....

  • Par moneo - 11/07/2018 - 17:10 - Signaler un abus finalement faut faire comme en Afrique -:)

    soit laisser les colonies de fourmis "magnan" dévaler dans votre maison elles bouffent tout ce qu'elles trouvent ,votre maison est propre mais faites gaffe si vous dormez elles finiront par vous attaquer... vaut mieux pas laisser votre chèvre attachée ..elles finiraient squelette ( ok ya pas de magan chez nous MAIS une fois installée pour les faire partir ..) soit les combattre ( faire pipi dessus c'est pas mal-:) par le feu , par des insecticides ( hélas..) on en revient toujours à la même histoire l'homme est au sommet de la chaine alimentaire quand il refuse de l'assumer il en subit les conséquences...que les fourmis s'occupent de s'occuper des autres espèces mais pas de la notre. Qui est le maître? quant aux guêpes leur utilité à bouffer les abeilles et autres animaux laissent à penser que la nature est aussi faite... t donc elles s'imposent au plus faibles et donc doivent s'incliner devant l'Homme sauf à considérer que la terre c'est l'arche de Noe

  • Par kelenborn - 11/07/2018 - 17:37 - Signaler un abus ah2bouh

    Je ne doute pas que tu y prendrais ton bain.. ET à Pontmain, tu trouverais même la vierge pour te faire battre Bon...comme il accourt tjs quand il y a un coup de pieds au cul à prendre c'est sans espoir à part l'équarrissage! On notera que c'est l'article le plus ....lu!!!! Le niveau baisse mais les mêmes qui le proclament ne sont pas passés sous la toise

  • Par 2bout - 11/07/2018 - 18:02 - Signaler un abus A propos Salmollenborn,

    Lactalis c'était vous ?

  • Par kelenborn - 12/07/2018 - 19:00 - Signaler un abus Et ne pourrait on pas

    nourrir le bon docteur Gayet à l'extérieur d'Atlantico! Jacquet ne vient plus: il est pas mort pour autant et nous on se porte mieux

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

François Lasserre

François Lasserre est auteur d'un ouvrage de vulgarisation sur les insectes, J'observe les insectesédité chez La Salamandre, et vice-président de l'Office pour les insectes et leur environnement. Il est également co-président de Graine Ile-de-France, un reseau de structures qui font de l'éducation à l'environnement.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€