Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 21 Juillet 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

"La Passation" : drôle, cinglant, féroce

La pièce de Christophe Mory sur la passation de pouvoir entre deux Présidents de la République n'est pas seulement un spectacle d'actualité. Elle constitue un miroir intelligent et corrosif du fonctionnement de la vie politique en France aujourd'hui.

Atlanti-culture

Publié le
"La Passation" : drôle, cinglant, féroce
THEATRE 
"La Passation"

de Christophe Mory
Mise en scène: Alain Sachs
Avec Éric Laugerias et Pierre Santini

INFORMATIONS 
Théâtre des Feux de la Rampe
34, rue Richer
75009 PARIS 
Du mardi au samedi à 19h30
Réservation : les feuxdelarampe@gmail.com
www.theatre-les feuxdelarampe.com
 

L'AUTEUR 
Christophe Mory, né en 1962, est un écrivain français. Il est l'auteur d'essais, de romans et de pièces de théâtre. Il a également des fonctions de responsable de communication à la Bibliothèque Nationale.
 
THEME
Palais de l'Elysée. A l'issue de l'élection présidentielle, le nouvel élu et le Président sortant se rencontrent pour la transmission des clés du pouvoir.
Les deux hommes abordent ce premier face à face dans une posture évidemment opposée: l'amertume du partant qui n'a pas pu réaliser tout ce qu'il souhaitait   se heurte à l'énergie victorieuse, nourrie d'optimisme et de certitudes, de celui qui arrive.
Un passage de témoin corrosif, drôle et cinglant. Et teinté d'actualité.
 
POINTS FORTS
- Un texte ciselé et pertinent, des dialogues savoureux interprétés par un duo d'acteurs convaincants, Éric Laugerias et Pierre Santini.
- Un décor avec ses lumières soignées qui nous met immédiatement dans les coulisses du pouvoir.
- Les accents d'actualité qui accompagnent cette comédie.

POINTS FAIBLES
- Peut-être quelques longueurs et une construction en deux parties qui ne s'imposait pas.

EN DEUX MOTS 
- En ces temps de turpitudes électorales et manœuvres politiciennes, cette pièce de circonstance nous donne un éclairage féroce sur les cercles du pouvoir, usages et usure. 
-Ce huit clos présidentiel nous amène à réfléchir sur le profil d'un Chef d'Etat et, en l'occurrence, ne donne pas de la politique une bonne image (pression médiatique, propos acides...rien ne manque).

UN EXTRAIT 
Ou plutôt trois:
- "Le pouvoir dépasse toujours ceux qui l'exerce".
- "Quand on est Président, on se met à aimer La France".
- "On rentre ici victorieux, on en ressort abattu".

RECOMMANDATION : EXCELLENT

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Marie Roux de Luze et Véronique Paugam pour Culture-Tops

Marie Roux de Luze et Véronique Paugam sont chroniqueuses pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€