Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 24 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pourquoi les femmes se convertissent davantage à l'islam que les hommes

Le cerveau présumé des attentats de Nairobi, dite "la veuve blanche", serait une irlandaise convertie de 29 ans. 70 % des Européens qui se convertissent à l'islam sont ainsi des femmes.

Inch'Allah

Publié le
Pourquoi les femmes se convertissent davantage à l'islam que les hommes

70 % des Européens qui se convertissent à l'islam sont ainsi des femmes.

Atlantico : 75 % des personnes converties en Grande-Bretagne en 2011 seraient des femmes (voir ici). En France, bien que les chiffres soient moins précis, elles seraient également une majorité à faire ce choix. Qu’est-ce qui pousse les femmes, plus que les hommes, à embrasser cette religion ?

Loïc Le Pape : Il est toujours difficile pour les sociologues de distinguer précisément les raisons de la conversion, car il s'agit d'un acte très personnel. On peut dire qu'il y a autant de raison de se convertir que de converties. Cependant, dans les entretiens que j'ai menés auprès de jeunes femmes converties, trois types d'arguments apparaissent. Premièrement, l'idée d'une réalisation spirituelle ; c'est par l'islam que ces femmes comblent leurs aspirations spirituelles, trouvent une place dans la société et parfois même revendiquent une liberté et/ou une émancipation.

Deuxièmement, c'est le choix d'une religion qui allie piété individuelle, moments collectifs et regroupements communautaires, notamment le vendredi à la mosquée, ou lors du jeûne du mois de Ramadan. Ici c'est la religion qui crée du lien social, des relations. Enfin, dernier type d'argument, celui d'une mise en cohérence de la vie du couple ou de la famille. On est dans le cas de couples mixtes, où la femme se convertit, sans qu'elle n'ai besoin de le faire. C'est une forme de don, un engagement dans le couple, une preuve d'amour.

Ahmed Salam : Je ne  connais pas le fondement de ces chiffres. Néanmoins, je ne pense pas qu’il y ait plus de femmes que d’hommes qui embrassent l’islam en Occident. Je pense que du point de vue Occidental, il est difficile de comprendre que des femmes ayant grandi en Europe avec cette exigence d’égalité des droits entre hommes et femmes puissent un jour se tourner vers une pratique de l’islam radical qui prône une inégalité entre hommes et femmes.

Par ailleurs, en Grande Bretagne, mais surtout en France, les mariages mixtes sont une réalité statistique importante. Qu’une minorité de ceux-ci se conclue sur une conversion du conjoint homme ou femme, c’est dans la nature des choses. Mais je tiens à rappeler, que la majorité de ces mariages mixtes sont une belle preuve d’intégration des vagues migratoires en Europe.

La recherche d’émancipation, de dignité ou de liberté sont des arguments souvent avancés par ces femmes pour expliquer leur conversion à l’islam et l’adoption du voile. Comment expliquer que ce discours soit sensiblement le même que celui tenu par les féministes qui, elles, s’insurgent contre ledit voile ?

Ahmed Salam : Il n’y a aucune similitude entre les deux discours : convertie vs féministe. Le seul point commun dans ces discours est l’engagement et la ferveur du militantisme de chacune. Sinon tout les séparent…

Loïc Le Pape : La question du voile déchire une bonne partie de la société française depuis près de 25 ans (depuis l'affaire du foulard de Creil en 1989). Les intellectuels se sont déchirés, les militants et la classe politique également (sur cette question le clivage gauche-droite n'est pas opérant), et les nuances et la complexité sont très difficile à faire admettre. Le NPA d'O. Besancenot a éclaté sur cette question du voile. Il faut prêter attention à ce que dit Régis Debray, "ce que nous voile le voile", c'est le statut de la religion en France, c'est l'histoire de la République et de ses valeurs, et c'est enfin la place des femmes dans nos sociétés. Pas étonnant donc que les notions de liberté, dignité ou d'émancipation soient mobilisées par des visions concurrentes !

Sachant que leur acte pourra éventuellement les marginaliser vis-à-vis de leur milieu d’origine, pourquoi franchissent-elles le pas ? La conversion à l’islam devient-elle un outil de différenciation et d’émancipation sociale ?

Loïc Le Pape : Plus que de la différenciation, c'est une forme d'affirmation à mon sens. Le choix de se convertir à l'islam a un coût, celui du conflit avec la famille et les amis, celui de la stigmatisation potentielle, d'une religion qui a mauvaise presse. En revendiquant pour soi une religion très critiquée les converties à l'islam "retournent" plusieurs stigmates : elles sont croyantes dans un monde incroyant, musulmanes dans un environnement où l'islam est critiqué, et femmes dans une religion monothéiste, donc très masculine.

Ahmed Salam : C’est l’inverse, la marginalisation par rapport à son milieu d’origine est un préalable à un phénomène de conversion. En outre, le voile dit moins sur la religiosité de la personne qui le porte, que  le regard de la société  sur la personne qui le porte. Parmi la première vague de primo arrivants dans les années 60 – 70, une majorité de femmes de culture musulmane ( issues du Maghreb)  portaient le voile sans que le pays d’accueil s’en insurge. Une minorité de leurs filles de la seconde, voire de la troisième génération portent aujourd’hui un voile…Or, celui –ci n’est pas le même que celui que portaient leurs mères, il est emprunté des pratiques aux influences plus lointaines, type Proche Orient,  de doctrine wahhabite. Les nouvelles pratiques et les nouveaux vêtements portés par les femmes musulmanes  n’ont rien à voir avec  ce qui est pratiqué dans les pays d’origine. Les converties sont à l’instar de ces jeunes filles musulmanes issues de l’immigration sous l’influence d’un islam plus fondamentaliste et donc plus transgresseur vis-à-vis du pays d’accueil. Un Islam radical qui s’exporte grâce aux pétrodollars de l’Arabie Saoudite. Il faut juste rappeler à nos lecteurs qu’il existe au sein des pays musulmans une compétition pour savoir qui aura le plus d’influence dans l’espace musulman, la Ouma. L’islam joue ici un rôle de soft power.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par FATALITAS - 28/09/2013 - 11:29 - Signaler un abus Il ne faut pas se voiler la

    Il ne faut pas se voiler la face, il va y en avoir de plus en plus, à faire l'autruche nous exposons notre partie la plus intime, remarquez c'est à la mode certains y ont même pris gout.

  • Par plume1520 - 28/09/2013 - 11:52 - Signaler un abus oubli majeur

    interroger 2 hommes sur la question n'est pas forcement la meilleure idee . posez vous une question simple : combien de femmes celibataires se convertissent spontanement a l islam : reponse un nombre voisin de zero . la reponse n'est pas dans la spiritualite mais dans la sexualite .evidemment ca derange de dire ca carrement .

  • Par Ravidelacreche - 28/09/2013 - 12:00 - Signaler un abus Salam ! le Pape

    Un prosélytisme un peu plus "musclé" ne serait-il pas la cause?

  • Par Adi Perdu - 28/09/2013 - 12:33 - Signaler un abus Ainsi elles peuvent se cacher !

    Il y a plein de raisons qui peuvent amener les femmes à se cacher derrière un voile, une burka. Les masques et les lunetles de soleil amènent trop de questions.

  • Par yavekapa - 28/09/2013 - 12:59 - Signaler un abus Plus simple

    C'est un manque de volonté et un aveu de faiblesse : comme cela elles ne seront plus stigmatisées dans leur famille et leur quartier à dominante musulmane. Celles qui ne veulent pas se convertir quittent leur quartier.

  • Par walküre - 28/09/2013 - 14:01 - Signaler un abus Serait-ce

    qu'elles apprécient particulièrement la polygamie ?

  • Par ISABLEUE - 28/09/2013 - 14:30 - Signaler un abus des moches et de thons ??

    Rester à la maison, ne pas aller bosser ? Remarquer, quand on a aucun diplome c'est plus facile/ Donc pondre faire le ménage et la cuisine.. super la vie moderne pour une femme... Ne pas se poser de questions, ne pas se prendre en mains, ne pas chercher de boulot..... C'est la nouvelle vie moderne : se lever , faire la bouffe, rester devant la tv toute le journée;.. du repos, quoi.... se pas se prendre la tête pour s'habiller, pusqu'on met des chiffons.. et le tour est joué, : elle est pas belle la vie !!

  • Par KLAKMUF - 28/09/2013 - 14:44 - Signaler un abus La bigoterie est un outil formidable

    La religion, comme l'idéologie, lorsqu'elle est habilement exploitée par des inquisiteurs, des chasseurs de sorcières ou des fous de Dieu, devient un magnifique instrument d'oppression. Elle permet de regarder dans l'assiette ou la braguette de ses contemporains, de leur imposer son pouvoir, de les tyranniser. Mais il faut reconnaître que depuis Vatican2 et la loi de 1905, le Christianisme devient insipide pour les fanatiques pathologiques. Ajoutez à cela la recherche de sensations fortes, et vous aurez pas mal de candidates pour une promenade nocturne place Tarhir.

  • Par la saucisse intello - 28/09/2013 - 14:51 - Signaler un abus Tout simplement..............

    Parce que ce sont ELLES qui prennent les pains dans la tronche si elles refusent.

  • Par pehm - 28/09/2013 - 15:45 - Signaler un abus Manque de fierté

    Se convertir à une religion autre que celle de ses ancêtres, c'est se couper de ses racines, renier son héritage, être incapable de voir la richesse spirituelle qui se trouve dans sa propre culture. C'est éventuellement compréhensible pour celui qui change de pays, afin de mieux s'intégrer, mais c'est ici le processus inverse auquel on assiste. Cela montre aussi la faiblesse et de l'Eglise et de la laïcité : la première n'attire plus, la seconde ne fonctionne que quand la majorité de la population, croyante ou pas, adhère aux mêmes codes culturels, essentiellement tirés de la religion commune. Le concept même de laïcité a été inventé par la chrétienté romaine : la séparation entre l'Eglise et César ; notion reprise par nos rois qui recadraient sévèrement le pape dès qu'il prétendait se mêler de politique, tout en défendant l'unité religieuse du pays. Notre république s'en avère incapable ; ce qui risque d'emporter la démocratie, qui pourrait ne pas survivre à des votes communautaristes plus que politiques.

  • Par jean fume - 28/09/2013 - 16:04 - Signaler un abus @ la saucisse intello

    C'est une remarque pertinente !

  • Par Adi Perdu - 28/09/2013 - 16:25 - Signaler un abus Parce qu'elles rêvent de se faire épouser par Ribéry !

    devenu Bilal Yusuf Mohammed depuis 2006. Il a aussi appelé son fils Seif al Islam (Glaive de l’islam) Pourquoi ? Euh ! Info vérifiable avec n'importe quel moteur de recherche.

  • Par Lennart - 28/09/2013 - 16:56 - Signaler un abus On voit bien des femmes battues

    qui retournent vers leur bourreau par amour. Allez expliquer ça.

  • Par toupoilu - 28/09/2013 - 17:09 - Signaler un abus C'est peut etre le signe

    que les mariages réellement mixtes(musulman-non musulman) ne le sont presque que dans un sens, homme musulman et femme occidentale. De la liberté des hommes musulmans d’épouser une chrétienne puisqu’à terme ils la convertiront, et que surtout les enfants resteront musulmans, et a contrario, de l'absence de liberté pour les femmes, qu'il importe de garder sous contrôle afin de préserver par leur descendance la progression de l'islam. Ce qui est a moi est a moi, ce qui est a vous, on peut en discuter, proverbe soviétique qui peut être repris par tout les envahisseurs.

  • Par vangog - 28/09/2013 - 18:04 - Signaler un abus De l'art de ne pas répondre aux questions posées!

    Normal pour un sociologue qui a été biberonné à la pensée unique et qui répond comme un politicien, Plus étonnant de la part d'un écrivain qui devrait pouvoir prendre de la distance par rapport aux stéréotypes! La question la plus interessante:" le port du voile est-il un acte de Libération ou de soumission" suscite chez lui une réponse inappropriée: "Ni l'un, ni l'autre, c'est un acte respectable..." prouve sa gêne par rapport à une question cruciale qui semble le mettre sur la défensive: La notion de respect n'était pas dans la question, mais elle devient une traduction fallacieuse de la notion de Liberté,, ce qui est, à mon avis très révélateur d'une certaine confusion des valeurs, pour l'écrivain, comme dans la motivation des femmes voilées: Le respect est lié au pouvoir et à la vie, rien à voir avec la Liberté, qui apparaît comme une notion confuse dans l'Islam: On est au cœur du problème! Aucune réponse, non plus, pour ces conversions qui touchent plus fréquemment les femmes! Là encore, la pensée unique et l'égalitarisme gauchiste font des ravages, imposant l'omerta sur tout sujet qui pourrait stigmatiser ( oh, le gros mot!) les femmes par rapport aux hommes...

  • Par prochain - 28/09/2013 - 18:50 - Signaler un abus "Une belle preuve d'intégration"... le communautarisme

    On parle arabe à la maison, d la rue ... entre-soi, les enfants ne peuvent pas réussir à l'école avec un vocabulaire de 400 mots français. S'il vous faut d'autres preuves...

  • Par prochain - 28/09/2013 - 19:01 - Signaler un abus Les facultés De France et de Navarre

    forment 40 000 sauciologues / an qui évitent prudemment la question brûlante des privilèges de la nouvelle noblesse à statut pourtant très bon sujet...mieux que la bourqa à l'origine des carences en vitamine D.

  • Par sam75 - 28/09/2013 - 21:05 - Signaler un abus M ahmed Salam

    Les mariages mixtes ne sont pas une preuve d’intégration ou bien a l'envers. Dans 90% des cas ce sont des musulmans qui épousent des occidentales et dans de nombreux cas c'est la femme qui adopte ou subit la culture du maris et les enfants sont naturellement de la culture du pere.Le contraire étant souvent impensable. Il faut arreter l'enfumage

  • Par Glop Glop - 28/09/2013 - 21:35 - Signaler un abus L'insoutenable légèreté de l'être...

    L'article ne précise en rien les profils des converties. Quoiqu'il en soit, l'Histoire est jalonnée de félons des deux sexes, à partir de là c'est leur problème quoiqu'il leur arrive, elles (ou ils) sortent des fichiers, c'est comme dans l'agriculture il y a des pertes. Mais il aurait été intéressant de savoir le profil, car, ce ne sont certainement pas majoritairement des bachelières et bachelières avec X années d'étude derrière, s'éclatant en chorégraphie fitness et se relaxant au sauna dans la foulée, partante pour vivre leur vie de leur plein choix en allant à "la chasse" à l'aventure comme leur homologue masculin avant de décider qui, quand et quoi, voire se faufilant un peu partout sous un casque avec un cube pesant trois à cinq plus qu'elles. C'est étrange, mais de toutes les amies d'enfance conservées depuis des décennies, celles qui sont entrées dans la sphère avec le temps, ou leurs descendances conformes, aucune n'a fait ce choix... ni même parmi toutes les connaissance professionnelles ou de loisir. Mais il est vrai que des lys ne se cachent pas derrière des rideaux...

  • Par Teo1492 - 28/09/2013 - 22:29 - Signaler un abus Autre égnime : Pourquoi dans le Coran ?

    - le nom de Mahomet n’apparaît que 5 fois seulement ; - celui qui passe pour être Jésus (Isa) y est mentionné 27 fois ; - tandis que Moïse est nommé 148 fois.

  • Par Glop Glop - 28/09/2013 - 22:53 - Signaler un abus @ Teo1492 - 28/09/2013 - 22:29

    Vous vous posez la question? Mais mon cher ami internaute, c'est seulement parce que l'on parle peu des c...

  • Par sheldon - 29/09/2013 - 01:07 - Signaler un abus @pehm : Dieu et Jésus n'ont pas besoin de fierté mais d'amour !

    Et cet amour c'est notre amour envers notre prochain (je reconnais que c'est parfois difficile !). L'évangile (la Bonne Nouvelle) n'est plus connu et n'est plus expliqué. Pas étonnant que des personnes, femmes ou hommes, se tournent vers des d'autres cieux ! La France aurait besoin d'être évangélisée, mais c'est un autre problème.

  • Par Folacha - 29/09/2013 - 05:45 - Signaler un abus Face voilée

    A Ahmed Salam : Dans les années soixante dix nos parents croyaient naïvement que les valeurs occidentales étaient universelles et qu'elles triompheraient avec le temps. Les migrants ne sont en fait attirés que par notre modèle de consommation.

  • Par MauvaiseFoi - 29/09/2013 - 06:45 - Signaler un abus Lamentable

    Pourquoi renie-t-on sa culture et éventuellement sa religion ? Quelques photos et les CV des intéressées fourniraient sans doute des réponses simples. Tout ça me fait penser à ces cougars et autres mal-baisées qui vont se faire sauter par les jeunes dominicains contre menue monnaie. Celles qui n'ont pas les moyens de payer le billet se rabattent sur les locaux et ce n'est pas l'offre qui manque, quittes à partager le plaisir du mâle avec quelques autres.

  • Par Fiorino - 29/09/2013 - 07:45 - Signaler un abus Loïc Le Pape

    Je me demande bien à quoi ça sert la sociologie pour donner des réponses aussi simpliste. Donc si dans les banlieues certaines femmes se convertissent à l'islam pour se faire respecter (ou d'autres se masculinisent c'est la question posée) ça veut dire que c'est la religion qui le libere??? Et que le patriarcat c'est pas la faute de l'islam mai se la société entière??? Bientot on dira que si une femme a trouvé du travail en couchant avec son patron c'est le sexe qui libère et qui emancipe.

  • Par KiriNan - 29/09/2013 - 08:38 - Signaler un abus Le voile n'a rien de respectable

    Passons sur celles qui n'ont pas le choix et qui subissent un esclavage de fait; les autres ne font qu'afficher leurs déficiences mentales (montrez moi une femme voilée modérément pourvue en neurones) et son statut d'objet sexuel. Ataturk avait raison : le voile, c'est le signe des prostituées.

  • Par fougalios - 29/09/2013 - 08:47 - Signaler un abus Pour commencer ...

    ...il ya le mariage , souvent pour les papiers.Ensuite , la nasse se referme. "L'heureuse " élue coupe le lien avec sa famille,et c'est parti! Pression musclé du conjoint et de sa ( nombreuse évidemment ) famille et le tour est joué.

  • Par Casa123 - 29/09/2013 - 09:08 - Signaler un abus elle est bien bonne

    Au rayon n'importe quoi : une grande partie des conversions se fait par mariage, et conversion de la femme ou de l'homme à l'islam. Ce qui serait une belle preuve d'intégration.... il se fout de la gueule de qui Mr Salam ? Ça me rappelle Donia machin qui dit que pour défendre la laïcité il faut remplacer une ou deux fêtes chrétiennes par des fêtes juives et musulmane... Et pourquoi pas une fête boudhiste ou hindouiste, animiste ? Franchement avec une malhonnêteté pareille je ne comprends même pas qu'on puisse donner la parole à des individus pareils....

  • Par Bara - 29/09/2013 - 09:33 - Signaler un abus Effarement devant la phallocratie

    Je suis effaré devant la phallocratie de certains de ces auteurs qui discourent posément de l'infâmie qui conditionne les femmes à porter le voile afin de leur concéder un petit espace de liberté. "Ecrasons l'infâme !" criait Voltaire. Aujourd'hui, l'infâme rime avec islam.

  • Par gliocyte - 29/09/2013 - 09:40 - Signaler un abus Amusant

    De réaliser le décalage entre les "penseurs" et les commentateurs qui ont pour eux un pragmatisme plein de bon sens. Le plus fort, c'est cette incroyable suffisance de ce sociologue: "Contrairement à la société française, les sociologues ont avancé dans les études sur la prise de voile" De cela on en retire aussi cet aveu, oh combien révélateur: Les sociologues n'appartiennent pas à la société française! Et là on comprend mieux toute la nuisance dont elle est capable. La sociologie n'est qu'au service de l'idéologie régnante.

  • Par gliocyte - 29/09/2013 - 09:56 - Signaler un abus @Bara

    Puisque vous mettez en avant Voltaire, voilà ce que ce philosophe pensait: "C'est à celui qui domine les esprits par la force de la vérité, non à ceux qui font les esclaves par la violence, que nous devons nos respects"

  • Par kc-ck - 29/09/2013 - 09:59 - Signaler un abus Je ne vois vraiment pas ou

    Je ne vois vraiment pas ou est le problème à ce que ces femmes se voilent et se sentent bien dans un monde où la femme est de plus en plus traité comme un objet de désir ( publicité, films...) et où la femme exhibe son corps ( qu'elle s'acharne à embellir pour les yeux de tous le monde et non pas pour son homme) en prétendant être libre. Sinon recours à la chirurgie, complexe, mal être... ces femmes converties ont trouvé dans l'islam une religion qui les défend: ou est le mal à ce que ces femmes ne veulent pas être un objet de désir pour assouvir les envies des hommes. Contrairement à ce que beaucoup pense les femmes ont des droits en Islam certes inégales à ceux des hommes mais compensés par plus d'obligation pour les hommes. L'islam est une religion qui , grâce à l'aide de Dieu, n'a pas été changé( une seule version du coran) et où l'on trouve nos droit et nos interdits que Dieu l'Unique qui n'a pas d'égal nous donne.

  • Par kc-ck - 29/09/2013 - 10:05 - Signaler un abus lisez le coran avant de critiquer l'islam.

    Allah (Dieu) dit: "S'ils avaient appliqué la Thora et l'Évangile et ce qui est descendu sur eux de la part de leur Seigneur, ils auraient certainement joui de ce qui est au-dessus d'eux et de ce qui est sous leurs pieds . Il y a parmi eux un groupe qui agit avec droiture; mais pour beaucoup d'entre eux, comme est mauvais ce qu'ils font!" "Par ceci (le Coran), Allah guide aux chemins du salut ceux qui cherchent Son agrément. Et Il les fait sortir des ténèbres à la lumière par Sa grâce. Et Il les guide vers un chemin droit." "Certes sont mécréants ceux qui disent : "Allah, c'est le Messie, fils de Marie! " - Dis : "Qui donc détient quelque chose d'Allah (pour L'empêcher), s'Il voulait faire périr le Messie, fils de Marie, ainsi que sa mère et tous ceux qui sont sur la terre? A Allah seul appartient la royauté des cieux et de la terre et de ce qui se trouve entre les deux". Il crée ce qu'Il veut. Et Allah est Omnipotent."

  • Par Eugénie - 29/09/2013 - 10:46 - Signaler un abus Les Femmes s'amourachent des Islamistes !

    Et sont ensuite embarquées dans le Harem de ces messieurs. Ensuite, pas moyen de s'en sortir, car sortir de l'islam, c'est le bagne, voire la mort ! Dans le Coran, pas une fois on trouve le mot Amour, mais soumission, impur et punition sont là dans toutes les phrases ! Les hommes autres qu'islamistes ont bien parfois plusieurs femmes (non au sens mariage), mais ne menacent pas de soumission, sous peine de sharia !!!

  • Par KLAKMUF - 29/09/2013 - 10:57 - Signaler un abus @kc-ck Une religion utilitaire

    Le voile permet en effet de réaliser de substantielles économies de chirurgie esthétique, de notes de dentiste, d'esthéticienne, de coiffeur, de couturier. Il dissimule de surcroît les ecchymoses consécutives aux scènes de ménage, et garantit aux prostituées l'anonymat vis à vis des voisins. Le faciès porcin de Samantha Lewthwaite est une explication plausible et une circonstance atténuante à sa conversion et ses crimes.

  • Par andromede - 29/09/2013 - 11:12 - Signaler un abus ENCORE...

    DE LA PROPAGANDE!

  • Par Henricanan - 29/09/2013 - 11:38 - Signaler un abus So What ?

    On n'en sort pas plus édifié de ce tour d'horizon un peu superficiel. Et à la parole des "experts" on peut opposer la praxis millénaire de l’Islam. Pour être validé par une communauté oppressante de ce point de vue comme dans tant d'autres, un mariage mixte, masculin ou féminin, doit passer par la case conversion. Sans cela, il risque d'introduire le relativisme dans une oumma qui ne le tolère pas. Si la conversion est statistiquement plus rare chez les hommes, c'et pour une raison évidente. fréquenter un non-musulman pour une jeune musulmane c'est prendre un risque énorme, insupportable pour la plupart. C'est exposer sa vie tout simplement. C'est au minimum encourir le bannissement : familiale, communautaire et social. Et la marginalisation même en cas de retour au bercail. Elle doit préalablement apporter à la famille un empaquetage bien ficelé, bien plus que Halal pour espérer le succès à l'examen de passage (sauf chez les berbères et les kabyles). Même les plus émancipées d'entre elles, savent d'instinct qu'il faut en passer par là. Et c'est pour cela qu'elle préfèrent s'en passer. Entre l'amour et la mort, elles choisissent.

  • Par sam75 - 29/09/2013 - 13:04 - Signaler un abus @kc-kc

    Va porter ta propagande debile ailleurs

  • Par sam75 - 29/09/2013 - 13:04 - Signaler un abus @kc-kc

    Va porter ta propagande debile ailleurs

  • Par Vinas Veritas - 29/09/2013 - 13:18 - Signaler un abus L'enlèvement des sabines

    un ptit manque et hop l'histoire se répète encore et encore et toujours. les Romains etaient vraiment peu nombreux et n'avaient aucune chance de prendre un peu de pouvoir hors du Latium vu leur taux de renouvellement. L'enlèvement des Sabines : une solution efficace de domination pour l'avenir. Croyez la saucisse et moi-même : à coup de pains dans la tronche renouvellés jours après jour, le plus grand nombre de soumis ne tarde pas à ne plus se rebeller.

  • Par fougalios - 29/09/2013 - 13:35 - Signaler un abus @ kc ck

    Aucune trace du port du voile dans le coran Si vous pouviez faire du proselytisme ailleurs cela nous dégagerait les narines. Que allah vous montre le chemin... droit en direction de la terre d'islam Les avions ne sont pas chers, bon aller simple!

  • Par yavekapa - 29/09/2013 - 13:37 - Signaler un abus On s'en tape

    De l'Evangile (ancienneté ~ 2000 ans) ou du Coran (ancienneté ~1300 ans). En l'an 5000, ça aura complètement disparu. Et peut-être nous aussi d'ailleurs.

  • Par yavekapa - 29/09/2013 - 13:37 - Signaler un abus On s'en tape

    De l'Evangile (ancienneté ~ 2000 ans) ou du Coran (ancienneté ~1300 ans). En l'an 5000, ça aura complètement disparu. Et peut-être nous aussi d'ailleurs.

  • Par vangog - 29/09/2013 - 14:53 - Signaler un abus @kc-ck C'est de la mauvaise littérature, votre Coran!

    Je n'avais jamais lu cette succession de phrases non corrélées entre elles, mais je dois reconnaitre qu'on a affaire au pire de la littérature! Même les fascicules vulgarisateurs de la Bible distribués par les enfants de Jéhovah ( un raccourci entre Jésus et Hallah?) sont mieux écrits, et ça n'est pas peu dire... Il ne faut pas brûler les Corans, il faut même les distribuer gratuitement à tous, car ils sont la meilleure propagande anti-Islamiste qui soit! A propos du voile, si vous affirmez que le port du voile est une Liberté, alors pourquoi l'inverse ( le non-port du voile) n'est-il pas aussi vrai dans les pays Islamistes que dans les pays occidentaux? Mais cette acception fallacieuse de la notion de Liberté sans limites d'un côté, et très limitée de l'autre (le Coran alternatif, en quelque sorte...) renvoie aux phrases sans queue ni tête, du Coran que vous citez: Il y est beaucoup question de respect et de droiture, jamais de Liberté ni d'Amour... C'est cette vision unidimensionnelle de l'existence, sur les deux seuls axes du pouvoir et de la vie, qui font la faiblesse de votre religion et l'affligeante médiocrité de son message écrit. Signé: un fier mécréant

  • Par anguerrand 1 - 29/09/2013 - 15:00 - Signaler un abus conversion des femmes

    Une réponse très simple me semble t il, c'est peu connu mais dans l'islam et le judaisme se sont les femmes qui transmettent la religion aux enfants et ces religions ne lachent rien il faut absolument que dans les mariages mixtes la femme "baisse la culotte" les chrétiens plus tolérants laissent faire. A ceux qui prétendent qu'ils n'en ont rien à faire du christianisme (meme non croyant ce sont nos racines) c'est exactement pour ça que nous sommes méprisés par ces religions et qu'ils veulent convertir les "mécréants" que nous sommes pour eux

  • Par vangog - 29/09/2013 - 15:05 - Signaler un abus Quant aux femmes...

    Elles ont souvent la naïveté de croire au prince charmant, très longtemps après l'adolescence... Mais les premiers baisers transforment vite le prince en crapaud à multiples épouses. Et lorsque le charme est rompu, impossible pour elles de faire machine arrière! Pire: il leur est demandé de se convertir, à leur tour, au rite batracien. D'où le pourcentage plus élevé de conversions féminines: QED.

  • Par Glop Glop - 29/09/2013 - 15:11 - Signaler un abus @ kc-ck - 29/09/2013 - 10:05

    Attendez que les choses explosent et vous allez voir ce qu'un certain nombre de déterminés vont faire de votre prosélytisme et de votre coran. Vous prierez et supplierez à genoux de vous convertir à tout autre chose, vous n'avez aucune idée de la haine, car c'est le mot, que suscite désormais le club des barbus et des "djellabistes". S'il existe encore ceux, de moins en moins nombreux, qui croient régler les choses avec des arrangements et des serrages de main (de félons), il y a tous les autres, plus pratiques et pragmatiques qui ne s'égareront pas en temps perdu tout aussi bien avec les convertis initiaux que ceux plus tardifs. Tendez l'oreille et ouvrez grand vos yeux vous allez vite le comprendre, et les plus acharnés ne seront pas ceux que l'on pourraient croire, c'est à dire ceux qui mettent en garde depuis des lustres, mais ceux qui se donnent contre leur gré réel bonne conscience, bon discours, presque à passer pour des saints objecteurs de conscience. J'ai eu à voir sur le terrain ce que ces convaincus droit de l'hommiste sont capables quand les événements les dépassent... même les SS s'indigneraient.

  • Par toupoilu - 29/09/2013 - 15:12 - Signaler un abus @kc-ck

    "Contrairement à ce que beaucoup pense les femmes ont des droits en Islam certes inégales à ceux des hommes....etc" certes inégaux. Tu confirme donc que l'islam en l’état ne considère pas les femmes et les hommes comme égaux en droits, et ne devrait donc pas, toujours en l’état, être considéré comme acceptable dans la société française ?

  • Par Leucate - 29/09/2013 - 16:02 - Signaler un abus femmes soumises

    C'est dans la nature de certaines d'être soumises, quand c'est à un proxo elles se retrouvent à arpenter le trottoir. Elles sont également majoritaires dans les sectes en servant de cheptel au gourou, il n'est donc pas étonnant qu'on en retrouve converties à l'islam pour peu qu'elles aient trouvé un barbu qui leur fera des enfants qui seront musulmans.

  • Par Joséphine - 29/09/2013 - 17:06 - Signaler un abus Entre les lignes...

    ... on comprend que ces femmes se convertissent et portent le voile pour cesser d'être harcelées, agressées au moins verbalement. On en est là.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Ahmed Salam - Loïc Le Pape

Ahmed Salam est l'auteur sous pseudonyme de La tentation du Jihad : Islam radical en France (J.-C. Lattès, 1995) en collaboration avec David Pujadas.

Loïc Le Pape est sociologue. Ses axes de recherches sont la sociologie politique des religions et de la laïcité, de l’engagement individuel et de l’Algérie.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€