Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 25 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Panne d’innovation et baisse des prix : cette fois, Apple prend un vrai risque

En sortant un nouveau produit, Apple se paie le luxe d’écrire une nouvelle version du cas d’entreprise dont elle est l'acteur depuis 30 ans.

Atlantico Business

Publié le
Panne d’innovation et baisse des prix : cette fois, Apple prend un vrai risque

L'information n’est pas passée inaperçue, mais disons qu'elle n’a pas déclenché d’émeutes comme les précédentes.

Apple présente depuis le début de la semaine sur son campus de Cupertino un nouvel iPhone, qui n’a rien de révolutionnaire : il ne fait pas le café, mais il remplit les fonctions auxquels Apple a habitué ses "militants", les fonctionnalités, le graphisme, l‘esthétique. Tout est là, bien rangé, en noir et en couleur.

La seule nouveauté, c’est le prix. L’iPhone SE est plus petit que ses frères aînés, il est aussi moins cher : 489 euros en Europe. Et ça, c’est une révolution qu’opère la firme à la pomme, parce que quand on a fait fortune en vendant du Vuitton, ce n’est pas facile de garder ses clients en baissant les prix de 30 à 40%.

Mais Apple ne limite pas la baisse des prix au seul produit culte de la gamme, il baisse aussi le prix de son iPad-air de 50 euros, et ramène le prix de sa montre connectée à 349 euros.

Pour une entreprise aussi florissante, ce changement de stratégie répond à un objectif précis, celui de répondre aux contraintes d’une marche mondiale qui n’est plus en mesure d'apporter une croissance frénétique avec la stratégie d'origine.

Le succès de Apple depuis 20 ans, et surtout depuis le retour de Steve Job a la tête de l'entreprise jusqu'à sa mort l'année dernière, s’appuyait sur trois leviers.

Le premier levier, c’est incontestablement l'innovation. Apple a innové en permanence. Dans le logiciel, les applications, l'ergonomie, l'esthétique, la praticité, la facilité d’usage.

Le deuxième levier, c’est le prix. Les produits ont été vendus comme des produits de luxe. C’est-à-dire que ces produits ont non seulement un contenu technologique très sophistiqué, mais ils sont aussi porteurs d'une histoire qui donne à son possesseur un statut socio-culturel particulier. L'utilisateur d'un matériel Apple appartient à une famille très identifiée, très jalouse de son avantage, très communautariste, à la limite-même du sectarisme. Pour tout cela, il paie le prix fort.

Le troisième levier a été la communication totalement organisée et axée sur l'identification du porteur d'Apple comme un individu très particulier et différent. A la limite, les communicants d'Apple ont fait de leurs clients les adeptes d’une religion mondiale du digital chic… Chic et cher forcément.

Au prix du caviar, les produits Apple se sont arrachés, des foules frénétiques ont fait la queue à l’entrée des Apple store, ces nouvelles églises dédiées à la modernité technologique.

Chez Vuitton aussi on fait patienter pendant des heures des milliers de Japonais ou de Chinois pour leur servir les accessoires griffés aux initiales du fondateur. Chez Vuitton aussi, on vend les accessoires au prix du caviar.  

Apple rappelle qu’il avait vendu 30 millions d'lphones en quelques jours l'an dernier, et cela dans le monde entier. L'an dernier, la mode était encore aux produits chers et plus grands. Il fallait proposer un Iphone avec un grand écran pour pouvoir se passer des tablettes.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par boulegan - 23/03/2016 - 09:25 - Signaler un abus Imaginons que..

    La couleur des iphones ne soit plus d un blanc virginal mais d un noir cadaverique comme la majorité des androïds resultat immediat : effondrement des ventes...le vent au orix de l or !

  • Par frOM - 23/03/2016 - 09:29 - Signaler un abus Comme le temps passe… 

    Le 5 octobre, cela fera CINQ ans que Jobs est mort… 

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Marc Sylvestre

Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.

Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaine BFM Business.

Il est aussi l'auteur du blog http://www.jeanmarc-sylvestre.com/.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€