Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 24 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Popeye et les épinards, c'était faux... petit tour des mythes scientifiques qui ont la dent dure

Les épinards sont riches en fer, il y a plus d'accouchements les soirs de pleine Lune, il ne faut pas se baigner après avoir mangé sous peine d'hydrocution... Bien qu'elles soient fausses, ces idées reçues sont répétées à l'envi.

C'est faux !

Publié le
Popeye et les épinards, c'était faux... petit tour des mythes scientifiques qui ont la dent dure

Contrairement à une légende tenace, l'épinard n'est pas un aliment particulièrement riche en fer. Crédit Flickr

Atlantico : Popeye se "dope" aux épinards parce qu'ils contiendraient énormément de fer. Pourquoi cette assertion est-elle fausse, et quelle est l'origine de l'erreur ?

Yannick Lejeune : C'est un mythe en deux temps : d'abord sur le fer, ensuite sur Popeye. Par rapport à beaucoup d'autres produits comme le persil, certains poissons ou viandes, on trouve peu de fer dans les épinards et celui qui s'y trouve est peu assimilable par l'organisme.

En effectuant une recherche sur internet, on trouve facilement qu'il s'agirait d'une erreur commise dans les années 30 lors de l'élaboration d'un manuel de nutrition. Une standardiste, en reportant le taux de fer dans les épinards, se serait trompée d'une virgule, augmentant ainsi de dix fois sa valeur. Malgré les dizaines de milliers d'entrées racontant cette histoire sur le net, il s'agit là encore d'un mythe. Mike Sutton, un chercheur en criminologie américain s'est mis en quête dudit manuel, mais n'en a trouvé aucune trace. On en a entendu parler pour la toute première fois dans les années 80, probablement par une personne qui a voulu faire le malin.

Pour en revenir à Popeye, celui-ci explique dans une des premières cases de la bande dessinée, en 1932, qu'il mange des épinards car ils sont riches en vitamine A, censés le rendre fort. Un peu plus loin, il parle d'une "santé de fer", un banal raccourci a peut-être fait le lien entre les deux. Par ailleurs, pendant l'entre-deux guerres aux États-Unis, il était plus difficile de se fournir en viande. Le gouvernement a alors ramené l'attention sur les légumes, et notamment les épinards, en profitant de l'image de Popeye qui, s'en nourrissant, devient plus fort. Le mythe de Popeye est donc l'un des plus complexes. C'est ce criminologue qui, en travaillant plusieurs années sur le sujet, a démontré le caractère fallacieux de ces différents "faits".

Quelles autres idées fausses ont la vie dure, et d'où viennent-elles ?

Yannick Lejeune :

- Les accouchements les soirs de pleine Lune : on raconte qu'il y a plus d'accouchements ces nuits-là. Il suffit de regarder les chiffres de l'Insee et de ses équivalents ailleurs pour voir que c'est faux. Le seul moment dans l'année où l'on assiste à une légère augmentation du nombre des naissances est le mois de septembre, mais elles sont liées à de bonnes résolutions et des réveillons un peu trop arrosés... Cela reste un petit boom et les naissances sont assez régulières tout au long de l'année. Qui s'est déjà fait la réflexion qu'il connaissait un nombre plus important de personnes nées sous le signe de la Balance ?

Cette idée reçue est liée à deux croyances. D’abord, depuis toujours, la Lune est associée à la femme, et par association à l’enfantement et à ses mythes. Une deuxième consiste à dire que les hommes ayant été des bactéries, ils ont été dans l’océan, et que celui-ci étant soumis à la Lune via les marées, ils auraient incorporé dans leur cycle celui de la Lune. Ceux qui y croient invoquent à l’appui le fait que le cycle menstruel des femmes est équivalent à celui de la Lune, à savoir 28 jours. 

- La force de Coriolis dans les éviers : on dit souvent que selon l’hémisphère, l’eau s’écoule dans les éviers dans un sens opposé, en citant la force de Coriolis. Cette dernière déplace des masses d’eau ou de nuages en fonction de la rotation de la Terre sur son orbite. Dans un monde lisse et parfait, l’écoulement se ferait de manière inversée selon qu’on est dans l’hémisphère sud ou nord. Cependant, cette force de Coriolis s’applique à des masses très importantes. Dans un évier, le robinet, un cheveu ou une poussière ont beaucoup plus d’influence que la force de Coriolis sur la manière dont l’eau s’écoule. L’hémisphère ne compte donc pour rien.

Dans certains pays d’Afrique ou d’Amérique traversés par l’Équateur, des habitants font croire aux touristes qu’en passant d’un côté à l’autre d’une ligne tracée au sol là où passerait l’Équateur, le sens d’écoulement change. Grâce à une discrète manipulation humaine, cela fonctionne. On y croit car cela se base sur une règle de physique tout à fait sérieuse, mais seulement significative dans un univers parfait, sans courants d’air, avec un filet d’eau régulier et des éviers identiques.

- Devoir attendre une demi-heure à deux heures avant de se baigner après avoir mangé : cette "règle de sécurité" est liée à l'idée que la digestion réchaufferait le corps, et entraînerait une hydrocution potentielle plus probable lorsqu'on va se baigner. Dans les faits, ce réchauffement est négligeable. Pour preuve, certains champions de natation mangent avant de plonger pour avoir plus d'énergie. De plus, la digestion est un cycle très long qui prend plusieurs heures ; avant une opération on ne demande pas au patient d'être à jeun seulement deux heures avant. La plupart des cas d'hydrocution se produisent en plein soleil car le corps est chaud, digestion ou non. C'est un biais cognitif courant qui nous induit en erreur sur les causes et les conséquences.

Christian Camara :

- Toute la matière de l'univers s'est formée au cours du Big Bang. Le Big Bang fait recette : avant lui il n'y avait rien, ou quelque chose qu'on ne peut pas imaginer, et à partir de lui il y a tout, du moins en ce qui concerne les éléments constitutifs de la matière. Cette vision, quelque peu simplifiée, n’est vraie qu’en partie. Quelques instants après le Big Bang, seules des particules élémentaires existaient, celles de nos cours de physiques, protons, neutrons, électrons et photons qui se sont assemblés en noyaux d'atomes  d'hydrogène et d'hélium. Le job du Big Bang s’arrête là, il ne fabrique rien d’autre ! La raison est simple : l’univers en expansion se dilate et sa matière se disperse avec lui. Tout le reste de la matière, des éléments plus lourds, carbone, oxygène, azote… sera fabriquée bien après, à l’intérieur des étoiles, où la pression énorme favorise leur assemblage. Et ces éléments ne sont pas rien, ils constituent les planètes, et sur la Terre, tous les êtres vivants.

- La forêt amazonienne est le poumon de la planète. Tout le monde connaît la photosynthèse par laquelle les végétaux dégagent de l’oxygène. Ce que l’on sait moins, c’est que les végétaux respirent, comme la plupart des êtres vivants. Le résultat est que tout l’oxygène dégagé par la photosynthèse est consommé par la respiration. Les choses sont en réalité un peu plus compliquées, car ces deux phénomènes opposés, photosynthèse et respiration, ne s’équilibrent pas en même temps. Dans une forêt où les arbres sont en croissance, la photosynthèse l’emporte mais c’est l’inverse lorsqu’elle vieillit. Et la forêt amazonienne est ancienne, avec même des arbres millénaires, donc elle ne produit pas d’oxygène. On pense qu’aujourd’hui, le poumon de la planète ce sont plutôt les océans, avec le phytoplancton qu’ils contiennent.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ramos - 11/07/2013 - 07:28 - Signaler un abus C'est dommage que la dernière phrase n'est pas correcte.

    Une "boîte noire" est la traduction littérale de "black box".En science et en technique, une boîte noire noire est un dispositif, un système ou un objet qui peut être visualisés en termes de ses caractéristiques d'entrée, de sortie et de transfert sans qu'importe la connaissance de son fonctionnement interne. Il n'y a donc pas qu'en aviation qu'existent des "black boxes" et ce terme n'a rien à voir avec un manque de compréhension du personnel navigant. Comme quoi que même l'auteur de l'article répète sans vérification certaines affirmations.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Yannick Lejeune et Christian Camara

Yannick Lejeune est scénariste de bande dessinée. Il a coécrit avec le dessinateur Eric Derian Idées reçues et corrigées, publié chez Darcourt.

 

Christian Camara est professeur agrégé de SVT au lycée Lavoisier. Il a coécrit 150 Idées reçues sur la science avec Claudine Gaston.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€