Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 23 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pourquoi est-il si difficile
d'être de droite ?

"Réac", "facho" : se revendiquer "de droite" suscite souvent des réactions peu amènes. L'écrivain Denis Tillinac évoque ce "péril d'être de droite" (En deux épisodes : 1/2)

Mal aimés

Publié le
Pourquoi est-il si difficile
d'être de droite ?

Se déclarer de droite, c'est s'exposer à la diabolisation : "Si « réac » ne suffit pas, on vous décrètera « facto »." Crédit Reuters

En France, depuis la Libération, le ciel des idées est enténèbré par une vision de l'homme qu'entretient le monopole de la pensée de gauche dans les sphères pédagogiques, médiatiques, éditoriales et mondaines. Vous êtes bien plaçés pour en connaître les pesanteurs à l'université, où jusqu'à Mai 68 régnait un stalinisme de béton armé. Il fut relayé par un  marxo-freudisme à la sauce trotskiste, castriste ou maoïste jusqu'au recyclage par Mitterrand  du gaucho manichéen en un bobo cynique, hédoniste, nihiliste

Aujourd'hui la gauche s'affiche en démocrate rose frangée de vert mais le rouge continue d'affleurer ici ou là : dans les cryptes de son inconscient, il y a toujours un Marat, un Robespierre ou un Saint-Just pour envoyer un Malesherbes, un Condorcet, un Chénier, un Danton même à l'échafaud.

Toujours un Lazare Carnot pour exterminer des rebelles : nous sommes tous des Vendéens potentiels. Le Hollande le plus tempéré par les jeux politiciens est toujours flanqué de commissaires politiques : Joly, Mélenchon, les trotskystes de service, les alter-mondialistes- et toujours s'embusque un délateur maquillé en journaliste pour traquer l'infidèle. Toujours resurgit dans l'ombre d'un chef anodin, mais avec son aval au moins implicite, cette inquisition médiévale qui voue l'insoumis aux enfers du « réac ».

Ce mot « réac » a été forgé par le cléricalisme de gauche pour néantiser quiconque refuse la clôture dans son Empire du Bien. Le réac, c'est vous, c'est moi. Nul n'est à l'abri de la diabolisation, et si « réac » ne suffit pas, on vous décrètera « facho ». Mieux vaudrait en rire si l'Histoire ne nous avait signalé les risques de miradors et de barbelés quand des idéologues s'avisent de socialiser l'homme dans toutes ses instances en décrétant son âme interdite de cité. En France, la gauche a des tentations liberticides récurrentes depuis la Convention, c'est sa tare originelle. En France et seulement en France, le mot socialisme, en dépit de ses lugubres connotations historiques- le national-socialisme, l'union des républiques soviétiques socialistes- et de ses avatars contemporains- le socialisme de la Corée du Nord, le socialisme de Cuba-ce mot dont Manuel Valls avait vainement souhaité la mise au rebut, ce mot a toujours des relents de totalitarisme. Il faut le savoir, il vaut mieux s'en méfier.

L'avantage du monopole de la gauche, c'est d'avoir engendré par réaction des générations de dissidents armés de leur courage et de leur ironie. Vous, entre autres, puisque le mot « droite » ne vous fait pas peur. En osant le revendiquer, vous vous inscrivez dans un sillage de frondeurs, de factieux et de malicieux - le sillage empanaché des Mousquetaires et de Cyrano, celui des «  hussards » à la Blondin mais aussi de Aron et de ses disciples qui du temps de la dictature sartrienne sur la rive gauche de la Seine ont eu le courage de défendre le monde libre contre les communistes, leurs fondés de pouvoir à l'université et leur domesticité innombrable dans la presse. De cette dictature longue et pesante, on ne sache pas que Hessel se soit jamais indigné. C'était pourtant sa génération . Vous êtes peu ou prou l' « armée des ombres » de Kessel entre les mailles de la France « officielle », c'est votre honneur car en France le droitier n'est jamais du côté du manche.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par le Gône - 25/02/2012 - 09:18 - Signaler un abus Juste Parfait...

    merci ..effectivement dire que l'on est de droite est presque un gros mot...pourtant je suis de droite et j'en suis fier..et je suis aussi desesperé du nombre de sans emploie.des pauvres..de la vie chère..bref comme ceux d'en face en sommes sauf que moi il parait que je suis un hyprocrite alors que les socialo bouffent leurs truffes.en toute quietude, Giscard avait raison "vous n'avez pas le monople du coeur"..les bobo..et vos recettes économiques sont d'un autre temps!!.

  • Par laurentso - 25/02/2012 - 09:32 - Signaler un abus On peut vous retourner le compliment

    "Le Hollande le plus tempéré par les jeux politiciens est toujours flanqué de commissaires politiques : Joly, Mélenchon, les trotskystes de service, les alter-mondialistes- et toujours s'embusque un délateur maquillé en journaliste pour traquer l'infidèle." Donc être de Gauche, c'est forcément en référer à Staline et Pol-Pot... Votre discours est usé jusqu'à la corde. Aujourd'hui, c'est plutôt les gens de Gauche qui ont honte d'être de Gauche. S'ils on trois sous de côté, on les traite de "bobos", s'ils sont au chômage, ce sont des "assistés", s'ils sont enseignants, ce sont "des profs gauchistes qui lobotomisent la jeunesse" et s'ils sont salariés ou ouvriers, on les traite de cons de ne pas avoir de stock options et on leur explique qu'ils doivent être contents de leur sort. Cela dit, cette situation est un peu de la faute de la Gauche, qui a renoncé à tout idéal pour se mouler dans le conformisme bourgeois.

  • Par Imragen - 25/02/2012 - 09:34 - Signaler un abus Merci

    C'est vrai qu'il y a des moments où on se demande si on a raison de ne pas penser comme la meute (ou le troupeau...) ; si le syncrétisme ambiant n'est pas plus juste que la défense des valeurs que l'on porte au fond de soi. Et ça fait du bien de savoir que l'on a le droit de ne pas adhérer au conformisme du prêt à penser médiatique. Cela fait du bien de lire que ce qui "juste" n'est pas ce qui est écrit dans les bulletins paroissiaux du PS. ou débité sur les ondes à jet continu. Cela fait du bien de savoir qu'il existe une pensée libre...

  • Par toulonrct - 25/02/2012 - 09:55 - Signaler un abus LES CONS

    je suis de droite et l'idéologie de gauche me rebute mais il faut malheureusement constater que les cons ne sont pas automatiquement à gauche,il y en a aussi beaucoup à droite,perso,j'ai des amis de gauche auxquels j'accorde une confiance absolue,j'évite seulement de parler politique avec eux,et je connais des gens de droite avec lesquels je n'aurai jamais aucune affinité,ceci dit l'article de tillinac est excellent et reflète entièrement ma pensée

  • Par emcé - 25/02/2012 - 10:25 - Signaler un abus Comment peut-on etre de gauche?

    Il m'a tjrs semblé que pour etre "de gauche" il fallait etre soit con soit malhonnête, malhonnête comme les principaux leaders depuis mitterand qui ne sont de gauche que par opportunisme(c'est là qu'il y a des places) ou con pour ne pas comprendre que ce système est parfaitement nocif. La gauche française est génératrice d'un mal-etre generalisé ,elle insuffle chez ses partisans une rancoeur permanente envers tout ce qui ne pense pas comme elle,elle flatte leurs plus bas instincts par l'assistanat,instille une jalousie feroce par la "lutte des classes" et incite la population à l'apitoiement sur soi qui à ,mon avis est la meilleure façon de se croire malheureux! Non! on ne peut pas etre heureux à gauche.

  • Par mistral30 - 25/02/2012 - 10:26 - Signaler un abus 17 ans en 1986

    J'avais 17 ans en 1986 et j'étais "de droite". J'étais surtout pas de gauche. Je n'étais pas non plus un de ces moutons qui allaient manifester contre les lois Devaquet. Le temps a passé. On a appris depuis que Mitterrand était une crapule. Que la France est ruiné par sa politique d'assistanat. Que l'immigration non maîtrisé est une catastrophe. Que sont devenus les moutons qui manifestaient ? Beaucoup sont fonctionnaires. un paquet vote à droite maintenant qu'ils ont compris la vrai vie. C'est à l'école, au collège et au lycée, à l'université qu'il faut établir la ligne de front. C'est aux parents de fermer leur bouche aux enseignants politiques. C'est aux parents d'apprendre la liberté à leur enfant en leur donnant des valeurs. Tous les sondages montrent une majorité massive de vote à gauche pour les jeunes, qui en grandissant comprennent qu'ils se sont fait berner par un monde enseignant politisé. Le temps n'est plus de résister. Le temps est à la reconquête.Et le temps, l'histoire est dans le sens des valeurs de droite car la gauche ne vit que sous perfusion des médias et du renvoi au nazisme. Ils n'ont plus rien à dire. Reconquête !!!!

  • Par Nanard10 - 25/02/2012 - 10:30 - Signaler un abus vérités sur les déficits et la dette

    http://ecofrance.free.fr/SIVECA/

  • Par Chesterfield - 25/02/2012 - 10:32 - Signaler un abus Lutter contre la maladie

    Etre de droite m'évite à, contrario d'être de gauche, de ne pas écouter et utiliser tout ce qu'il y a de plus vaniteux, malsain, manipulateur, menteur (...) ... en moi .... et que possède tout homme ici bas. C'est pratiquement un problème d'hygiène mental personnel.

  • Par Rosine - 25/02/2012 - 10:32 - Signaler un abus parce que l'Histoire nous dit

    -qu'il y a la droite anti-1789, qui est toujours là, trahit en 1940, va aux bals de Vienne en 2012 -qu'il y a la droite putschiste, genre OAS -qu'il y a la droite d'argent qui est elle, apatride, -qu'il y a la droite catho, coincée et vengeresse, assez mesquine - qu'il y a la droite républicaine, et qui vit très mal son acquoquinement avec les droites ci-dessus. Voilà pourquoi, M. Tillinac, is est difficile, effectivement, de se dire "droite"...

  • Par slavkov - 25/02/2012 - 10:48 - Signaler un abus socialisme

    - bon article ... a la police de pensé ils ont la phobie de la réalité, ils sont complètement paranoïaques et deviennent hystériques façonnés qu'ils sont à réagir automatiquement dès que certains mots sont prononcés: la patrie, devoir, la france, la famille, races, - allez débarrassons nous de ces fonctionnaires zélés de l'oeil du coran, violence, haine de l'autre et intimidation sont l'anti-chambre du fascisme ...

  • Par castrofidel - 25/02/2012 - 10:54 - Signaler un abus T'as raison Tillinac

    T'as raison Tillinac ! J'an parlais hier avec Momo, SDF du Bois de Vincennes, et y'm'disait comme toi : "JE cultive à MA façon les vertus cardinales que la gauche méprise ou dédaigne: le sens de l'honneur, la fierté de l'héritage, le culte de l'intériorité." Ah ! Sacré Momo ! Et en plus, y m'dit : PAS QUESTION DE QUE SOIS "aux acquets de fonctionalités, avec la complicité des soi-disant sciences humaines"! Dix ans de rue, ça vous forge un tempérament droitier mon bonhomme.

  • Par Cap2006 - 25/02/2012 - 10:57 - Signaler un abus Etre de droite...Etre de gauche...

    Pourquoi cette habitude des proches de Sarkozy à vouloir diviser... les gens attendent tous d'être respecté pour ce qu'ils sont, ce qu'ils font... Ils souhaitent tous travailler pour nourrir leur famille et s'offrir un peu de bon temps... Ils souhaitent tous avoir accès à l'éducation, aux soins et à la justice.... C'est la bipolarisation issue de la v° république qui créer artificiellement une obligation de choisir son camp... Oui c'est honteux d'être de la droite dite "humaniste".... et de soutenir une politique de al droite dite "populaire"... dont il est vraiment difficile de cerner la différence avec l’extrême droite haineuse et rabougrie. Oui c'est honteux d'être de la gauche dite "molle"... et de soutenir une politique enfermant des pans entier de l'économie dans le fonctionnariat déresponsabilisant... Le pire dans tout cela.... c'est qu'entre la droite "humaniste" et la gauche "molle"... les différences me semblent bien moins grandes... -> liberté d'entreprendre -> respect des personnes et des biens -> une société apaisée, préservant les équilibres, protégeant les plus faibles. -> une ambition démocratique pour l'europe

  • Par letroll - 25/02/2012 - 11:27 - Signaler un abus letroll

    c'est vrai que les temps sont durs ... être de droite ça fait un peu "vieux con réac ", pas de doute là-dessus, et d'ailleurs les reportages sur les derniers meeting de sarkozy, avec interview du public ne peuvent que confirmer cette impression. être de gauche, c'est pas top non plus, ça fait un peu "mou déconnecté des réalités " , ... même réflexion pour les meetings de Hollande. le problème dans la politique actuelle, c'est qu'on est toujours obligé de se positionner sur ce clivage gauche-droite, complètement dépassé et surtout dévalorisé par la classe politique de ces 30 dernières années.

  • Par Imragen - 25/02/2012 - 11:38 - Signaler un abus @ Castrofidel

    Merci de nous rappeler que la droite est forcément riche. Mais pardonnez moi, je n'ai pas la fortune nécessaire pour être bobo de gauche : je n'ai pas la fortune de DSK ni les moyens d'habiter place des Vosges comme lui et Mr Lang.

  • Par golvan - 25/02/2012 - 11:39 - Signaler un abus Cher castrofidel j'espère

    Cher castrofidel j'espère qu'à la fin de cette passionnante conversation avec Momo du Bois de Vincennes, en généreux homme de gauche vous l'avez invité à résider quelque temps chez vous pour le préserver du froid. En réalité vous avez certainement passé votre chemin en lui confiant le bouquin de Hollande et avez remis son sort entre les mains de l'Etat Protecteur et puis vous êtes tranquillement rentré chez vous jouir de vos rtt avec le sentiment d'avoir fait ce qu'il y avait à faire. Sans compter qu'il ne sentait pas très bon Momo et qu'il aurait conchié le canapé Ikéa.

  • Par castrofidel - 25/02/2012 - 11:57 - Signaler un abus Ah! Vous ne décevez les gars.

    Ah! Vous ne décevez les gars. On vous parle de spiritualité, "d'acquets de fonctionalités", et vous, tout de suite, vous plongez dans le matérialisme dialectique en me parlant d'Ikea et de la Place des Vosges ! Certes, l'ami Tillinac fait des fautes ("Acquêt" s'écrit comme ceci et non comme cela "acquets"; fonctionalités prend deux "n") mais quand même, c'est pas une raison pour regarder ses lacets (deux "s" ou un "c" ?).

  • Par Nico Attal - 25/02/2012 - 12:07 - Signaler un abus Le coeur à droite

    Quelqu'un (un Sartre quelconque) a dit un jour : "celui qui affirme qu'il n'est ni de gauche ni de droite, c'est qu'il est de droite". Voila pourquoi, n'étant ni de gauche ni droite (pourquoi devrait-on choisir après tout?), je me revendique fièrement de droite. Car il vaut mieux assumer les fautes supposées de la droite républicaine de ces 50 dernières années que les crimes et délits bien prouvés de la gauche sur la même période.

  • Par alfan46 - 25/02/2012 - 12:18 - Signaler un abus Plus que parfait...

    Voilà un très bon article comme on n'en voit, malheureusement peu sur ce site. Par contre les commentaires sont consternant, nul à pleurer.... Voilà pourquoi la France, mon cher pays, part en quenouille...

  • Par titine - 25/02/2012 - 13:29 - Signaler un abus Merci pour l'article !

    Perle rare de nos jours... Pour ce qui me concerne, cher ami, je n'ai jamais eu ni honte, ni peine à revendiquer mon appartenance à droite. Auprès de qui que ce soit et en n'importe quelle circonstance. D'autant plus qu'à gauche, je n'y fus jamais, ni de près, ni de loin. Mes convictions se sont faites à 12 ans par l'image du journaliste assassiné par les communistes à Budapest en 1956 à la une de Paris Match ; au grand désespoir de mes parents, je voulais prendre les armes pour me rendre à Budapest et c'est alors sur les bancs de l'école qu'à commencer mon militantisme individuel dans une municipalité communiste où la direction du collège était assujettie à cette idéologie ; ce qui me valut moultes conseils de discipline pour être en final virée... pour motifs politiques !!! Motif assez cocasse (déjà !) puisque pendant l'épisode algérien, cette même direction mit en rang tous les élèves pour une minute pour le FLN... "Droite" ne signifiait rien pour moi... Cela ne m'empêcha pas de sortir du rang évidemment... C'est ainsi, cher ami, que ma "droitisation" s'est faite et rien n'y a changé jusqu'à ce jour. La revendiquer est un honneur. Bien à vous.

  • Par Tuffgong - 25/02/2012 - 14:48 - Signaler un abus ump/f.haine, meme combat

    Depuis que notre petit président à mis la barre à droite toute il est de plus en plus difficile de faire la différence entre ump et f.haine.

  • Par Tuffgong - 25/02/2012 - 14:50 - Signaler un abus STUPIDE

    "dictature", les gros mots sont lachés. Dénoncer l'excès en écrivant un papier aussi excessif... faut vraiment etre stupide... C'est une constante chez les réacs de droite...

  • Par Tuffgong - 25/02/2012 - 14:54 - Signaler un abus VIRAGE À ( L'EXTRÈME ) DROITE

    patrick buisson, le conseiller spécial de sarko est un ancien de l'extrème droite. Tiens, un ancien facho qui conseille notre petit président. Sans doute une de raison du virage à droite droite de l'ump. Virage qui ne fait plaisir qu'au extrèmiste de l'ump.Nombreux ici on dirait.

  • Par le Gône - 25/02/2012 - 16:05 - Signaler un abus @Rosine

    Votre commentaire est juste hilarant..car on peux faire excatement les mêmes constat avec la gauche!! voir pire.. -toutes les révolution sanguinaires... -ces regimes communistes construit sur des centaines de millions de cadavres -Mitterand , avec ces condamnés a mort executés!! -Mitterand ministre de l'interrieur durant la guerre d'Algerie.. -1968 !! dont on paie encore la "connerie" alors oui je suis de Droite et j'en sui fier..je vous laisse a vos guignolos de gauche. ect...etc.....

  • Par marco06 - 25/02/2012 - 16:20 - Signaler un abus la gauche...

    ... c'est la gauche qui est intolérante et revancharde et qui ne supporte pas ceux qui ne pensent pas comme elle. elle croit détenir la "sainte vérité"!

  • Par Imragen - 25/02/2012 - 16:32 - Signaler un abus @ Castrofide

    Pardon de n'avoir pas compris toute la subtilité de vos propos. "Momo" est sans doute une image philosophique. Mais, moi, je n'ai pas fait d'études brillantes qui me permettent de distiller une pensée aussi élevée que la votre. Peut être faudra t il me lobotomiser puisque je suis réfractaire à la "bonne pensée" que seule une élite dument brevetée peut pénétrer. A propos, votre passage au Bois de Vincennes, c'était pendant vos vacances ou bien y allez vous habituellement ?

  • Par le Gône - 25/02/2012 - 17:07 - Signaler un abus @Tuffgong

    Ne restez pas sur Atlantico mon pauvres vous vous faites du mal..retournez sur vos supports favoris de la gauche ruineuse et imbecile...vous verrez vous y serrez entre amis..

  • Par Hicos - 25/02/2012 - 17:25 - Signaler un abus Merci pour cet article

    Merci à vous M TILLINAC de permettre à des gens comme moi, peu érudit, de mettre des mots concrets sur un malaise que je ressens depuis que je suis en age de m'intéresser à la société qui m'entoure. Je suis comme vous et comme la plupart des commentateurs de cette page : je ressens cette dictature de la pensée dominante (non le mot n'est pas trop fort !) . Je trouve la société de plus en plus moralisatrice (quelle dérision quand on considère comme moi que la France vit dans l'idéologie libertaire soixante-huitarde). Il me semble que le bon sens lui même est devenu suspect de sympathie fasciste. Pourtant il est évident que les leaders d'opinion sont quasiment tous de gauche (les médias dans leur majorité et le monde du show-business -notre nouvelle noblesse-). Je pense pour ma part que le fait de société majeur de ces 50 dernières années est que le snobisme est devenu de gauche. Merci à vous d'avoir le courage de ramer à contre courant.

  • Par anticip - 25/02/2012 - 17:26 - Signaler un abus moi j'assume

    sans etre pour sarko ,je viens de la gauche ,je suis pour le bien etre du peuple comme la gauche bien sur , par le travail ,pas par l'assistanat, mais quand je me suis rendu compte que la gauche ,par meconnaissance economique ,(en prenant l'exemple de l'allemagne ) aboutit ,en partant du meme niveau a permettre a certains de rouler en traban et aux autres en mercedes ,aller donc demander aux ouvvriers quel systeme ils prefere .voila la direction que l'on prend ou plutot direction athennes

  • Par Septentrionale - 25/02/2012 - 17:41 - Signaler un abus socialos fachos

    socialos fachos

  • Par Jean-Francois Morf - 25/02/2012 - 17:51 - Signaler un abus Le capitalisme est le pire des systèmes économiques...

    ...à l'exception de tous les autres! (Churchill). Mais il faut imposer les billionaires, sinon ils deviennent trillionaires! Googlez: Rothschild group trillion $: Vous comprenez où la richesse du monde entier s'est accumulée? Et pourquoi il y a presque un milliard de sans emploi sur terre? En 2011, les PIIGS, mais aussi la Tunisie, l'Egypte, la Libye, la Syrie, ont été ruinées par des billionaires sans scrupules!

  • Par Septentrionale - 25/02/2012 - 18:22 - Signaler un abus socialos fachos

    ils détournent l'argent public par le clientélisme le donnant donnant mafieux ils ordonnent les privilèges pour potentats, ces apparatchiks improductifs, dans un système archaïque qui jugule par l'assistant et détériore la République

  • Par Septentrionale - 25/02/2012 - 18:25 - Signaler un abus socialos fachos

    lire : système archaïque qui -jugule- un système verrouillé par l'assistanat

  • Par castrofidel - 25/02/2012 - 18:28 - Signaler un abus Vive l'Afrique et les Africains

    Nous sommes un pays géographiquement exigu, notre imaginaire aspire à de plus grands espaces, et, sur le continent africain, l'espace francophone est le sésame potentiel de nos rêves, de nos idéaux, de notre soif d'ouverture et d'action.

  • Par destartin - 25/02/2012 - 18:32 - Signaler un abus Malhonnêteté

    Faire le parallèle entre socialisme et national-socialisme, c'est un procédé habituel de l'extrême droite. Je ne pensais pas que vous iriez jusque là. Ceci dit, il y a du vrai dans votre article. Toute personne de gauche (et je suis fier d'en être) doit apprendre, à un moment donné, à respecter les gens de droite (même si ce sont des ennemis politiques), tant qu'ils sont des démocrates. C'est en tous cas le cheminement intellectuel que j'ai fait.

  • Par castrofidel - 25/02/2012 - 18:33 - Signaler un abus Eh Oui !

    L'ostentation des musulmans aide les chrétiens refoulés que sont devenus les Occidentaux à se désinhiber. Tant mieux.

  • Par castrofidel - 25/02/2012 - 18:34 - Signaler un abus Encore eh Oui !

    La confession musulmane pratiquée sereinement peut nous aider à ouvrir les yeux sur notre patrimoine mental, moral, intellectuel et esthétique

  • Par destartin - 25/02/2012 - 18:39 - Signaler un abus Ridicule

    J'oubliais: votre dernier paragraphe sur les Lumières est tout simplement ridicule. Vous n'avez rien compris à ce mouvement. Pour le reste, croyez-vous qu'on n'a pas de doute quand on est de gauche, surtout depuis la fin du 20e s.? Votre article (même si, je le répète, il contient certaines vérités) est aussi caricatural que ce que vous voulez dénoncer. Vous participez activement à cette guerre droite-gauche, car vous aussi, vous pensez être dans le camp du bien.

  • Par gui - 25/02/2012 - 18:48 - Signaler un abus géniale vue d'ensemble

    Je suis tout à fait d'accord, mais: -comment lutter?? ce système est tellement bien installé, avec une armée de "grandes gueules", peut-on gagner contre l'absurdité et la bêtise quand bien même ils ne seraient pas majoritaire? -pour qui voter? en effet notre président a peut-être les bon discours (écrit par Guaino entre autres), mais il est tout simplement d'une extrême médiocrité, il est mauvais, ce n'est que du bluff, un mec shooté au prozac avec une extrême assurance mais sans aucun talent, il ne comprend pas, il est mauvais et ne fait que gesticuler. Je pourrais vous citer 1000 exemples mais jeter juste un oeil à ses ministres et vous comprendrez si vous n'êtes pas mort de rire.(sauf Eric Besson) -une victoire de Sarkosy ne serait-elle pas une victoire à la pyrrhus pour la droite? Quand on voit comment Sarkosy se couche face aux médias, aux sondages. Il se dit patriote mais il nous a brouillé avec la Turquie(ex-2e pays importateur de produits français) pour récupérer des votes arméniens. L'ump=droite? Des centristes à tendance socialo, ils ont choisit la droite comme ils auraient pu choisir la gauche(rama yade a failli adhérer au ps) -Fn? ... politique=sans espoir pour moi :(

  • Par Rosine - 25/02/2012 - 18:53 - Signaler un abus @le gône

    mais à gauche, personne n'a honte d'assumer...et Tillinac parlait de la droite, pas de la gauche, à moins que je sois idiote!

  • Par SuperCopter - 25/02/2012 - 18:58 - Signaler un abus Idioties, raccourcis et amalgames.

    Bonjour, Merci pour l'article. Un militant de "Droite" qui se justifie et fustige ceux de "gauche". Demain, l'inverse... Chouette comme journalisme ! Plus sérieusement, j'adore lire ce genre de vitrine alléchante pour tel ou tel courant politique où se vautrent ceux qui s'y sentent chez eux !^^ On rigole bien. Coluche dit une fois que le triste c'est la médiocrité de pensée de nos hommes politiques... Quand tu vois la médiocrité de pensée de leurs sympathisants tu comprends bien vite pourquoi ils se fatiguent pas les méninges :p Incroyable l'ignorance qui sévit dans les rangs de l'UMP, du Ps et de l'ensemble des forces démocratiques. N'y connaissant rien, droitistes et gauchistes finissent vite en manque d'arguments et se crachent des insultes vieilles comme Hérode sur les goulags ou le fascisme... Bref, des neuneus qui votent pour des bidules... Le monde des Shadoks en somme... Au moins, ceux qui s'y connaissent ou qui s'en moquent peuvent jouir du spectacle à la télé : une bière dans une main et la télécommande dans l'autre pour repasser les meilleurs morceaux !^^ Petit jeu : Celui qui arrive à présenter ce qu'est le fascisme, le socialisme et le libéralisme de bonne facture aur

  • Par SuperCopter - 25/02/2012 - 18:59 - Signaler un abus Idioties, Raccourcis et amalgames 2

    Donc petit jeu : celui qui arrive à dire qui est quoi entre fascisme, socialisme et libéralisme gagne le droit de déclarer son bord, on saura que lui s'est instruit avant de choisir ! Il pourra en être fier !^^ Bisous à tous !

  • Par Diego - 25/02/2012 - 18:59 - Signaler un abus @castrofidel

    C'est du grand n'importe quoi!!!! Mais bon avec un pseudo pareil on ne peut s'attendre à des merveilles. Admirer un des derniers dictateurs stalinien il faut le faire... Les français ont une propension à refaire l'histoire... Les collabos en 40 étaient de gauche, la droite nationaliste pour beaucoup ayant rejoint De Gaulle. Les cocos entrérent dans la résistance après la rupture par Hitler du pacte germano soviétique. Mais la propagande communiste appuyée par la gauche en a fait le parti de la résistance. Che Guevara l'idole des gochos trotskystes était surnommé " el carnicero de la Cabaña" c'est à dire " le boucher de la Cabaña" forteresse où il fit exécuter de nombreux cubains. La gauche qui a applaudit l'arrivée des assassins de Pol Pot à Phnom Penh... On peut continuer ainsi pendant un certain temps. Quant à ce que les gauchos appellent fascistes , c'est la vieille méthode stalinienne ,dénigrer l'adversaire ainsi plus besoin de débat.

  • Par Diego - 25/02/2012 - 19:06 - Signaler un abus suite

    La dictature on en parle beaucoup en France mais peu l'on vécue. A ceux qui traitent Sarkoy de dictateur, titre flatteur donné d'ailleurs en son temps par la gauche au Général De Gaulle racontent des conneries. J'ai vécu en Argentine dans les années 75/80 et je peux vous assurer que Sarkozy, tout aussi antipathique qu'il puisse être n'a rien d'un Videla ou d'un Pinochet. Donc messieurs de la gôooche dite morale par vous mêmes, évitez de donner des leçons.

  • Par revizor - 25/02/2012 - 19:16 - Signaler un abus Je suis un incroyant

    Il me semble que ces références à la gauche et à la droite sont purement formelles et dépassées.. Ces notions de gauche et de droite m'apparaissent relever plus du domaine religieux que du domaine politique et ne sont pas scientifiques. D'autant que si l'on accepte d'utiliser le terme de "gauche" il faut dire qu'il est univoque alors qu'il y a diverses formations de gauche qui sont quand même différentes. Ce que l'on appelle la droite est aussi très pluriel. Mais il est vrai que la dépolitisation des masses fait qu'elles croient qu'il n'y a que 2 partis en France. Y-a-t-il beaucoup de différences entre le PS, le FN, l'UMP je ne le crois pas tant au niveau des dirigeants que des électeurs. Je ne le crois pas . C'est si vrai qu'ayant été communiste dans ma jeunesse je suis devenu militant UMP sans avoir l'impression d'avoir abandonné mes idéaux de jeunesse.

  • Par Gymnopediste - 25/02/2012 - 19:37 - Signaler un abus Hypocrisie quand tu nous tiens

    Se plaindre d'être traité de "reac" ou de "facho" quand on se déclare de droite (constat plutôt vrai au demeurant) mais villipender le "arxo-freudisme à la sauce trotskiste, castriste ou maoïste jusqu'au recyclage par Mitterrand du gaucho manichéen en un bobo cynique, hédoniste, nihiliste" c'est l'hopital qui se fout de la charité. Les multiples références historiques/culturelles n'y changent rien, ce papier reste fondamentalement un ramassis d'insultes ad-hominem et d'arguments absurdes. Tous les gens de gauches ne sont pas des communistes/staliniens/bobos soixante-huitards/ tout comme tous les gens de droites ne sont pas des racistes/cathos intégristes/fascistes/rentiers improductifs mais je ne sais même pas pourquoi je prends la peine d'essayer d'expliquer ça ici. Il y avait un bon papier sur ce site sur la dominance de la pensée partisane qui paralysait le débat démocratique en empêchant les formations de reconnaitre le bon dans les projets de ses adversaires politiques. merci a certains comme Supercopter ou destartin d'essayer de remonter un peu le niveau des commentaires dignes du sarkobashing sur rue89...

  • Par Gymnopediste - 25/02/2012 - 19:41 - Signaler un abus @Diego

    -Les collabos étaient de gauche en 40 (joli point Godwin au passage) -Le Che était un boucher sanguinaire Mais évidemment dénigrer son adversaire pour éviter le débat est une tactique stalinienne... Si c'est un troll, il est magnifique! Souvent je me plains que la sphère médiatique et surtout le web sont dominés par les penseurs de gauche, mais quand je lis ce genre de commentaires je me demande si ce n'est pas pour le mieux.

  • Par Tuffgong - 25/02/2012 - 19:49 - Signaler un abus VIRAGE À ( L'EXTRÈME )

    VIRAGE À ( L'EXTRÈME ) DROITE patrick buisson, le conseiller spécial de sarko est un ancien de l'extrème droite. Tiens, un ancien facho qui conseille notre petit président. Sans doute une de raison du virage à droite droite de l'ump. Virage qui ne fait plaisir qu'au extrèmiste de l'ump.Nombreux ici on dirait.

  • Par Tuffgong - 25/02/2012 - 19:54 - Signaler un abus STUPIDE

    "dictature", les gros mots sont lachés. Dénoncer l'excès en écrivant un papier aussi excessif... faut vraiment etre stupide... C'est une constante chez les réacs de droite...

  • Par ropib - 25/02/2012 - 19:58 - Signaler un abus droite majoritaire

    La droite est majoritaire en France. On peut légitimement penser que ceux qui sont rejetés comme étant d'extrême droite ne font pas partie de cette majorité. Peut-être que les "réacs" et les "fachos" sont juste (c'est une hypothèse, à prendre serainement en considération) des réacs et des fachos.

  • Par claus44 - 25/02/2012 - 20:07 - Signaler un abus réac et fier de l'être

    Ah monsieur Tillinac, merci pour ce texte juste et fort à propos. Je suis réac et fier de l'être car vu où la gauche et ses idées (malheureusement souvent reprises par la droite dans ce pays) nous ont mené, être réac c'est aujourd'hui une question de survie.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Denis Tillinac

Denis Tillinac est écrivain, éditeur  et journaliste.

Il a dirigé la maison d'édition La Table Ronde de 1992 à 2007. Il est membre de l'Institut Thomas-More. Il fait partie, aux côtés de Claude Michelet, Michel Peyramaure et tant d'autres, de ce qu'il est convenu d'appeler l'École de Brive. Il a publié en 2011 Dictionnaire amoureux du catholicisme.

 

Voir la bio en entier

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€