Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 19 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pourquoi Donald Trump a raison de rappeler à Angela Merkel ses responsabilités sur les excédents allemands mais tort sur les moyens de revenir à un équilibre viable pour tous

Pour une fois, on ne peut pas lui reprocher de ne pas avoir tourné sept fois ses pouces avec de Twitter. Donald Trump a raison d'enfoncer le clou vis à vis des excédents de l'Allemagne de Merkel. Mais même avec le bon diagnostique, le docteur POTUS se trompe encore dans la prescription.

Volée de bois vert sur Twitter

Publié le
Pourquoi Donald Trump a raison de rappeler à Angela Merkel ses responsabilités sur les excédents allemands mais tort sur les moyens de revenir à un équilibre viable pour tous

Atlantico : Dans un nouveau tweet, Donald Trump enfonce le clou vis à vis d'Angela Merkel, en déclarant "Nous avons un déficit commercial massif avec l'Allemagne, de plus, ils payent beaucoup moins qu'ils ne le devraient à l'OTAN et pour leurs dépenses militaires. Cela va changer." Malgré le ton martial employé par le Président des Etats Unis, en quoi le "diagnostic" proposé par Donald Trump est-il fondé ?

Francesco Saraceno : Le diagnostic sur l'Allemagne est fondé, ce qui ne l'est pas c'est celui sur le déficit américain. Le problème n'est pas que l'Allemagne exporte trop de voitures (il en parlait la semaine dernière) aux Etats-Unis, c'est qu'elle n'importe pas suffisamment de voitures américaines ou d'avions américains. On peut avoir des déficits importants ou des surplus importants en commerçant beaucoup ou en et commerçant très peu. La réponse de Donald Trump c'est qu'il faut protéger les Etats-Unis et réduire les importations de l'Allemagne.

Non, en réalité l'Allemagne doit pousser sa demande interne, ce qui compensera les exportations allemandes aux Etats-Unis avec les importations des Etats-Unis à l'Allemagne. Il y a un diagnostic correct et des solutions mauvaises. 

Pour autant, en quoi ce diagnostic est-il détourné par les propositions faites par Donald Trump ? Quelles sont les causes réelles de l'excédent allemand ? Et quels sont les moyens permettant de le résorber ? 

Il y a deux stratégies. 

La première est celle que semble préconiser Donald Trump qui est celle du protectionnisme. On engage une guerre commerciale avec l'Allemagne. Mais à chaque fois qu'il y a une guerre commerciale, l'histoire nous apprend que personne n'en sort gagnant. 

Ou alors on fait passer le message (c'est difficile car il n'y a pas vraiment de moyen de pression) aux allemands que pour rééquilibrer le commerce mondial, il faut que leur demande interne soit plus forte.

Il y a plusieurs façons de relancer la demande domestique allemande. La plus simple étant de d'augmenter les dépenses publiques. L'Allemagne en a besoin d'autant que leurs infrastructures sont vieillissantes et en mauvaise états. Mais il y a aussi par exemple la solution d'un salaire minimum plus important. 

Sans rentrer dans les mécanismes de marché, il y a pleins de choses que le gouvernement allemand peut faire pour que les salaires, les dépenses privées et publiques soient plus élevées et puissent absorber cet excès d'épargne qui est le problème dont Donald Trump parle. 

Si la faiblesse de la demande intérieure allemande est le problème, comment les Etats Unis peuvent-ils agir autrement que par une pression diplomatique vis à vis de l'Allemagne ? Que peuvent faire les européens, de leur côté, pour parvenir à pointer cette problématique en évitant de tomber dans les erreurs commises par Donald Trump ?

Déjà il faut éviter la guerre commerciale qui, je le répète, ne fonctionne pas. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Liberte5 - 31/05/2017 - 22:38 - Signaler un abus D. Trump a le mérite de vouloir rebattre les cartes.

    Il a la bonne analyse, il aura les bons choix.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Francesco Saraceno

Francesco Saraceno est économiste senior au sein du département Innovation et concurrence de l'OFCE. Il est également signataire de la tribune : The economist warningVous pouvez le suivre sur son compte twitter : Francesco Saraceno.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€