Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 17 Septembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Patrons voyous ? Entre comportements anti-sociaux et stratégies légitimes des entreprises, où sont vraiment les moutons noirs de l’économie française

Goodyear France a annoncé la fermeture de son usine d'Amiens-Nord qui emploie plus de 1 200 salariés. Par ailleurs des employés de nombreuses entreprises (Sanofi, PSA, Candia, Virgin, Goodyear, etc) étaient présents mardi devant le ministère du Travail pour réclamer la loi sur les licenciements boursiers promise par François Hollande.

A la dérive

Publié le
Patrons voyous ? Entre comportements anti-sociaux et stratégies légitimes des entreprises, où sont vraiment les moutons noirs de l’économie française

Quels sont les comportements voyous des entreprises les plus répandus dans notre pays ? Crédit Reuters

Atlantico : Alors que Goodyear a annoncé la fermeture de son site d’Amiens-Nord, des représentants de salariés de 25 entreprises ont manifesté mardi devant le ministère du Travail. Au-delà de la question complexe des licenciements boursiers, quels sont les comportements voyous des entreprises les plus répandus dans notre pays ?

Gérard Filoche : C’est une question très profonde qui mériterait d’écrire un livre mais ce qui me vient immédiatement à l’esprit est le non-paiement des heures supplémentaires. Un employeur français sur deux ne paie pas du tout ou pas totalement les heures supplémentaires à ses employés et neuf plaintes sur dix reçues par l’inspection du travail sont liées aux heures supplémentaires.

Il y a donc là un véritable vol d’heures supplémentaires qui ne sont ni déclarées ni payées en encore moins majorées. Le chiffre s’élève à environ un milliard d’heures non payées soit l’équivalent de 600 000 emplois.

Vient ensuite le travail dissimulé total qui se retrouve essentiellement dans la restauration. Une enquête de l’ACOSS a montré que 25% des plus de sept mille restaurants d’Île-de-France ont des employés non déclarés dans le fond de la cuisine et qui travaillent entre douze et quatorze heures par jour. Ces chiffres montrent bien que la délinquance patronale est bien loin d’être une petite notion.

Les ruptures conventionnelles sont également dramatiques puisqu’il ne s’agit de rien d’autre que de la possibilité de renvoyer les gens sans le moindre motif. Depuis 2008, il y a eu un million de ruptures conventionnelles soit 250 000 par an. Même si les divers plans de licenciements chez PSA, Renault, Sanofi ou Goodyear sont dramatiques, ils impliquent des milliers de gens mais ce n’est rien en comparaison des ruptures conventionnelles. Il est quand même paradoxal de voir que les patrons peuvent virer sans motifs alors que les chômeurs doivent présenter un motif lorsqu’ils refusent une offre du pôle emploi parce qu’elle est à deux cents kilomètres de chez eux ou qu’ils perdent 20% de salaire.

François Taquet : Le terme de comportements voyous n’engagent que ceux qui l’utilisent et pour ma part je préfère parler de comportements qui ne respectent pas les lois. En matière de CDD, l’embauche est supposée se passer dans l’un des dix cas prévu par la loi alors que ce contrat a été dénaturé puisqu’il a été transformé en une période d’essai et n’est plus un contrat. Il s’agit d’un véritable détournement des moyens mis à la disposition des entreprises qui ainsi retardent l’emploi en se sécurisant.

Le temps de travail est également très peu respecté notamment à cause d’une législation lourde et complexe presque impossible à appliquer. 80% des entreprises françaises comportent moins de neuf salariés et il est donc très difficile de respecter les 35h. Cela pousse donc naturellement à l’apparition d’heures supplémentaires qui sont souvent payées sous la forme de primes exceptionnelles. Elles ne sont donc pas majorées et cela évite aux employeurs de payer les repos compensateurs.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par dudd87 - 31/01/2013 - 06:41 - Signaler un abus Manque de sérieux

    Ah ces méchants patrons... qui veulent toujours plus exploiter les nécessiteux et se gaver, pousses par leurs banquiers avides...... Mais qui sont les plus gros pourvoyeurs d emploi : les petits patrons et quel est leur salaire moyen : 4 000 €. Il ne faut pas tout confondre. En revanche une décapage intégral du code du travail : très bonne idée, mais pas dans l air du temps (CICE...)

  • Par gdv - 31/01/2013 - 07:19 - Signaler un abus Ben voyons !

    Continuez à parler de mouton noir pour qualifier les patrons des grandes entreprises internationales et, dans le cadre mondial actuel, vous allez voir le chômage s'améliorer en France.

  • Par malcomes - 31/01/2013 - 07:58 - Signaler un abus "Les camionneurs sont aussi

    "Les camionneurs sont aussi un bon exemple puisqu’ils sont au nombre de 240 000 en France avec des conventions collectives à 56h. Il suffirait de les ramener à 35h pour créer immédiatement 40 000 emplois si les transporteurs souhaitent conserver le même volume de fret transporté. " Que c'est simpliste pour rester correct envers cet homme

  • Par LECANDIDE - 31/01/2013 - 08:24 - Signaler un abus Ahurissant!

    On croit à une blague (saumâtre) quand on lit ce qu'écrit G. Filoche. Malcomes a relevé ces extraordinaires 40 000 emplois créés en "yaka ramener les horaires à 35h", moi je relève cet aussi beau "Les ruptures conventionnelles sont également dramatiques puisqu’il ne s’agit de rien d’autre que de la possibilité de renvoyer les gens sans le moindre motif." La bêtise et l'ignorance qu'il faut pour écrire ça sont incommensurables. C'est (ou ça a été) inspecteur du travail et ça ne sait pas (ou feint de ne pas savoir) qu'un salarié qui veut démissionner pour raison personnelles et garder ses droits aux allocations chômage exige une rupture conventionnelle! Quand on pense que ce genre d'individu a un poste au Conseil économique et social, ça fait peur. Et ça permet de comprendre pourquoi la France s'enfonce...

  • Par Nana de la falaise - 31/01/2013 - 08:45 - Signaler un abus Le malheur : le socialisme.

    La remarque de M. Taquet est particulièrement judicieuse : en effet, comment se fait-il que le droit du travail soit décidé par des centrales syndicales peu représentatives et pourquoi les parlementaires l'acceptent ils ? Pourquoi également acceptent ils que les jugent n'appliquent pas les lois et que les syndicats d'enseignants refusent systématiquement toute réforme ? Tant qu'on y est pourquoi nous citoyens acceptons que les grands (par la taille) médias, en partie ou complètement subventionnés, dissimulent, mentent et font de la propagande ? Pour en revenir aux patrons, certains sont vraiment des sa...uds et il faut que la loi s'applique. Mais il serait bon de ne pas les considérer comme des vaches à lait. Car comme trop d'impôts encouragent la fraude fiscale (ou la fuite), trop de taxes et de règlements encouragent les infractions au droit du travail et la fuite aussi et découragent les initiatives, tout simplement. Il n'y a pas que les entreprises qui ferment, il y a celles qui ne se créent pas.

  • Par baruch00 - 31/01/2013 - 09:29 - Signaler un abus avidité euro

    Il est évident que les personnes qui pensent à s'enrichir sont un problème...même si la prédation étatique est la plus remarquable de toutes ! Voir les augmentations des tarifs "publiques" chaque année. En comptabilité il est intéressant de voir sur 3 décennies la progression du poste achats-fournitures, impôts et taxes, salaires et charges. La prédation étatique pousse chaque entrepreneur à serrer les boulons...comme un fermier général de l'ancien régime, il prend ce qui reste après avoir payé....payé...payé...La progression des salaires régulière pose un problème de gestion (pour information un médecin généraliste en début ou en fin de carrière gagne les mêmes honoraires. Il faut toujours trouver de nouveaux clients, augmenter sa rentabilité...sans pouvoir s'abandonner à la paresse....pour entretenir la prédation étatique et monsieur Filoche !

  • Par laurentso - 31/01/2013 - 09:34 - Signaler un abus "Les patrons"

    ne sont pas des voyous, d'ailleurs toute généralité n'a aucune valeur. Ils sont préoccupés par leur intérêt personnel et ne voient pas, parfois, que leur intérêt ne passe pas par des mesures de "flexibilité" ou de pression à la baisse des salaires. Dans les relations avec les salariés, ils sont toujours -ou presque- en position de force avec les salariés. Voila pourquoi les "ruptures conventionnelles" qui ont rendu service à de nombreux salariés, peut aussi se transformer en opportunité de pression d'un patron sur un salarié pour le virer. Il est clair qu'il y a quelque chose à voir sur la circulation des flux financiers. Pendant que des petits patrons peinent à payer leurs factures et leurs salariés, de grosses boites échappent à l'impôt, se payent le luxe de ne payer leurs fournisseurs qu'au dernier moment (c'est un nouveau jeu, parait-il, on attend la première lettre d'huissier) et détruisent de la "valeur" au nom du profit immédiat. Vieille proposition : faire de l'emploi un critère de valorisation de l'entreprise. Et pas seulement sa capacité à dégager du "free cash flow". Y'a du boulot.

  • Par vangog - 31/01/2013 - 09:37 - Signaler un abus Filoche trouve ses sources dans le manuel du petit gauchiste

    illustré par la CGT... Je ne connais pas un patron honnête et sérieux qui ne paie pas les heures supplémentaires de ses salariés, rubis sur l'ongle! Par contre je connais beaucoup de salariés qui négocient avec leur patrons des heures au black (notamment dans le BTP, la Retauration, les métiers du spectacle...) et beaucoup de conflits qui naissent de ce système laxiste encouragé par les organismes paritaires pour ne pas mettre à mal certaines professions...

  • Par Salaudepatron - 31/01/2013 - 09:50 - Signaler un abus Mr Filoche, vous racontez n’importe quoi !!!

    En tant que chef d’entreprise, je suis atterré de voir votre méconnaissance du monde du travail, d’autant plus lorsque je lis que vous êtes inspecteur du travail. ( C’est bien la preuve de la « grande neutralité » de votre profession... ) Vous affirmez que les dirigeants peuvent licencier unilatéralement, par le biais des ruptures conventionnelles, mais vous occultez totalement le fait que le salarié doit être d’accord pour ce type de rupture, qu’il peut tout simplement refuser s’il ne souhaite pas quitter l’entreprise. En règle générale, ce type de rupture ne sert d’ailleurs qu'à sécuriser les demandes de départ de l’entreprise, à l’initiative des salariés en très grande majorité. Donc vos affirmations sont totalement fausses et pour tout dire très symptomatiques du comportement raciste anti patron de votre profession d’aigris !!! Cher Monsieur, je vous plains et vous laisse à votre médiocrité !

  • Par phil2 - 31/01/2013 - 09:57 - Signaler un abus le cac 40 et les 3 millions de petites entreprises invisibles

    en general les medias ne parlent que des entreprises du cac 40 ,soit par definitions 40 entreprises (les plus fortes quotations boursieres) mais il existe en france 3.5 millions d'entreprises dont 3.2 de moins de 9 employés et surtout 2.2 millions d entreprise individuelles sans salariés soit 92% des entreprises, qui sont invisibles et qui en ce moment disparaisent dans un silence assourdissant ,

  • Par Boumba - 31/01/2013 - 10:01 - Signaler un abus Et ça se dit Inspecteur du Travail

    Je n'ai jamais lu autant de bêtises, mais venant d'un communiste ça ne m'étonne même pas... Je suis comptable dans un cabinet Parisien, et rien qu'hier un salarié a exigé de son patron une rupture conventionnelle afin de bénéficier du chômage et de tous les droits y afférents, OUI INITIATIVE du salarié !!! L'avantage pour le patron ? NIET parce que les indemnités sont les mêmes qu'un licenciement sans faute, et il n'est même pas protégé au final parce que le salarié peut tout de même aller aux prudhommes s'il le veut. Arrêtez d'enfumer ceux qui n'y connaissent rien... Quant à l'idée de réformer le code du travail, c'est évidemment ce qu'il faut, bon nombre d'experts comptables ne s'y retrouvent plus ou mettent des jours à trouver leur réponse et donc facturer leur client (employeur) tellement c'est devenu compliqué... Alors c'est normal qu'au final personne veuille recruter ou que les gens payent au noir. Il y a certes des patrons voyous mais les 1er responsables ceux sont l'état & les syndicats qui ne représentent plus qu'eux même et leurs avantages !!! Merci

  • Par carredas - 31/01/2013 - 10:01 - Signaler un abus Le travail et son code...

    M.Taquet professeur en droit du travail écrit : " Il faut se débarrasser des trente-huit formes de contrat qui nous encombrent et nous plonge dans un marasme total aussi bien du côté des employés que des employeurs(...) La législation française est clairement trop complexe au point qu’elle finit par décourager l’emploi et par ne plus protéger les salariés. Le code du travail français compte dix mille articles, lourds et obscurs, là où son équivalent suisse n’en compte que 57..." M.Filoche ancien inspecteur du travail écrit : " Il faut doubler les sections d’inspecteurs du travail et améliorer le suivi des procès-verbaux plutôt que de les classer sans suite " D'un côté, il faut simplifier les textes, la législation, le code du travail, de l'autre, il faut multiplier les contrôles... Deux visions différentes...

  • Par pemmore - 31/01/2013 - 10:02 - Signaler un abus On appelle comment un patron qui refuse de payer

    des comptes épargne-temps sous des prétexes fallacieux? "trop gentil de ne m'avoir pas viré plus tôt!". Pour ce qu'il s'agit de goodyear, mais aussi hutchinston et toute la filière caoutchouc, c'est l'exemple d'industrie grande consommatrice de courant électrique, pour garder ou même créer des emplois il suffirait en sous-main de brader le courant (ça sert à quoi toutes ces centrales atomiques sinon pour ça) et nos usines seraient avantagées par rapport aux autres usines européennes et turques et pourraient envisager une place sur le plan mondial. NB ,l'entreprise ou je travaillais était la plus grande consommatrice de courant du département et la facture électrique dépassait le prix de la matière première ,quand aux technologies, même les chinois utilisent les mêmes machines. Ils ne font pas mieux ni moins cher.

  • Par ADB - 31/01/2013 - 12:40 - Signaler un abus Hélas !

    J'avais crû, sans doute naïvement, qu'Atlantico s'élèverait au dessus de la mêlée, respecterait la vérité encore plus que ses lecteurs. Il n'en est rien... Le titre de cet article, à lui tout seul, donne l'impression d'avoir affaire à un immonde torchon.

  • Par Altec - 31/01/2013 - 13:07 - Signaler un abus magouilleur1er

    Toujours pas un mot sur le scandale du qatargate le scandale de l'affaire karachi le scandale du financement de sa campagne...

  • Par myc11 - 31/01/2013 - 13:14 - Signaler un abus Parlons de restauration,

    Beaucoup de restaurants montés par des gens qui veulent se créer un emploi, ferment au bout de deux ans, parce que la gestion d'un restaurant n'est pas facile : j'ai des amis qui sont là-dedans et peux dire que ce n'est pas forcément rentable. La gestion de produits facilement périssables, la fréquentation d'une clientèle volatile, les conditions d'hygiène requises, le personnel pas toujours stable, sont autant de problèmes à gérer que les enseignes ferment pour laisser la place à d'autres qui viennent s'essayer et ferment à leur tour, c'est très fréquent. Pourquoi ne parle-t-on pas aussi de clients qui veulent toujours des prix très bas, ce qui met la pression sur les restaurateurs inexpérimentés. J'en ai connu qui perdent leurs économies de cette façon et travaillent pour rembourser des emprunts suite à leur faillite. Toujours accuser les patrons, alors qu'il y a de tout, et franchement qui a envie de se faie plumer pour donner du boulot aux autres?

  • Par Hugo from Caracas - 31/01/2013 - 13:33 - Signaler un abus @Atlantico

    Je reprends le comm d'Altec.. Pourquoi passer sous silence le Qatargate ? Ca ne vous inspire pas NS qui a bradé la France contre une coupe du monde au Qatar ? BOYCOTT QATAR 2022 !!!!

  • Par Oboulo - 31/01/2013 - 13:43 - Signaler un abus tartuffe

    Monsieur Filoche, bien qu'il ait été inspecteur du travail, ne vit pas sur la même planète que nous. Les entreprises de transport ferment les unes après les autres en raison de la concurrence acharnée des pays de l'est et tout ce qu'il propose c'est de passer les chauffeurs à 35 heures (au même salaire s'entend), pour embaucher 40.000 chauffeurs (alors que soit dit en passant, c'est très difficile à trouver). quand on entend que "y'a qu'à" et "faut qu'on", c'est souvent qu'on a affaire à un vrai...

  • Par Altec - 31/01/2013 - 13:46 - Signaler un abus encore...

    La Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) a validé et publié mercredi au Journal officiel les comptes de campagne approuvés par ses soins de tous les candidats à la dernière campagne présidentielle, à l'exception de ceux de Nicolas Sarkozy. Les décisions de la commission sont devenues définitives pour neuf des dix candidats, est-il expliqué dans un communiqué, mais elle ne peut faire état de ceux de l'ex-président de la République, car une procédure est en cours au Conseil constitutionnel.

  • Par anubis - 31/01/2013 - 13:57 - Signaler un abus @Altec et Hugo

    Je ne vois pas bien ce que cela vient faire avec le thème de l'article ... Vous voulez qu'on parle aussi des "affaires" de la gauche ou vous préférez qu'on parle de l'avenir et de ce qu'il faut faire pour ce que la France et les français se portent mieux ... Comme par exemple, éviter que quelqu'un comme Mr Filoche exerce des fonctions pour lesquelles visiblement il est peu qualifié et montre une éclatante application du principe de Peter ...

  • Par anubis - 31/01/2013 - 14:00 - Signaler un abus @Altec

    A-t-on bien comptabilisé tout ce qu'à dépensé Mr Hollande ? Il semble avoir commencé sa campagne assez tôt ... c'est vrai que les billets de train ou la voiture ne coutent pas bien cher ... A-t-on comptabilisé tout les meeting ? Le cout de la maison de l'Amérique Latine ça compte aussi ou c'est le PS qui régalait ?

  • Par Hugo from Caracas - 31/01/2013 - 14:07 - Signaler un abus @Anubis

    Je me fous des affaires en cours que ce soit de la Gauche ou de la Droite . Moi c'est juste le Qatargate qui m'intéresse et je trouve ça dingue que ce soit passé sous silence sous Atlantico. D'ailleurs y a pas que NS de coupable.

  • Par vangog - 31/01/2013 - 14:12 - Signaler un abus La dernière fois que j'ai vu Filloche à la Télé, il éructait et

    bavait sur un plateau de télé d'une chaine communiste, France 3 ou I-télé, je ne me souviens plus... Mais les quelques mots entendus avant de zapper étaient tous dirigés contre les patrons, dans le style commissaire du peuple, haranguant les foules ébahies...

  • Par Hugo from Caracas - 31/01/2013 - 14:12 - Signaler un abus @Anubis

    Sinon l'article en lui-même est assez inintéressant. Filoche est pas toujours très fin mais ce n'est pas parce que son orientation politique ne vous plaît pas qu'il dit que des bêtises...

  • Par ElPorkito - 31/01/2013 - 14:13 - Signaler un abus @anubis

    Vous semblez ne pas saisir la démarche de HfC qui s'adressait à la rédaction d'Atlantico pour s'étonner/déplorer l'absence d'articles relatifs à une information importante sur ce site, c'est tout. Faute d'articles sur le sujet, je ne vois pas comment ils pourrait s'y prendre autrement pour l'exprimer. Au passage, il a raison, ça fait vraiment pas sérieux. Le rapport avec les affaires de la gauche, le bien être des français ou que sais-je encore : wtf ?

  • Par ZOEDUBATO - 31/01/2013 - 14:25 - Signaler un abus Etat, syndicats, patrons : une responsabilité à partager

    A partir du moment où, en contradiction, avec la Constitution et la législation, les syndicats : - participent aux décisions stratégiques, tactiques au lieu de rester à leur niveau :l'applicatif - ne cherche pas de synthèse pour s’adapter aux besoins des consommateurs : définition des produits, coûts de fabrication, coût du travail, etc. - traîne les pieds voire refusent d'appliquer les plans de progrès et de performance nécessaires à la survie, au maintien , ou au développement de l'entreprise Ils deviennent, à minima, co-responsables voire entièrement responsables des licenciements et doivent payer tout ou partie des indemnités aux salariés A partir du moment où le Gouvernement - ne met pas en place un cadre légal, fiscal, social permettant aux entreprises de tenir leur place sur le marché, - ne pilote pas une négociation gagnant/gagnant permettant de retrouver un point mort adapté au marché, il devient, au même titre que les syndicats co-responsable des licenciements et de leurs impacts financiers Rétablissons le responsable et coupable

  • Par Benvoyons - 31/01/2013 - 14:44 - Signaler un abus Les deux sbires qui écrivent cela ne sont pas des gens

    dans des entreprises d'ailleurs ils n'y ont jamais mis les pieds pour travailler. Par contre il est sur qu'avec se genre de personne la France s'ef Filoche et est au Taquet. Avec des gens comme ça il n'y a pas un kopeck à mettre en France.

  • Par Benvoyons - 31/01/2013 - 15:01 - Signaler un abus Altec - 31/01/2013 - 13:07 Oui tu as raison

    Il semble pour l'affaire Karachi que le ministre de la Défense de Jospin était au courant par la DGSE d'une préparation de l'attentat mais il n'a rien fait. C'est vrai qu'il faut en parler. Que Jospin a signé pour envoyer nos militaires en Afghanistan ce qui a provoqué la vengeance et l'attentat. Monsieur Jospin et son ministre de la Défense n'ont pris aucune décision pour augmenter la protection des Français travaillant au Pakistan malgré que la DGSE ait signalé le problème.

  • Par carredas - 31/01/2013 - 15:06 - Signaler un abus @anubis

    Ne vous laissez pas impressionner...! Votre réaction est tout à fait compréhensible et vous n'avez pas à "saisir la démarche" des commentateurs qui ne trouvent pas les articles assez bons à leur goût pour mériter un commentaire ou alors du bout des lèvres, et viennent donner des conseils à deux doigts de la très socialiste remontrance, sur les sujets que le site Atlantico devrait aborder, avec pour @Altec, une fixette sur N.Sarkozy, comme de coutume.

  • Par ElPorkito - 31/01/2013 - 15:20 - Signaler un abus @carredas

    "commentateurs qui ne trouvent pas les articles assez bons" Mais si ce n'était que ça, j'aimerais que les articles soient là pour commencer :) Ce n'est pas la première fois qu'Atl passe une info importante sous silence (les manifestations au Quebecq, un exemple parmi d'autres), ce n'est sans aucun doute pas la dernière fois. En tout cas pour un site qui et dont les lecteurs fustigent la partialité des médias, c'est assez limite. Voilà, c'était le retour de la presque sociale-remontrance (très bon au passage, merci)

  • Par Benvoyons - 31/01/2013 - 15:38 - Signaler un abus Il est amusant Filoche :La gauche a accusé NS et fait enlever **

    Un employeur français sur deux ne paie pas du tout ou pas totalement les heures supplémentaires à ses employés et neuf plaintes sur dix reçues par l’inspection du travail sont liées aux heures supplémentaires. ** l'exonération des charges pour les heures sup car cela coutait trop cher. Et monsieur Filoche dit que les heures ne sont pas payées????? ou ils est C.. où il nous prend pour des c...

  • Par anubis - 31/01/2013 - 16:50 - Signaler un abus @Altec

    C'est vrai on ne parle pas assez de la SCPI "La Sapinière" au capital de 1million d'€ acquis durement sur les deniers de l’État et du PS ... Après on vient donner des leçons de morale, jouer au président "normal" et dire ne pas aimer les riches ...

  • Par evy - 31/01/2013 - 19:03 - Signaler un abus il faut jeter le code du travail actuel

    C'est un immense chaos dans le code du travail. voilà un vrai travail pour la mère Taubira. Elle pourrait enfin s'inscrire dans les livres d'histoire. Il faut aussi changer ces juges-conseillers du Conseil de Prudhomme. Certains n'ont pas inventé le fil à couper le beurre et adorent se faire "un patron"

  • Par evy - 31/01/2013 - 19:03 - Signaler un abus il faut jeter le code du travail actuel

    C'est un immense chaos dans le code du travail. voilà un vrai travail pour la mère Taubira. Elle pourrait enfin s'inscrire dans les livres d'histoire. Il faut aussi changer ces juges-conseillers du Conseil de Prudhomme. Certains n'ont pas inventé le fil à couper le beurre et adorent se faire "un patron"

  • Par vangog - 31/01/2013 - 23:35 - Signaler un abus @evy Si vous comptez sur la mère Taubira pour seulement réformer

    ( je ne dis pas jeter), le code du travail, vous rêvez! Elle ne va pas renier trente années de luttes politiques et de magouilles syndicales pour aboutir à une bible socialiste imbuvable pour vos beaux yeux!...

  • Par letroll - 31/01/2013 - 23:53 - Signaler un abus Filoche et les camionneurs

    c'est à ce genre d'exemple que l'on voit que ce gars ne connait pas le marché du travail, ni la réalité du terrain. En passant tous le monde à 35 , on ne va rien créer du tout, on va au contraire finir de tuer les entreprises française et faire rouler encore plus de polonais et de slovaques sur les routes de France.

  • Par letroll - 31/01/2013 - 23:55 - Signaler un abus je suis un patron voyou !!

    je suis certain que en cherchant bien , il y a au moins un article du code du travail qui n'est pas respecté dans mon entreprise, il y a au moins un document ou une paperasse quelconque qui n'a pas été rempli correctement ... il faut dire que plus de 3000 pages à lire ... sans compter les armoires complètes de réglementation diverse ça donne plutôt envie de fermer définitivement l'usine :-)

  • Par l'enclume - 01/02/2013 - 10:42 - Signaler un abus Les filous filous

    S'ils n'y avaient que les patrons voyous : http://www.ifrap.org/Livre-Syndicats-filous-salaries-floues-notre-critique,13068.html

  • Par sicenetoi - 01/02/2013 - 11:52 - Signaler un abus Patrons voyous ?

    Il y en a sans doute ! autant je partage le constat de Filoche et Taquet autant il m'est difficile de croire qu'il suffit de ramener de 56 à 35 les horaires des camionneurs pour créer des milliers d'emplois. Si cela se pouvait ce serai merveilleux, mais cela ne se peut hélas pas pas encore ... Il y a c'est vrai un code du travail plus que complexe, mais cela est du au passé et l'empilage de lois ou décrets issus de conflits du,travail,,ceux-ci ayant pour source les carences volontaires ou subis des employeurs. L'on nous vente jusqu'à l'écoeurement la méthode Allemande de gestion du monde du travail alors mettons la en place ! c'est impossible ? Ah bon ? et pourquoi ? en partie parce que le patronat français est 'un des plus rétrogrades d'Europe ! je parle d'expérience en tant qu'ancien militant syndical qui se voyait refuser systématiquement ou presque tout negociation sur la RTT, les conditions de travail, sans évidemment parler de salaire, sujet qui, pour les chambres patronales locales frisait l'insulte...Alors si aujourd'hui c'est le bazar dans le monde du travail, le passé pèse lourd et continuera de l'être tant que le retour sur investissement et le gavage des actionnaires

  • Par momo71 - 02/02/2013 - 13:25 - Signaler un abus laissez nous bosser !

    Vous connaissez le taux horaire d' un "camionneur" comme vous dites Filoche ? 9.58 eur. / heure et c' est un routier qui exerce depuis 1987 qui vous le dit. Si beaucoup de gens traînent leur misère parce que cela leur suffit 35h , c est LEUR prblème. Nous les routiers ont en a rien a fiche de glander sur un parcking à 16h00 parcequ ' un personnage comme vous en aurait decidé , c' est votre philosophie de gauche , mais c est pas la notre. Le transport routier ne vous a rien demandé alors occupez vous de ce qui vous regarde et LAISSEZ NOUS BOSSER !!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

François Taquet - Gérard Filoche

François Taquet est professeur en droit du travail, formateur auprès des avocats du barreau de Paris et membre du comité social du Conseil supérieur des experts-comptables. Il est également avocat à Cambrai et auteur de nombreux ouvrages sur le droit social.

Gérard Filoche est un homme politique. Il est rédacteur en chef de la revue Démocratie et Socialisme depuis 1992. Il est également connu de par sa profession d'inspecteur du travail. Cette activité lui a valu d'être nommé au Conseil économique et social par Lionel Jospin.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€