Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 25 Septembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pourquoi Emmanuel Macron a demandé la levée de l'embargo sur le Qatar après avoir tant critiqué les liens entre la France et l'émirat

​Emmanuel Macron recevait l'émir Tamir Al Thani ce 15 septembre à Paris, et a demandé à ce que les mesures d'embargo touchant les familles et les étudiants soient levées.

Double discours

Publié le
Pourquoi Emmanuel Macron a demandé la levée de l'embargo sur le Qatar après avoir tant critiqué les liens entre la France et l'émirat

Atlantico : ​Emmanuel Macron recevait l'émir Tamir Al Thani ce 15 septembre à Paris, et a demandé à ce que les mesures d'embargo touchant les familles et les étudiants soient levées "le plus rapidement possible". S'agit-il d'un revirement de la position d'Emmanuel Macron à l'égard du Qatar ?

Roland Lombardi : Il faudrait d’abord savoir, au-delà des déclarations assez positives de ces derniers mois à propos du Moyen-orient et du terrorisme par exemple, quelles sont les réelles positions du Président français. Je ne vous cache pas qu’avec un Emmanuel Macron, moins mû par les convictions que par la comm’, comme on dit, je reste relativement méfiant. Pour en revenir à cette fameuse phrase du Président ce vendredi, il faut d’abord souligner qu’elle s’inscrit dans les traditionnelles déclarations officielles de la diplomatie française.

Celles-ci sont toujours emplies de grandiloquence, de sentimentalisme et de morale mais depuis maintenant plusieurs décennies, n’ont toujours pas d’échos, ni d’effets et sont de plus en plus grotesques. Malheureusement, depuis trop longtemps, la France n’est plus écoutée dans le monde arabe. Sur la forme, Emmanuel Macron aurait été plus inspiré de paraître beaucoup plus « neutre » et d’appeler, comme la chancelière allemande, les acteurs à « s'asseoir à une même table ». Ce qui va d’ailleurs inévitablement se produire comme je l’avais annoncé dès le début de la crise et au vu des dernières évolutions sur les tensions qui opposent, depuis le 5 juin dernier, l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, Bahreïn et l'Égypte au Qatar.

Mais c’est surtout le fond qui interpelle. La France est très embarrassée par la situation entre  Doha et ses voisins. En effet, Paris entretient de bons rapports avec tous les protagonistes et jusqu’ici la discrétion a été de rigueur. Alors, pourquoi sembler prendre à présent fait et cause pour le petit émirat ? On ne connaît pas encore la teneur exacte des discussions entre le Président français et l’émir Tamim Al Thani, en quête de soutiens internationaux. J’espère qu’ils n’ont pas fait que parler gros sous et football ! Plus sérieusement, j’ose imaginer que les sujets liés à l’évolution actuelle du Moyen-Orient, au terrorisme islamiste et à l’échange de renseignements ont été au cœur des débats comme l’évoque si joliment le communiqué officiel de l’Elysée... Mais le Président français a-t-il regardé le cheikh dans les yeux, en lui serrant la main très fort, pour lui sommer (comme le font dorénavant Américains et Russes) de stopper une bonne fois pour toute son double-jeu et son aide aux milices islamistes libyennes ou syriennes ? C’est peu probable. Par ailleurs, la question des Frères musulmans, toujours soutenus et financés par Doha, a-t-elle été abordée ? Car n’oublions pas que cette dangereuse organisation, interdite dans de nombreux pays, a encore paradoxalement pignon sur rue en France (UOIF)…

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par adroitetoutemaintenant - 17/09/2017 - 11:55 - Signaler un abus La raison s'appelle Providence LLC

    Il vient de remplir de plusieurs dizaines de millions son compte offshore avec ce coup.

  • Par assougoudrel - 17/09/2017 - 13:12 - Signaler un abus Un mandat pour se mettre

    le maximum dans les fouilles. cela ne fait que commencer. On le voit avec les vaccins obligatoires (11 au lieu de 3).

  • Par ISABLEUE - 17/09/2017 - 14:13 - Signaler un abus le petit macron

    lui a demandé de payer ses impôts sur tout l'immobilier qu'il a en France, lui et sa grande famille ?????? ils ont certainement parlé des morts dans les travaux de la prochaine coupe du monde au Qatar ??????? ...

  • Par jurgio - 17/09/2017 - 14:49 - Signaler un abus On ne peut que soutenir un fricard

    qui est en train de racheter Paris. On en aura bien besoin pour les JO de 2024.

  • Par Marie-E - 17/09/2017 - 17:25 - Signaler un abus Macron

    est une énigme pour tout le monde ...; pas seulement pour les Français mais aussi et surtout pour les étrangers vu ses premiers pas en matière de politique étrangère. Son ministre des affaires étrangères, on ne l'entend guère sauf quand il se balade comme avant dans les pays arabes où il se sent bien visiblement (enfin cela dépend des pays)

  • Par kateparpaillot - 17/09/2017 - 19:57 - Signaler un abus QUAND ON VEUT POUVOIR SE REUNIR EN FAMILLE ......

    Le beau-fils de MACRON - fils Trogneux est très très très investit avec ce pays ..... comme il veut avoir la paix le dimanche au TOUQUET ..... GENTIL GENTIL

  • Par vangog - 17/09/2017 - 20:07 - Signaler un abus Macron a une attitude de dhimmi!

    En échange de quelques contrats juteux, il est prêt à lécher les babouches de n'importe qui...seule excuse: tous les autres Présidents de la France ont léché avant lui. Marine Le Pen, elle, n'aurait certainement pas léché...

  • Par l'enclume - 18/09/2017 - 11:17 - Signaler un abus Pauvre France

    Le basset de l'Elysée confirme qu'il est le président "d'En Marche Arrière Toute."

  • Par vangog - 18/09/2017 - 23:15 - Signaler un abus Je rectifie mon post...

    Macron est un lèche-babouche, comme le pape gauchiste, qui n'obtiendra rien de ses démonstrations de soumissions... Le Qatar vient de décider d'acheter 24 Eurofighter Typhoon à 126 millions d'euros, après la visite de Macron-Rothschild (bon d'accord, ils avaient déjà des rafales et des F-16)...encore raté pour la croissance gauchiste!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Roland Lombardi

Roland Lombardi est consultant indépendant et analyste chez JFC-Conseil. Il est par ailleurs docteur en histoire et chercheur associé à l'IREMAM, Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman d’Aix-Marseille Université, également membre actif de l’association Euromed-IHEDN.

Il est spécialiste des relations internationales, particulièrement de la région du Maghreb et du Moyen-Orient, ainsi que des problématiques de géopolitique, de sécurité et de défense.

Sur Twitter @rlombardi2014

Sur Facebook 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€