Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 26 Novembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Mohamed Merah a été tué d'une balle dans la tête

Le procureur de la République a indiqué lors d'une conférence de presse que le tueur présumé a été abattu en fin de matinée par les hommes du Raid "en état de légitime défense", à l'issue d'une opération de plus de 32h.

Glaçant

Publié le - Mis à jour le 23 Mars 2012

Cliquez ici pour revivre l'intervention du raid minute par minute.


09H42 : 
Les gardes à vue de la mère de Mohamed Merah, de son frère et de la compagne de ce dernier ont été prolongées.

09H41 : François Fillon a affirmé sur RTL qu'il n'existait "aucun élément permettant d'appréhender Mohamed Merah", avant ses passages à l'acte, car la France est "un Etat de droit".

07H53 : Le frère de Mohamed Merah, placé en garde à vue depuis mercredi matin, a déclaré aux enquêteurs qu'il n'était pas au courant des projets criminels de son frère, selon une source proche de l'enquête.

23 mars, 06H30 : Dans un entretien au Télégramme, une mère de famille du quartier des Izards, à Toulouse, où habitait Mohamed Merah, raconte avoir à plusieurs reprises alerté la police à son sujet et même porté plainte au printemps 2010.

Elle raconte que le jeune a forcé son fils à regarder pendant plusieurs heures "des vidéos d'al-Qaïda" et à écouter des chants appelant à la guerre sainte. Par la suite, il s'en serait plusieurs fois pris à la famille.

"Il est venu devant chez nous. Il m'a menacée et frappée. Il disait que j'étais athée et que je devrais payer comme tous les Français. Il n'arrêtait pas de répéter qu'il était un moudjahidin et qu'il mourrait en martyr, qu'il effacerait de la terre tous ceux qui tuaient des musulmans", raconte-t-elle.

Une plainte a bien été déposée, confirme son avocat, qui ne sait pas quelles suites y ont été données.

20H25 : Selon CNN, qui cite un responsable du renseignement américain, Mohamed Merah était black-listé sur tous les vols aux Etats-Unis, à cause de déplacements en Afghanistan dans "des camps d'entraînement liés à Al-Qaïda".

19H40 : Selon le site de l'Express, après une tentative de suicide en 2008 à la maison d'arrêt de Seysses, Mohamed Merah avait été placé pendant quinze jours en hôpital psychiatrique. En dépit des préconisations des experts, son suivi psychothérapique en était resté là.

19H10 : "Ces crimes ne sont pas ceux d'un fou. Un fou est irresponsable. Ces crimes sont ceux d'un fanatique et d'un monstre", a lancé Nicolas Sarkozy lors de son meeting à Strasbourg, en faisant référence aux tueries de Toulouse et de Montauban.

18H50 : Interpol a salué la "résolution" de l'enquête sur les tueries de Toulouse et Montauban. "Ce tueur de sang-froid, considéré comme un terroriste lié à Al-Qaïda, ne constitue plus une menace pour les enfants, les militaires français et les autres personnes prises pour cible", a écrit l'agence américaine dans un communiqué.

18H :
le ministère de l'Intérieur a fait fermer une "page fan" sur le réseau social Facebook, sur laquelle un "hommage" était rendu à Mohamed Merah, rapporte ce soir le site Numerama. Consultée par plus de 500 internautes, cette page contenait de multiples commentaires hostiles à la police et vantant l'islamisme radical.

17h35 : le ministère de l'Intérieur s'est refusé "à tout commentaire pour le moment" quant à la revendication, par un groupe proche d’Al-Qaïda au Maghreb islamique, de la tuerie de Toulouse.

17h15 : le procureur de Paris, François Molins, a expliqué que le "tueur au scooter" avait pu acheter ses armes grâce à l'argent de "casses", de "cambriolages". Et ce magistrat de préciser que, dans une "Mégane qu'il avait louée", "ont pu être retrouvées un pistolet mitrailleur Sten, un revolver Python, un fusil à pompe et un fusil mitrailleur Uzi".

17H05 : Pour le père d'Abel Chennouf, l'un des militaires abattus à Montauban, la mort de Mohamed Merah est "un échec". "Pas celui du Raid, qui a fait tout ce qu'il a pu, a-t-il précisé. J'aurais aimé qu'on le questionne, j'aurais aimé savoir pourquoi il a fait ça à mon fils, j'aurais aimé un procès".

16H40 : La mère et le frère de Mohamed Merah, ainsi que l'amie de ce dernier, sont placés en garde à vue et pourraient être poursuivis.

16H35 : Jérôme Guedj, président PS du conseil général de l'Essonne, le département où est basé le Raid, a demandé jeudi la démission du ministre de l'Intérieur Claude Guéant dénonçant "un triple échec" dans le dénouement de l'affaire Mohamed Merah. Jérôme Guedj, membre de l'équipe de campagne de François Hollande précise demander cette démission "à titre personnel". L'élu PS se demande d'abord comment le "projet meurtrier" de Merah n'a pas été "décelé" par les services de renseignements, qui pourtant suivaient le jeune homme depuis son séjour en Afghanistan. Il reproche aussi aux enquêteurs d'avoir tardé à identifier de manière précise le tueur au scooter. Enfin "pourquoi une interpellation 'en douceur' n'a pas été préférée ?", demande encore l'élu.

16H25 : Selon Éva Joly, l'assaut contre Mohamed Merah est "une violation du code de procédure pénale".  Pour l'ancienne magistrate, candidate d'Europe Écologie - Les Verts, "ces opérations auraient dû être dirigées par un juge, à l'extrême limite par le Parquet",  "et non pas le ministre [de l'Intérieur, Claude Guéant]".

16H15 : Le corps de Mohamed Merah a été conduit à l'Institut médical de Bordeaux où il devait être autopsié dans l'après-midi.

15H50 : Une organisation liée à Al-Qaïda au Maghreb islamique (ou Aqmi) revendique la tuerie de Toulouse et appelle la France à reconsidérer sa politique "hostile" aux musulmans, annonce l'AFP. Le texte, signé par l'organisation Jund al-Khilafah (les soldats du Califat), qui a par le passé revendiqué des attaques en Afghanistan et au Kazakhstan, a été publié sur le site Shamikh, qui diffuse généralement les communiqués d’Al-Qaïda.

15H45 : Le procureur de la République François Molins a tenu une conférence de presse.

Il a indiqué que le tueur présumé a été tué "d'une balle dans la tête" par le Raid dans le cadre de la "légitime défense". L'homme "portait un gilet pare-balles". Des armes et des munitions ont également été retrouvés sur les lieux, y compris de quoi confectionner des cocktails molotov. Ce matin, la consigne a été donnée de tout faire pour l'interpeller vivant.

Le procureur indique aussi qu'une caméra a été retrouvée dans le sac du tueur présumé. Il a pu visionner les vidéos, et indique y avoir vu les tueries. "On le voit au cours de son rendez-vous avec le vendeur de moto s'enquérir de sa qualité de militaire et puis l'abattre de deux balles tout en lui disant : tu tues mes frères, je te tue". Il s'agissait du premier meurtre d'un parachutiste à Toulouse le 11 mars. Selon le magistrat, on le voit aussi abattre les militaires à Montauban, "dans une scène extrêmement violente", avant de s'enfuir sur son scooter "au cri de Allah Akbar". Il existe enfin une vidéo de sa tuerie dans l'école juive de Toulouse lundi matin.



 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par pansted00 - 22/03/2012 - 13:12 - Signaler un abus Bon debarras

    Ca t’apprendra a croire en dieu pauvre idiot du village.

  • Par emem - 22/03/2012 - 13:14 - Signaler un abus Pourquoi ?

    Pourquoi n'a-t-on pas employé des gaz lacrymogènes ?

  • Par ISABLEUE - 22/03/2012 - 13:26 - Signaler un abus Bon débarras

    pour ce dégénéré qu'on aura pas à nourrir et qui aurait recidivé. Point final.

  • Par Equilibre - 22/03/2012 - 13:41 - Signaler un abus Rigolons un peu, avec nos ex-futurs dirigeants

    Déclaration de notre ex futur sinistre de l'intérieur, Jean-Jacques Urvoas, sur twitter: "Si je comprends bien le RAID n'est donc pas capable en 30 h d'aller chercher un individu seul dans un appartement ?" . Que dire de plus?

  • Par laurentso - 22/03/2012 - 13:46 - Signaler un abus Ben c'est une vraie question que pose Urvoas

    Je ne suis pas trop un spécialiste de ces questions, mais comment se fait-il qu'un gus ait la possibilité de tirer sur des policiers, avec une telle violence, après trente heures de pression ? Et alors que les policiers étaient dans la pièce d'à-côté. Au-delà des délires et des fantasmes que ce genre d'histoire va sans doute susciter, on peut néanmoins se poser des questions.

  • Par pansted00 - 22/03/2012 - 13:55 - Signaler un abus Laurentso

    Il fait beau rue de Solferino ?

  • Par aladine - 22/03/2012 - 13:56 - Signaler un abus et un!!

    un de moins!! on ne va pas pleurer!

  • Par Equilibre - 22/03/2012 - 14:02 - Signaler un abus @laurentso

    Moi aussi, je ne suis pas spécialiste. Par contre, je peux bien imaginer des choses qui me font dire que l'on ne rentre pas chez un mec armé qui veut probablement mort pour le machin qui lui sert d'idéologie. Par contre, l'épuiser en le faisant veiller afin de diminuer ses défenses pour le moment venue est une tactique connue.

  • Par Equilibre - 22/03/2012 - 14:12 - Signaler un abus Battu mon record de fotes, moi.

    Faudrait que je me relise, ça pourrait servir. Entre notre ex futur sinistre de l'intérieur et notre ex futur sinistre de la justice, qui négocie ses procès, on est bien barré avec tout ça.

  • Par New - 22/03/2012 - 14:40 - Signaler un abus Maintenant il faut que les Français en tirent les conséquences

    L'attitude de la gauche (Bayrou compris) dans cette affaire a été indigne et lamentable, en accusant à tort le président et la droite en général d'être responsable de ces tueries qui auraient été induites par un "climat", le tueur ne pouvant être qu'un nazi. Il était pourtant assez évident dès lundi dernier que la piste islamiste était la plus probable, nous avions été plusieurs à le dire ici dès lundi. Mais non la gauche est toujours aussi aveuglée par l'idéologie, qui l'empêche de voir la réalité en face. L'identité du tueur est aussi pour la gauche, communautariste, pro-immigration et pro-islam, un terrible désaveu. Il y a bien dans notre pays une crise identitaire majeure, liée à une immigration musulmane excessive car incapable et refusant de s'intégrer, avec une religion "totalitaire" incompatible avec notre civilisation et notre république. Au delà de la menace de l'islamisme radical et sanguinaire à la Mohamed Merah, tel est bien là la réalité que la gauche refuse de voir et qu'elle ne ferait qu'aggraver si par malheur elle arrivait au pouvoir. Ce qui s'est passé depuis une semaine sera on l'espère un révélateur salutaire pour le peuple français appelé à voter dans un mois.

  • Par Vent d'Ouest - 22/03/2012 - 14:59 - Signaler un abus Excuses Publiques?

    En 2011, la gauche et les associations avaient demandé à Marine Le Pen de s'excuser publiquement pour le coup de folie de Breivik (oui, ils y voyaient un lien de cause à effet) . Ces mêmes associations peuvent-elles aujourd'hui demander aux responsables du culte musulman de s'excuser, plutôt que de nous bassiner avec leur peur de la "stigmatisation" ? Est-ce donc leur seule crainte à ces égoïstes? N'ont-ils pas plutôt peur que cet attentat soit le 1er d'une longue série? . Une réaction saine serait de tout faire pour empêcher que d'autres chiens fous ne refassent le coup. Donc messieurs les responsables musulmans, c'est à vous de jouer maintenant, arrêtez la victimisation incessante.

  • Par fabsil - 22/03/2012 - 15:32 - Signaler un abus Une gauche honteuse

    une gauche honteuse!..peu après l'annonce de la mort du forcené, M.Urvoas, secrétaire national chargé de la sécurité au sein du Parti socialiste, se permet des commentaires plus que détestables..Il ne comprend pas pourquoi les hommes du RAID ont mis autant de temps afin aboutir à l'arrestation de M.Merah...question stupide et irrespectueuse..c'est sur que si les 50 hommes du RAID étaient rentrés en meme temps, on l'aurait arreté en 10 mns mais on aurait déploré sans doute pas 3 blessés mais sans doute 5 morts voir plus du coté du RAID. NI de gauche, ni de droite, si la gauche passe, c'est une catastrophe..pas de plans de sauvetage de l'Euros, pas de promesses concernant l'augmentation du pouvoir d'achat, sans parler des nouveaux terroristes qui risquent de nous pourrir le système, car en matière de sécurité, ils n'ont jamais su faire!!bien au contraire..Au secours,et faites le bon choix !!l'avenir est entre vos mains.

  • Par le Gône - 22/03/2012 - 16:12 - Signaler un abus Comme les Chinois (que la dinde du Poitou aime tant..)

    facturons a la famille épleurée les frais d'intervention et de justice de leur "ordure" de fils et frere...(une balle dans la tete j'appelel ca de la justice divine..)

  • Par alaingb - 22/03/2012 - 17:09 - Signaler un abus JUSTICE EST FAITE!

    Il a pris des vies, dont celles de trois enfants, on prend la sienne, ce n'est que justice. la vraie justice. Que cette pourriture brûle en enfer.

  • Par anticip - 22/03/2012 - 17:36 - Signaler un abus voila la meilleure solution

    car s'il avait ete pris vivant ,comme c'etait prevu pour le remettre a la "justice" on l'aurait retrouvé dehors 15 ans plus tard dans la nature et probablement libre de recommencer . donc au moins la ou il est ,la societé est tranquille et ca evitera les blabla des tribunaux et comme ca il seront moins surchargés

  • Par Vent d'Ouest - 22/03/2012 - 17:55 - Signaler un abus C'est clair...

    Surtout que cette ordure n'avait pour seul regret que de n'avoir pas fait plus de meurtres. Les familles souhaitaient un procès pour comprendre, mais franchement il n'y a rien à comprendre de ces crétins devenus des bombes à retardement. Un procès de 10 ans aurait été bien plus dévastateur pour les familles, et dans 20 ans il était libre et pouvait recommencer. . Au moins pour le prochain terroriste musulman, on sait que ça ne sert à rien d'essayer de le raisonner pendant 36 heures --> Grenade par la fenêtre, et désintégration de tout l'étage! A l'américaine! C'est la seule Justice qui vaille.

  • Par Harmaggedon - 22/03/2012 - 18:01 - Signaler un abus du baratin !

    Pourquoi n'a-t-on pas envoyé Gro Joly prendre la reddition dans l'appartement, elle qui n'a même pas pu faire condamner qui que ce soit dans l'affaire de la Mnef ? Quand à la mort d'une balle dans la tête, que les "snipers" de la police, en poste sur les toits, le shootent quand il sort en tirant tout azimut, sur son blacon, quoi de plus normal ? Auraient-ils du le laisser massacrer d'autres innocents, des pompiers, des infirmiers, des médecins, voire des journalistes ? Et combien de fois, y a-t-il eu des attentats et des prises d'otages pour faire libérer un terroriste emprisonné ? Même si c'est regrettable pour la justice, c'est vraisemblablement un "bien", et une forme de sécurité, pour l'ensemble de la population. Nietzsche n'a-t-il pas écrit "la bêtise des bons est insondable" ?

  • Par diana - 22/03/2012 - 21:23 - Signaler un abus très heureuse que cette

    très heureuse que cette vermine soit "liquidée" - il aurait été bien dommage qu'il soit logé, nourri et entretenu pendant quelques années à la santé des Français - bravo!

  • Par Cirimax - 22/03/2012 - 23:21 - Signaler un abus Eva Joly

    Elle repart quand dans son pays, hein ?

  • Par Brainwillsoon - 23/03/2012 - 12:08 - Signaler un abus Ce que pensent ses amis

    http://www.youtube.com/watch?v=q3t48vfQb8k

  • Par DEL - 23/03/2012 - 20:36 - Signaler un abus Ni monstre, ni animal,

    mais homme, tout simplement, Mohamed a trouvé ce qu'il méritait par ses actes. Maintenant, si les ordres étaient de le cueillir "vivant", c'est loupé et dans ce cas, vu qu'il était seul chez lui, que n'a-t-on utilisé un de ces gaz qui endorment, pour rentrer tranquillement après?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€